un point unanime sur les jilets gaunes .

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Bételgeuse le Sam 8 Déc - 0:29

Bonjour Petite lueur,

Il y a de quoi être pessimiste de nos jours...mais un peu d'optimisme ne ferait pas de mal. Il faut juste être dans le juste milieu.

Tu as raison, on n'est pas encore dans une guerre (civile ou autre) mais si ça continue ça risque de déboucher dans une guerre civile.

En ce qui concerne les agressions, vols, viols, massacres,etc, j'ai hésité à préciser qu'il y en a tous les jours. Mais je me suis dit qu'on le sait tous, ces choses arrivent sans qu'il y ait de guerre, de violence. Mais ces derniers les accentuent, ce qui est encore plus inquiétant.

Même s'il y a des gens pacifistes, il y aura toujours des gens qui profiteront de cette situation pour se donner une liberté de faire ce qu'ils veulent. L’être humain est comme ça: on peut guider un groupe de sorte à ce qu'il ne casse rien, mais plus l'effectif est grand plus il y aura de débordements parce que c'est difficile de guider la "masse".

Si c'était vraiment faisable (pacifiquement, pas d'incivilité) alors le monde changerait du pire au mieux.

Les policiers sont des humains: il y a des bons mais aussi des mauvais. Le tout est de ne pas se dire qu'ils sont tous mauvais.

Tout le monde profite de ce mouvement pour protester contre toute mesure, c'est du "maintenant ou jamais". Comme tu l'as écris les contrôles continus permettent aux lycéens/étudiants de ne pas se laisser aller et donc d'apprendre régulièrement. Et c'est mieux qu'un examen final qui porte sur tout.

Pour ta fille, il vaut mieux qu'elle s'éloigne (loin) pour ne pas être blessée. C'est ce que je faisais avant, en plus je n'aime pas l'affrontement parce que c'est agaçant à la fin.

Justement, je me pose la même question: pourquoi détruire ce qui appartient aux gens, au peuple? S'ils veulent détruire qu'ils détruisent ce qui appartient à Macron. C'est sur, c'est plus facile de l'écrire que de le faire...mais c'est une auto-destruction du peuple que je vois.

Tout va mal depuis plusieurs années, et on est seulement au début de cette pente glissante. Reste à savoir ce qu'il y a au bout.


Dernière édition par Bételgeuse le Sam 8 Déc - 1:10, édité 2 fois

Bételgeuse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 29/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Bételgeuse le Sam 8 Déc - 1:00

Bonjour Exmo,
Je vois un ras-le-bol dans tes messages mais c'est tout à fait compréhensible.

Je pense que l’être humain est à la fois simple et complexe. Simple parce qu'il est facilement manipulable, programmable bien qu'il ne soit pas une machine, un vrai mouton. Mais ça peut montrer une certaine naïveté dans un monde cruel, injuste.

Complexe parce qu'on ne peut peut-être jamais vraiment le connaitre. Pourquoi? parce qu'il cache des choses qu'il ne peut avouer, révéler mais aussi parce qu'il n'est pas constant.

Nous ne restons pas exactement la même personne pendant toute notre vie. Au début on est rêveur, idéaliste, la banque distribue de l'argent,etc. Puis nous découvrons les problèmes de nos parents, ça les rend malheureux, on est touché et on se dit que le monde est un peu dur, la vie n'est pas facile et on est dégouté de l'argent qui cause autant de problèmes. On se donne pour objectif de rendre les gens heureux: objectif réalisable selon nous à cet age-là.

Puis vient la période où on souhaite faire comme tout le monde, s'habiller à la mode, on veut avoir une petite amie ou un petit ami alors que la priorité est aux études.
A ce moment-là on n'éprouve plus ce dégout de l'argent parce qu'on en a besoin pour s'acheter des vêtements à la mode, et ce afin d’être accepté dans un groupe. C'est la "fun".

Ensuite vient la période où on est en contact avec le monde adulte: on sait que la vie est dure, que le monde est cruel, mais on ne sait pas que l’être humain peut l’être même sous un masque d'agneau. On se rend compte qu'on ne connait personne réellement, qu'il sera difficile de rendre les gens heureux vu qu'on a embarqué dans un bateau qui nous mènera je ne sais où, et qu'on a changé (individualisme).

Le changement intervient à partir du moment où on comprend ce qu'il se passe autour de nous, où on fréquente des gens. On sait tous que les mauvaises fréquentations peuvent t'influencer négativement.
Je me rappelle de ce qu'a dit le père d'une ancienne meilleure amie (elle n'est plus mon amie mais je pense à elle). Il m'a dit (je reformule parce que ça fait longtemps) que les bonnes personnes ont un bon parfum, et que si tu les fréquentes tu respireras leur parfum. Et si tu fréquentes les mauvaises personnes alors tu respireras leur mauvais parfum.

J'ai aimé cette allusion au parfum, et il a parlé de ça en parlant de sa fille et moi.

Au final, l’être humain change avec l'environnement ou bien ça peut venir de lui-meme parfois. C'est ça qui complique le plus cet être que nous sommes.
avatar
Bételgeuse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 29/09/2018
Localisation : Là où personne ne peut me voir...

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Bételgeuse le Sam 8 Déc - 1:05

Bonjour Le Coyote,
Il y a un long cheminement avant de devenir franc-maçon(ne). Pour l'instant, mon moi intérieur ressemble à l'Assemblée Nationale, c'est un vrai bazar. J'ai du travail à faire.
avatar
Bételgeuse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 29/09/2018
Localisation : Là où personne ne peut me voir...

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par exmo le Sam 8 Déc - 6:41

jour à tous/tes

Au final, l’être humain change avec l'environnement ou bien ça peut venir de lui-meme parfois. C'est ça qui complique le plus cet être que nous sommes


bételgeuse : c'est vrai que l'humain change avec l’environnement , l’éducation qu'il a reçu ou pas (pour moi c'est la clé ) et tous en principe nous voulons la réussite  ,tant familiale,que sociale avec tout ce que cela comporte.les critères de réussite sont généralement sociaux ,plus rarement moraux. ils ne sont quasi jamais affectifs .Rare, en effet , sont les éducations qui proposent aux gens de se "réussir intérieurement et de donner la priorité à ce but.
 comme tu l'écris , on progresse dans la vie (ou pas) on dit alors : réussir sa vie "avec un sous entendu sociale", réussir sa profession, son mariage et pour moi le roi des combles " j'ai réussi mes enfants"! c'est curieux cette exclamation bizarre , le côté extérieur l'emporte sur le côté affectif. mais combien de fois entend -on "j'ai réussi mon être"?


le machisme masculin est généralement axée sur le seul métier,sur le mérite et la reconnaissance qui y sont liée. Pour moi on atteint le sommet lorsque quelqu'un déclare " je me suis fait moi-même et ne dois rien à personne" surtout cette génération qui se fait en lisant internet prenant tout ce qui est écrit comme vérité absolue ,manipulant texte et courbes dans n'importe quel sens. Cela c'est devenu pour moi de l'échec ,celui de notre société . Croyant avoir de la réussite dans la vie on transforme cela en échec et cela à t'il un sens? Mon ressenti étant que cela fait t partit des circonstances. Toutes les circonstances rejaillissent l'une sur l’autre de façon permanente. nous croyons que les circonstances aboutissent ou nous le voulons. Mais nous prenons nos illusions pour réalité.


Les circonstances vont ou elles vont.Elles convergent vers un but définie NULLE PAR ailleurs . tans pis pour nous si nous somme ailleurs. chacun croit être acteur  et démiurge , je crois  plutôt que nous sommes des acteurs rigoureusement inclus dans la ronde des circonstances et nous faisons interaction sans cesse avec elle. 
j'aime cette histoire de parfum il me conforte dans l'idée que l’éducation que l'on reçoit ou pas en étant jeune guide nos pas. sortant le " parfum" je suis comme toi , je sent ou je sent pas.parfois je me trompe parfois pas par contre ce que je sent pour le jaune et cela des le début pour en revenir au sujet , c'est que cela va finir en jus de boudin . et moi ,je me suis enfermé depuis longtemps dans ma liberté. jocolor


exmo


mon chien vient de se réveiller , il a fait un cauchemar il etait devenu un homme.. ouafff bounce  

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 98
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Petite lueur le Sam 8 Déc - 11:01

J'ai cru avoir envoyé un post hier soir mais il a du rester dans les limbes informatiques.
Je disais que,globalement,nous vivons une période infiniment plus calme que les siècles passés.Au 20e siècle des Révolutions (Chine,Russie,)2 guerres mondiales des millions de morts,blessés,destructions,d'énormes découvertes médicales etc.
Evidemment tout n'est pas rose pour tout le monde mais il y a des mécanismes de protection inconnus dans le passé.


La FM permet justement une voie de réalisation intérieure et pas seulement sociale.Ouverte pratiquement à toutes les personnes de bonne volonté sans s'enfermer dans des obligations de croyance.Le principal pourrait se dire :bienveillance et construction.J'y ajouterais perso "Lucidité" qui pour moi est la condition des deux autres.


J'ai tout de même des amis qui ne sont pas FM.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2091
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par exmo le Sam 8 Déc - 19:34

confused confused confused confused confused

soir à tous/tes

un point sur nos jaunes amis es , je viens d'entendre sur lcI que julien Coupat le terrifiant terroriste vient d'être arrêté par la dgsi avec un gilet jaune dans sa voiture  une petite bombe de peinture et un masque. 
encore une  grande victoire du macronisme ,et une victoire future pour les 40 millions d’automobilistes devant les tribunaux de polices. pendu pendu  
en effet si circuler avec un gilet jaune obligatoire dans toute voiture conduit à la bastille , ne pas l'avoir aussi???
 la morale ,autant  les porter pour repeindre sa voiture et se protéger avec un masque "obligatoire dans le droit du travail" pour peindre avec une bombe de peinture... tape tape et une fois la voiture peinte direction la bastille. (désolé) scratch

exmo

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 98
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Le Coyote.. le Sam 8 Déc - 21:20

Purée que vous m'amenez des réflexions constructives les gens, merci de me faire autant progresser en conscience et en compréhension chaque jour  

Claude St Malo a écrit:Cela n'est pas le sujet de ce fil mais je trouve que dire "untel est déjà maçon ( sans tablier )" est d'une extraordinaire prétention.
Comme si les valeurs que nous défendons, nous maçons, nous appartenaient.
Un certain nombre de gens partagent, avec nous, des valeurs humanistes. Ils n'en sont pas maçons pour autant, et heureusement.

Je suis de nouveau d'accord avec toi Claude      Il y a cependant un contexte : Bételgeuse parlait de maçonnerie et pas de rosicrucianisme ou martinisme. Si ça avait été le cas, j'aurai peut-être émis l'idée qu'elle l'était déjà bien davantage qu'elle ne le pensait... Considérant qu'il n'y a pas qu'un avant et un après mais plutôt un continu qui se développe, s'épanouit

Tao a écrit:Je ne sais pas si la maçonnerie "amène sans cesse à juger moins". J'entends plein de maçons dire ça, or d'une je ne les crois pas, et de deux je ne sais pas où ils vont chercher cet objectif... Un franc-maçon n'est pas cette entité évanescente et pure qui voguerait à travers la vie en ne jugeant jamais...
J'y vois un déroulement logique :

  • Apprenti : compréhension de soi
  • Compagnon : compréhension des autres, de sa place parmi les autres, acceptation
  • Maître : dépassement de ces considérations, progression en spiritualité


Conséquences : accepter l'autre, c'est déjà pas facile et bravo pour les progrès que tu as dit avoir fait. C'est en effet quelque chose de fondamental dans notre démarche.

Causes : je pense par contre qu'elle comprend aussi un dépassement philosophique, un travail profond visant à progressivement diminuer puis tendre toute sa vie vers un amenuisement de ces réflexes humains qui nous poussent à juger. Ce réflexe instinctif et primaire dont nos aïeux avait jadis besoin pour rapidement analyser si un élément de leur environnement était une menace ou pas dans le but de survivre...

Je pense aussi que s'attaquer aux causes n'est pas donné à tous. Que certains resteront toute leur vie à travailler sur les conséquences et que c'est très bien aussi. L'essentiel est de faire tout ce qui est dans ses capacités pour devenir chaque jour une plus belle personne  

Quelque chose qui m'est intime : j'ai terminé un de mes travail en tant que Compagnon par un "je ne suis qu'amour".  Sorte de mantra, de maxime que je répète, que j'incarne tellement à chaque moment de ma vie que c'est devenu comme un réflexe maintenant.
Une voiture me coupe la priorité ? Un sentiment fort commence à monter, instinctivement la phrase "je ne suis qu'amour" s'impose à moi, je me calme instantanément et j'éprouve un sentiment de félicité. Et le tout se passe en un quart de seconde. Et plus le temps passe et plus j'ai l'impression que c'est automatique et que le temps pour que ça intervient diminue

Pour reprendre ton exemple en loge... J'ai eu moi aussi la dernière fois un frère qui a eu un comportement "désagréable". Alors qu'il y a 3 ans encore je l'aurai extrêmement mal pris et ça m'aurait travaillé toute la semaine ensuite... J'ai éprouvé de l'affection pour lui, alors qu'il était en train de faire une chose allant à l'exact opposé de ce pourquoi nous prêtons serment... "Je ne suis qu'amour", je l'ai compris, je l'ai accepté avant même d'avoir eu à le juger... Et même si ce qu'il a fait et s'apprête à faire encore dans le futur est inqualifiable, j'éprouve ce sentiment de félicité, de détachement et à la fois d'intimité intellectuelle avec lui

Tao a écrit:Je crois que les gens réticents à ce terme font l'amalgame malheureux entre le jugement et la condamnation. Et même si on prenait le terme sous son sens purement juridique, un magistrat peut vous juger (vous repartez avec votre jugement sous le coude) et ne pas vous condamner
Je comprends l'idée. Ça serait en effet envisageable si l'être humain n'avait pas ce raisonnement psychologique : une fois qu'il a collé une étiquette sur le front d'une personne, le phénomène des biais de confirmation fait qu'il va tendre à trouver bien davantage d'éléments corroborant sa vision des choses... Et le cerveau dans ces cas va jusqu'à inventer des réalités pour justifier des situations comme il l'entend.  

Tao a écrit:Les êtres purs que sont les francs-maçons ayant atteint la sagesse arrivent-ils à s'affranchir de cette étape que je trouve indispensable dans tous nos aspects de la vie quotidienne ?
Je trouve ça marrant que ton inconscient te fasse employer ces termes, cette tournure de phrase. En fait tu as compris qu'il s'agit ici de tendre vers davantage de perfection, de pureté, de spiritualité...  geek

Moi personnellement mon but en franc-maçonnerie est de tendre à ressembler à ce vieux sage qui, rentrant dans une salle, respire la bonté, la bienveillance, la compréhension. Que lorsque tu croises son regard tu y vois de la profondeur, du calme, du bonheur communicatif. En gros, tendre vers d'avantage de Paix Intérieure

Tao a écrit:Bref, je crois au contraire que la maçonnerie nous amène à juger toujours autant qu'avant, mais avec de nouveaux outils qui nous rendrons plus exacts, et alors naturellement, avec la compréhension plus précise, viendra l'acceptation plus facile de l'autre et de ses différences. C'est cela la démarche à mes yeux. C'est cela qui me permet de dire qu'un frangin visiteur du mois dernier est un sacré misogyne, un conservateur invétéré et un intolérant politique. C'est mon jugement qui m'a permis d'apposer ces trois étiquettes. Mais il m'a aussi permis de ne pas le rejeter par principe comme je l'aurais fait avant d'entrer en maçonnerie, de me décaler des attaques proférées à l'encontre de tout ce que je représente, et même de lui faire une sincère accolade fraternelle à la fin des agapes. Le tout en prenant du plaisir à tout ça
Suivant la logique... (et de nouveau bravo pour ces efforts qui t'ont fait réussir à te comporter ainsi) n'est-ce pas faire preuve d'hypocrisie ? Tu lui fais l'accolade, mais au fond de toi tu le juges négativement. Tu penses du mal de lui. Cette accolade est forcée en quelque sorte car elle n'est pas spontanée. Si tu n'étais pas dans ce cadre-là, tu ne la ferais pas.

La vraie accolade selon moi serait celle qui, en tout instant, et quoi que puisse faire la personne d'en face, tu la considères pour ta soeur ou ton frère en humanité, avec un amour inconditionnel. Tout en l'acceptant, en la comprenant sur les multiples aspects de sa personnalité.

Tao a écrit:Pas un moine bouddhiste ou cistercien retiré du monde et qui prêcherait l'absence de jugement tout en vivant dans une cellule...
Tiens, une fuite de l'esprit.  jocolor  santa  study
Comme si les personnes ayant atteint un degré avancé de Paix Intérieure étaient tous des reclus, des ermites philosophes éloignés de toute réalité. Trop facile ça Tao, trop facile non ?  

Et pour ce que tu as dit ensuite sur les pauvres, les riches, je suis d'accord. Tu continues de nouveau à côté de ce que je voulais dire : bien sûr qu'il y a des pauvres. Bien sûr qu'il y a des riches et je suis même avec toi, prêt à accepter les données que tu proposes pour fixer le seuil des ces statuts.

Ce que je disais c'était :

  • qu'il peut y avoir des pauvres macronistes
  • des riches gilets jaunes


Et qu'opposer les deux c'est de la démagogie et ça pousse à des situations que je ne cautionne pas.

Bételgeuse a écrit:Bonjour Le Coyote,
Il y a un long cheminement avant de devenir franc-maçon(ne). Pour l'instant, mon moi intérieur ressemble à l'Assemblée Nationale, c'est un vrai bazar. J'ai du travail à faire.
Au contraire Bételgeuse, je le redis : il n'y a pas un "avant d'être franc-maçon" ni un "après être franc-maçon". Tu t'appelles toujours pareil, ce bourrelet que tu as et que tu veux faire disparaître depuis 3 mois sera toujours là et tu te brosseras les dents tout pareil ensuite...

J'ai rejoins la maçonnerie à 21 ans. Nul "long cheminement avant de devenir franc-maçon(ne)" ici. Juste un besoin de m'insérer dans un groupe d'initiés qui ont fait l'engagement de se mettre au travail pour dépasser leurs considérations. Celles matérielles (l'acceptation) comme spirituelles (le jugement) geek
avatar
Le Coyote..
Chien fou
Chien fou

Messages : 183
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Bételgeuse le Dim 9 Déc - 0:25

Bonjour Exmo,

L'humanité a progressé mais cela s'est fait aux dépens de la spiritualité (je ne parle pas que de religion, le terme englobe plein de choses en opposition à ce qui est matériel).

Maintenant que j'y pense, j'ai l'impression que l’être humain actuel ressent un vide à l'intérieur. Ce vide est rempli grâce à la technologie. Le résultat est que l’être humain a perdu de sa volonté, il se contente de prendre les choses préparées (je ne parle pas de nourriture) de l'extérieur plutôt que de produire ses propres pensées après une longue ou courte réflexion.

Nous enrichissons notre vie sans nous enrichir intérieurement. Et quand il y a un déséquilibre entre l'intérieur et l'extérieur alors ça explose, ça se brise.

En ce qui me concerne, je ne sais pas encore ce que j'appellerai "réussite" mais je sais que réussir intérieurement est très important pour moi.
Je me dis que je fais ce que je veux et que je ne dois pas me soucier du regard des autres. Nous sommes soumis par le regard des autres mais c'est nous qui le voulons ou qui laissons faire en quelque sorte.

Quand je pense au passage sous le bandeau, je me dis que si je devais être franc-maçonne alors j'aurai intérêt à garder le bandeau...et ce tout le temps. Pourquoi? parce que le regard des autres me déstabilise, ça crée une perturbation qui me met mal à l'aise. C'est pour cette raison que j'évite de regarder les gens, afin d'éviter leur regard.

Je commence à me libérer de cette entrave, mais je me demande combien de temps cela va me prendre...

Pour le parfum, le père de mon ancienne meilleure amie m'en avait fait allusion dans un contexte précis: il voulait que sa fille ait de bonnes fréquentations et donc il voulait que je reste son amie.
Mais elle a beaucoup changé depuis qu'elle fréquentait une autre fille et a fait quelque chose qui pouvait devenir grave donc j'ai décidé de ne plus lui parler. Je l'ai revue quelques années plus tard, on a parlé et elle m'a donné son numéro.
Je ne la déteste pas malgré ce qu'il s'est passé, c'est une personne simple et bien même si elle a été méchante gratuitement envers moi.

S'enfermer dans sa liberté? J'aime bien cette phrase parce qu'enfermer ne va pas avec liberté. Mais elle me fait peur parce que tu dis t'enfermer dans ta liberté, c'est un peu comme si tu te contraignais à rester dans ta liberté. Mais le plus important c'est que tu sois heureux. Very Happy
avatar
Bételgeuse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 29/09/2018
Localisation : Là où personne ne peut me voir...

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Bételgeuse le Dim 9 Déc - 0:52

@Petite lueur:
Tu as raison, j'espère que les choses s'amélioreront.
C'est vrai, elle donne des outils de construction à l'individu en quelque sorte. Un cercle de progression.



@Le Coyote:
Mais n’empêche qu'il y a peut être une différence entre un "avant d’être franc-maçon" et un "après quelques années de franc-maçonnerie".

21 ans? Ah oui quand même...mais ça permet de prendre une longueur d'avance et de se construire plus tôt que les autres.

Pour l'instant je veux continuer mon chemin seule et voir jusqu'à quel port il m’emmènera. J'ai l'impression d’être dans une période transitoire de ma vie, une période qui sépare nettement ma vie d'avant à celle du futur.

Pourquoi je dis ça? Parce que j'ai remarqué des changements depuis quelques mois, des changements autour de moi envers moi et non à l'intérieur de moi. Et le fait de ne pas savoir ce qui a changé en moi par rapport à il y a un an par exemple me fait prendre conscience que je me connais de moins en moins.

Je suis éloignée de moi-même...parce que je n'arrive pas à saisir la partie du moi qui provoque ce changement. J'ignore complètement tout de cette partie, la seule chose que je n'ignore pas c'est qu'elle existe. C'est un peu comme si je te demandais de me prédire l'avenir: tu ne peux pas, c'est une chose que tu ne peux pas saisir.

Du coup, cette partie crée une perturbation à l'intérieur de moi-même. Cette perturbation se manifeste par un ensemble de questions dont personne ne connait la réponse, parce que personne ne peut prédire l'avenir.

Je compte continuer mon chemin et observerai le monde autour de moi, de simples signes peuvent me donner un indice. Mais c'est surtout le temps qui me donnera des réponses. vieux
avatar
Bételgeuse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 29/09/2018
Localisation : Là où personne ne peut me voir...

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Petite lueur le Dim 9 Déc - 13:11

Chère Bételgeuse.
Ce dont tu souffres c'est de découvrir le monde à un age où on est idéaliste et,généralement, moins lucide.

L'intelligence et la lucidité freinent les rêves avant d'en permettre de nouveaux, plus réalistes, auxquels on peut se consacrer.

Est-il indispensable de se connaître soi-même très profondément pour vivre une existence heureuse et utile aux autres?
Je n'en suis pas persuadé d'autant que nous changeons à chaque instant et qu'hélas l'âge et l'expérience nous modifient continuellement.

Certain ont le talent de se pourrir la vie du quotidien en imaginant sans arrêt les futurs ennuis possibles.

Prévoir? certainement pour s'organiser mais ne pas en faire une obsession négative qui empêche toute joie de vivre.

L'exemple contraire est la FM où nous nous retrouvons, pour un temps bref, dans un monde de fraternité,de bienveillance avec des personnes
qui nous ont choisis ou que nous avons choisies,monde que nous avons la possibilité de partager.

Voir le beau et le bien et s'entourer de gens qui vivent ce même choix
de perspective donne de la force et du plaisir à continuer sur cette voie.

Bien sur,perso, les voies des Arts ,en particulier de la Musique et du
partage par l'enseignement m'ont conforté dans cette façon de vivre.

avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2091
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Claude St Malo le Dim 9 Déc - 13:42

Petite lueur a écrit:
L'intelligence et la lucidité freinent les rêves avant d'en permettre de nouveaux, plus réalistes, auxquels on peut se consacrer.

Je pense à ce très beau slogan de 1968
"soyez réalistes, demandez l'impossible"

Et c'est bien ce que fait la FM. Elle demande, ou elle se donne comme but de réaliser l'impossible.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par exmo le Dim 9 Déc - 18:32

betélgeuse
S'enfermer dans sa liberté? J'aime bien cette phrase parce qu'enfermer ne va pas avec liberté. Mais elle me fait peur parce que tu dis t'enfermer dans ta liberté, c'est un peu comme si tu te contraignais à rester dans ta liberté. Mais le plus important c'est que tu sois heureux. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Moi aussi j'aime beaucoup cette phrase , en l'écrivant j'exprime ma pensée profonde et peut être le sentiment de ne pas pouvoir faire tout ce que je voudrais. mais je peux le dire et l'ecrire
 D'aucuns peuvent en tirer une conclusion ou un jugement pas forcement ressemblant à la vérité . Ce que j'exprime je le reconnais n'est pas forcement "bien clair" mais j' extériorise instinctivement en essayant de combattre l état physique qui n'est qu'une enveloppe parfois bien fatiguée ,par l'esprit.  c'est pour cela que ne pouvant me libérer par le physique  je m'enferme dans ma liberté. Car le reste m'est maintenant interdit.
mais bon , il y a pire , c'est pour cela aussi que parfois la recherche et épanouissement individuel qui parait si simple pour beaucoup , se transforme en ascension de l'anapurna pour d'autres ,cela moi je l'ai compris il y a longtemps ,mais l'inverse ne me parait pas évident. c 'est par l"échange que ce fait la compréhension. 

une remarque: j'ai vu le regard et les mouvements de sympathies que se manifeste les gilets jaunes , les mouvements de sympathie entre eux ,les accolades , les amitiés qui sont faites.. je suis le premier surpris et au moins remerciant mr macron d'avoir ressoudé une majorité de français entre eux.. 
et d'avoir pris les autocars macron pour monter à paris manifester.

exmo 

    

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy bounce
bételgeuse tu ecris :"  de simples signes "
 moi ,  je te fais cygne et voila betélgeuse et exmo nageant sur le lac leman.. (désolé mais je n'y résiste pas  à mes sonneries) sunny siffle siffle siffle siffle
  

exmo

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 98
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Bételgeuse le Dim 9 Déc - 18:35

Bonsoir Petite lueur,

Je ne souffre pas de ce changement au contraire je vois ça comme un jeu, une devinette.

C'est juste que, bien étant patiente, j'éprouve une certaine impatience de voir mes hypothèses validées ou pas sur certains sujets.
Je garde cela secret pour l'instant.

Je ne sais pas si je suis vraiment lucide, mais je suis aussi une "rêveuse". Je reste réaliste quand je constate que rien ne peut empêcher une situation par exemple.
Mais la réalité me fait de moins en moins peur.

Est-il important se connaitre soi-même très  profondément? Je pense que non, mais il faut un minimum se connaitre pour savoir ce qu'on veut par exemple.

Heureusement que je ne fais pas parti de ce groupe de gens qui essaient d'imaginer toutes les possibilités que leur futur peut prendre. La personne peut devenir paranoïaque...

Le plus important est le présent, là où on se trouve après tout.
Je dessinais avant mais j'ai fait une pause depuis un an...je n'ai pas trop d'inspiration du coup je reprendrai quand j'en aurai assez.
avatar
Bételgeuse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 29/09/2018
Localisation : Là où personne ne peut me voir...

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Bételgeuse le Mer 12 Déc - 2:55

Bonjour Exmo,
C'est donc à cause de cette enveloppe physique que tu t'interdis des choses?
Je ne sais pas ce que tu t'interdis mais il ne faut pas s'interdire des choses bien, des objectifs sous prétexte que c'est physiquement impossible.
Mais comme je l'ai écrit, si tu es heureux comme ça alors tant mieux. Smile

Mais je comprends cela, c'est pour cette raison que je suis fascinée par l'esprit, l’âme, tout ce qui est immatériel.
Ces "choses" ne connaissent pas de limite: c'est comme un univers de possibilités.

Je suis aussi surprise d'entendre que ce soit "calme". Je ne dirais pas qu'Emmanuel Macron a réuni les français: ce n'est peut être que le début et donc au final cela peut être nous diviser.

Comme je l'ai dit, l’être humain est facilement manipulable et c'est une faiblesse qui est exploitée et même abusée. J'ajoute aussi le fait que nous sommes égoïstes, peut pas tous mais cela se voit dans la vie quotidienne. Si tu ajoutes à cela d'autres défauts qui bloquent le chemin de la paix on en sortirait pas...

Si ce n'est pas Macron ce sera autre chose. Ce sera malheureusement toujours comme ça à moins que l'humanité entière ne se ressaisisse et ne fasse un travail sur soi. Mais il existe une autre solution pour ne pas passer par ce long cheminement: qu'il y ait un dirigeant bon et juste. Cela est possible...pour bientôt peut être.

Concernant le discours de Macron:
Je n'ai pas écouté tout son discours mais le peu que j'ai écouté suffit pour dire qu'il n'a servi à rien...à part raviver le feu. Et donc je ne serai pas étonnée qu'il fasse d'autres discours inutiles pour entretenir ce feu qui ne le touchera pas car protégé.

C'est pour cette raison que je vois cela comme de la provocation et rien d'autre. Sous le feu de l'action nous ne voyons que 2 possibilités: continuer alors qu'il y aura des blessés et des morts, ou arrêter et se faire déplumer (et peut être mourir à la fin).
Il faudrait un peu plus de temps pour voir d'autres possibilités mais elles sont limités car Macron a ses soldats (police, armée,etc).

Encore une fois: nous sommes limités par notre enveloppe charnelle mais notre esprit, pensée, âme,etc n'est pas limité.


Oui, de simples signes pour vérifier le cours des choses. Mais voir un cygne ne me dérangerait pas bien au contraire. Par contre nager dans une eau glacée non, à moins qu'elle soit déjà chaude.
avatar
Bételgeuse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 29/09/2018
Localisation : Là où personne ne peut me voir...

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Claude St Malo le Mer 12 Déc - 12:43

Bételgeuse a écrit:  Mais il existe une autre solution pour ne pas passer par ce long cheminement: qu'il y ait un dirigeant bon et juste. Cela est possible...pour bientôt peut être.
Voila une affirmation qui me fait grimper au rideau.

Constitutionnellement, en France, le souverain, donc le dirigeant, c'est le peuple.

Nous n'avons pas besoin de dirigeants, nous avons besoin, éventuellement, de représentants qui mettent en oeuvre la volonté du peuple.
Finalement, ce que tu sembles souhaiter, Bételgeuse, c'est d'avoir ce qu'on appelait au XVIIIè siècle un "despote éclairé", c'est à dire un monarque qui reçoit sa légitimité de Dieu ou d'on ne sait qui et qui rayonne par sa bonté et sa justice.
A votre bon coeur, not' bon Maître !!!

Quelle horreur !
Quelle claque dans la gueule de tous les véritables démocrates !

Les gilets jaunes, aujourd'hui, réclament la mise en place du référendum d'initiative citoyenne. A mon avis ils ne l'obtiendront jamais car ce serait une remise en cause fondamentale de notre système politique et Macron, avec le soutien de la quasi totalité du monde politique, fera tout ce qui sera en son pouvoir pour l'éviter.

En réponse à cette revendication Macron répond qu'il va "consulter les maires" ...
Il se fout du monde car on ne lui a jamais demandé de consulter les maires mais de mettre en place un système qui permettrait d'appliquer notre constitution, c'est à dire de donner au peuple, autrement dit à la majorité des citoyens, la possibilité d'exercer la souveraineté que cette constitution prétend leur octroyer.

"Soyez résolus de ne plus servir et vous voila libres"
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par exmo le Mer 12 Déc - 14:18

wikipédia

Le despotisme éclairé est une doctrine politique, issue des idées des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], qui combine chez celui qui a le pouvoir force déterminée et volonté progressiste.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Elle est défendue notamment par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et elle est pratiquée principalement par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Cette notion est apparue vers 1670. Le despotisme éclairé est aussi connu sous le nom de « nouvelle doctrine ».
Variante du despotisme qui s’est développée au milieu du xviiie siècle, le pouvoir y est exercé par des monarques de droit divin dont les décisions sont guidées par la raison et qui se présentent comme les premiers serviteurs de l’État. Selon Henri Pirenne, « Le despotisme éclairé est la rationalisation de l'État ». Les principaux despotes éclairés ont ainsi entretenu une correspondance suivie avec les philosophes des Lumières, et certains d’entre eux les ont même soutenus financièrement.
 
 
jour à tous/tes


excellent article sur le despotisme éclairé, pas de quoi grimper aux rideaux sur le fond qui est  parfaitement réaliste.  LA RAISON TOUT SIMPLEMENT
 C'est la que mon esprit et en contradiction avec  la pensée  anarchiste curieux car j'aime beaucoup Bakounine. Mais je trouve personnellement, que certaines pensées sont sans pragmatisme aucun. trop de passion , tue la RAISON.

 Si je suis la pensée anarchiste ,tous libres ,tous égaux et tout le XVIII et + au piloris. A ce moment la , on introduit les véritables  démocrates ? qui sont donc forcement le peuple qui ne fait plus qu'un indivisible. puisque tous égaux.
 je reprend la pensée de Platon , qui dit que pour gouverner , il faut une sagesse un certain savoir ,avoir accédé à la connaissance des idées du vrai du juste et du bien. Selon lui ,les "simples" (j'en suis UN vrai)   citoyens ignorant de la vérité et réfléchissant surtout en fonction de leurs intérêts particuliers ne sauraient diriger et par conséquent le pouvoir du peuple ne peut conduire celle-ci que vers la corruption. Nombreux sont les philosophes et penseurs occidentaux qui abondent dans le même sens, ainsi que beaucoup de philosophes des lumières.
 Il me semble impensable que tous ont soient capables d'êtes chirurgien ou pilote d'avion etc.. C'est de l’utopie tout simplement.
  
  les gilets jaunes veulent un référendum d’initiative ,louable pensée et demande .Mais alors même si ils 'l'ont  ,qui va l'appliquer qui va se repartir les rôles? on voit bien aujourd'hui "le bordel que c'est avant de commencer " et on en revient à Platon et sa théorie. C'est donc le serpent qui se mord la queue.
 
 pour en finir avec une pensée pragmatique qui est mienne ,au moment de la remise en route de l'appareil citoyen libre et égal.  qui va ramasser les poubelles et nettoyer les égouts??  


exmo

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 98
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par patos le Mer 12 Déc - 14:41

un point de vue sur la démocratie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2177
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Bételgeuse le Mer 12 Déc - 16:21

Bonjour Claude,
Ah non, quand je parle de dirigeant ça peut être n'importe qui à partir du moment où il est bon et juste. Je n'ai en aucun cas fait allusion à Dieu car n'importe quelle personne peut être bonne et juste mais encore il faut la trouver cette personne.

Que ce dirigeant soit président, monarque, chef,etc, je trouve que ça n'a pas d'importance. Pourquoi? Parce qu'un dirigeant juste écoutera son peuple et pensera au bien être de son peuple.

Dans notre pays (et ce n'est pas le seul), le peuple a-t-il vraiment un pouvoir? S'il en avait vraiment un on n'en serait pas arrivé là.
Je vois ce président comme un tyran parce qu'il est égoïste, ne pense qu'à ses intérêts, arrogant et n'en fait qu'à sa tête.

Je pense que tu le sais déjà mais même si on montre notre mécontentement, le président refuse  de donner des solutions....et pour faire taire les manifestants on les mutile, on les tue.
Je ne vois pas de souveraineté du peuple, ou je devrais dire que cette souveraineté n'est qu'un mirage.

La seule chose que je veux c'est un pays, un monde où chaque personne est heureuse, peu importe qui dirige.

On voit bien que Macron répond à coté de la plaque et il le fait exprès...on répond à coté de la plaque quand on ne connait pas la solution (ce qui n'est pas son cas) ou bien quand on ne veut pas la donner pour certaines raisons (c'est son cas).

Son esprit est complètement ailleurs....je ne sais pas où mais pas en France.
avatar
Bételgeuse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 29/09/2018
Localisation : Là où personne ne peut me voir...

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Claude St Malo le Jeu 13 Déc - 17:59

Bételgeuse a écrit:
Que ce dirigeant soit président, monarque, chef,etc, je trouve que ça n'a pas d'importance. Pourquoi? Parce qu'un dirigeant juste écoutera son peuple et pensera au bien être de son peuple.

Moi je trouve que ça a une sacrée importance au contraire.
Pour moi un Président doit présider, pas décider pour ce bas peuple qui ne comprend rien.
Quand tu parles de "son peuple" à propos du Président j'ai l'impression qu'on parle de notre bon roi et de son peuple.
Pour ma part, je ne lui demande ni d'être juste ni d'être bon. Je lui demande de faire respecter les institutions dont il a la garde, et certainement pas de les bafouer à longueur d'ordonnances et de décisions arbitraires imposées sans même l'accord de l'Assemblée.

La constitution de 1958, taillée à la carrure de De Gaulle institue, dans les faits, la monarchie déguisée en régime présidentialo-parlementaire pseudo démocratique.

De Gaulle a eu l'intelligence et l'honnêteté de faire appel au peuple chaque fois que sa politique a été désavouée et il est parti à la suite d'un référendum qu'il avait lui-même mis en oeuvre, parce que le peuple ne le suivait plus.
Le problème, c'est que cette pratique gaullienne, si elle est dans l'esprit de notre constitution, n'est pas institutionnalisée et dépend donc uniquement de l'honnêteté du Président.

Cela fonctionnait avec De Gaulle mais ni avec Sarkozy ni avec Hollande, et encore moins avec Macron.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Claude St Malo le Jeu 13 Déc - 21:24

Et il continue : il vient de déclarer, depuis Bruxelles je crois : "JE DIRAI les choix que J'AI FAITS"

Autrement dit, c'est toujours moi qui décide, tout seul et qui distribue les miettes que je veux bien vous abandonner.
On dirait Jean Réno dans les visiteurs qui jette par dessus son épaule les restes qu'il octroie généreusement à Jacquouille dans son infinie bonté.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Anne Selene le Jeu 13 Déc - 22:39

Considérer les citoyens comme ''un peuple'', ou encore pire ''mon peuple'', est les considérer comme des sujets.

Or, tout le travail de la République est de transformer des sujets en Citoyens, c'est à dire de permettre leur émancipation.
avatar
Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1307
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Bételgeuse le Jeu 13 Déc - 23:53

@Claude:
Il est vrai qu'on a l'impression qu'il s'agit d'un roi quand j'écris "son peuple". Ce qui est sur c'est que Macron ne peut pas être roi.
Nous sommes bien d'accord que nous voulons tous vivre heureux, bien vivre.

C'est sur, De Gaulle n'a vraiment rien à voir avec les trois derniers: le naufrage a commencé avec Sarkozy, Hollande n'a pas été d'un grand secours (au contraire) et maintenant Macron veut carrément retourner le navire et les passagers avec. Nous sommes en train de couler.

La théorie est là mais pas la pratique et c'est ça le problème. D'ailleurs ce type de problème est présent partout.

Je n'ai pas encore écouté ce qu'il a dit mais ça ne m'étonne pas. S'il était un bon président il aurait consulté les français plutôt que d'en faire qu'à sa tête. Son esprit est en Europe et non pas en France, nous ne faisons en aucun cas parti de ses préoccupations. Il nous le fait savoir en nous ignorant, en laissant les choses trainer par des discours inutiles et provoquants.

Je ne sais pas exactement ce qu'il cherche mais il joue bien le rôle du tyran.



@Bonsoir Anne Selene:

Je comprends ce que tu veux dire mais je trouve que "un peuple" ne veut pas forcément dire "des sujets". A la rigueur j'aurais compris pour "mon peuple".

Nous sommes des citoyens bien sur mais j'ai bien peur que ce soit uniquement nous qui nous considérons comme des citoyens aujourd'hui.
Pour certains chefs d’États, dont Macron, nous ne sommes que du bétail. Nous sommes comme des "animaux" destinés à les nourrir.

C'est peut être choquant ce que j'écris mais la réalité nous choquera encore plus. Si les choses ne s'améliorent pas nous serons vraiment mais vraiment des esclaves.
avatar
Bételgeuse
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 90
Date d'inscription : 29/09/2018
Localisation : Là où personne ne peut me voir...

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par FYC le Dim 16 Déc - 9:30


La constitution de 1958, taillée à la carrure de De Gaulle institue, dans les faits, la monarchie déguisée en régime présidentialo-parlementaire pseudo démocratique.

Bonjour Claude,  

Pardonne moi si je suis un peu brutal mais il me semble que tu inverses la relation entre "Le Général" et la Constitution. Le Général s'est fondu dans ce qu'il estimait être le rôle de Président de la République. Il s'est appliqué, à lui même, les principes qu'il estimait devoir appliquer. C'est en cela qu'il fut un exemple, trop peu suivi, par ses successeurs...

FYC
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 13
Date d'inscription : 16/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par FYC le Dim 16 Déc - 9:34

Petite remarque...   Avez-vous relevé la manière dont les politiques nationaux, dont le Président de la République, parlent de, NOUS,  les français ?   Ils utilisent , TOUS, la troisième personne du pluriel, personne servant à désigner un groupe auquel le locuteur n'appartient pas....   Révélateur NON ?

FYC
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 13
Date d'inscription : 16/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par Claude St Malo le Dim 16 Déc - 12:55

FYC a écrit:
Pardonne moi si je suis un peu brutal mais il me semble que tu inverses la relation entre "Le Général" et la Constitution. Le Général s'est fondu dans ce qu'il estimait être le rôle de Président de la République. Il s'est appliqué, à lui même, les principes qu'il estimait devoir appliquer. C'est en cela qu'il fut un exemple, trop peu suivi, par ses successeurs...
 Peux tu m'expliquer en quoi j'inverserais la relation ?
De Gaulle a appliqué une constitution qu'il avait très largement inspirée en en suivant la lettre et l'esprit.
La lettre, c'est beaucoup de pouvoir au président, l'esprit c'est que, lorsque la politique du président ne convient plus  aux citoyens, le président en appelle aux urnes, ce que De Gaulle a fait à plusieurs reprises.

Il est vrai que De Gaulle avait une maturité qu'il est difficile d'attendre d'un gamin qui a épousé sa maman.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un point unanime sur les jilets gaunes .

Message par FYC le Dim 16 Déc - 13:03

Inversé dans le sens où la constitution n'a pas été faite pour De Gaulle mais où Le Général l'appliquée à lui même. Il a adopté la posture du président de la République. Pour le reste je partage ton avis . Il fut le seul President à pouvoir servir de modèle en respectant le vote donc la vue du citoyen...

FYC
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 13
Date d'inscription : 16/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum