communautés et communautarisme

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

communautés et communautarisme

Message par exmo le Ven 9 Nov - 6:17

Bonjour à tous

 un sujet m'interpelle quand je lis ou écoute .
Tous les jours les médias (presse :télévision net) parle des communautés et du communautarisme comme si c'était un droit acquis , au risque pour celui qui dénigre en conscience , d'être puissamment puni par la même presse, et surtout le Net oyeur grand duelliste qui puni impitoyablement par un  H"TAG assassin  toute tentative d'apporter la lumière.
Ma question : si on admet que chaque communauté a son droit , on reconnait implicitement qu'une communauté même quelle soit criminelle  , barbare , intégriste radicale , est égale et a autant de droit de citer q'une communauté civilisée et vaut donc autant.    
Tout cela découle d'une idéologie bien pensante qui affirme à grand renfort de médias , que la" MONDIALISATION multiculturelle" est la plus belle réalisation de l'homme moderne reprenant a son compte tout l’idéal philosophique des anciennes civilisations pratiquant le cosmopolitisme . 

exmo

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 97
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Tao le Ven 9 Nov - 8:38

Saluton al vi, Gefratoj !

Eh ben... 

Spirite,
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1370
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Ven 9 Nov - 13:27

En effet ... Eh ben ...
Mais encore ?
Question subsidiaire à ta question exmo.

Que signifie : "si on admet que chaque communauté a son droit" ?
La mafia par exemple est une communauté. Qui a dit que la mafia était légitime ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par exmo le Ven 9 Nov - 17:05

bon.

dire que chaque communauté a son droit , est justement le fondement de ma question. Car c'est non stop que l'on entend ,dans tous les médias  le mot communauté  , il est à toute les sauces et à tous les plats. Immuablement on entend aussi " cette communauté clame son droit à ceci ou à cela" en invoquant le droit légitime et la revendication de droit ne recherchant pas d'autre légitimité que l’existence d'un adversaire .  le risque étant l'amalgame total à force de bourrage de crane . marteau

pour la mafia: j’écris pour la généralité, en citant la communauté étant criminelle.Je ne cite pas la mafia ,qui à mon très humble avis n'est pas une communauté au sens simple. la mafia est née en Calabre au 18 eme siècle dans un monde rurale et traditionnelles qui petit à petit c'est transformer en société criminelle et mafieuse.
la camora, cosa nostra et autres saletés sont des entreprises mafieuses et non des communautés.

maintenant le fait que 50 % de la masse monétaire mondiale soit sale et donc mafieuse amène effectivement réflexion. Dans ces 50% sale devenu blanc grâce au société bancaire et organisme ayant pignon sur rue.. qui eux sont légitime???? qui est mafieux ? légitime? ou communautaire? scratch

exmo

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 97
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Ven 9 Nov - 18:20

Le fait que la mafia soit ... mafieuse ( et c'est bien le moins qu'on puisse attendre d'elle ) ne l'empêche pas d'être une communauté.
Une communauté, selon le Robert, c'est un groupe social ayant des intérêts communs.
Ces intérêts peuvent être légaux ou illégaux, licites ou illicites, moraux ou immoraux, peu importe.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par exmo le Ven 9 Nov - 19:09

oh tony ! j'entend parler d'un petit robert ,c'est qui? un francais?

plus sérieusement claude . Tu as pleinement raison sur le sens du mot communauté , quelle soit de droit ou pas  .A ce moment la , on peut aussi en ajoutant la formule de légitimé :  droit  légal, ou droit moral. sachant que le droit moral amène même le droit du "MÊME contre  la LOI" et tout ce qui en découle ouvrant la la porte à  l'objet  qui nous intéresse plus haut et que j'aimerai comprendre.  

 pour ce qui est de la mafia par contre je reste comme un politique , ni gris ni noir ,un pied dans le vide ne sachant quel coté prendre. Il apparaît que ce soit sur le net ,sur Wikipédia et surtout d'excellentes études sociologiques et policières sur la dite mafia.. que tous emploi le mot société et non communauté..joint un extrait que je trouve remarquable. 
       Le recrutement se fait par un rituel d'affiliation qui consiste à prêter serment de fidélité à la "cosa nostra". En présence de trois membres influents de la famille (d'après la version de Buscetta) ou de la famille entière (d'après la version de Contorno), le néophyte prend entre les mains l'image d'un Saint, la mouille avec le sang qui coule d'une piqûre d'aiguille, brûle l'image en continuant de la tenir dans la main et termine le serment par cette phrase : "ma chair doit brûler comme cette image si je ne demeure pas fidèle à mon serment"14.
19
La présence de ces rites indique donc que l'organisation mafieuse est une société secrète avec des règles impératives et très formalistes puisque les rites sont communs à toutes les familles. Seulement, quel crédit apporter à ces dépositions sinon le fait que la formule du serment rapportée par les repentis, démontre qu'ils ont une connaissance approfondie de la littérature criminologique positiviste ? Nous devons trancher entre les deux thèses sans a priori. Le contenu de ces dépositions et les conclusions, qu'en tirent les juges palermitains, sont tout à fait en contradiction avec la thèse anthropologique présentant l'organisation mafieuse comme ayant un caractère fluide et non permanent où les soi-disant associations criminelles ne seraient en fait que des réseaux hiérarchisés de relations sociales.
exmo 

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 97
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Ven 9 Nov - 19:13

Et une société n'est pas une communauté ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par exmo le Ven 9 Nov - 19:42

sociétés d’intérêt ou communauté d’intérêt???

je vais prendre le temps pour réfléchir tranquille et répondre sur ce sujet.

exmo

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 97
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Ven 9 Nov - 20:02

Quand on a un doute sur le sens d'un mot on a à sa disposition un outil vachement pratique qui s'appelle un dictionnaire.

J'ai l'impression, Exmo, que le sens que tu donnes au mot "communauté" n'est pas celui des dictionnaires.

Ce serait intéressant que tu nous dises ce que tu appelles une "communauté".
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par exmo le Ven 9 Nov - 20:11

tu as raison claude ,c'est pratique les dictionnaires et rapide.



  • État, caractère de ce qui est commun à plusieurs personnes : Une communauté de biens, d'intérêts.

  • Identité dans la manière de penser de plusieurs personnes : Une communauté de vues.

  • Ensemble de personnes unies par des liens d'intérêts, des habitudes communes, des opinions ou des caractères communs : Communauté ethnique, linguistiques.

  • Ensemble des citoyens d'un État, des habitants d'une ville ou d'un village.

  • Groupement spontané d'individus visant à échapper au modèle familial, social et politique constitué par la famille nucléaire, et aux circuits habituels de production. (Les communautés ont connu leur apogée en France dans les années 1970-1974.)

  • Droit
    Usage commun d'une chose indivise.

  • Religion
    Réunion de personnes soumises à une règle, dans un dessein religieux ; lieu qu'elles habitent en commun.






ENCYCLOPÉDIE LAROUSSE





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Institution psychiatrique qui privilégie 


  • État, caractère de ce qui est commun à plusieurs personnes : Une communauté de biens, d'intérêts.

  • Identité dans la manière de penser de plusieurs personnes : Une communauté de vues.

  • Ensemble de personnes unies par des liens d'intérêts, des habitudes communes, des opinions ou des caractères communs : Communauté ethnique, linguistiques.

  • Ensemble des citoyens d'un État, des habitants d'une ville ou d'un village.

  • Groupement spontané d'individus visant à échapper au modèle familial, social et politique constitué par la famille nucléaire, et aux circuits habituels de production. (Les communautés ont connu leur apogée en France dans les années 1970-1974.)

  • Droit
    Usage commun d'une chose indivise.

  • Religion
    Réunion de personnes soumises à une règle, dans un dessein religieux ; lieu qu'elles habitent en commun.





ENCYCLOPÉDIE LAROUSSE







[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Institution psychiatrique qui privilégie l'intensification des relations entre l'intensification des relations entre 

j'ai pris tes conseils a la lettre.. je t'en remercie. 

exmo

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 97
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Petite lueur le Ven 9 Nov - 20:11

Amon humble avis (et je sens que Claude va me tancer),toute communauté
ne peut revendiquer des droits spécifiques qui seraient en contradiction pratique avec une nation ou un peuple auxquels elle veut adhérer..

Le morcellement des droits affaibli toute nation et la morale n'a rien à y voir.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2090
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Ven 9 Nov - 20:14

@ exmo : tu vois bien que la mafia entre parfaitement dans la définition 
@ petite lueur : bien d'accord avec toi mais qu'est ce que ça a à voir avec le sujet ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Petite lueur le Ven 9 Nov - 20:19

Juste pour montrer la fortune de ce mot dans l'époque présente et son coté fourre-tout démagogique.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2090
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par exmo le Ven 9 Nov - 21:18

claude. je viens sur tes conseils de parcourir le larrousse en  tapant mafia.
le résultat me donne  cela.Avec une majuscule, quand on désigne l'organisation criminelle sicilienneUn « parrain » de la Mafia.
on bute tout les deux sur la finalité des mots et leurs significations. nez-en-moins , le larousse délivre une définition intéressante et qui renvoi sur mon tout premier message. A aucun moment je cite la mafia dans mes écrits. je mentionne les communautés c'est l'objet premier et l'emploi permanent de son coté fourre-tout ( dixit petite lueur) de même que son droit de cité et l'immense privilège pour Un parrain de la mafia d'avoir une majuscule sur sur un UN . Normal régle de francais    
par contre je reste droit dans mes bottes , sur la définition du mot mafia. qui n'est qu'une organisation et c'est comme cela que l'on en parle que cela soit dans les médias jamais une communauté mafieuse . on dit ,on écrit .; l'organisation mafieuse untel ,untel . et le Larousse,  cite une organisation.  les dictionnaires sont des instruments merveilleux ,qui ont depuis plus de 100 ans apporter le savoir et la lumière . mais nul n'est infaillible et parfois les mises à jours ou ce que l'on pensait savoir dans les années antérieures n'a pas eu de correction ou de mise à jour. Que ce soit Larousse ou robert   / ce qui était vrai pour le robert a sa création en 1951 ne l'est plus en 2019  . 


exmo    

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 97
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Ven 9 Nov - 21:31

Quand je suis entré en maçonnerie mon parrain m'a dit "en maçonnerie on a le droit de tout dire, y compris des conneries."
Sur ce forum c'est pareil.

Je ne vois pas pourquoi tu mets un tel acharnement à nous parler de la mafia dont, personnellement, je me contrefiche.

Je n'ai cité cette organisation que pour donner un exemple de ce que pouvait être une communauté.

Tu prétends, toi, que la mafia n'est pas une communauté et donnes des kilos d'exemples pour nous montrer qu'elle est ceci ou qu'elle est cela.

Bon, OK, elle est ceci, cela et le reste mais en quoi cela démontre-t-il que ce n'est pas une communauté ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par exmo le Ven 9 Nov - 21:57

les parrains sont toujours de bons conseils. il faut les écouter.
je suis partit d'un sujet et c'est toi qui a allumé la méche en citant le mot M...A (chut) aprés tu as doucement tiré sur l’échelle.maintenant comme tu penses avoir raison et moi pas tord.. c'est dur.
 
en fait tu as raison je te donne la raison et le vélo.les kilos d'exemple sont  effectivement de trop. je m'en excuse auprès des lecteurs. voila aussi la raison du passage du papier au numérique. c'est lourd

"tu prétends" je ne prétend rien . je te répond simplement  avec gentillesse .avoir mauvais caractère n'apporte rien, et ne fait pas avancer le sujet.

 

exmo

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 97
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Petite lueur le Ven 9 Nov - 22:25

"MAFIA" est un acronyme dont bien peu seraient capables de dire la définition première qui n'a pas d'intéret ici.
Employé abusivement pour désigner tout groupe vaguement criminel ou
considéré comme malfaisant , à l'inverse de "communauté" qui bénificie à priori d'une connotation positive, probablement parce que désignant primitivement un groupe ethnique ou religieux.

Un exemple assez frappant,si je puis dire,est le terme mafia pour sitgmatiser (très à la mode aussi) les FM chez les anti et plutôt communauté chez les FM eux même.Aussi inappropriés l'un que l'autre.

Exmo emploie "parrain" de façon positive et plus traditionnelle alors que pris au sens moderne le "parrain" esr un boss de la mafia ou équivalent.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2090
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Ven 9 Nov - 22:52

Bon, alors je vais essayer de m'expliquer calmement et avec "pédagogie" puisqu'il semble que ,nous ne parlions pas tous de la même chose.

La mafia, je m'en contrefiche comme je l'ai déjà dit, et elle n'a strictement rien à voir avec le sujet : communautés et communautarisme.

Donc ça m'énerve un peu qu'on s'acharne à dire que la mafia est ceci ou cela et gnagnagna.
Si l'on veut parler de la Mafia, ouvrons un sujet dessus et parlons en.

Nous parlions ici de communautés et de communautarisme.
Donc : question : qu'est ce qu'une communauté.

Moi qui suis un péquin de base, primaire, je vais voir dans le dictionnaire ce qu'est une communauté et j'y vois que c'est un groupe social ayant des intérêts communs.

Un groupe social, c'est un ensemble de personnes. D'accord ?
Donc tout groupe de personnes ayant des intérêts communs est une communauté.

Est donc une communauté :
L'association des pêcheurs à la ligne de mon bled.
Le club de foot du même endroit et d'ailleurs.
Le club du troisième âge.
Le groupe de voisins qui va voir le maire pour lui demander de réparer le trottoir devant leur immeuble.
La bande de gamins qui fout le bordel dans la cité.
Les clients du Super U d'à côté de chez moi .

Et la Mafia

Et des milliers d'autres exemples que l'on pourrait trouver.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Petite lueur le Ven 9 Nov - 23:07

Je m'arrête bien volontiers Claude mais dico ou pas il se trouve que le sens actuel de "communauté" désigne des groupes sociaux ethniques ou religieux dans les médias.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2090
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Ven 9 Nov - 23:30

Sommes  nous condamnés à adopter le vocabulaire insipide et débile des sacro saint "médias" ?

Dois je cesser d'acheter mes voitures d'occasion, comme je le fais depuis cinquante ans, pour désormais m'offrir un SUV d'opportunité ?
Dois-je cesser d'utiliser un déodorant pour me convertir au "déo" ? ( Et de préférence le déo 72 heures qui permet de rester trois jours sans prendre une douche tout en fleurant bon le muguet ? )
Dois je désormais, quand j'achète un bouquin, chercher le "pitch" là où, auparavant, je trouvais un résumé ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Petite lueur le Sam 10 Nov - 8:50

Ou une 4eme de couverture.Je suis plus agé que toi Claude et je suis tout à fait de ton avis mais ignorer superbement le temps présent nous condamne aussi..Je ne crois pas à un retour en arrière possible même au niveau du vocabulaire.Ce qui est regrettable aussi ce sont les corrections incessantes des Rituels (sauf au ROS parait-il). GGG
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2090
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Sam 10 Nov - 11:47

Ce qui me navre en matière de vocabulaire ce n'est pas que la langue évolue, cela est normal et si l'on parle de "langue vivante" par opposition à "langue morte", c'est bien parce que cette langue est en évolution, comme tout organisme vivant.

Mais j'ai horreur des phénomènes de mode dont je me demande ce qui les motive.
Dans les exemples que j'ai donné je comprends qu'au siècle de la vitesse on puisse préférer le déo au déodorant, cela gagne du temps mais je ne m'explique pas l'apparition du "pitch" pour remplacer "résumé".

En ce qui concerne des mots comme "opportunité" j'ai une théorie personnelle, qui n'engage que moi.
Je pense que l'apparition de mots de ce genre en remplacement du mot français original est due au doublage de films de langue anglaise.
"Opportunity" en anglais signifie "occasion".
Quand on double un acteur anglais ou américain qui dit "opportunity", il est beaucoup plus conforme à l'image qu'on voit de lui faire dire "opportunité" que "occasion", ne serait ce que parce qu'on le voit prononcer cinq syllabes et qu'il est plus acceptable d'entendre ces cinq syllabes plutôt que trois.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Petite lueur le Sam 10 Nov - 13:08

C'est en effet tout à fait probable,comme de constater que le Français, langue de "l'élite" et de la diplomatie,(Richard Coeur de Lion parlait Français et mal l'Anglais.

On parlait Français à la cours du Tsar à l'époque de mes parents et tous les Russes qui sont venus en France après la Révolution de 1917 l'ont fait parce qu'ils parlaient le Français,en plus du prestige du pays.)

Le Français donc a été supplanté par l'Anglais, d'abord pour des motifs techniques,langue des ingénieurs et des modes d'emploi puis par le cinéma et les découvertes des Etats Unis.

Les vieux étrangers parlent encore Français,les jeunes l'Anglais!
L'Arabe et le Chinois vont-ils coloniser les générations futures?le débat reste ouvert.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2090
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par exmo le Sam 10 Nov - 13:36

opportunity: du franglais. c'est le néologisme "franglais" qui pourfend des emprunts aux deux langues . Avec on le voit bien des expressions anglo-saxonnes dans l'usage courant de la langue francaise.
exmo

exmo
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 97
Date d'inscription : 02/11/2018
Age : 60
Localisation : lot et garonne. 47170

Revenir en haut Aller en bas

Re: communautés et communautarisme

Message par Claude St Malo le Sam 10 Nov - 13:46

Les échanges entre les deux langues ne sont pas nouveaux.

Exemple bien connu : flirter.
Origine : fleureter, mot français passé en anglais qui nous est revenu sous la forme flirter.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum