Inside the Freemasons

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Claude St Malo le Lun 8 Oct - 15:27

A la demande du réalisateur du film j'ai supprimé les liens conduisant au visionnage ( illégal ) du film Terra Masonica

Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3933
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Tao le Lun 8 Oct - 19:51

Saluton al vi, Gefratoj !

Évidemment qu'il n'y a pas d'autre choix que d'effacer ce lien qui, effectivement, est illégal. Sa publication posait un problème juridique. C'est réparé, et tant mieux.

Mais qu'on ne m'amène pas sur le terrain moral, s'il vous plait. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] D'ailleurs, ce n'est pas l'acte de copier qui pose un problème. On le fait sur nos cassettes depuis les années 80. C'est la technique de copie qui fait peur à certain : c'est rapide et facile désormais, et d'un coup, à cause d'une technique de copie qui évolue, c'est le concept de copie qui devient subitement problématique.

Je fais de la musique, mes amis intermittents aussi. Je dépense de l'argent pour l'enregistrer en studio, pour la déposer à la SACEM, c'est encore plus vrai pour mes amis dont c'est le métier. Mais je ne me plains pas que ma chanson tourne en mp3 sur les téléphones de gens. Mes amis intermittents non plus. On se réjouit de voir son œuvre partagée et diffusée. On est fier de voir qu'elle se diffuse et qu'elle peut plaire. "Tant qu'il n'y a pas d'utilisation commerciale, diffusez !" peut-on entendre de la part d'un certain nombre de groupes. Je ne voudrais pas qu'on croie que tous les artistes sont pro-Hadopi. Qu'un événement officiel, une radio, un festival de film, payent pour la diffusion d'une œuvre, c'est normal. Ils ont les fonds. Pour les écoles, au nom de la culture, tous les artistes devraient céder leurs droits à la diffusion (ce qui n'est pas le cas...) ! Et pour les clampins dans leur salon, on devrait simplement se réjouir d'être vu, lu, écouté.

Et ne nous laissons pas avoir par le discours du désastre du piratage. Depuis quinze ans et jusqu'à il y a encore cinq ans, tout le monde téléchargeait en DDL (MegaUpload...) ou en torrent. Depuis quelques années, les gens s'abonnent en masse à Spotify, Deezer, Netflix... Impensable il y a quelques années ! Qui aurait parié un kopeck sur ces solutions payantes ? Et pourtant... Sur ce fil, le réflexe a d'ailleurs été l'invitation à regarder sur Netflix (streaming légal par abonnement), puis YouTube (streaming légal gratuit), et enfin par torrent quand rien n'était trouvable (téléchargement illégal gratuit). Voilà le sens des priorités des participants de ce fil.

Quant à l'intérêt de ces deux documentaires, il appartient au public de les apprécier ou non. Pour ma part, ils ne m'ont pas désintéressé, mais ils ne m'ont, ni l'un ni l'autre, animé d'une grande ferveur malgré le travail et l'investissement de leurs réalisateurs respectifs (personne n'en doute). On y décrit (différemment dans les deux documentaires) des formes de FM avec lesquelles je me trouve peu d'affinité, et des Frères (peu voire pas de Sœurs ! Or il n'y a pas besoin de les accepter en loge pour parler d'elles ne serait-ce que quelques secondes...) qui, pour 95% d'entre eux, ne nous reconnaissent pas comme tels. Alors la fraternité, tout ça... N'empêche que non seulement ils existent, mais ils sont majoritaires dans le monde. En cela, ces documentaires ont le mérite d'exister. On regrettera les parjures visibles ici ou là (Inside...) lors du dévoilement de cérémonies... Je ne comprendrai jamais cela...

Spirite,

PS : Je ne suis absolument pas sensible à l'argument selon lequel "De plus, il s’agit du travail d’un maçon. Je m’étonne donc de ce manque de respect." Euh... si on utilise l'argument légal, on ne fait pas de différence. Je déteste le favoritisme maçonnique de ce genre. Comme si c'était "pire"... S'il y a problème moral aux yeux de quelqu'un, il concerne tout le monde. Pas juste la FM !
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1348
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Claude St Malo le Lun 8 Oct - 20:05

Restons sérieux Tao, tu ne dépenses pas d'argent pour déposer tes œuvres à la Sacem.
Si tu es inscrit à la SACEM tu as payé un droit d'inscription mais tu peux déposer autant de morceaux que tu veux sans que cela te coûte un centime.
Sur le fond l'investissement pour créer un morceau de musique ou un long métrage n'est, à l'évidence, pas le même et si un réalisateur, comme c'est le cas ici, ne souhaite pas l'accès gratuit au visionnage de son film, c'est parfaitement son droit.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3933
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Tao le Lun 8 Oct - 20:36

Saluton al vi, Gefratoj !

C'est tout à fait son droit, et c'est une excellente chose d'avoir supprimé un lien qui est illégal. Ce n'est pas le but du Bandeau de diffuser des trucs illégaux.

Ouvrir un compte à la SACEM coûte de l'argent. C'est ce dont je parlais. Et une journée en studio, c'est au moins 250€. Quand on fait un album sans avoir signé dans un label (soit 90% des artistes en France), on doit sortir au moins 3000€ de sa poche, en espérant que l'on se remboursera avec les concerts et avec les CDs que celles et ceux qui voudront faire un geste achèteront. C'est ainsi que mes amis musiciens intermittents fonctionnent. Ils ne poursuivent pas les auditeurs en les faisant culpabiliser (ce qui ne marche pas : soyons clairs...).

La copie permet aujourd'hui la diffusion rapide, et quel que soit le domaine, je ne crois pas que se crisper sur ce sujet à propos de son œuvre rende service à ladite œuvre. Plus en 2018. Les gens qui mangent grâce à leur art visuel ou musical aujourd'hui (Studio Bagel, Golden Moustache, Suricate, Norman, Cyprien, Us the Duo, PostModern Jukebox, Scary Pockets...), ils ont compris comment ça marchait : la diffusion gratuite de leurs productions pour se faire connaître, la création d'une crédibilité et d'une popularité, et aujourd'hui ils se font payer pour ce qu'ils font. Ceux qui se crispent sont ceux de l'ancien modèle qui n'a plus court et qui le regrettent car ils se gavaient bien (Lhermitte qui investit dans l'Hadopi, les Bruel et compagnie qui hurlent contre la copie à la télé, etc...).

Je ne porte pas de jugement sur ce modèle : je constate objectivement que c'est celui qui leur permet de vivre. Certainement a-t-il aussi ses travers.

Bref, je ne réponds rien à l'argument légal qui est très clair. Je réagis à la tentative de culpabilisation peu efficace en jouant la corde de la fraternité et de la morale. J'explique que je ne partage pas la vision du réalisateur sur ces points.

Spirite,
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1348
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Claude St Malo le Lun 8 Oct - 22:53

Comme je le disais, et tu le confirme, Tao, en parlant d'un investissement de 3000 euros pour un CD, l'investissement pour un long métrage n'a rien de commun avec celui d'un CD.
De plus on peut parfaitement concevoir que l'écoute d'un CD conduise à avoir envie de voir le groupe en concert.

Cet argument n'est plus recevable pour un film. Si on a vu le film on a assez peu de raisons de payer une place de cinéma ou un streaming légal.

Sur l'aspect moral de la chose, c'est moi qui ai développé cet argument, pas le réalisateur qui ne l'a  qu'effleuré.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3933
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Tao le Lun 8 Oct - 23:28

Saluton al vi, Gefratoj !

J'ai cité ledit réalisateur sur la phrase qui me choque.

Je fais une comparaison. Le principe de la comparaison, c'est de tirer des parallèles entre des choses différentes. Donc oui, les proportions de l'investissement d'un film et d'un album diffèrent. Cette différence de degré doit-elle induire une différence de nature quant à mon avis sur la copie ? Non.

Et j'ai vu Terra Masonica. Si demain il passe au cinéma suivi d'un débat, j'irai payer ma place pour assister à ce débat. Là encore, ce n'est pas pareil à un concert, mais je fais la comparaison.

Spirite,

[Edit (23h37) : Pour mettre des chiffres sur ce que je disais plus haut : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1348
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Kalix le Mar 9 Oct - 1:11

Wow ! Super d'avoir la chance de discuter avec le réalisateur en personne ! J'étais allé voir le film au cinéma, mais faute de temps, j'avais manqué la séance de questions/réponses qui a suivie.

En ce qui concerne le partage de liens : c'est entièrement notre faute, et particulièrement la mienne pour le coup, d'avoir contrevenu à la loi sur ce forum même, qui nous incite à la respecter.
Je ne suis clairement pas insensible à votre situation, Tristan. En tant que producteur d'une œuvre, vous avez le droit de demander (et de recevoir !) une rétribution pour votre travail accompli (qui, sur la forme, est très bien fichu). Ahhhh ! Pardonnez-nous, avec nos envies de goûter à cette culture si alléchante, sans penser même à récompenser des auteurs qui nous paraissent si lointains ! La loi est bien mal faite : elle préfère punir les diffuseurs que les utilisateurs. Mais peut-être est-ce une logique plus efficace pour combattre ce phénomène ?

Toutefois, je me dois de marquer mon incompréhension : en quoi quelque obligation que ce soit devrait encourager qui que ce soit à ne pas utiliser les torrents ? Votre commentaire est très large ! Trop à mon goût. Certes, vous pouvez penser à toutes les œuvres encore sous droits d'auteurs à l'heure actuelle, mais tellement plus de contenus sont partagés sur ces splendides réseaux que sont les torrents, qu'il me semble abusif de les rejeter d'un revers de main.
avatar
Kalix
Chien fou
Chien fou

Messages : 183
Date d'inscription : 11/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Tristan le Mar 9 Oct - 18:38

Merci à l'administrateur de ce site d'avoir supprimé les liens. Il est aujourd’hui évidemment illusoire de supprimer le P2P. Dans certains cas, cela peut être même utile, notamment dans les pays liberticides ou pour les étudiants qui ont souvent peu de moyens financiers. Si l’on cherche un bien culturel, il est très facile de trouver les liens soi-même et de le faire sur des plateformes légales ou non. Chacun est libre. Il n’est pas question de morale sur cette question. Cependant proposer cela sur ce forum FM public était un assez mauvais signal. En ce qui concerne mon appartenance, je la signalais simplement par rapport à la nature du film. Je vous souhaite à tous.tes de fructueux échanges sur ce site et une ouverture à la différence et la diversité. 

Tristan

Tristan

Messages : 2
Date d'inscription : 08/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Le Coyote.. le Mer 10 Oct - 9:42

Bonjour Tristan,
et merci pour ce beau travail, ce film à la fois beau visuellement, enrichissant culturellement et contribuant au rayonnement de notre ordre.

Je suis allé voir Terra Masonica au cinéma, dans une salle avec environ 300 soeurs & frères. J'ai donc payé mon obole et partagé un moment d'émerveillement commun puisque la majorité des personnes autour de moi a été positivement impressionné de découvrir des pratiques maçonniques repoussant les frontières qu'ils n'imaginaient pas

Je comprends ton sentiment Tristan : tu as beaucoup travaillé et la conscience populaire te porte à te dire "que tout travail mérite salaire". De plus, il existe un phénomène d'entropie psychologique qu'on pourrait résumer en "quand ça arrive aux autres, c'est pas si grave, quand ça m'arrive à moi, c'est intolérable".

Je me rappelle d'une anecdote en conférence relaté par une start-up concurrent d'Uber qui s'était reçu des menaces de mort répétées par certains conducteurs de Taxi. À la fin cette start-up est allé voir les représentants de la profession des taxis en essayant d'atténuer ces attaques... et s'était bien entendu retrouvé devant un mur intellectuel : aucune discussion possible envers deux mondes qui s'affrontent. C'est l'Histoire de la vie depuis la Nuit des Temps : les jeunes remplacent les anciens, le progrès (technologique en tout cas) rend obsolète les choses du passé et crée une nouvelle logique, qui avec le temps s'installe comme ayant toujours existé, comme une évidence.
Et la chute de cette anecdote m'avait fait sourire : alors que la réunion avec les représentants des taxis touchait à sa fin... la start-up avait discuté de manière un peu plus légère avec eux. L'un d'eux s'apprêtait à partir en vacances, il était déjà en tenue, arborait un sourire satisfait. Et là la start-up lui a demandé :

Anecdote a écrit:- [Start-up Uber like] : Mais dans quelle agence de voyage Monsieur avez-vous pris vos billets pour les vacances de vous et votre famille ?
- [Taxi] : vous plaisantez sûrement, je suis passé par E x p e d i a.com, le site qui vous permet de trouver beaucoup plus rapidement et moins cher, en vous faisant un comparatif instantané sur des milliers d'autres billets...
- [Start-up Uber like] : donc en fait Monsieur, êtes-vous conscient que vous contribuez à faire disparaître les emplois de ces agences de voyages ? Ceux-ci pouvant être apparentés à 
E x p e d i a = Uber
Agences de voyage = taxis ?

De l'entropie psychologique : quand ça nous concerne, on laisse pas passer.

Bref tout ça pour dire Tristan que si à l'heure d'aujourd'hui tu n'as pas compris que les gens attendent que tout leur soit accessible, de manière instantanée et gratuite... Surtout puisque c'est ta profession, tu as du souci à te faire. Et il faut savoir que les générations qui naissent à l'heure actuelle, qui arrivent, ont ce trait de personnalité de plus en plus ancré en eux et vont même jusqu'à ne plus rien souhaiter posséder (les voitures ils les louent, les maisons ils les occupent à la journée...)

La musique, la vidéo = une commodité. Tout le monde y a accès, gratuitement. Suffit de chercher un petit peu ou d'installer le logiciel "Tor Browser" (ou le navigateur Brave où l'on peut ouvrir un onglet sous Tor) et le tour est joué : on va sur le Deepweb et tout est disponible.

La vraie question pour toi Tristan est :
"Comment, puisque je suis un professionnel et que je fais des productions d'une belle qualité (je te le dis et je le pense, bravo encore une fois), comment je continue à faire ce que je fais si bien tout en trouvant d'autres sources de financement ?"

(parenthèse marketing) D'autant que maintenant, plus tu partages gratuitement un contenu de qualité et plus au final tu vends. Car ça te fait de la pub gratuite et contribue à la notoriété de ton produit et... même contre ce qu'on pourrait en penser : ça augmente les ventes globales au final (/fin de la parenthèse)

Il n'y a qu'une seule façon de survivre intelligemment quand on se retrouve en face d'un Tsunami qui s'appelle le progrès technologique :

  1. soit tu décides de faire "comme tu as toujours fait depuis des dizaines d'années" et tu te mets à courir vers la plage, en direction de la vague du tsunami qui arrive
  2. soit tu montes sur le toit d'une maison en te disant "je vais être salarié ou protégé par une congrégation, une association réunissant les plus éminents professionnels de mon domaine et on va empêcher que la lame de fond ne nous engloutisse tous". Et donc tu croises les doigts pour que ce tsunami s'arrête au toit de la maison
  3. soit tu décides d'acheter un bateau, une barque, une planche de surf et tu te mets dans une rue de la ville. Le plus loin possible de la plage et tu attends que l'eau monte, pour pouvoir profiter de cette vague qui de toute manière sera présente, de la manière la plus intelligente : en surfant dessus plutôt qu'essayer de nager à contre courant

Découpe ton film Tristan, mets-en des extraits sur Youtube.
Crée des produits annexes (pour ceux qui souhaitent faire un voyage et rendre visite aux maçons du Pérou = boummmm tu leur proposes des billets pour une semaine tout organisé à la rencontre de ceux qu'ils viennent de voir dans la vidéo etc.) : je suis sûr que tu pourrais avoir de nombreux petits groupes d'une dizaine de maçons qui partiraient ainsi à l'aventure, découvrir des lieux historiques, tout en faisant des visites "spéciales maçonneries"


T'as entre les doigts un truc qui est vu par le monde extérieur comme "mystérieux, secret", qui donne envie à tout plein de monde juste par une curiosité maladive de venir. Tu as une mine d'or entre les mains... commence à prendre une pioche et acheter une concession plutôt que de te contenter de faire la visite de la région


De nouveau merci Tristan pour ton travail, en espérant que tu puisses te saisir de cette idée et te joindre à cette ruée vers l'or !  cheers
avatar
Le Coyote..
Chien fou
Chien fou

Messages : 181
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Claude St Malo le Mer 10 Oct - 12:31

Je ne crois pas que Tristan ait besoin de conseils pour s'adapter à l'évolution du monde et des pratiques.

Il rappelle la loi et demande à ce qu'elle soit respectée.
Tout ce qui pousse à détourner la loi et donne des moyens de le faire constitue un délit et il le rappelle, en nous demandant de ne pas participer à ces détournements.
Il a raison, c'est pourquoi je me suis empressé de répondre, au moins partiellement à sa demande, en supprimant le lien incriminé.

J'entends pour la deuxième fois au moins l'argument "toute peine mérite salaire", avec un certain amusement.

Dans le cas particulier, avant de toucher un "salaire" il faut commencer par rembourser les frais engagés qui, je l'imagine sont considérables
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3933
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Tao le Mer 10 Oct - 18:32

Saluton al vi, Gefratoj !

Simple info : Les frais engagés le sont par une production. Le réalisateur peut être payé avec un salaire et/ou des pourcentages des recettes.

Spirite,
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1348
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Le Coyote.. le Jeu 11 Oct - 10:52

J'avais oublié mon très cher Claude - et je le dis avec beaucoup d'amusement  Razz - que tu avais le pied marin et que la métaphore du Tsunami de mon post précédent avait du te rendre pensif

Pour apporter à la réflexion, livre découvert hier : "La Structure des Révolutions Scientifiques", 1962 de Thomas Samuel KUHN, philosophe et historien des sciences. Il y discute l'Histoire et ses changements de paradigmes successifs en pointant notamment qu'avant, les changements s'effectuaient beaucoup plus naturellement : en effet, on vivait "le temps d'un paradigme" et il suffisait d'attendre la génération suivante qui, par souci de nouveauté et singularité, adoptait assez facilement le nouveau paradigme (ici :

société statique, protectée par la loi
VS (contre) communautés dynamiques, émancipées des protections institutionnelles. Seul moyen de créer un semblant d'ordre : l'affection de la communauté constituée #influenceurs)

Il explique notamment qu'auparavant une vie professionnelle se déroulait sur le temps d'un paradigme et que désormais... une personne peut avoir à évoluer sur 1 à 3 voire 4 paradigmes dans sa vie et donc prendre des décisions sur des éléments qui lui échappent complètement

Cette phrase aussi issue du livre m'a interpellée :

Thomas Samuel KUHN, philosophe et historien des sciences a écrit:"Avant, le progrès progressait une tombe à la fois"

Bref, si si je t'assure mon cher Claude mon message était pertinent. Par contre je pense que le paradigme (qui selon moi est dépassé) dans lequel tu te situes peut-être (la Loi comme garant des choses) ne te permet pas d'envisager le nouveau que j'ai relaté dans mon précédent message que je t'invite à relire à la lumière de ce que Thomas KUHN a pu apporter
(et entendons-nous bien, je te souhaite une vie longue, pleine et entière  geek)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Le Coyote..
Chien fou
Chien fou

Messages : 181
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inside the Freemasons

Message par Mélophile le Ven 12 Oct - 6:22

filaplomb a écrit:Personnellement, le meilleur reportage de ces dernières années est certainement celui de Serge Moati....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
C'est ce qui m'a décidé à franchir le pas et je ne le regrette pas une seconde.
avatar
Mélophile
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 88
Date d'inscription : 28/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum