La compréhension de la Mort .

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Kalix le Mar 21 Aoû - 20:15

jeronimotexas, ton message ne m'a pas déçu, et je te remercie d'avoir fait moins court ainsi ! Il y a pas mal de choses auxquelles j'aimerais répondre, alors j'attendrai d'avoir le temps pour y répondre aussi succinctement que tu nous les as présentées.

Kalix
Chien fou
Chien fou

Messages : 178
Date d'inscription : 11/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Kalix le Jeu 30 Aoû - 0:28

@jeronimotexas J'ai enfin eu le temps d'écrire une réponse plus ample à ton message !


Sans te demander d'alourdir ton message avec d’innombrables sources, si je comprends bien, il y a un médecin, et d'autres scientifiques qui écrivent à ce sujet. D'autres personnes ont "mesuré" des phénomènes. Bon, très bien. Mais qu'en est-il des autres ? Que disent tous les autres scientifiques à ce propos ? Les thèses défendues par ceux que tu as lus sont-elles plus ou moins acceptées par les autres scientifiques, font-elles consensus ? Je ne suis moi-même pas un expert en la matière, je dois donc m'en référer à ces derniers, et au plus grand nombre possible pour avoir le meilleur avis sur la question possible.

Du peu que j'ai entendu des magnétiseurs, leurs méthodes sont vraiment très diverses et variées, et pas souvent compréhensibles. Et là, je touche un problème que j'ai pour beaucoup de points dans ton message : certaines pratiques ou méthodes sont malheureusement très peu reproductibles, on ne peut donc s'assurer que ce soient bien elles qui soient la cause de changements (apaisement des énergies, rétablissement d'un quelconque équilibre,...).
La petite expérience que tu proposes en est un peu la caricature : que veut dire "peu de lumière" ? Quelle lampe suis-je sensé allumer ou pas pour reproduire ce "peu" ? Quand bien même je l'obtiendrais, tu exhortes à faire cette expérience avec "peu" de lumière, j'imagine qu'il doit y avoir un rapport particulier entre tes yeux et cette lumière, et donc : où dois-je installer cette lumière, où dois-je me mettre par rapport à elle ?
Bon, j'ai quand même tenté quelque chose...
J'ai allumé une lampe de chevet (installée presque contre un mur d'une pièce rectangulaire), j'ai laissé l'écran de mon ordinateur allumé (installé contre un autre mur, à l'autre bout de la pièce).
Je me suis installé entre les deux sources de lumière, de façon à les avoir toutes les deux dans mon champ de vision.
J'ai fermé les yeux et ai attendu 5 minutes.
Je n'ai vu aucune couleur particulière dominer, sinon le noir, qui, physiquement parlant, est une absence de lumière...

J'imagine aussi que tu me vois venir en t'écrivant que je ne vois absolument pas le rapport entre des photons et des éventuelles corrections énergétiques...

J'essaye, je t'assure, "d'ouvrir grand le compas", mais je n'arrive pas à comprendre ce que tu entends par "formes" de vie, mais surtout par "niveaux d'existence". Pourrais-tu préciser ?
En ce qui concerne les photos de l'aura, je suis plutôt... sceptique. Absolument rien n'est écrit sur le site expliquant le procédé qui est suivi pour prendre ces photos. Ils pourraient très bien retouchés leurs photos via un programme, ou bien installer des spots de lumière particuliers, ou bien utiliser des objectifs d'appareils un peu singuliers, combiner tout ça, etc.
Et en ce qui concerne les photos de "sorties de corps", les photos du début de l'article n'en sont pas, comme écrit à la fin de l'article :

Les photos de l’âme quittant le corps au moment du décès ne ressemblent en rien à la photo du début de l’article, et ressemblent davantage à des pointes et des amplitudes dans les photographies énergétiques GDV qui sont en corrélation avec la nature de la mort des personnes et l’heure à laquelle ces personnes sont mortes.

Ce qui est d'ailleurs étrange, autant montrer lesdites photos, non ? Celles de l'article sont probablement des photos à temps d'exposition très long. Plusieurs commentaires émettent d'ailleurs cette hypothèse. Procédé que, chose géniale, tout le monde peut expérimenter chez soi avec un appareil photo !

Ahhhh ! La mention aux chamans me fait plaisir, car elle va peut-être me permettre de comprendre ce que tu entends par "niveaux de vie". Bon, déjà, je ne crois pas que TOUTES les cultures "primitives" aient été chamaniques. Bien que les pratiques soient sans doute très diversifiées, je connais l'exemple des Evenks. Ce sont des peuples chamans de Russie, qui, apparemment, pratiquent leurs traditions depuis très longtemps. Et en fait, dans leur conception du monde, toutes les énergies vitales sont au même niveau : humains, animaux, plantes. Elles appartiennent à une sorte de grande piscine spirituelle toujours en équilibre, ainsi les animaux dévorent les cadavres humains, nourris toute leur vie à l'aide de produits de chasse. C'est d'ailleurs cette conception du monde qui ne les fait pas domestiquer d'animaux. En effet, si tu considères que les humains sont tes égaux, mais également les plantes, les brebis, les chiens, les chats, il semble étrange de domestiquer certains vivants et pas d'autres. Mais, comme je l'écrivais plus haut, ce ne sont pas des pratiques partagées par tous les peuples chamans, les amérindiens ont, par exemple, domestiquer des chevaux. Des civilisations pas si millénaires que ça posaient des sangsues sur les corps des malades pour en "extirper" les maladies et virus. Efficacité clinique ? 0. Peut-être celui d'un placebo, mais vu les douleurs engendrées, je parierais plus sur un nocebo ! Du reste, ce n'est pas étonnant que depuis le début de l'humanité, les humains aient cherché à se soigner avec ce qu'ils avaient sous la main, non ? Je parierais plus sur des essais sur de très longues périodes que sur l'intuition innée d'utiliser telle ou telle plante pour soigner (ou pour simplement accroître les chances de guérison).


Voilà, j'espère que cette réponse n'est pas trop carrée à ton goût !
avatar
Kalix
Chien fou
Chien fou

Messages : 178
Date d'inscription : 11/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Petite lueur le Jeu 30 Aoû - 11:38

Les promesses d'une amélioration définitive,d'un "autre état" ou "autre environnement" sont depuis des siècles des outils de manipulations.

Rien d'extraordinaire à ce que des sorciers divers aient accès à une pharmacopée efficace,des siècles d'observations y ont pourvu.

Par contre je crois, pour l'avoir constaté chez autrui, aux pouvoirs électro-magnétiques de certaines personnes parfois sans en être conscientes.

Cela ne remet pas en cause la mort ni ses effets.Le poisson-torpille existe bien et des pieuvres controlent leur énergie électrique,elles meurent cependant tout aussi bien.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2034
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Le Coyote.. le Sam 1 Sep - 3:10

Tiens j'ai retrouvé dans mon recueil de citations personnelles ce passage que je trouve vraiment intéressant sur le sujet de la mort, je le partage ici  geek
Eckhart TOLLE a écrit:
Vous savez, bien sûr que vous allez mourir, mais cela demeure un simple concept mental jusqu’à votre première rencontre «personnelle» avec la mort: une grave maladie ou un accident qui vous arrive ou afflige un proche, ou le décès d’un être aimé. La mort entre alors dans votre vie en tant que conscience de votre propre mortalité.
La plupart des gens s’en détournent par peur, mais si vous ne bronchez pas et affrontez la fugacité de votre corps qui pourrait se dissoudre à tout moment, vous parvenez à un certain degré de désidentification, même léger, de votre forme physique et psychologique, le «moi». Lorsque vous voyez et acceptez la nature transitoire de toutes les formes de vie, un étrange sentiment de paix s’installe en vous.
En affrontant la mort, votre conscience se libère dans une certaine mesure de l’identification à la forme. C’est pourquoi, dans des traditions bouddhistes les moines visitent régulièrement la morgue pour méditer assis parmi les dépouilles. La culture occidentale entretient un déni généralisé de la mort. Même les gens âgés tentent de ne pas en parler ni d’y penser, et l’on cache les cadavres. Une culture qui nie la mort finit par devenir superficielle, préoccupée uniquement par la forme extérieure des choses. Lorsque l’on nie la mort, la vie perd sa profondeur. La possibilité de savoir qui nous sommes par delà le nom et la forme, soit d’accéder à la dimension du transcendant, disparaît de notre vie, puisque la mort est la porte d’entrée de cette dimension.
Eckhart TOLLE dans «L’Art du Calme Intérieur»
avatar
Le Coyote..
Chien fou
Chien fou

Messages : 158
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Olive1968 le Mar 6 Nov - 21:30

Ah oui je trouve que c'est un très beau texte Coyote !

Je me suis reconnu dans certaines pensées, certains concepts... De par mon cheminement personnel aussi, depuis mon enfance je me pose la même question :"Pourquoi suis-je conscient de moi ?"... "Pourquoi suis-je un être humain ? Et pas un oiseau ou un arbre ?" Je sentais bien que ma conscience n'avait pas émergé du néant, et qu'elle n'y retournerait probablement pas ! J'en était convaincu, et je le suis toujours. J'ai même essayer d'envisager la question comme un processus de pensée à posteriori, mais cela ne me convenait pas.

Ce qui ne m'empêche pas de continuer à méditer sur cette question, mais je reste habité par l'idée que la mort n'est pas une fin, je la perçois désormais comme une transition, quelque chose de l'ordre du changement d'état. Bien sûr qu'il est facile de justifier la peur de la mort à l'aide d'arguments psychologiques, mais le fait est que lorsque nous essayons d'expliquer la conscience nous nous heurtons aussi à des difficultés.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9294
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Anne Selene le Mer 7 Nov - 0:31

Le test de la pièce plongée dans la pénombre (lumière indirecte, jour passant à travers des persiennes, ou lumière voilée) me fait penser à ce qu' on obtient par la sophrologie : un état de conscience modifié.

L'homme peut vivre à différents niveaux de conscience (éveil, rêve, sommeil profond, état de concentration suffisant pour être appelé "méditation", état sophrologique de projection qui persiste dans le futur utilisé par exemple,par les sportifs, hypnose, etc..) 

Il n'y a pas besoin d'aller chercher des mondes parallèles..  ces mondes parallèles sont tous dans nos cerveaux.

Puis, la mort, et c'en est fini de notre conscience.  Mais l'étincelle énergétique qui a animé l'être humain ne peut disparaître.  La question est : Que devient elle ?
avatar
Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1274
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Claude St Malo le Mer 7 Nov - 12:49

Anne Selene a écrit:Mais l'étincelle énergétique qui a animé l'être humain ne peut disparaître.  La question est : Que devient elle ?
Ah bon ... Tu pourrais nous expliquer ça ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3840
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Anne Selene le Mer 7 Nov - 14:04

Je l'explique par le principe de conservation de l'énergie....  

Ce qui peut également se traduire par la  phrase '' Rien ne se perd, Rien ne se crée... tout se transforme"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1274
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Olive1968 le Mer 7 Nov - 15:24

Tout cela est fort passionnant, merci Anne !
Wink
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9294
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par patos le Mer 7 Nov - 18:03

philosopher, c'est apprendre à mourir ...

le cerveau produit la conscience en consommant relativement peu d'énergie ; après le décès l'énergie non consommée ( sucres, graisses etc ) fournit une alimentation modérée aux petits vers ou au feu du four crématoire...bref l'étincelle se transforme en quelque chose de peu visible.

le problème, c'est que l'énergie ne reste pas dans sa forme initiale :  en se transformant elle prend la plupart du temps ( voir le 2e principe de la thermodynamique ) une forme dégradée.

Dans le cas de la mort les sublimes idées travaillées dans l'esprit conscient deviennent quelques pauvres grammes de matière nutritive. Tu es poussière et tu retourneras à la poussière..

la pensée actuelle, inspirée par la place toujours croissante prise par les technologies de l'information, voit partout des algorithmes...le rêve est de décrypter tous les algorithmes qui  font l'humain, les porter sur un support informatique interchangeable et hop voilà l'immortalité de l'âme : la peur (ou le refus ) de la mort continue à faire produire des idées !

c'était déjà pareil du temps mécaniciste de Descartes :  il s'agissait alors de trouver toutes les briques ( ou rouages ) élémentaires et on pourrait tout entretenir. Depuis, on a vu que l'ADN n'est pas le plan détaillé du corps, mais on continue vaillamment de chercher.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2157
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Le Coyote.. le Jeu 8 Nov - 18:47

Olive1968 a écrit:Ah oui je trouve que c'est un très beau texte Coyote !
Hey Olive ! Ça fait un bail !
Content de te revoir ici ! cheers
avatar
Le Coyote..
Chien fou
Chien fou

Messages : 158
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de la Mort .

Message par Olive1968 le Jeu 8 Nov - 23:44

Moi aussi Coyotte ! Smile
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9294
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum