"On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

"On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Tao le Dim 15 Juil - 21:44

Saluton al vi, Gefratoj !

En juillet 1998, la Coupe du Monde est gagnée par la France. On chante la France "Black-Blanc-Beur" à tous les coins de rue. Des Arabes témoignent à la télé : ils ont l'impression d'être Français depuis le début de l'été ! Incroyable... Les défenseurs du sport nous expliquent les valeurs intégratives sur football. On feint de ne pas savoir que l'intégration dans la société française, ce n'est pas l'intégration à la jet set. Ou bien JoeyStarr et Booba sont des exemples d'intégration. Mais tout le monde est heureux. Et pendant cet été là, Chirac prend 14 points dans les sondages. Jospin en prend 9. Pourquoi ? Qu'ont-ils fait ? Personne ne le sait, mais ils tirent leur épingle du jeu. Ce qui est sûr, c'est que c'est sur cette validation populaire que le gouvernement Jospin entame ses privatisations en masse (Télécom...). Quatre ans plus tard, la France Black-Blanc-Beur s'est lassée de son nez rouge d'Auguste et revêt ses plus beaux atours de clown triste en mettant Le Pen au second tour à près de 20%. Illusion du bienfait social du football : CQFD.

En juin 2016 est lancé en France l'Euro de football après un printemps agité : Nuits Debout, grèves de la SNCF et de la CGT, contre la loi Travail. C'est quand les Nuits Debout s'essoufflent que les syndicats se réveillent (enfin !). Leur action commence à inquiéter vraiment : ils actionnent le levier sanitaire en ne ramassant plus les poubelles à Paris. L'ouverture de l'Euro approche, Le pouvoir en place s'appuie sur l'amour du peuple pour le football et rend particulièrement impopulaire cette grève. C'est efficace : Martinez déclare n'avoir "aucun intérêt à perturber l'Euro qui doit se passer au mieux." (1) Que bloquer les supporters n'est "pas la meilleure image qu'on peut donner de la CGT." (2) Ah bon ?! La CGT lève alors tous les blocages. (3) La "belle vitrine de la France" que veut Valls pourra briller de mille feu : le foot a tué un mouvement social. La loi El-Khomri passe. Merci l'Euro, facteur parmi d'autres, mais non négligeable dans cette défaite. Les syndicats ont été "responsables et patriotes" (toujours Valls).

En juillet 2018, c'est de nouveau la Coupe du Monde. Agnès Buzyn, secrétaire d’État aux Solidarités n'hésite pas à annoncer le report de la présentation du Plan Pauvreté, si Macron doit se rendre en Russie pour voir la France en demi-finales du mondial. Erreur de communication, on lui tape sur les doigts suite à l'indignation générale. On corrige en expliquant que la date de la présentation "n'est pas le sujet, seule compte la date d'entrée en vigueur des mesures". Ok, donc ? Ben on déplace bien ladite présentation... Bel exercice de rattrapage en communication. (4) Mais ce n'est pas grave, deuxième chance, Macron profitera de sa visite en Russie pour rencontrer Poutine. Il prendra ses noix à deux mains et annonce qu'il abordera le sort du cinéaste ukrainien qui conteste l'annexion illégitime de la Crimée par Poutine. En grève de la faim depuis environ deux mois, la France va demander à ce que ce condamné pour "terrorisme" puisse être accueilli chez nous. Arrive la rencontre entre Poutine et Macron... Ben ils préféreront parler de football... Tant qu'à faire... (5) Quelques heures plus tard, la France est championne du monde pour la seconde fois. Le pays est en liesse. Que peut-on attendre de cet alignement inespéré de planète pour Macron qui chutait encore dans les sondages il y a quelques semaines suite à ses déclarations sur les aides sociales qui "coûtent un pognon de dingue", suite à ses 500 000€ d'achat de vaisselle et suite à la construction de sa nouvelle piscine dans sa résidence de vacances ? A qui va VRAIMENT profiter cette victoire sportive ? Au peuple ? D'après vous... Un indice : Macron lance une marque, en ce moment... (6)

Spirite,

(1) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(2) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(3) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(4) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(5) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(6) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par patos le Lun 16 Juil - 13:42

les coups de gueule de Tao commençaient à nous manquer, ouf !

le "on a gagné" marque l'envie de s'identifier au héros, et cela est plus ancien que le football et même que le sport.

à se demander si les mythes du héros n'ont pas pour fonction de fournir un écran sur lequel le faible humain peut se projeter. ...utilité secondaire : l'écran -de fumée cette fois-ci- qui permettra au manipulateur d'agir
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2141
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Claude St Malo le Lun 16 Juil - 17:10

Bon ...

Si les Français sont ( globalement ) suffisamment cons pour que la cote de popularité d'un président ou d'un premier ministre soit directement proportionnelle aux résultats d'une équipe de foot, alors, nous, les Français, nous avons ce que nous méritons... Le pire.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3692
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Tao le Lun 16 Juil - 19:06

Saluton al vi, Gefratoj !

Ce n'était pas le titre le plus important... Et en plus il n'est pas bien compris : il sous-entend que le "on" n'est pas le peuple qui le chante, mais bien ceux qui ont le pouvoir.

Tout le monde comprend le premier degré : en disant "on", même sans avoir mis les pieds sur la pelouse, on s'associe à la réussite d'un groupe qui devient réussite nationale.

Spirite,
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Petite lueur le Lun 16 Juil - 19:58

Mais on s'en fout des à-cotés,Tout sportif aime que son équipe,locale nationale internationale gagne il y a une manière d'identification qui est assez naturelle.Cela fait partie de la nature humaine on ne peut tout intellectualiser.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1964
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Le Coyote.. le Lun 16 Juil - 20:19

C'est vrai que le "on" n'est pas pertinent. Il y va certes de l'identité nationale... m'enfin il s'agit tout de même seulement de 4 ballons qui sont passés entre deux poteaux... 

Si on veut être juste, alors le fait qu'un gardien de l'équipe de France, payé à millions soit pas foutu d'arrêter un ballon devant lui qui est pourtant à l'arrêt... et se le fasse chopper par le seul joueur adverse de tout le demi-terrain... alors on devrait parler de "honte nationale" ?  Very Happy Idée saugrenue... juste pour remettre la balle au centre  bounce geek

Et puis l'âme humaine est fantastique... tout le monde semble s'identifier à l'équipe de football... parce qu'ils portent sur leur dos "France".
Mais ne serait-ce pas aller vite en besogne ? Ne serait-ce pas au contraire parce qu'il s'agit plutôt d'une énorme machine à fric... qui "se sert" de l'identité nationale comme d'une technique marketing pour vendre davantage ?

Car sinon... nous aurions beaucoup plus entendu parler de la victoire féminine, tout pareil Coupe mondiale, mais de Rugby qui s'est passé presque en même temps... non ?  siffle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Le Coyote..
Chien fou
Chien fou

Messages : 123
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Anne Selene le Lun 16 Juil - 20:38

Mon point de vue de non sportive est plus balancé : Ce qui est partagé par des millions de personnes ne peut être négligé... sur aucun plan.

Le côté populaire et éducatif: Ce qui fait mouvoir des dizaines de milliers de familles avec leurs enfants tous les week end, et plusieurs fois par semaine pour les entraînements, ne peut être qualifié de négligeable.

Le côté financier: Les déplacements, les fêtes, les hébergements correspondants, les maillots, chaussures, sont importants pour l'économie de la Nation

Le côté affectif et intellectuel:  C'est une activité qui rassemble plus que toute autre. Intellectuellement, c'est une fenêtre sur les autres, l'occasion de lire , (mon second fils ne lisait rien, mais aimait le sport...je ne lui ai rien imposé, juste proposé en permanence la lecture de la presse sportive.. plus tard, il a lu autre chose.. (quand il a épousé une prof de français, il est vrai)..lol)

C'est de la Vie, de l'émotion, du collectif.  Je voudrais bien que toutes les activités humaines soient autant porteuses de valeurs positives que le sport, et en particulier le football.
avatar
Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1234
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Tao le Lun 16 Juil - 21:22

Saluton al vi, Gefratoj !

Ce petit texte ci-dessus ne "néglige" rien, ne tend pas non plus à réformer "la nature humaine". L'ampleur des événements impose d'être humble devant les proportions qu'ils prennent et l'on n'a pas d'autre choix que de les constater.

C'est donc un petit texte sans grande ambition qui fait état d'un désarroi. Les biologistes démontrent aujourd'hui que l'évolution chez les humains ne s'est pas uniquement fait par la concurrence, mais également par la coopération. Ce qui désole, c'est comment "la nature humaine" est socialement dirigée vers l'une plus que vers l'autre. D'autres voies sont possibles (au hasard : les arts ?), mais elles n'ont pas la faveur des puissants qui retirent les vrais bénéfices de la préférence sociale actuelle qui n'a plus rien de "naturelle" mais qui est bien "culturelle."

Quant aux belles valeurs du sport... Quand on a gratté le vernis du discours des profs d'EPS, on réalise tout de même que l'on se moque bien de nous... : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spirite,
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par patos le Mar 17 Juil - 0:24

Sans dénigrer les belles valeurs positives du sport, il reste peu satisfaisant que les bibliothèques gratuites attirent moins que les stades chers.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2141
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Le Coyote.. le Mar 17 Juil - 10:27

patos a écrit:Sans dénigrer les belles valeurs positives du sport, il reste peu satisfaisant que les bibliothèques gratuites attirent moins que les stades chers.
Très intéressant ce que tu dis Patos et ça fait écho à un domaine qui me passionne et que je découvre en ce moment : la gamification (le fait d'appliquer les techniques de jeu qui rendent accro les gens mais dans d'autres environnements comme les faire davantage aimer ce qu'ils font au travail)

Je trouve que :

  • les "bibliothèques gratuites" n'ont rien compris  Razz geek Je m'explique :

    1. au contraire de ce que l'opinion publique porte à croire, on ne veut pas tant que ça les choses "gratuites". Car elles sont justement trop facilement accessibles, à la portée de tous et surtout on peut y revenir "plus tard" et ça sera toujours au même coût d'entrée... Et vous nous connaissez, quand on dit "plus tard" c'est souvent synonyme de "j'oublie et je n'y reviens jamais car d'autres choses arrivent entre temps"

    2. ensuite "bibliothèques"... dans un monde où les générations qui arrivent et remplacent chaque minute un peu plus les plus vieux... qui ne lit pas plus loin que la 3ème phrase... On a gardé la connaissance, brute, sur papier dans un format que plus personne ne souhaite. Et surtout, on a oublié de fonctionner avec le mode d'emploi de l'être humain qui va toujours (si la possibilité lui est offerte) fuir l'adversité, résister au changement et grosso modo s'attaquer aux causes apparaissant comme premières qui vont lui permettre de survivre (plus d'argent, plus de nourriture et de protection)

    Ce qui manque, c'est un format qui comprenne comment et pourquoi agissent les gens, comme par exemple la gamification. Des idées qui me viennent : pourquoi pas mettre des énigmes au sein des livres où les lecteurs qui les trouveraient rejoindraient un réseau de personnes intéressées par le domaine de l'énigme en question (monter des niveaux, achever une quête) ; pourquoi pas faire des cafés thématiques de professionnels d'un certain domaine qui ne serait accessible qu'à ceux qui auraient lu un livre (phénomène de rareté, avoir un élément qu'on n'aurait pas voulu mais qui, puisqu'on ne l'a pas, devient enviable)... etc.


  • alors que de l'autre côté, les "stades chers" ont tout compris : et je ne vais pas développer le caractère hautement gamifié du football, que ce soit pour les joueurs sur le terrain ou les supporters, tout y est 


C'est normal en fait que l'humain préfère l'un et néglige l'autre. Et ce n'est pas la faute des individus qui manqueraient de volonté ou succomberaient à la facilité. C'est que les gens qui s'intéressent aux mécanismes des motivation psychologique, aux neurosciences n'ont pas encore créé de système (ou en tout cas je ne les connais pas) qui à la fois transmette l'information pertinente des livres tout en l'amenant intelligemment aux gens pour qu'ils adorent la recevoir

ps : je suis encore tout neuf à la gamification et j'adorerai en discuter avec vous si certains s'y intéressent
2ème ps : pardon Tao de dévier autant du sujet initial mais je n'ai pas pu m'empêcher, c'est un domaine qui me passionne   Si d'autres commencent à discuter de ça, j'ouvrira un fil pour ne pas surcharger celui-ci
avatar
Le Coyote..
Chien fou
Chien fou

Messages : 123
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Petite lueur le Mar 17 Juil - 12:23

Bravo et merci Coyote.Comme ton avatar tu vas très vite et tes propos
ouvrent d'autres perspectives que "le livre ou le foot".

L'effort sécrète des endorphines même chez les les intellectuels.Malheureusement s'il est, dans un premier temps,assez facile (pas compliqué) de promouvoir l'amélioration du physique,avec bonne conscience puisque c'est bon pour la santé, L'effort dans les choses de l'esprit demande un terrain (familial,culturel,géographique etc) qui n'est pas donné à tous et qui doit (peut) se mériter.

Tes propositions me plaisent également.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1964
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par patos le Mar 17 Juil - 13:14

ah oui bravo Coyote pour ton post bien étayé !

en son temps j'avais aussi aimé d'être actif dans un jeu vidéo plutôt que passif devant un film . Bon ressort à développer, donc, le plaisir du jeu, qui nous vient de l'enfance.

autre plaisir qui nous vient de l'enfance :  profiter de belles histoires. C'est le point fort des livres, mais qui ne suffit plus : trop lent, sans doute. Le cinéma s'en en tire encore provisoirement :  de belles histoires racontées par de beaux acteurs.

Mais les belles histoires endorment aussi la vigilance, ce qui nous ramène à Tao outré par les vilains manipulateurs politiques qui s'en servent pour nous placer en douce plein de choses impopulaires,  sans compter la montagne de messages publicitaires pour des produits à la con que s'infusent tous ceux qui regardent tout ça depuis leur canapé, complètement passifs    " On a gagné !  Tu rigoles ? Ils ont gagné, et toi tu n'as fait que boire des bières sur ton canapé !"
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2141
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Tao le Mar 17 Juil - 19:11

Saluton al vi, Gefratoj !

Si je suis tatillon, je dirais pas tant que je suis outré. Il n'y pas de choc devant une ignominie qui me sauterait au visage. Les mécanismes sont connus, pas neufs pour un sou, et que les politiciens s'en servent n'étonne personne. Je suis surtout agacé. Car mon propos n'est pas issu d'une thèse pointue. Quand je le tiens, personne ne dit : "Non c'est faux." Généralement on me répond : "Oui, mais bon, on s'en fout, c'est la coupe du monde !" C'est ça qui m'agace. Car ces gens qui trinquent avec leur pinte majorée, ce sont les mêmes qui gueulent quand la vitesse passe à 80, ou que l'on parle de supprimer un nouveau jour férié. Les mêmes qui votent Macron et s'étonnent qu'il est aussi à droite que Sarkozy.

Je suis donc agacé, oui.

Précisons que je ne crois pas aux "vilains manipulateurs politiques". Ils ne manipulent rien, les politiques. Ils n'agissent pas un plan machiavélique. Ils n'en ont pas besoin. La société est ainsi faite qu'ils n'ont qu'à cueillir les fruits de cette organisation. Canap'-chaussons. Ils doivent se gausser, les mecs...

Spirite,

PS : Sinon, qui a réduit les échanges à "le livre ou le foot" ?! Qui poserait une alternative aussi simpliste que peu pertinente ?
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par patos le Mar 17 Juil - 22:37

merci pour les étiquettes méprisantes de simpliste et peu pertinent, mais je persiste avec l'alternative.

l'humain a une propension naturelle à l'indolence, qui se traduit par canapé, bière, pizza et foot à la télé. Face à tant de plaisirs le livre, c'est-à-dire la culture, la réflexion, travailler sur soi et tailler sa pierre semblent bien rébarbatifs.

les tentatives pour rendre tout ça ludique ne marchent pas ; le progrès est indissociable de l'effort .

autre propension de l'humain : pleurnicher sur les inégalités et flanquer toute la faute sur le dos des autres, comme les politiciens, les riches, les scientifiques et j'en passe.

Là non plus, tuer le bouc émissaire ne marche pas, faut se sortir les doigts du Q et bosser.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2141
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Tao le Mar 17 Juil - 23:28

Saluton al vi, Gefratoj !

En quoi les loisirs qui cultivent et ceux qui ne le font pas devraient s'opposer ? Ce serait simpliste de le croire, et je trouve cette opposition peu pertinente.

Nul mépris.

Spirite,
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Anne Selene le Mer 18 Juil - 0:40

Dans tous les cas, je pense que l'on peut parler de passion. D'intérêt pour quelque chose qui rend la vie agréable ou tout au moins intéressante. 

Le foot remplit la case "vivre une passion en groupe", tandis que la lecture est un sport intellectuel et personnel.  Les deux sont compatibles!
avatar
Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1234
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Petite lueur le Mer 18 Juil - 11:44

Il y a des intellos qui aiment le foot et même (c'est plus rare) des footeux qui aiment la culture..Je crois que c'est Juvénal qui avait écrit la formule :
"Mens sana in corpore sano",

Celle de l'égalité parfaite entre les individus est une utopie, Comme le disait à peu près notre frère Samy Davis junior "Je suis noir,juif,et boiteux (ou borgne je ne me souviens pas) que peut il m'arriver de plus?"

Certains on tout,Mendelssohn était beau,riche,intelligent,doué,célèbre, (mais il est mort jeune),d'autres doivent "se faire "eux même,C'est ainsi,En tant que FM on essaie de faire au mieux,c'est déja bien.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1964
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Le Coyote.. le Mer 18 Juil - 16:09

Tao a écrit:Si je suis tatillon, je dirais pas tant que je suis outré. Il n'y pas de choc devant une ignominie qui me sauterait au visage. Les mécanismes sont connus, pas neufs pour un sou, et que les politiciens s'en servent n'étonne personne. Je suis surtout agacé. Car mon propos n'est pas issu d'une thèse pointue. Quand je le tiens, personne ne dit : "Non c'est faux." Généralement on me répond : "Oui, mais bon, on s'en fout, c'est la coupe du monde !" C'est ça qui m'agace. Car ces gens qui trinquent avec leur pinte majorée, ce sont les mêmes qui gueulent quand la vitesse passe à 80, ou que l'on parle de supprimer un nouveau jour férié. Les mêmes qui votent Macron et s'étonnent qu'il est aussi à droite que Sarkozy.

Je suis donc agacé, oui.

Précisons que je ne crois pas aux "vilains manipulateurs politiques". Ils ne manipulent rien, les politiques. Ils n'agissent pas un plan machiavélique. Ils n'en ont pas besoin. La société est ainsi faite qu'ils n'ont qu'à cueillir les fruits de cette organisation. Canap'-chaussons. Ils doivent se gausser, les mecs...
Belle analyse et je te rejoins Tao  Wink
Pour revenir à notre méthode maçonnique : qu'est-ce que ça t'inspire ?

D'un côté des profanes qui agissent selon visiblement des schémas macros bien établis et qui ne les mettent pas à leur avantage. Doit-on juger ? S'en agacer ?
Quel bien cela leur fait-il ? Ou nous fait-il ? 

De l'autre nous maçons qui cultivons la tolérance, la compréhension, la fraternité et l'humanisme, l'amour de son prochain. L'amour qui englobe sans même avoir besoin de comprendre. 
L'acceptation de l'autre, l'acceptation de soi.

Ça fait écho à un livre qui m'est cher : Le Manuel d'Épictète dont l'essence pourrait être résumée ainsi : "ce qui dépend de toi doit t'affecter, ce qui ne dépend pas de toi ne doit pas t'affecter". Je trouve cette phrase qui peut paraître anodine vraiment puissante...
...si tu as bossé comme un malade et que tu n'as pas les résultats escomptés (ça ne "dépend pas de toi") tu ne dois même pas t'en vouloir (à quoi cela servirait-il à part t'abattre un peu plus et rendre difficile de se relever ?)
...par contre si t'as rien foutu et que tu te vautres, là, il faut que tu en rajoutes, que tu te remettes en question voire te punisse (en restant propre hein ahah) pour que tu éduques ton corps quasi de manière Pavlovienne à reproduire un peu moins ce que tu viens de faire à l'avenir

Le Manuel d'Épictète appliqué ici serait de faire un travail sur soi et d'explorer la théorie de l'acceptation de l'autre. Si les choses interviennent ainsi, c'est que la dynamique macro-sociale l'a provoqué. Et vouloir remonter le cour de la rivière... c'est pas possible, nous ne sommes pas des saumons ! L'idée... c'est que le courant de la rivière, il vaut mieux le comprendre, l'appréhender, pour pouvoir surfer dessus et une fois qu'on maîtrise assez espérer pouvoir un tantinet dévier le cours d'un bras de la rivière...

Ou autre solution : si plutôt que cette solution qui peut apparaître comme passive... tu préfères un modèle plus actif... Tu comprends visiblement plus que les autres les mécanismes sociaux et psychologiques qui sous-tendent les actions des gens. Rien ne nous empêche d'utiliser les mêmes règles... et de créer un mouvement... qui lui par contre serait orienté vers des motifs plus en accord avec notre vision du monde ?
Pour reprendre ta formulation, nous aussi il nous suffirait de "cueillir les fruits de cette organisation" 

Rester agacé sans agir ou sans accepter l'autre, est-ce une posture maçonnique ?



ps : patos, j'aime ton triturage de méninge, content de te rencontrer ! 
avatar
Le Coyote..
Chien fou
Chien fou

Messages : 123
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Tao le Mer 18 Juil - 18:42

Saluton al vi, Gefratoj !

Passion ? Les dizaines de millions de personnes qui s'enflamment pendant la coupe du monde de football ne sont pas passionnés de foot. Ils s'intègre à un phénomène de société.

Je ne suis pas stoïcien, parce que j'ai du mal avec leur déisme, ou leur "Providence". En revanche, on peut effectivement piocher dans leur pensée le magnifique "ce qui (ne) dépend (pas) de moi" que j'utilise très régulièrement dans mon travail et plus généralement dans ma vie, ce qui me permet de la vivre globalement très sereinement.

La posture du "sage" qui regarde le monde de sa colline avec le sourire amusé de celui qui "sait" ne m'attire pas. La société, je vis dedans, je suis au contact avec les gens, je les aime (je crois) et à ce titre, j'aspire à autre chose pour nous tous. Quand ça patine, ça m'agace. Plus ou moins fortement. Le "tamis stoïcien" ci-dessus permet de faire le tri, certaines chose ne passent cependant pas. Elles continuent d'agacer.

Et je rassure tout le monde, au quotidien, dans mon travail, je propose une autre vision que celle qui se veut "mainstream" et "cool". Mais le foot ne fait pas partie de ces actions, ni, plus globalement, de mes combats. J'en ai d'autres plus importants.

Spirite,
avatar
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Anne Selene le Sam 21 Juil - 1:13

Chercher une raison de vivre en se sentant exister...  les passionnés, quel que soit l'objet de cette passion, savent se rendre l'existence supportable..
avatar
Anne Selene
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1234
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Kalix le Lun 23 Juil - 0:54

Je me suis très fortement intéressé au foot avec cette coupe du monde. Pour faire simple, on peut dire qu'avant cette coupe, mes connaissances ou particulièrement mes intérêts dans ce sport étaient proches de 0. Je ne peux m'empêcher d'écrire que je suis partagé.

D'un côté, j'ai appris énormément de choses en regardant les matches de foot durant les dernières semaines. J'ai même vécu des moments de hauts pics émotionnels, ce qui, je vous l'avoue, n'est pas le cas durant la lecture d'un article sur le statut ontologique des objets architecturaux... Et même au niveau social, ça a été une occasion de démarrer beaucoup de conversations, de rencontrer beaucoup de personnes à qui je n'aurais sans doute pas adresser la parole s'il n'y eu la coupe du monde pour nous réunir à ces moments-là.
Quant aux comportements des humains face à la lecture et au foot, c'est peut-être bien plus une affaire d'attrait de ces moyens que de contenus pour beaucoup d'humains ! La lecture n'est-elle d'ailleurs pas reconnue comme apaisante ? Contrairement aux écrans qui sont très stimulants (physiologiquement parlant) ? Je dois bien avouer que j'ai un peu de mal avec le raccourci "Lecture <=> culture, la réflexion, travailler sur soi" : des tonnes de livres sont d'une débilité infiniment supérieure et d'un intérêt infiniment moindre au foot. Analyse sociologique, étude psychologique, rapport que les humains entretiennent aux jeux, au hasard, les jeux par rapport à la maîtrise et au hasard, les croyances qui peuvent en découler (notamment, et là est une partie un peu moins reluisante, les paris sportifs), etc. Il y a tout un tas de choses à apprendre via le foot !

D'un autre côté, je ne sais être insensible à la critique de Tao. Exception faite de l'attention générale qui est de facto trop portée (à mon goût) à cet événement, je n'ai pas la connaissance que de pareils "manœuvres politiques" se soient déroulées en Belgique... du moins cette fois-ci. Et je suis d'autant plus sensible à cette partie du message de Tao : les personnes qui critiquent le plus facilement des décisions politiques sont souvent celles qui s'intéressent le moins à la politique. Et ça, je peux aisément comprendre que ça agace.

Retirez-leur leur droit de vote !


Dernière édition par Kalix le Lun 23 Juil - 19:46, édité 1 fois
avatar
Kalix
Chien fou
Chien fou

Messages : 174
Date d'inscription : 11/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Petite lueur le Lun 23 Juil - 1:21

Les Romains disaient déja et surement leurs prédecesseurs que pour diriger les foules il faut leur offrir "du pain et des jeux"(du cirque).
La recette est toujours bonne.

Le foot est un sport aisément pratiqué partout et socialement les salaires font rêver toute les jeunesses.Bon pour la santé.
A l'échelon intéret c'est une variante des stratégies guerrières,simplifiées.

Les mauvaises lectures ne cultivent pas,elles abètissent,nous sommes bien d'accord mais le 'travail sur soi" n'est pas exactement une culture,il y participe.
La lecture est à la fois un moyen de connaissances et un raccourci,ce peut aussi être un plaisir et une distraction etc..

L'avantage en FM c'est que cela se pratique dans l'action,pas seulement en lisant,donc un peu plus proche du foot... (pas sur la tête siouplait)
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1964
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Wolfi Wolf le Mar 14 Aoû - 12:14

Je partage sans réserve...

Günther Anders dans son livre : « Die Antiquiertheit des Menschen » (L’obsolescence de l’homme) qu’il publie en 1956 , écrit à la page 122 ceci :
« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées [Télévision, jeux vidéos, presse…].
Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation [auto-dictée, méthode globale, gender…], pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste.
Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie [TF1, Cyril Hanouna, 100.000 cabinets de voyance…]. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif.
On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante [Rap, pop, raï…], d’empêcher l’esprit de penser.
On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux [tout est sexe aujourd’hui même pour la vente d’un yaourt !]. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté.
Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur (qu’il faudra entretenir) sera celle d’être exclu du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur [iPhone 8, Nike, Audi, Playstation…]. L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu.
Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutiennent devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir. »
Günther Anders dans son livre : « Die Antiquiertheit des Menschen » 1956 – p. 122.
avatar
Wolfi Wolf
Chien fou
Chien fou

Messages : 161
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Petite lueur le Mar 14 Aoû - 12:39

Pa mieux.!
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1964
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On" a gagné ? Qui ça, "on" ?!

Message par Djamel62 le Mar 14 Aoû - 19:52

Bonjour  , personnellement  j'aime le foot car j'ai pratiqué ce sport  , et qui donnent certaines valeurs   ( depassement de soi , la Cohésion , la reflexion de stratégie à adopter ) mais je vais egalement en librairie  et dans ma bibliothèque de mon village  .  Il est vrai que  lorsque je vais dans un stade , je dit moi meme  : on n'a gagné  " pourquoi ,  car comme  cité plus haut   , nous avons tendance à nous identifiés à ce groupe sur le terrain  , mais également à l Histoire du club  .   
Bien-sûr que les événements comme la coupe du monde est une Vitrine pour les politiques ,et publicitaires .  
Pourquoi le peuple prend plus d importance à une telle manifestation  qu'à des décisions politiques  , car ils en n'ont marre de tous ce que l on voit ou entends à la télévision surtout de la part des medias . ( je suis pour l information pas celle qui veut vendre de la peur )  . 
Quand je vois le pays en fete  ,  les champs Élysées en effervescence  ben sa fait bien .
avatar
Djamel62
Chien fou
Chien fou

Messages : 113
Date d'inscription : 06/08/2018
Age : 38
Localisation : Annay

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum