Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Aller en bas
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Mer 21 Mar - 12:20
L'anxiété, terme un peu fourre-tout derrière lequel nous trouvons des causes aussi variées que subtiles. L'anxiété est à la fois un problème et une nécessité. Elle peut devenir envahissante, douloureuse, et elle peut s'avérer nécessaire lorsqu'elle vient souligner une difficulté peu apparente à la conscience. 

Il existe de nombreuses formes d'anxiété, qui ne se traitent pas de la même manière. L'anxiété sociale par exemple est la peur de se confronter à la communauté, de parler en public, etc. L'anxiété somatique qui se caractérise par une angoisse liée à la santé, comme dans le cas de l'hypocondrie... Et quelquefois cette anxiété peut s'avérer être le fruit d'un sulfureux mélange entre une (ou plusieurs) cause "extérieure" et "intérieure" ! Par exemple lorsque l'organisme connait une carence sévère en magnésium.

Lutter contre l'anxiété c'est d'abord en comprendre les "mécanismes", et les causes. Un conflit intérieur refoulé est un excellent vecteur d'anxiété ! Et quelquefois c'est un processus très subtil, qui prend racine dans un vécu spécifique. L'anxiété est à la fois un symptôme d'alerte, et un problème lorsque ce symptôme devient très envahissant, pourvoyeur de douleurs indicibles. 

Nombre de psychologues et des sociologues n'hésitent pas à incriminer notre époque, il semblerait que l'anxiété d'aujourd'hui ne soit plus la même que celle de nos ancêtres, ses causes seraient différentes, liées à des problématiques psychiques différentes. Comment analyser cela ? Une crise identitaire ? Une difficulté à trouver sa place, un sens à sa vie ? Sans compter ce que notre temps a de plus anxiogène : vitesse, angoisses planétaires, etc.

Donc l'anxiété est plurielle et ses formes plus ou moins spécifiques. La traiter avec des anxiolytiques ne résout pas le problème en profondeur, le débat fait rage à ce sujet. D'où l'émergence de nombreuses techniques visant à la réduire, mais ces techniques résolvent-elles les questions de fond ? Pour partie sans doute. Elles permettent, en complément d'un traitement, d'aider la personne de manière plus ou moins provisoire. Mais l'anxiété ne serait-elle pas aussi un formidable processus révélateur ? Au-delà de la peur que je qualifierai de "simple", bien que ce terme n'ait rien de péjoratif.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3302
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Mer 21 Mar - 13:17
Je ne saisis pas en quoi l'anxiété pourrait être une nécessité.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Mer 21 Mar - 14:48
Bonjour Claude.

Parce qu'elle peut faire office de révélateur, mettre l'accent sur une souffrance intérieure, un conflit psychique refoulé difficile à mettre en mots.
Par exemple les personnes qui souffrent d'attaque de panique sont souvent affectées par un conflit intérieur, bien sûr il peut y avoir aussi des causes organiques, biochimiques, mais c'est souvent le symptôme spectaculaire de quelque chose de plus profond. 

Et dans mon sujet je voulais évoquer l'impact de la société sur l'anxiété, l'anxiété "moderne" si je puis dire. Nous entendons souvent que notre société est anxiogène, mais au-delà de l'anxiété que je qualifierai de "classique", qu'est-ce que cela veut dire exactement ?

C'est de le psychologie, de la biochimie, mais c'est aussi de la sociologie et de la philosophie...
avatar
DeltaLuce
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 54
Date d'inscription : 30/08/2017

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Mer 21 Mar - 15:44
Bonjour Olive1968, 

Très belle intervention et sujet qui m'intéresse particulièrement pour le vivre. N'hésite pas à approfondir ;-)
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2026
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Mer 21 Mar - 17:59
Olive, le mot "nécessité" n'est il pas un peu fort ? Comme révélateur de problèmes l'anxiété est sans doute utile. Sous anxiolytiques la vie de la personne se continue vaille que vaille, en ce sens l'anxiété vécue n'est pas "nécessaire".

cela peut être un problème si, comme cela arrive avec de l'électronique, il y a de nombreuses fausses alarmes ; au contraire de l'électronique, le système d'anxiété n'est pas d'un réglage facile...mais cela peut être une piste de se demander pourquoi on surréagit ainsi, à quoi exactement, etc.  et hop une chance de retourner le problème en opportunité de progrès à saisir.

une forme plus bénigne c'est l'inquiétude...si elle se présente à mauvais escient, ça vaut la peine de l'analyser, au besoin en se faisant aider.

qu'en pensez vous ?
avatar
Hauriou
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 20
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Mer 21 Mar - 22:14
Bonsoir,

J'ai lu avec attention et intérêt les différentes prises de position.

Je pense que l'anxiété est le résultat d'une collision. L'architecture de la personne (interne) entre en collision, voire en conflit, avec la façon dont la vie est construite (externe). Pour moi, l'anxiété naît toujours d'une opposition entre des systèmes de valeurs différents, un sentiment d'être en décalage. On se remet alors en question. L'anxiété sur le pourquoi de la vie ? Opposition entre notre vie terrestre et la vacuité de l'Univers. L'anxiété pour les examens ? Peur de la sanction sociale, d'être du fait de ses actes mis en défaut vis-à-vis des autres mais aussi vis-à-vis de soi-même.

Je ne suis pas sûr qu'on était forcément plus heureux avant, ou moins anxieux. Je n'ai pas un âge canonique mais je crois sincèrement que l'on pouvait ressentir ce qui nous tourmente aujourd'hui il y a 30, 40 ou 50 ans avant. On en parle peut être plus aujourd'hui : la prévention des RPS (risque psychosociaux) est devenue une constante importante aujourd'hui dans le monde du travail par exemple. Ce qui rend l'anxiété plus visible, peut être plus généralisée pour beaucoup de gens, c'est selon moi ce que Zygmunt Bauman appelle la "société liquide". On nous demande aujourd'hui tellement de flexibilité dans tous les domaines que nous n'avons plus le temps de "consolider" nos façons d'être, de faire. Le résultat de tout cela est un monde désabusé, désaxé. C'est peut être de là que vient l'anxiété selon moi.

Pour conclure, même si je pense comprendre ce que tu voulais dire Olive en parlant de nécessité de l'anxiété, je ne suis pas totalement de ton avis. Je pense que c'est une alarme préoccupante plus qu'autre chose. Le mécanisme de remise en question perpétuelle à la base de l'anxiété est lui par contre une nécessité. L'anxiété qui résulte de cette position de remise en cause ne devient problématique que passé un certain cap.

En espérant avoir apporté quelque chose au débat...
avatar
Anne Selene
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1096
Date d'inscription : 22/05/2015
Age : 69

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Jeu 22 Mar - 4:32
L'anxiété est elle un moyen d'exercer de façon exagérée la vertu de prudence? 
Peut on considérer l'anxiété comme une peur exagérée, inutile, souvent sans objet veritable, un dérèglement des systèmes de survie qui nous sont cependant indispensables ?
Pourquoi l'organisme developpe t il une attaque de panique, réflexe nécessaire devant un danger réel, et complètement inadapté en milieu non hostile? Il n'y a que des questions, et bien peu de réponses.
Peut être l'hypnose pour éviter la répétition de ces réactions non maîtrisables par le simple raisonnement... Qui sait?
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1076
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Jeu 22 Mar - 19:34
Saluton al vi, Gefratoj !

J'ai l'impression qu'on nous dit : le cancer des poumons n'est-il pas un formidable indicateur que nous fumons trop ?

Non. Le cancer, l'anxiété, le diabète, ce ne sont pas des indicateurs, encore moins des nécessités. Ce sont des plaies à éviter. Les indicateurs sont à identifier avant. Pour ne jamais y être confronté.

Spirite,
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1628
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Jeu 22 Mar - 21:45
Bonsoir.
Il est certain que le temps d'établir,de cibler,d'étalonner,de confronter,de régir,de comparer etc... l'angoisse,l'anxiété,l'inquiétude,la peur,le malaise,la panique, et autres joyeusetés on ne vit plus et on se gâche la vie.
Faites l'amour,de la plongée,de la spéléologie de l'escalade,du tennis.du piano etc et pour un temps vous êtes délivré de ces maux.
Et, pourquoi pas,allez en Loge... ,
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

le Sam 24 Mar - 0:18
Chacun de vous a apporté sa pierre à l'édifice. 

Anne, ce que tu dis est intéressant, lorsque tu évoques ce processus de survie. En effet, pourquoi un tel symptôme se manifeste t-il sans cause apparente ? Je fais allusion à l'attaque de panique.

Je vais essayer d'être plus précis dans mon idée, celle que je souhaitais vous soumettre.

Il y a quelques temps j'ai lu un article qui disait ceci : l'attaque de panique pourrait être une sorte d'indicateur concernant notre difficulté à trouver un sens à notre vie, provoquant ainsi un profond malaise existentiel. Et c'est là que m'est venue l'idée de nécessité, parce que cela pourrait constituer un moyen de rendre compte d'un problème plus général dans notre société, nos rapports... C'est inconscient, donc cela se manifeste ainsi et vient nous indiquer que le problème est plus important que celui qui pourrait surgir dans le cas d'une peur "classique" si je puis dire.

Oui pour moi c'est nécessaire ! Quand l'anxiété atteint son paroxysme il est plus que temps de réfléchir à ses implications, et elles ne sont pas que personnelles. Ou du moins elles ne concernent pas que notre histoire personnelle, mais aussi celle d'un système, d'un contexte.

C'est un sujet philosophique aussi.
Contenu sponsorisé

Re: L'anxiété, problème ou nécessité ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum