Le Deal du moment : -50%
SMOBY Tricycle Enfant Evolutif – Be Fun
Voir le deal
13.75 €

le vrai Jésus dans ces manuscrits datés à 2000 ans ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

le vrai Jésus dans ces manuscrits datés à 2000 ans ? - Page 2 Empty Re: le vrai Jésus dans ces manuscrits datés à 2000 ans ?

Message par Tao le Ven 11 Aoû - 18:49

Saluton al vi, Gefratoj !

Pfiou, tant de choses de dites...

Le taoïsme : La philosophie issue de ses deux, voire trois livres fondateurs datent effectivement de cette époque (équivalent Socrate). Les pratiques qui pourraient sembler "religieuses" (clergé, monastères, prières...) n'apparaissent, me semble-t-il, qu'au IVe siècle (époque précédent Constantin).

Bouddhisme : On remarquera que je ne citais pas cet exemple qui n'est pas d'essence extrême-orientale mais indienne. Le bouddhisme est issu de la société hindoue. Ces deux spiritualités partagent un certain nombre de points communs (cycles des réincarnations, pratiques ascétiques, gymnastiques sacrées/arts martiaux, chakras...).

Étymologies et dictionnaires : Michel Cazenave a bénéficié d'une large diffusion il y a plusieurs années de sa conférence lors de laquelle il explique que la racine de "religion", religio, n'est liée à la notion de "relier" que par un mythe initié par Tertulien ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). Il est des étymologies séduisantes qui ne sont pourtant qu'inventions ; autre exemple avec "connaître" qui viendrait de "naître avec" (con nascere) alors qu'il vient de cum gnoscere, "savoir avec". Pour les dicos, celui qui allie sérieux et modernité, c'est le Robert. Le Larousse a montré par son histoire sa difficulté à se départir de visions conservatrices. Le Littré est la référence d'un français académique ; pratique pour porter un regard historique sur un mot, un peu moins pour peser un usage contemporain.

Définition de religion : Je ne prétends évidemment pas avoir la bonne, mais j'envisage mal l'existence d'une religion sans dieu(x) et/ou sans entité créatrice du monde. J'ajouterais la pratique de rituels comme une composante nécessaire également. Dans le taoïsme et le confucianisme, il y a certes des rituels, mais le monde est incréé, présent depuis toujours, et la notion de dieu est étrangère. Idem dans le bouddhisme. Le shintoïsme, l'hindouisme, un certain nombre d'animismes du monde entier, les polythéismes antiques, les monothéismes antiques et actuels... Tous ont une entité créatrice et des dieux, quels qu'ils soient. Une religion peut être théiste ou déiste, mais ne peut pas, selon moi, être ni l'une, ni l'autre. On sort dans ce cas de la sphère religieuse tout en restant dans la métasphère spirituelle, et on adopte un autre modèle de préhension du monde, des origines et du sacré. Pourquoi n'y aurait-il que la religion comme véhicule de la spiritualité ? Nous sommes tellement imprégnés d'une culture qui s'est fait confisquer le sacré et la notion de spiritualité par les religions, qu'on n'envisage même plus qu'on puisse appréhender ces concepts par d'autres voies qui méritent, par leurs différences ontologiques, une autre appellation. Il "faudrait" que les spiritualités, même différentes, soient des religions. Pourquoi ? Quant à "divin", il vient de divus en latin qui signifie... "de Dieu." Difficile de départir ces concepts... Pourrait-on considérer que "religieux" puisse se considérer sans faire référence à "religion" ? L'un est l'adjectif de l'autre, me semble-t-il...

Religion et franc-maçonnerie : Si je suis cette définition, la franc-maçonnerie n'est ontologiquement pas une religion. En revanche, dans sa complexité, je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait pas être considérée comme telle dans un certain nombre de cas, notamment pour les membres d'obédiences qui exigent une croyance en Dieu, et/ou les membres qui pratiquent un rite d'essence chrétienne (ou christique, je ne sais jamais) comme le Régime Écossais Rectifié pour ne citer que lui. Dans ce cas, oui, la franc-maçonnerie peut être vécue comme une religion. Mais la généralisation n'est pas vraie.

Spirite,


Dernière édition par Tao le Ven 11 Aoû - 18:56, édité 1 fois

Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1545
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

le vrai Jésus dans ces manuscrits datés à 2000 ans ? - Page 2 Empty Re: le vrai Jésus dans ces manuscrits datés à 2000 ans ?

Message par Granite le Ven 11 Aoû - 18:51

Je suis preneur de la version téléchargeable ou achetable sur le Net en format électronique Claude.
Granite
Granite
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 569
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 53
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

le vrai Jésus dans ces manuscrits datés à 2000 ans ? - Page 2 Empty Re: le vrai Jésus dans ces manuscrits datés à 2000 ans ?

Message par Luciole le Ven 11 Aoû - 19:35

Je pense que l'important n'est pas dans une définition forcément incomplète mais dans la façon dont chacun vit le "sacré" (digne de respect).
Je serais plutôt de l'avis de Tao avec (pour ce que j'en connais) une proximité avec Spinoza.
Luciole
Luciole
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2716
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

le vrai Jésus dans ces manuscrits datés à 2000 ans ? - Page 2 Empty Re: le vrai Jésus dans ces manuscrits datés à 2000 ans ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum