Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Que pensez-vous de Mélenchon ?!

1 - 10%
2 - 20%
0 - 0%
5 - 50%
2 - 20%
 
Total des votes: 10
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 3:28
Ah ?
J'aurais pourtant cru que la FM française était la seule (avec peut-être celle des pays d'Amérique du Sud) d'inspiration de gauche. D'un autre côté, je ne doute pas qu'il y ait des cas particuliers. Regarde Xavier Bertrand...
Donc, pour toi, le discours de Hollande n'est pas un message politique ? Il s'est dit d'un coup : "Hey, je me sens bien d'aller faire un petit coucou au GOF, comme ça, pour le fun."
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2916
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 3:47
Ben dis donc ...
Pour comprendre ce qu'est la maçonnerie tu devrais peut-être lire ce qui se dit ici, sur ce forum, plutôt que les inepties du Point, ou de je ne sais quel canard en mal de copie.

La Franc Maçonnerie n'est pas une institution de gauche ou de droite et elle n'a plus aucune influence politique depuis les années 70.
Les loges maçonniques qui s'intéressent aux sujets politiques sont très loin d'être majoritaires.

Il est exact que la franc maçonnerie s'est intéressé à la politique ... au XIXè siècle et jusque dans le milieu du XXè, mais c'est terminé depuis bien longtemps.
Il est exact que quelques nostalgiques de cette époque existent encore et que quelques rares maçons pensent que la maçonnerie peut ou doit avoir une influence politique mais c'est une infime minorité.

Personnellement, je suis franc maçon et, en maçonnerie, la politique ne m'intéresse pas le moins du monde.

En ce qui concerne la visite de Hollande au GO, voila ce que j'en pense.
Certaines loges, au GO, et peut-être bien aussi la "direction" du GO s'imaginent encore que la franc maçonnerie doit s'investir dans la vie politique, du coup ils invitent de temps à autres, des politiques.

Ils ont invité Hollande qui y est allé.
Bon ...
Et alors ?
En quoi ça concerne les quelque 150 000 francs maçons de France ?
Cela concerne quelques personnes du GO et François Hollande, point final.

La franc maçonnerie, c'est avant tout une spiritualité.
Qu'est ce que la politique peut bien avoir de commun avec la spiritualité ?
Et qu'est ce que ça peut bien vouloir dire : une spiritualité de gauche ou de droite ?
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 4:03
Merci de ta réponse honnête. Je te sens vraiment sincère et c'est ce qui me plaît dans les échanges, ce que je recherche. La personne vraie derrière son écran. Pas le discours eau tiède. Là, je te sens vrai, Claude. Pour toi, donc, la maçonnerie est avant tout une quête spirituelle à l'image un peu de la FM écossaise. Je t'entends bien. Et je te remercie également de m'avoir donné ta lecture du déplacement de Hollande au GO. 

Pour revenir à Mélenchon, le fait qu'il replace l'humain au centre de toute chose dans ses discours, ce n'est pas vraiment une position surprenante quand on se réclame d'un parti d'extrême-gauche ; et je n'emploie pas "extrême" en appuyant le terme, c'est simplement pour le situer dans le paysage politique par rapport aux autres. Pour être schématique, Mélenchon est peut-être le seul à l'heure actuelle qui parle aux jeunes. Fillon, lui, parle aux vieux. Et l'utilisation que fait Mélenchon des moyens technologiques (net, hologramme) atteste son désir de "parler" aux jeunes. 

Fillon, bien qu'il drague les vieux, a bien tenté un clin d'œil à l'adresse des jeunes, mais personne n'y a cru - et pour te donner raison, je mets en lien un article du Point (tu vois ? je suis beau joueur ;-)) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais le faiseur de roi, Bayrou, a apporté son soutien à Macron. Et chez les écolos, Dany le préfère à Hamon. Comme Mélenchon et Hamon n'ont pas réussi à trouver un terrain d'attente, à mon sens, à l'heure actuelle, c'est Macron qui va au second tour.

Je ne sais pas si tu me rejoins.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2916
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 4:23
C'est en effet assez probable ... encore qu'il accumule un peu les bourdes depuis quelques jours et que son "programme" ne soit toujours pas connu.
Et puis Fillon n'est peut-être pas aussi "out" qu'on aurait pu le penser.

En tous cas je trouve qu'on n'a jamais été dans une telle situation.

Fillon, après avoir déclaré qu'il se retirerait s'il était mis en examen semble aujourd'hui faire machine arrière en jouant les vierges effarouchées et ses faux amis, dans son propre parti, nous affirment sans vergogne que, même s'ils s'avérait que les reproches qu'on lui fait sont justifiés il faudrait voter pour lui quand même parce qu'il n'y a pas d'autre candidat possible : autrement dit, votez pour un délinquant parce qu'on n'a pas d'autre candidat.

Bayrou rejoint Macron après avoir affirmé qu'il était aux mains des puissances de l'argent et qu'il n'était en aucun cas un candidat possible.

Marine Le Pen fait du Le Pen en se positionnant en victime de complot.

Wait and see.

Pour en revenir à la franc maçonnerie de gauche ou de droite je voudrais rappeler que Salvador Allende était franc maçon ... tout comme Pinochet.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 4:29
Pinochet ???
Oulaaaaaa...
Alors la FM française est bien une exception dans le monde.
;-)

Je te remercie pour cet échange, Claude, et te souhaite une bonne fin de nuit.
tchin  
avatar
Anne Selene
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 22/05/2015
Age : 69

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 11:27
À mon avis, celui que j'ai actuellement, après beaucoup d'interrogations, il me semble que la visite du président de la République au musée de la Franc Maçonnerie, sur invitation du GO, est un acte fondateur de la laïcité qu'il n'a pu mettre dans la constitution, mais qu'il a ainsi voulu matérialiser.  Toutes les opinions, toutes les spiritualites, du moins celles qui sont autorisées par la loi républicaine, doivent recevoir la même reconnaissance de l'Etat.
En ce sens, cette visite me paraît importante pour fixer dans l'imaginaire républicain la Liberté de pensée , et celle d'exprimer sa pensée.

Mais comme je fais une grosse fixation sur la laïcité, aurais je pu l'analyser différemment ?
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1698
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 16:37
encore un plaidoyer pour la démocratie directe [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 17:04
Merci, patos, pour ce document.
Oui, c'est un peu ce que prône Macron de manière cosmétique : le pouvoir au peuple.
Et comment alors, Anne Sélène, tu interpréterais la visite de notre président au salon de l'agriculture ? Un acte fondateur des Droits aux animaux qu'il n'a pu mettre dans la constitution, mais qu'il a ainsi voulu matérialiser ?
Wink
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2916
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 18:54
" le pouvoir au peuple" prôné par Macron ...
On aura tout entendu.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 19:01
Bah, tu sais ce que valent les gimmicks politiques, Claude.
On en a eu une flopée ces dernières années.

La Force Tranquille
Mangez des Pommes
Travailler plus pour gagner plus
Mon ennemi, c'est le monde de la finance


J'en passe...
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2916
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 19:20
Ah : Voila qui me fait plaisir Guthrie, enfin quelqu'un qui cite exactement.
Voila cinq ans que je me tue à répéter que Hollande n'a jamais dit "mon ennemi c'est la finance", comme presque tout le monde le prétend, mais, comme tu l'écris très justement "mon ennemi, c'est le monde de la finance."
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Mer 1 Mar - 19:34
Je suis d'accord avec toi, Claude. Mais on entre dans un débat sémantique, le Hollande c'est un contorsionniste lexical. Cela a changé quoi, au juste ? La gauche a fait passer une Loi Travail que même pas la droite aurait osé nous proposer, une loi que la gauche a imposée "pour notre bien" à coups de 49-3. Le monde de la finance a-t-il eu une influence sur cette loi ? J'ose le croire. Et puis ce sont toujours les financiers qui te racontent que tous les problèmes viennent des dépenses publiques. Bref, Hollande s'est pris pour Tonton Mitterrand le Florentin, il nous a rejoué le tournant de la rigueur de 83.


Dernière édition par Guthrie le Jeu 2 Mar - 4:46, édité 2 fois
avatar
Anne Selene
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 22/05/2015
Age : 69

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 3:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 4:45
Hahahaha ! Merci, Anne Selene. Excellent document !!! J'adore les applaudissements d'Aurélie Filippetti qui n'y croit pas mais pas une seconde.

Pour revenir sur la sémantique, si nos élites pervertissent le langage c'est quasi toujours à des fins inavouables. Qu'une femme de ménage insiste pour se faire appeler technicienne de surface ogouvernante, une caissière hôtesse de caisse, si cela peut aider ces personnes à mieux vivre leur condition, pourquoi pas et où est le mal ? 

En revanche, remplacer inculpation par mise en examen, c'est horriblement pervers. Et ce glissement sémantique nous le devons à nos chers politiques. Combien parmi nous aujourd'hui, en entendant qu'untel ou unetelle est mis en examen, croit que cela signifie que le dossier est à l'étude ? Alors que, pas du tout, cela veut bien dire que le juge d'instruction a une information de source sûre contre la personne soupçonnée de délit (ou de crime). Mais, sur le plan électoral, cela fait perdre des voix (donc de l'argent) quand un membre du parti tombe sous le coup d'une inculpation, donc ils ont remplacé par mise en examen, cela sonne mieux...

Enfin, là, comme un juste retour de boomerang dans la figure, inculpation ou mise en examen, cela n'atténuera rien dans le cas Fillon. Ses troupes se délitent. Bruno Lemaire vient officiellement de le lâcher.
avatar
Petite lueur
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1189
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 10:23
Ma proposition :On efface tout et on recommence mais sans primaires ,à l'ancienne, avec 300 signatures c'est suffisant et on gagne du temps.Les élections reculées d'un mois.  Chiche? Twisted Evil
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1698
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 11:44
houlà Petite Lueur quel avatar !  est ce l'approche des élections qui te fait devenir un loup pour l'homme?
avatar
Petite lueur
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1189
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 12:16
Jamais pour l'homme Patos,nous avions les mêmes yeux avec une petite lueur au fond, j'adore les loups et les hommes intelligents.Tu as toi même changé mais le tien est plus compliqué. I love you
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1698
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 12:49
OK Petite Lueur, aucun doute sur ta bienveillance !

mon avatar c'est " les pavés descendaient en mosaïque fractale jusqu'au Lac d'Amour"
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 13:00
Les pavés descendent aussi en mosaïque fractale pour Fillon mais jusqu'au Lac Désamour, voire jusqu'au Styx. Toujours est-il, ta proposition, Petite lueur, pour désigner un nouveau candidat de la droite, même en reculant le premier tour d'un mois (on est à 53 jours du scrutin à l'heure actuelle), ça resterait encore trop court pour monter un candidat en épingle, pour le faire exister, le romancer. J'aurais bien vu Baroin pour eux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2916
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 13:21
Guthrie a écrit:

En revanche, remplacer inculpation par mise en examen, c'est horriblement pervers. Et ce glissement sémantique nous le devons à nos chers politiques. Combien parmi nous aujourd'hui, en entendant qu'untel ou unetelle est mis en examen, croit que cela signifie que le dossier est à l'étude ? Alors que, pas du tout, cela veut bien dire que le juge d'instruction a une information de source sûre contre la personne soupçonnée de délit (ou de crime). Mais, sur le plan électoral, cela fait perdre des voix (donc de l'argent) quand un membre du parti tombe sous le coup d'une inculpation, donc ils ont remplacé par mise en examen, cela sonne mieux..

Comme le disait Guy Bedos, ne prenons pas les gens pour des cons,  on a déjà trop l'occasion de prendre les cons pour des gens. ( Je ne garantis pas l'exactitude de la citation mais c'est le sens.)
Je crois que tout le monde ou à peu près sait parfaitement qu'une mise en examen, c'est ce qu'on appelait autrefois une inculpation et qu'il n'y a aucune différence entre les deux.

Ce qui me sidère dans l'affaire Fillon c'est qu'un, homme politique puisse déclarer solennellement qu'il se retirerait s'il était mis en examen pour venir nous dire ensuite qu'il ne le fera pas, qu'il donne des leçons de morale à ses pairs, les autres politiques, et à l'ensemble des Français tout en s'exemptant lui-même des obligations qu'il voudrait imposer( aux autres.
Qu'il se dise confiant en la justice pour venir ensuite affirmer que les juges sont manipulés par ses adversaires politiques, autrement dit en utilisant la tactique que la famille Le Pen a mise au point depuis des décennies.
Qu'il vienne aujourd'hui se plaindre que la justice soit trop rapide alors que lui-même lui demandait de l'être il y a un mois.

Comment peut-on faire confiance une seconde à un personnage qui affirme, la main sur le coeur, des convictions qu'il renie dans les semaines qui suivent ?
Les irréductibles fillonistes nous disent qu'il faut passer au dessus de ça et qu'il faut désormais ne plus s’intéresser qu'au programme de Fillon.
Comment puis-je croire un instant que ce sinistre personnage mettrait en oeuvre le programme qu'il nous présente quand, depuis des semaines, il affirme tout et son contraire ?

Quel programme concernant la sécurité sociale mettrait-il en oeuvre s'il était élu ?
Celui  qu'il proposait il y a deux mois ou celui que la contestation générale lui a dicté depuis ?
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 13:38
D'accord avec toi sur toute la ligne, Claude. Et c'est ce qui le disqualifie d'autant plus de la course. Notre Jean-Pierre Beltoise a les pneus cramés. Et ses concurrents n'hésitent pas à lui faire des têtes à queue pour l'envoyer dans le décor. Tenez, dans le programme de Macron (il vient de le dévoiler aujourd'hui), ce dernier promet d'interdire aux parlementaires d'employer leurs proches ou les membres de leur famille, et entend aussi les empêcher d'exercer des activités de conseil. La voiture de Beltoise fume de plus en plus et se réduit à vue d'œil. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2916
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 14:15
Fascinant comme on trouve toujours de mauvaises réponses à de bonnes question.

Le problème n'est pas que certains parlementaires emploient des membres de leur famille mais qu'ils les salarient pour des emplois fictifs.
D'ailleurs le fait de ne pouvoir employer les membres de sa propre famille ne résoudrait que très partiellement le problème.
Qu'est ce qui interdirait à Monsieur Trucschmol d'employer madame Bidule et, par un heureux hasard, à Monsieur Bidule d'employer Madame Trucschmol ?
Faudrait-il mener des enquêtes policières pour être bien certain que l'attachée parlementaire de M. Untel n'est pas en même temps sa maîtresse ou la petite amie de son cousin ?

Personnellement je n'ai rien contre le fait qu'un député puisse avoir sa femme comme attachée parlementaire. Ce que je demande au député, c'est de dépenser l'argent public à des fins publiques. Si sa femme a la compétence requise pour être une attachée parlementaire efficace, pourquoi devrait-on s'y opposer ?


Le problème dans l'affaire Fillon c'est :

1) qu'il ait salarié sa femme pendant des années alors que personne ne l'a jamais vue travailler et qu'elle même a déclaré qu'elle était femme au foyer et n'avait jamais été l'assistante de son mari.

2) que le successeur de Fillon ait à son tour "employé" Madame Fillon, en y consacrant pratiquement la totalité de l'indemnité parlementaire qui lui était allouée pour rémunérer ses collaborateurs ( Et personne n'a jamais vu, là encore, Madame Fillon avoir une quelconque activité politique à ce moment là.)

3) Qu'il affirme qu'il a rémunéré ses deux enfants "avocats" pour des missions ponctuelles alors que :
- ses enfants n'étaient pas avocats au moment des faits
- ils ont été salariés plusieurs mois d'affilée pour des missions qui n'avaient donc rien de ponctuel.

4) Mme Fillon a été salariée de la Revue des Deux Mondes pendant des années, pour des sommes considérables qui font rêver le Français moyen que je suis alors que le Directeur de cette revue affirme ne l'avoir jamais vue et que les seules contributions de Mme Fillon que l'on retrouve sont deux notes de lectures ... Deux notes de lecture payées près de 100 000 euros ... 
Ah oui, c'"est brut, donc ça ne fait pas tant que ça ...

5) 200 000 euros versés par AXA à la société de "conseil" de Fillon au moment même où sa fonction de ministre l'amenait à négocier notamment avec ... AXA.
Est ce que ce n'est pas ce qu'on appelle un conflit d'intérêt ?

Autre point dont personne ne parle mais qui me choque profondément.
Mme Fillon a touché quelque chose comme 40 000 euros d'indemnité de licenciement quand son mari a été nommé ministre puisqu'il n'était donc plus député et qu'elle ne pouvait donc plus se prétendre attachée parlementaire de son mari.
Dans la foulée elle a été embauchée par le successeur de Fillon, qui, au passage, a doublé son salaire.
Quand vous êtes salarié d'une entreprise, que cette entreprise est vendue et que vous gardez votre emploi, touchez-vous des indemnités de licenciement ?

On aura beau nous expliquer que ce pauvre Fillon est victime d'un acharnement judiciaire et d'un complot ourdi par le PS ou je ne sais qui, les faits sont têtus.

Il semble établi que M. Fillon a tiré un enrichissement personnel de ces divers abus.
Dans quel pays, prétendument démocratique, un candidat à la présidence convaincu d'enrichissement personnel au détriment de la collectivité pourrait-il maintenir sa candidature à la magistrature suprême ?

Dans la plupart des pays normalement constitués, il ne pourrait meêm pas être maire de sa commune.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 14:40
Certainement. Et faisons de la politique fiction (comme aiment à dire les intervenants sur le plateau de C dans L'air) : imagine que Fillon gagne malgré tout, tu vois un président sous le coup d'une mise en examen à la tête du pays ? Cela poserait un sacré problème déontologique et remettrait en cause notre sacro-sainte démocratie ; d'autant qu'il bénéficierait de l'immunité et serait intouchable pendant 5 ans. Enfin, tu me diras, immunité ou pas, Sarko, avec la dizaine de procès qu'il a au fion, il est toujours là, droit dans ses bottes (copyright Ali Juppé).

Quant à la Pénélope, en plus de l'aspect fictif de la chose, elle a cumulé deux emplois ! Chose qui nous est interdite à nous, les petits, les sans-grades, nous, les pions sur l'échiquier (et d'ailleurs je me demande si on est vraiment sur l'échiquier).

Deux salaires pour cocooner au château (pardon, au manoir) et faire des confitures, y'a pas à dire, c'est beau !

Quant à la "mesure" que j'ai extraite du programme Macron, t'as bien compris que c'est un tir de catapulte en direction du manoir avant d'être une mesure.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2916
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 14:52
Nous sommes injustes dans tout ça.
Tout le monde sait que Pénélope a passé sa vie à détruire pendant la nuit le travail qu'elle avait fait dans la journée.
Donc on ne peut pas prétendre qu'un travail n'a pas été fait au seul motif qu'on n'en voit aucun résultat.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 15:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cherchez la différence. Les révolutionnaires de 1789 ont de quoi se retourner dans leurs tombes. Mais tu as raison, Claude, nous sommes injustes envers Pénélope. Elle aime les chevaux. Ce doit être une bonne âme dans le fond. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est triste à dire, Claude, mais ne nous reste que l'humour. Voilà ce que la monarchie française a daigné nous céder. L'humour et les anxiolytiques. Pas l'aigreur, hein, ce serait mal vu par notre entourage, nos amis, et puis ça donne de l'ulcère.
avatar
Petite lueur
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1189
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

le Jeu 2 Mar - 16:30
Tous ces braves gens après avoir fait voter une loi interdisant le retour en arrière (d'avant 2012 je crois) pour les enquêtes (prescription) s'indignent que la Justice soit "Trop rapide" ce qui est un grief rarement invoqué.
La très chère Marine n'étant pas en reste nous n'aurons plus que nos yeux pour pleurer.
J'aimais assez Baroin mais il me plait bien moins en Sarkoziste. Sad
Contenu sponsorisé

Re: Juppé, Hamon, Fillon, et Mélenchon alors ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum