Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3200
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: partir ou rester ???

le Mer 26 Oct - 13:29
Ta réponse, petite lueur, illustre bien la difficulté de la question.
Etant donné que nous ne disposons d'aucun texte définissant ces fameux landmarks auxquels nous nous référons il n'est pas possible d'affirmer que telle ou telle obligation est imposée par les landmarks.

Que prévoient ces landmarks ?
La croyance en : un Dieu révélé ? Un Dieu ? Un être suprême ? Un principe créateur ?
Affirmer que les landmarks imposent la croyance en Dieu, et plus précisément en le Dieu des chrétiens, me semble un abus, aisément compréhensible au vu de l'histoire mais un abus tout de même.

A l'OITAR nous faisons référence au GADLU et aux "anciens devoirs' ( qui sont les landmarks ) et nous prêtons serment sur "le livre de la loi sacrée", l'équerre et le compas ( le livre de la loi sacrée étant la Bible.)

Comme à la GLDF la définition du GADLU est laissée à l'interprétation libre de chacun. Cela peut être Dieu, cela peut être tout autre chose.
De même l'interprétation de ce que représente la Bible est libre. L'interprétation qu'en donne petite lueur peut être retenue, mais la Bible peut tout aussi valablement être considérée simplement comme le premier livre imprimé ou/et un recueil de mythes et de légendes.

De plus à l'OITAR nous ne prêtons pas serment "sur la Bible" mais sur le livre de la loi sacrée, l'équerre et le compas.
Autrement dit, sur un ternaire dont on ne peut privilégier aucun des trois éléments. Il n'est pas plus exact de dire que nous prêtons serment sur la Bible que de dire que nous prêtons serment sur l'équerre ou sur le compas.

Je n'affirme rien mais je crois bien que c'est aussi le cas dans d'autres rites.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1472
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: partir ou rester ???

le Mer 26 Oct - 14:14
Formellement tu as comme le plus souvent raison Claude.
La croyance en Dieu des dits"Landmark" ne précise pas "des chrétiens" non plus. et à la GLdF c'est comme tu l'écris  "le Volume de la Loi sacrée qui est ici la Bible",
l'équerre et le compas.
Mais il ne faut pas non plus sous prétexte d'authenticité
faire semblant que la fameuse "règle en x points" (12 ou 8 ou autre selon les organisations) des anglais ne constitue pas,pour eux et leurs affidés, une doctrine
intangible.
Au départ nous savons tous que ce sont des raisons d'hégémonie et de politiques entre nos pays ennemis sans parler d'influences,qui ont pérennisé une situation qui aurait du cesser depuis longtemps.


avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3200
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: partir ou rester ???

le Mer 26 Oct - 14:39
Ce que je dis, petite lueur, c'est simplement que les textes auxquels se réfère notamment la GLUA ne sont pas "les landmarks" comme elle le prétend, mais l'interprétation qu'elle fait de textes qui n'existent pas.

C'est l'éternelle référence à "la tradition" qui, comme toujours à bon dos puisqu'elle n'est pas écrite mais transmise oralement, avec toutes les interprétations et dérives possibles.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1472
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: partir ou rester ???

le Mer 26 Oct - 15:15
Very Happy
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1870
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: partir ou rester ???

le Jeu 27 Oct - 11:47
Merci pour ces intéressants échanges, qui montrent à nouveau la dissymétrie associée à la tolérance :  au moment où deux définitions d'une limite sont confrontées, les plus tolérants ou laxistes acceptent les autres, l'inverse n'étant pas le cas.

Mais dans la durée cette dissymétrie est lourde à supporter par les "tolérants", qui se mettent à ne plus supporter l'intolérance...c'est comme ça qu'on se retrouve à construire des murs de démarcation...

Assez fréquemment on applique deux niveaux de tolérance en maçonnerie me semble-t-il  :  ouverture très grande en ce qui concerne les visites, mais rigueur plus marquée s'il s'agit d'une demande d'affiliation ( application des règles de l'obédience )
avatar
Anne Selene
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1013
Date d'inscription : 22/05/2015
Age : 69

Re: partir ou rester ???

le Jeu 27 Oct - 12:02
Est on encore tolérant quand l'on ne respecte pas l'intolérance? C'est effectivement le cas de conscience de ceux qui érigent la tolérance en règle de vie..et le mien. 
Je peux constater que mes limites à la tolérance sont....certaines. 
Peut on ouvrir sans cesse les branches du compas? Ne risque t on pas de se perdre dans de trop vastes territoires sans limites?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3200
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: partir ou rester ???

le Jeu 27 Oct - 13:04
patos a écrit:

Assez fréquemment on applique deux niveaux de tolérance en maçonnerie me semble-t-il  :  ouverture très grande en ce qui concerne les visites, mais rigueur plus marquée s'il s'agit d'une demande d'affiliation ( application des règles de l'obédience )

Je pense que ceci demanderait davantage de développement.
Sur le principe je ne trouve là rien de choquant.
Il me parait normal de recevoir tous les maçons en visite, qu'ils partagent ou non nos conceptions de la maçonnerie et nos façons de travailler.
En revanche, quand il s'agit d'affilier il me semble logique de s'assurer que celui qui demande son affiliation partage les valeurs de l'obédience à laquelle nous appartenons et celles du rite que nous pratiquons.

Par exemple. Ma loge ne traite que de sujets symbolique et exclut tout sujet sociétal.
Nous recevons avec plaisir tous les FF et SS, d'où qu'ils viennent et quelle que soit leur pratique de la maçonnerie.
Si demain un F:. ou une S:. demande son affiliation en souhaitant traiter des sujets sociétaux nous refuserons son affiliation.
Exactement de la même façon qu'un club de foot ne recevra pas quelqu'un qui souhaite jouer au basket.

Je ne crois pas que cela reflète un manque de tolérance.

avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1472
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: partir ou rester ???

le Jeu 27 Oct - 15:41
Dans ton très bon exemple chère Anne une fois que le Compas a dépassé les 180 degrés il commence à se refermer,n'est-il pas?
Un mien ami disait que "bon" ne s'écrit pas avec un C... Twisted Evil
Contenu sponsorisé

Re: partir ou rester ???

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum