Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2961
Date d'inscription : 21/09/2012

le choix des mots

le Ven 3 Juin - 13:54
Dans un autre fil l'un de nos membres emploie le mot "incongru", en lui donnant un sens qui n'est pas celui du dictionnaire.
Je fais la remarque que ce mot est inadapté et ce membre me répond "nous avons chacun notre définition du mot incongru.

Ce n'est pas la première fois qu'on m'avance cet argument.

Comment peut-on espérer avoir des échanges fructueux si nous employons les mêmes mots dans des sens différents ?
Le langage est le code, en principe commun, qui nous permet de nous comprendre.

Si chacun appliquait le code de la route selon sa propre compréhension sans tenir compte des définitions communément acceptées, que se passerait-il ?
Si pour moi un feu rouge ou un panneau stop signifient : passez, vous imaginez le résultat.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1729
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: le choix des mots

le Ven 3 Juin - 14:41
...ce terme "incongru", qui signifie, comme tu le rappelles, qui n'est pas convenable, contraire à la bienséance.

Nous sommes tous d'accord sur cette définition du terme incongru. Reste à l'appliquer en pratique.

Dans les années 50 les  normes de bienséance étaient assez précises, ce qui donnait un ensemble de tabous stables, sur lesquels un juge pouvait s'appuyer pour rendre un jugement.
Mais les 68ards, Coluche en tête, ont fortement réduit le nombre de tabous, et ceux qui ont suivi ce mouvement sont assez rarement choqués ; d'autres en sont restés à une bienséance stricte...et maintenant, retour en force du religieux oblige, certains sont en train de resserrer leurs définitions, parfois au-delà du niveau des années 50...

bref les écarts entre conceptions individuelles sont énormes, d'où sans doute les indignations sélectives que les gens se jettent à la tête à longueur de temps sur internet et ailleurs.

voilà l'origine de mon expression " nous avons tous notre définition..."
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2961
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le choix des mots

le Ven 3 Juin - 15:55
Donc, ce qui est en cause n'est pas la définition du mot.

A propos de incongru ce qui fait que tout le monde n'est pas d'accord, c'est la définition de la bienséance, pas celle du mot incongru.
Que nous ne soyons pas tous d'accord sur ce qu'est la bienséance, cela me semble normal parce que la bienséance se définit, pour chacun, en fonction de sa propre morale et que, fort heureusement, la morale n'est pas la même pour tout le monde.
Ainsi, pour certains le fait de porter une minijupe est incongru, parce que pour eux, qu'une fille montre ses jambes au dessus du genou est contraire à la morale ( LEUR morale ) Dans ce cas là le terme "incongru" est parfaitement adapté.
Mais quand on dit, comme cela a été fait sur ce forum, que la venue de Wauquiez dans une loge du GO est "incongrue", je dis qu'on s'égare parce que la venue de Wauquiez peut être considérée comme une erreur politique, comme surprenante, comme tout ce qu'on veut, mais pas comme incongrue parce qu'elle n'a rien à voir avec la morale.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: le choix des mots

le Ven 3 Juin - 21:53
Tu fais bien de préciser cela Claude, car le choix des mots est une chose importante, essentielle même, selon l'idée, le propos que l'on veut développer. Il m'arrive d'utiliser des mots de manière inadéquate (et là c'est approprié !), et non seulement je suis content de m'en rendre compte mais je le souhaite ! Car je n'aime pas écorcher la langue française, si riche, dont la palette verbale nous permet de nuancer les propos les plus fins...
Wink
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1729
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: le choix des mots

le Sam 4 Juin - 12:03
à la base du topic il y a l'utilisation du mot incongru par Alboni et elle est donc la mieux placée pour indiquer ce qu'elle voulait dire.

il me semble acceptable d'utiliser incongru pour désigner quelque chose d'incohérent, de décalé, par rapport à l'environnement, comme par exemple un gars franchement à droite s'exprimant au milieu de gens franchement à gauche qui l'écoutent ...religieusement.

Déjà, en matière de politique, l'écoute n'est pas fréquente.
avatar
Alboni
Chien fou
Chien fou
Messages : 146
Date d'inscription : 14/02/2016
Age : 40

Re: le choix des mots

le Sam 4 Juin - 13:11
Sous ma plume le mot " incongru " voulait signifier quelque chose de malvenue, qui n a pas sa place.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2961
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le choix des mots

le Sam 4 Juin - 13:26
La langue française a à sa disposition une incroyable quantité de mots pour décrire telle ou telle situation.
Pourquoi choisir un mot qui décrit autre chose que ce que l'on veut décrire quand on a le choix d'utiliser le mot juste ?

On aurait pu dire que l'invitation de Wauquiez était:
Inattendue, étonnante, surprenante, ahurissante, anormale, déroutante, effarante, bizarre, étrange, curieuse, insolite, inhabituelle, voire inappropriée, maladroite, anormale, inadaptée ou même scandaleuse mais incongrue, certainement pas.

Je comprends ce que voulais dire Alboni grâce à l'explication qu'elle vient d'ajouter.
Je crois que cela illustre bien le soin qu'on doit apporter au choix des mots dans un dialogue car le meilleur moyen de créer la discorde, ou à tout le moins l'incompréhension est d'utiliser certains mots en leur donnant un sens qu'il n'ont pas.
avatar
Alboni
Chien fou
Chien fou
Messages : 146
Date d'inscription : 14/02/2016
Age : 40

Re: le choix des mots

le Sam 4 Juin - 15:03
Bien désolée mais l emploi de ce mot ne me semble pas mal à propos. J ai regardé le Littré sur internet et ce mot a effectivement plusieurs sens. Voici une phrase extraite du Littré en guise d exemple : " ce prétentieux édifice offrait à l oeil surpris la réunion incongrue de trois ou quatre architectures opposées"
Littré évoque " incongru" qui peut être employé par rapport à la bienséance mais pas uniquement. 

Idem dans le Dictionnaire de l Académie français e 8 eme édition 1932-1935 : adj. Quin est convenable ni aux personnes, ni aux circonstances"
Vous trouverez ces réfèrences sur internet
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2961
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le choix des mots

le Sam 4 Juin - 17:19
C'est en effet un peu ambigu
L'exemple que tu cites, extrait du Littré illustre la définition : " qui n'est pas convenable".
Convenable, c'est ce qui convient.
Convenir, c'est ce qui est conforme.
( Définitions du Littré toujours )
Conforme à quoi ?

Il me semble quand même que tout va dans le sens que, personnellement, je comprends mais je reconnais que tout n'est pas vraiment très clair.
Quelque chose qui n'est pas convenable, pour moi, c'est quelque chose qui est contraire à la morale.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: le choix des mots

le Sam 4 Juin - 22:14
Alboni a écrit:Sous ma plume le mot " incongru " voulait signifier quelque chose de malvenue, qui n a pas sa place.
C'est mon cas également, je l'ai toujours employé dans ce sens là. 
Wink
avatar
empireearth33
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 41
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 46
Localisation : haute-garonne

Re: le choix des mots

le Sam 9 Juil - 15:29
Bonjour Olive,

Également comme toi, j'emploie "incongru" dans se sens là "quelque chose de déplacé", qui n'a pas sa place. ex : comme un cheveu sur la soupe.
Moi aussi je fais la phaute ou faute....je ne sais... Shocked
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: le choix des mots

le Mar 12 Juil - 15:23
Le choix des mots devient essentiel aussi quand il s'agit d'exprimer une difficulté, un problème donné. Et notamment dans un domaine qui me tient à coeur : la psychologie. Les mots y trouvent une place toute particulière, ils sont nuancés et peuvent prendre des teintes différentes en fonction de ce que l'on veut exprimer. Sans compter les fameux jeux de mots souvent employés en psychanalyse et psychothérapie. On retrouve ce phénomène dans les lapsus, où le mot devient révélateur, il émerge de l'inconscient pour exprimer quelque chose...
Contenu sponsorisé

Re: le choix des mots

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum