Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3187
Date d'inscription : 21/09/2012

le culte du secret

le Mar 29 Mar - 16:01
Je vois ce matin un nouvel arrivant sur le forum, bienvenue à lui.
Et je découvre que ce nouvel arrivant ne veut pas nous dire dans quelle région de France il se trouve.
Je trouve très étrange que cette manie du secret dont soufre  bon nombre de maçons puisse aller jusqu'à cacher, sur ce forum, le lieu dans lequel on se trouve.

A quoi ce désir de secret correspond-il ?

Si vous avez des réponses, je suis preneur parce que, de mon côté, je n'en ai aucune.
Invité
Invité

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 16:18
Tu confonds "secret" et discrétion... si je cultivais le secret je me serais connecté à travers un VPN...
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3187
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 16:46
Alors je reformule ma question.

A quoi ce désir de discrétion correspont-il ?
Invité
Invité

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 17:15
Claude St Malo a écrit:Alors je reformule ma question.

A quoi ce désir de discrétion correspont-il ?

Au besoin que je ressent de l'être !

J'ai retrouvé un post sur les vertus de l'anonymat que j'avais écris sur Hiram.be en réponse à un F. qui voulait supprimer les pseudos, je n'ai pas grand chose à rajouter :

"Il y a des cas où c’est tout simplement pas possible : la faute à Google, qui à partir du nom permet de retrouver les détails de la vie de n’importe qui…
Poster avec mon vrai nom équivaudrait à me promener en ville, ou aller voir mes clients avec une étiquette « Franc Maçon » sur le front, ce qui me serait désagréable, car mon appartenance relève de mon intimité.
Et puis en postant sous le pseudo Yasfaloth je suis totalement libre de ma parole.
Personne ne peut m’accuser de chercher des « avantages » en défendant les positions de mon GM… car personne dans l’obédience (à une exception près) ne sait qui je suis.
Il en serait de même si je devais en venir à émettre des critiques.
Pour finir et malheureusement, par les temps qui courent, j’aime autant que ma famille ne soit pas non plus exposée à un ou une excitée qui n’appréciant pas mes positions, par exemple sur la mixité, voudrait me le faire savoir à sa manière… "


Tu me diras que me situer sur une carte n'engage pas à grand chose, sauf que le monde maçonnique est petit et qu'il est possible que certains de mes frères seraient à même de m'identifier, ce qui me gênerait vis à vis d'eux, et pourrait créer des problèmes en loge car certaines de mes positions ne sont pas forcément consensuelles... ou... briderait inconsciemment ma liberté de parole.

Frat.
avatar
Alboni
Chien fou
Chien fou
Messages : 146
Date d'inscription : 14/02/2016
Age : 40

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 17:17
Peut être aucune envie que certains FF de son atelier sachent qui se cache derrière son pseudo .  Yasfaloth dit sévir sur plusieurs sites ...peut être craint il la curiosité de certains et leurs recoupements ?
Ce besoin de discrétion ne me gêne pas. 
Je n ai moi même pas précisé ma région vu que dans 3 mois je change d endroit.
Il suppose sans doute pouvoir échanger plus librement sur le forum sans donner de précision géographique.
C est vrai que la région n engage pas bcp la ville un peu plus déjà.
Yasfaloth peut être peux tu nous renseigner sur cette absence de renseignement.?
avatar
Alboni
Chien fou
Chien fou
Messages : 146
Date d'inscription : 14/02/2016
Age : 40

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 17:19
Précèdent message envoyé en même temos que Yasfaloth!
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3187
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 17:30
C'est une façon de voir.
Je ne la comprends pas mais je l'admets.

Je crois profondément que dire qui l'on est, exprimer librement ses idées et les assumer est indispensable et fondamental. En tous cas ça l'est pour moi.

Ce que j'écris ici, je pourrais le dire en loge et ce que je dis en loge, je pourrais le dire ici ( et souvent je le fais )

Je ne comprends pas ce besoin d'anonymat pour avoir une parole libre.
Mon pseudo est Claude, c'est mon vrai prénom. J'habite dans la baie du Mont St Michel, pas très loin de St Malo et ma loge est à Rennes. C'est parfaitement clair et si quelqu'un a l'envie de me trouver, il peut parfaitement le faire puisque j'indique le nom de ma loge, à Rennes.

Ma parole est absolument libre et le fait que je puisse éventuellement être connu et reconnu ne me gêne en rien.
Invité
Invité

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 17:46
Je ne suis jamais en contradiction entre ce que je peux écrire sur le net et ce que je peux dire en loge. Il est possible que certains de mes frères aient d'ailleurs des doutes  rabbit !

En fait cela vient surtout du fait que j'ai eu (et ait toujours) une position tranchée d'appuis à la gouvernance de mon obédience dans ce qu'on a appelé "l'affaire de la CMF". D'aucun auraient pu y voir une façon de me faire remarquer, ou d'engager l'opinion de ma loge... sans compter que je me suis fait de solides inimitiés chez des gens qui, comme la "maçonne" ne paraissent reculer devant rien...

Voilà pourquoi je reste et resterai anonyme, sauf si un jour j'ai, comme toi, la chance de pouvoir me dévoiler (ou le devoir).

Maintenant il est d'autres frères (ou sœurs) qui préfèrent la position inverse, d'aucuns y voient parfois une forme d'exhibition, pas moi : chacun doit être libre de ses choix !
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3187
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 18:05
Chacun doit être libre de ses choix, je suis parfaitement d'accord avec toi.
Pour moi la liberté de choix va avec la clarté et j'affirme ma liberté en disant ce que je pense, clairement et complètement.

Tu écris : D'aucun auraient pu y voir une façon de me faire remarquer, ou d'engager l'opinion de ma loge...


En quoi ta propre expresion pourrait-elle engager l'opinion de ta loge ?
Je m'exprime ici en toute liberté, je suis véné de ma loge mais il est parfaitement clair que ce que j'écris ici n'engage que moi et en aucun cas ma loge.
Invité
Invité

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 18:10
Claude St Malo a écrit:Chacun doit être libre de ses choix, je suis parfaitement d'accord avec toi.
Pour moi la liberté de choix va avec la clarté et j'affirme ma liberté en disant ce que je pense, clairement et complètement.

Tu écris : D'aucun auraient pu y voir une façon de me faire remarquer, ou d'engager l'opinion de ma loge...


En quoi ta propre expresion pourrait-elle engager l'opinion de ta loge ?
Je m'exprime ici en toute liberté, je suis véné de ma loge mais il est parfaitement clair que ce que j'écris ici n'engage que moi et en aucun cas ma loge.

Tu es peut être plus consensuel que moi Very Happy !

Et c'est peut être clair pour toi, mais est tu sûr que ce le soit pour tous tes frères (et sœurs éventuellement) ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3187
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 18:36
Je ne sais pas, ce qui m'étonne toujours ce sont les maçons qui ont besoin de se cacher pour s'exprimer librement.
Ce qui signifie, en clair, qu'ils ne sont pas libres puisqu'ils pensent ne pas pouvoir dire les choses en toute franchise et en toute clarté.

Je sais que mon point de vue n'est pas partagé par tous mais, par exemple, je n'ai jamais compris comment le vote, en maçonnerie, pouvait être secret, et pourtant c'est une façon de faire presque universelle en maçonnerie.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1863
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 19:04
Claude et Yasfaloth, vous touchez là un sujet qui passionne le jeune F. que je suis.

Les phénomènes de groupe existent dans les loges comme dans tous les groupes humains ( et même animaux ).

Malgré leur travail sur eux-mêmes, les FM., en tous cas certains, n'échappent pas au goût du pouvoir, au désir de briller, bref à l'une ou l'autre des mille manifestations de l'ego mal contrôlé, et il peut suffire d'un F. ou d'une S. dans cet état pour compromettre tout l'équilibre de la loge.

Et même si tous les ego sont sous contrôle, le taux de dissonance admissible de manière permanente dans un groupe reste relativement bas.

Celui dont la pensée s'écarte significativement du consensus ou pensée médiane du groupe peut se retrouver en position soit de la boucler soit de partir...en attendant de faire ce choix crucial, s'épancher sous couvert d'anonymat sur un forum peut servir de soupape...vos avis ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3187
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 19:44
C'est en effet une question récurrente et très intéressante.

J'entends bien les arguments avancés, par exemple par les tenants du vote secret en loge.
Cette "discrétion" permettrait une expression libre et éviterait les influences ou les pressions.

Mon avis c'est que, tant que nous devons nous prémunir contre ces pressions ou ces éventuelles influences nous réussissons, certres, à voter dans les subir puisque personne ne sait comment nous avons voté, mais nous sommes très loin de résoudre le véritable problème, à savoir, pour moi, devenir capable de présenter ses arguments et de les défendre librement et sereinement.

Je crois qu'une loge qui ne permet pas la libre expression et dans laquelle on doit cacher ce que l'on pense profondément fonctionne mal et que la solution à ce problème n'est certainement pas de chercher comment on va pouvoir cacher ses sentiments, mais bien au contraire comment on va pouvoir les exprimer dans la bienveillanc, la tolérance et ... le partage.

Mais nous ne sommes pas près d'être tous du même avis sur cette question et, après tout, si nous sommes capables de l'évoquer et d'en parler tranquillement, tout va bien.
avatar
danielsan
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 255
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 66
Localisation : OISE

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 21:41
Bonjour les amis,
En revenant sur le secret ou plutôt la discrétion en Loge, je vous soumet une anecdote récente dont je suis l'un des acteurs. Un F:. de ma loge dont je suis le secrétaire, est venu me trouver en particulier en m'informant qu'il souhaitait se présenter aux futures élections comme vénérable, en critiquant bien entendu celui en poste. Il m'indiquait par la même occasion qu'il me verrait bien premier surveillant de son collège, tremplin disait-il pour être futur vénérable. Quand je lui ai fait remarquer avec toute la tolérance qui s'impose bien entendu que ces manières de faire m'indisposaient et qu'elles ne faisaient pas état de fraternité envers notre véné' actuel et que par ces motifs je ne voterai pas pour lui, je suis devenu "le mauvais compagnon" je crois même que j'ai participé au meurtre d'"H". Envers ce F:. je n'ai pas changé, je suis toujours aussi amical, sans arrières pensées et je me comporte exactement comme avant avec lui en me disant que l'homme par lui même est faible et que moi même je ne suis pas parfait mais je me soigne. Lui par contre m'évite, me tourne le dos aucune accolade fraternelle lors de nos rencontres en tenue etc. Alors pensez- vous que la discrétion en loge soit si mauvaise ? Personnellement je préfère la vérité au secret et si un jour je dois me dévoiler, je le ferai sans aucune angoisse et même avec fierté. Je suis fier d'être FM et je le revendiquerai si nécessaire, mais par contre...jamais je ne dévoilerai l'appartenance d'un autre frère.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3187
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le culte du secret

le Mar 29 Mar - 22:26
Ces habitudes de certaines loges de présenter sa candidature à tel ou tel poste, et celui de véné en premier lieu bien entendu, me choquent profondément.
Pour moi la maçonnerie se situe dans le monde initiatique, pas dans le monde profane de la démocratie.
Pour moi chaque poste, celui de véné en particulies, doit être confié à celui qui, à cet instant, est considéré par les Maîtres de la loge comme étant le plus compétent pour le remplir. La seule chose à prendre en compte, c'est le bien de la loge, et certainement pas les ambitions personnelles de tel ou tel.
Revendiquer le poste de véné, à mon sens, revient tout simplement à démontrer qu'on n'est pas fait pour le remplir.

Et qu'est ce que c'est que cette manie de présenter le vénéralat comme le Graal qu'il faudrait atteindre sous peine d'avoir raté son parcours ?
Etre véné, c'est un honneur, c'est un bonheur, c'est une charge, c'est un boulot énorme mais cela ne peut pas être considéré comme un aboutissement ou alors c'est qu'on n'a rien compris à ce qu'est un Ordre initiatique.

Ensuite, que dire de ces magouilles, tu votes pour moi et je te propose tel poste qui te conduiras ensuite à devenir véné ? Je trouve cela déplorable, ce n'est pas le la maçonnerie, c'est de la basse politique et cela n'a pas lieu d'être en maçonnerie.

Bref, ces comportements me conduiraient probablement, s'ils étaient pratiqués dans ma loge, à la quitter et peut-être même à quitter la maçonnerie.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1863
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: le culte du secret

le Mer 30 Mar - 9:57
je pense comme toi, Claude, cette volonté est signe d'un "soi" mal accompli, ce qui représente un danger pour la loge.


mais il peut exister des circonstances atténuantes ; par exemple, celui ou celle qui n'a jamais encadré d'autres personnes dans sa carrière peut avoir la curiosité de faire l'essai.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3187
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le culte du secret

le Mer 30 Mar - 10:38
Ce que je remets en cause, mon TCF Patos, ce n'est pas le désir de devenir un jour véné ni le plaisir et l'honneurqu'on ressent, légitimement je crois, quand on est choisi par ses pairs pour occuper ce poste.
Mais je trouve anormal que l'on fasse acte de candidature, et pourtant cela se pratique très souvent

Je ne prétends pas que mon rite soit mieux que les autres ni que nous deétenions la vérité absolue mais la désignation du véné, telle que nous la pratiquons, correspond à l'idée que je me fais d'un ordre initiatique.
Les Maîtres Installés de la loge se réunissent et choisissent, ensemble celui ou celle qu'ils proposeront à la Chambre du Milieu.
Cette CDM vote ensuite et le véné est désigné à l'unanimité.

Ensuite, le nouveau véné établit son collège d'officiers et, là encore, la CDM vote.

On pourra me dire que, dans ce mode de fonctionnement le véné en place et les anciens vénés ont un énorme pouvoir puisqu'ils désignent un candidat et que la CDM ne peut voter pour quelqu'un qui n'aurait pas été proposé par les Maïtre Installés.
Et l'on me dira, à juste titre, que ce fonctionnement n'est pas démocratique.

J'en conviens tout à fait mais l'initiatique, ce n'est pas la démocratie.
Dans toutes les sociétés initiatiques les plus anciens, ceux qui ont un parcours plus long et plus accompli que les autres, sont considérés commes des "sages" et ont de plus grandes responsabilités.
Que ces prétendus sages ne le soient pas toujours, là encore j'en conviens mais, là encore, "tout est symbole".
J'ai bien conscience que, dans la vie profane, certains maîtres, ou même certains compagnons ou apprentis, peuvent être beaucoup plus sages que moi.
Je n'en assume pas moins pleinement, au sein de ma loge et de mon obédience, ce rôle symbolique de "sage" qui s'arrête dès que nous avons franchi les portes du temple.
avatar
danielsan
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 255
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 66
Localisation : OISE

Re: le culte du secret

le Mer 30 Mar - 14:47
Si cela peut te rassurer Claude , depuis 2006 que je suis dans cette Loge c'est la première fois que je suis confronté à ce genre de fait. Généralement chez nous le Vénérable Maître est choisi par ses pairs suivant ses qualités humaines et son charisme, suivi lors d'un conseil en C du M d'une présentation de sa candidature et de son collège, viennent ensuite plus tard, les élections qui ne font que confirmer.
Ce que je regrette simplement c'est qu'un F qui n'était là que depuis un an dans ma loge après y avoir été intégré commette ce genre de chose et après avoir rencontré mon opposition toute fraternelle, me tourne le dos au lieu de s'amender en se disant qu'il avait peut être été trop pressé et que sa présentation n'était pas saine.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1469
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: le culte du secret

le Mer 30 Mar - 18:17
Bonjour à tous et toutes.
Je connais Yasfaloth et sans aller aussi loin que lui je comprends sa position dont nous avons parlé.
D'ailleurs j'avais remarqué lors de mon séjour en Touraine que les choses ne sont pas semblables partout.

Au sujet du secret.Si,en démocratie,le vote est secret c'est pour garantir autant que faire se peut une indépendance et une liberté de choix.En chambre des Maitres nous sommes égaux en vote et décision.

Tout le monde n'a pas cependant la prestance ou le prestige ou l'aura de notre frère Claude,ni sa manière et sa facilité à argumenter,présenter son opinion,et
entrainer l'adhésion.
Dans ma loge mère un jeune Maitre tout juste éligible s'est présenté contre ma candidature annoncée depuis des mois après 25 ans de présence.

Dans celle que j'ai fondée, avant même l'élection, le VM prévu, en accord avec les anciens,(chez nous les anciens Présidents), indique quel collège il souhaite et qui il pense devoir lui succéder.

Rien n'est figé et tout peut changer à n'importe quel moment mais les surprises sont rares et chacun a été dument pressenti et a accepté ce qui lui a été proposé.Tout Maitre peut se présenter de lui même s'il le souhaite.En 25 ans il n'y eut qu'un seul candidat libre qui s'est retiré avant le vote.

Président-Fondateur j'ai proposé pour ma suite un frère nouvel arrivé dans l'année (que je connaissais) et il a eu l'unanimité.Tous m'ont fait confiance et j'en ai été extrêmement touché.
lili13658
Messages : 2
Date d'inscription : 20/01/2017

le culte du secret de la FM

le Ven 20 Jan - 12:36
bonjour à tous voilà une personne proche de moi vient de rentrer en FM et depuis mes interrogations se multiplient et me rendent malades
je crains la FM par justement ce culte du secret et tous ces rituels si particuliers
pourquoi taire les choses ??? pourquoi ces rituels si fous vus de l'extérieur (initiation) que le FM ne peut divulguer (j'avoue je cherche beaucoup sur le net, parce que je vis ce secret comme une trahison), le simple fait d attester que l'on ne peut pas dire fait que cela est suepect...et je pense que c'est ce qui vaut aussi cette comparaison que l'on peut trouver à une secte...
ces rites de début de séances, ces termes utilisés pour vous reconnaître, ces poignets de main etc.... pourquoi ? je m'interroge réellement sur le bienfondé de cette entrée dans ce 'monde' particulier... de l'extérieur tout parait si 'moyen-âgeux'
"oui Vénérable"... une certain avilissement peut transparaitre dans diverses choses..l'initiation, le service aux agapes... pourquoi ? je me rends malade de tout cela...qui peut éclairer ma lanterne ?
merxci
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1469
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: le culte du secret

le Ven 20 Jan - 13:27
Bonjour Lili et bienvenue. Smile
Pourquoi diable (si je peux me permettre) se rendre malade pour quelqu'un qui a choisi librement de commencer une démarche qu'il juge utile ou nécessaire? Doit-il rendre des comptes?


Craindre la FM? pourquoi? nous ne sommes pas une "secte" (séparé de quoi?) .


Tout ce qui concerne la FM a été étudié et publié depuis deux siècles.
La liste de nos membres du passé est connue et comporte des personnes qui font honneur à l'humanité.


Des dictatures,les régimes totalitaires,les Papes ont cru bon d'interdire à leurs sujets de nous rejoindre, probablement parce que nous prétendons que nul ne détient la Vérité et que nous nous contentons de la rechercher.(crainte de la concurrence?).
 
Nous avons des Rituels,les Eglises,les joueurs de Rugby  etc en ont aussi,ils sont consultables dans les librairies spécialisées.
Pourquoi fous? Connais tu le Rituel de réception des Abbés,des moines,du Président des USA?,ne pas confondre avec le bizutage qui est une parodie grossière et sadique de l'initiation.


C'est tellement "secret" que tu en parles! Chaque FM est libre de dire ce qui le concerne,il doit rester discret sur ce qui concerne ceux qui lui font confiance.Je ne trouve pas cela suspect (de quoi?).

Le Net est une formidable usine du n'importe quoi.
Nous sommes assez discrets cela laisse la part belle aux fabulateurs.

Nous avons des traditions,un langage,des appellations, elles sont anciennes et ne se réfèrent pas à un Dieu ou une entité mystérieuse.Pourquoi appelle t-on un notaire "Maitre"? ou un artiste? 


A la différence des bizutages justement nous détestons les avilissements.
La modestie,le service des autres (pour un temps bref) permet de remettre les egos en place.


Quelles que soient ses prérogatives profanes le nouveau (la nouvelle) sera Apprenti.Des Rois,des Présidents l'ont accepté.

J'espère t'avoir correctement informée.Ne te rend pas malade il n'y a vraiment pas de quoi.
Cordialement
    


Dernière édition par Petite lueur le Ven 20 Jan - 13:32, édité 2 fois
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1019
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: le culte du secret

le Ven 20 Jan - 13:28
Saluton al vi, Gefratoj !

Je suis Maçon, donc certainement perverti à tes yeux. Je ne sais pas en quoi mes propos pourrons te rassurer...

Le secret. A part celui de l'appartenance, quel secret perdure encore en maçonnerie ?! Je pratique un rite qui s'appelle Rite Opératif de Salomon. Tape ces mots sur Google, tu auras accès à nos rituels soit-disant "secrets". On fixe en 1717 le début de la Franc-Maçonnerie sous sa forme actuelle. En 1730, il y avait la première divulgation de rituels. Treize ans. C'est la durée du secret maçonnique.

Le pourquoi. Chaque maçon aura une réponse différente. Chez moi, c'est pour mener une quête spirituelle hors de toute religion, de manière laïque et athée en ce qui me concerne, en dehors de toutes traditions animistes ou je ne sais quoi. J'y fais de la philo, mais avec un rituel, une méthode, qui me permet de me mettre dans des conditions différentes de celles d'un simple café philo. Il n'y a pas de "culte" en maçonnerie. Si un culte implique un rituel, la réciproque n'est pas vraie. On ne prie rien ni personne, par exemple. Parler de secte parce qu'on pratique des rituels ? N'y a-t-il que les sectes qui en pratiquent ? Non. Alors pourquoi nous comparer à elles ?

La pratique. Elle te parait moyenâgeuse ? Hm. Je ne partage pas cet avis (la FM, c'est depuis le XVIIIe...), mais je ne vois pas en quoi ça serait un mal. Ce terme n'est pas synonyme de mal absolu. Notre forme est désuète, oui. Le fond est très actuel... puisque nous sommes bien issus de notre temps ! Avilissement ? J'espère que celui ou celle qui, dans sa loge, se sent avili par ce qu'il y fait... Ben j'espère qu'il se barre direct !!! Dans ma loge le service aux agapes est fait par tous : Apprentis, Compagnons, Maîtres... et visiteurs qui viennent d'autres loges ! Tout le monde met la main à la pâte. En fait, c'est comme ça partout où je vais visiter, ou presque. Quant à l'initiation, elle n'est jamais une humiliation. Pour l'avoir vécue, à aucun moment on ne ressent une gêne. Et la question est posée à maintes reprise : "Ça va ? On continue ? T'es sûr ?" C'est prévu par le rituel. Pour l'anecdote, j'ai vécu l'ordination à la prêtrise d'un cousin de mon père, une fois. Pendant vingt minutes, le mec reste allongé sur le ventre sur le sol en pierre glacé de la cathédrale. C'est une humiliation ?

Bref, dors tranquille.

Spirite,

Signé : un maçon qui a fini d'étaler tous ses arguments biaisés par sa subjectivité Very Happy
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3187
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: le culte du secret

le Ven 20 Jan - 13:39
Remettons d'abord les choses à leur place.
Oui nous souhaitons ne pas divulguer nos rituels, aux profanes d'abord, et ensuite à ceux qui n'ont pas le degré requis pour les pratiquer.

Malgré cela, à peu près tous les rituels maçonniques sont disponibles sur internet en cherchant un peu.
Donc le secret est tout relatif.

Pourquoi désirer garder ces rituels aussi discrets que possible ?
Parce qu'un rituel ne peut se vivre et se comprendre que de l'intérieur.
A mon humble avis tous les rituels, vus de l'extérieur, sont ridicules. C'est le cas des cérémonies d'initiation de n'importe quelle civilisation comme c'est le cas de la messe ou des arts martiaux.

Notre volonté n'est pas de cacher nos rituels et si nous ne les exposons pas, ce n'est pas par désir de cacher, c'est par impossibilité d'en communiquer les significations autrement que par la pratique.

Le seul moyen de comprendre un rituel, c'est de la pratiquer, de s'interroger sur les éléments qui le composent, et cela ne peut se faire autrement.

Les fameuses poignées de main "pour se reconnaître" ? Un mythe absolu et je n'ai jamais vu deux maçons se reconnaître grâce à cela.
J'imagine l'hilarité des Maîtres présents ici se représentants deux Maîtres se rencontrant au supermarché et se donnant la poignée de main de leur degré ...

En réalité ces signes se donnent dans un cadre rituel, lors de cérémonies particulières et je ne les ai jamais vu utilisés en dehors des temples maçonniques.

Et d'ailleurs, en treize ans de maçonnerie, la seule fois où j'ai utilisé la poignée de main maçonnique ( la plus simple ) pour, croyais-je, me faire reconnaître de quelqu'un dont je savais qu'il était maçon, c'était tellement hors contexte qu'il ne s'en est pas rendu compte et que j'ai du lui faire comprendre autrement que j'étais maçon.

Le "service aux agapes" ?
D'abord cela varie beaucoup d'une loge à l'autre et les loges réservant exclusivement aux apprentis le service à table sont finalement assez rares.
Dans ma propre loge les Compagnons et les Maîtres participent largement, aussi bien à la préparation des repas qu'à la mise en place de la table et au rangement. et ma loge est loin d'être une exception.

Ensuite il faut comprendre à quoi correspond ce principe de faire en sorte que les Apprentis participent prioritairement au service.
Une loge est un rassemblement de personnes égales entre elles, et personne ne doit bénéficier de privilèges.
Il peut être intéressant, pour un PDG par exemple, de se mettre pour un temps au service de ses Frères et Soeurs en accomplissant des tâches utiles à tous, même et surtout si ces tâches paraissent "subalternes".

Il ne s'agit en aucun cas d'un "avilissement", ou alors il faudrait considérer qu'un serveur de restaurant exerce un métier avilissant, ce qui, je l'espère, ne vient à l'esprit de personne.

Quant à l'initiation, considérer qu'elle puisse être avilissante est une méconnaissance totale de ce qu'elle est réellement.








lili13658
Messages : 2
Date d'inscription : 20/01/2017

Re: le culte du secret

le Ven 20 Jan - 13:58
merci de vos remarques
j'essaie effectivement de comprendre un peu le tout
j'ai bien conscience que le tout a un sens quand on  le vit mais cela reste effectivement perturbant de l'extérieur
je ne suis en rien prête aujourd hui a assister a ce repas des familles proposé car peur d 'être agressive
effectivement une personne qui sert n'est pas considérée comme une esclave c'est plus le principe mais expliqué comme vous le faites  je le comprends
je vais tacher de m'apaiser de tout cela
après c'est aussi se dire de l'extérieur que tout est fermé aux novices, il faut passer tout de même des 'tests' pour entrer en FM et cela me reste et semble tout à fait spécial voire particulier
je reste (excusez-m'en) relativement négative au final parce que ce secret (qui vous dites n'en n'est pas un puisqu'il suffit de chercher sur le net...c'est ça le problème) vous faites le serment de ne pas en parler, quelle asso fait cela ? dans quelle asso a-t-on un vénérable et des rituels (soit pour entrer dans l'idée du travail) vu de l'extérieur c'est plus que bizarre
des mises en scènes particulières, tout cela me glace le sens à imaginer cette personne avec cette corde...outch !!! comme pour oublier tout son passé et démarrer une nouvelle vie ? ce qu'il a vécu avant n'était pas bon ?? on enlève les métaux...les alliances...tout ce qui nous unie à l'autre pour avoir de nouveaux frères ? de nouvelles attaches ? vous dites au final que les choses sont symboliques tout comme pour moi une alliance est symbolique et une corde...
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1019
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: le culte du secret

le Ven 20 Jan - 14:46
Saluton al vi, Gefratoj !

Se départir de ses métaux, c'est se départir de nos ornements vaniteux et égotiques. On porte des bijoux pour faire joli, se rendre plus joli qu'on ne l'est vraiment. C'est vaniteux. En FM, le symbole de la vanité est : les métaux. Lors de l'initiation, on nous invite à venir comme on est. Sans superflu. Donc sans métaux. L'alliance est enlevée parce qu'elle est en métal. Pas parce qu'elle te relie à ton mari. A la fin de la cérémonie, tu remets ton alliance, et tu la garderas à chaque réunion. C'est simplement qu'à un moment donné, on te veut toi seule, en tant qu'individu libre et sans ornement.

En FM on n'invite personne à oublier son passé. C'est même l'inverse qu'on lui demande avant la cérémonie : de s'attarder dessus. Quand on commence une nouvelle vie, oublie-t-on la précédente ? Non. Doit-on la renier ? Non. On en commence une autre, c'est tout. On peut même garder tout sa fierté de son passé quand on franchit une nouvelle étape. Je suis sûr que tu as déjà vécu cela dans ta vie personnelle. La corde dont tu parles, c'est le symbole de l'étape nouvelle.

Initialement, la FM est une démarche spirituelle. Elle ne l'est plus pour certains maçons, elle l'est toujours pour d'autres. Elle l'est toujours pour moi. C'est une démarche ésotérique, c'est à dire qu'elle transmet des valeurs à des personnes qu'elle choisit. Chaque tradition spirituelle a sa face exotérique (connue, accessible à tous) et sa face ésotérique (cachée, accessible aux initiés). Dans le bouddhisme, il y a la pratique dans les temples (exotérique) et l'enseignement tantrique (ésotérique). Chez les Juifs, il y a la pratique dans les synagogues (exotérique) et l'enseignement de la Kabbale (ésotérique). Dans l'islam, il y a la pratique dans les mosquées (exotérique) et l'enseignement soufi (ésotérique). Pour le tantrisme, la Kabbale ou le soufisme, tu n'auras pas accès si tu pratiques le bouddhisme, le judaïsme ou l'islam en allant simplement au temple, à la synagogue ou à la mosquée. Tu devras faire une démarche supplémentaire. La FM est issue de l'une des traditions ésotériques judéo-chrétiennes.

Donc non, il n'y a pas d'intérêt à ce que ton asso de tricot mette en place tout ce décorum, mais il y en a un dans le cadre d'une quête spirituelle. Car en FM, tu n'es pas dans ton cadre professionnel ni dans ton club de bridge. Tu es du côté du sacré, pas du profane. Toutes les traditions sacrées ont une face ésotérique. Je t'invite à te renseigner sur le Bois Sacré chez les Diolas de Casamance, tu vas avoir des surprises...

Spirite,
Contenu sponsorisé

Re: le culte du secret

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum