Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Granite
Chien fou
Chien fou
Messages : 193
Date d'inscription : 14/11/2016

Re: Les planches

le Lun 11 Sep - 12:02
Bonjour Claude

Je te remercie de ta réponse.
Je cherche à découvrir, et je pense qu'il me faudra apprendre durant mes deux années d'apprentissage ce qu'est une planche et comment en faire une, parce qu'effectivement mon idée doit être faussée par mon expérience universitaire et professionnelle.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1316
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Les planches

le Lun 11 Sep - 12:18
D'ailleurs croire que l'on peut épuiser en moins d'une heure un sujet général est assez
peu réaliste.Nous entendons très souvent au fil des années les mêmes sujets symbolistes revenir mais nous avons changé,les intervenants ne sont plus les mêmes.Le grand secret de la FM est que nous ne fonctionnons pas par cercles mais en spirale.

La spirale serrée est aussi un ressort qui propulse,plutôt peut propulser vers le haut
ce que ne saurait faire un tire-bouchon encore que... clown

Nous changeons ainsi de point de vue et regardons non pas en arrière mais de dessus.
Je suppose que c'est un peu ce que Guizmo avait dans l'idée avec son ancien pseudo.
avatar
Anne Selene
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 929
Date d'inscription : 22/05/2015
Age : 69

Re: Les planches

le Lun 11 Sep - 12:30
Quand je dis aller jusqu'au bout, cela veut simplement dire aller jusqu'au bout de ce que l'on pense ou que l'on ressent sur tel ou tel sujet. 
Ce n'est en aucun cas, et ce n'offrirait aucun intérêt de l'être, un travail scientifique, sauf dans le cas improbable où un éventuel scientifique souhaiterait faire part de ses travaux rendus intelligibles à chacun. Mais ce n'est pas l'esprit des ''planches''. 
À mon avis, ce n'est qu'un ''point de vue'' sur une phrase qui vous a touché, un symbole, ou tout autre sujet.
avatar
Granite
Chien fou
Chien fou
Messages : 193
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 51
Localisation : Gironde

Re: Les planches

le Lun 11 Sep - 12:57
Bonjour à tous, et à toutes,

Je vous remercie de vos réponses qui m'éclairent encore plus.
J'ai hâte d'assister un jour à une planche.
J'espère que le nouvel atelier auprès de qui j'ai postulé me recevra.
Bien à vous.
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1316
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Les planches

le Lun 11 Sep - 13:27
Nous avons à faire à des adultes Granite,on ne peut tout anticiper et puis les découvertes font partie de la vie maçonnique.
Il en est des planches comme de toutes choses,certaines même courtes laissent un souvenir durable d'autres,hélas,sont aussi vite oubliées que lues.

En principe, dans mes ateliers, ce ne sont que des amorces pour ouvrir un débat qui est le vrai motif de la réunion.

Certains,sérieux, se donnent la peine d'étudier le sujet dans les jours précédents pour ne pas réagir "à chaud", d'autres sont plus spontanés,ne cherchent pas systématiquement à intervenir et/ou sont habitués au public.(Professeurs,conférenciers,politiques etc...).

Ce qui est notable c'est qu'il n'y a ni interruption ni prise à partie,même pas dialogue, on s'adresse par principe au président de séance.Ce que l'on appelle "triangulation".
avatar
Granite
Chien fou
Chien fou
Messages : 193
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 51
Localisation : Gironde

Re: Les planches

le Lun 11 Sep - 14:39
Merci Petite Lueur de cette ultime précision.
avatar
Ombrelune
Chien fou
Chien fou
Messages : 127
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 44
Localisation : Belgique

Re: Les planches

le Lun 11 Sep - 14:54
Petite lueur a écrit:D'ailleurs croire que l'on peut épuiser en moins d'une heure un sujet général est assez
peu réaliste.Nous entendons très souvent au fil des années les mêmes sujets symbolistes revenir mais nous avons changé,les intervenants ne sont plus les mêmes.Le grand secret de la FM est que nous ne fonctionnons pas par cercles mais en spirale.

La spirale serrée est aussi un ressort qui propulse,plutôt peut propulser vers le haut
ce que ne saurait faire un tire-bouchon encore que... clown

Nous changeons ainsi de point de vue et regardons non pas en arrière mais de dessus.
Je suppose que c'est un peu ce que Guizmo avait dans l'idée avec son ancien pseudo.
 Je pose modestement un regard profane sur la notion de "spirale" qu'on retrouve également dans les techniques actuelles d'enseignement. En gros, il s'agit essentiellement de travailler les compétences de chaque élève, et de l'aider à acquérir, par exemple une compétence X, par une construction spiralée du savoir. 

Ce qui signifie que lors d'une séquence de cours, on revient  régulièrement sur ce qui a déjà été enseigné (pour assurer la fixation du savoir), mais en même temps, cette spirale s'enrichit sans cesse des apports nouveaux. De cette manière, la construction de base devient plus solide, mais la spirale en elle-même n'a pas de fin et peut s'enrichir sans cesse, car l'élève "apprend aussi à apprendre".

J'ai synthétisé très fort. Veuillez m'en excuser car je n'ai pas reçu ce type d'enseignement, et je n'ai pas d'enfants. Je l'ai appris lors du passage de  l'agrégation et n'ai eu que peu d'occasion de l'exercer. Je me demandais juste Petite Lueur, si cela se rapprochait un peu de ta vision du fonctionnement en spirale?

Merci d'avance Wink
avatar
Petite lueur
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1316
Date d'inscription : 02/01/2016
Localisation : Paris,Ile de France

Re: Les planches

le Lun 11 Sep - 18:43
Sur le, plan "enseignement général" je suis un autodidacte,mais j'ai eu la chance de fréquenter des maitres en musique et en arts martiaux et j'ai moi  même enseigné.Je ne connais donc pas les dernières évolutions de l’Éducation Nationale.

Par contre,en Musique au moins,on ne cesse jamais d'approfondir une oeuvre.C'est elle qui compte,elle échappe à son créateur sitôt écrite et si l'on doit jauger l'interprète c'est dans ses réussites à rendre l'oeuvre plus intéressante et  plus belle.
Ce qui lui revient c'est d'être apprécié pour la qualité de ses actions avec ce but ultime.
Telle est pour moi la façon de faire de la Musique et telle que je l'enseigne. 

Cela rejoint ton propos Ombrelune,pas de progrès possibles sans répétitions.Cependant on peut tout à fait diminuer,perdre,amoindrir,rien n'est donné une fois pour toutes en matière artistique et la FM est 'l'Art royal".
Il s'agit moins "d'apprendre" que de pratiquer.

La Musique souffre en France du terme "Jouer". Combien de réflexions :"On vous paie pour jouer" (jalousies) dans le sens de divertissement,amusement enfantin,alors qu'en Italie par exemple on distingue le jeu (giocare) de la production du son musical
(suonare).

Dans les Arts Martiaux la répétition a aussi pour but de réaliser le plus parfaitement un mouvement ou une séquence,la
qualité nécessaire étant le fruit d'années d'efforts,de combats,de perfectionnements.
La récompense est l'estime des Maitres,et la maitrise de son corps,couplée avec une quasi prescience et une harmonie mentale que permet une longue pratique,finalement comme les autres Arts, dans leurs spécificités.

Ce que j'appelle un niveau de conscience plus élevé mais je sens que je sors du cadre.Mille pardons jocolor
Contenu sponsorisé

Re: Les planches

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum