Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

L'astronomie moderne par Bruno.

le Ven 28 Oct 2011 - 22:44
Giordano Bruno (1548-1600), fut un véritable pionnier de l'astronomie moderne ! Certes il n'est pas le seul, mais il est le seul (hors mis Galilée dans une moindre mesure) à n'avoir pas reculé devant l'obscurantisme religieux de son temps ! Ainsi, il maintenut ses idées, à savoir que l'univers pouvait être peuplé de mondes, plus ou moins semblables aux nôtre, et cela ouvrit la voie à une astronomie plus large. En outre il fut un fervent défenseur du concept d'infini, ce qui lui valut également les ires religieuses de son époque. Aujourd'hui nous savons que le cosmos est peuplé de milliards de galaxies, chacune contenant des milliards d'étoiles ! Les planètes orbitant autour d'autres soleils sont nommées "exoplanètes". Nous en avons découvert quelques unes, et il y a fort à parier qu'il existe encore plus de planètes que d'étoiles ! Il aura peut être fallut le sacrifice d'un homme d'exception, Giordano Bruno, qui donc fût brûlé sur le bûcher en 1600 pour n'avoir dit que la vérité ! Mais l'histoire de l'astronomie était en marche, et rien ne l'arrêterait.
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: L'astronomie moderne par Bruno.

le Dim 30 Oct 2011 - 8:41
Hé oui, Olive, les emprises religieuses et les dogmes qui accompagent........

Aujourd'hui, grâce à des hommes comme Gordano, on peut voir "plus loin", vérifier et..rêver aussi.

je m'interesse un peu à l'Astronomie ! J'ai une ou deux 'bricoles" pour scruter les étoiles....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai même écrit un petit article sur le journal local


MILLE MILLIARDS D'HUMAINS

EST-CE POSSIBLE ?



Dès que le cortex cérébral de l’homo Sapiens assimile la beauté et organise un embryon de pensée, l’homme contemple, observe, vénère le Cosmos et ses mystères fascinants.
Le Grec Lucien de Samosate (125 – 192 apr. J. C.) écrit le premier roman de science – fiction et c’est le navigateur Pythéas à bord de son navire l’Artemis qui visitera une bonne partie de notre galaxie et découvrira différentes humanités.
La vie sur Terre qui semble si exceptionnelle, était peut – être « condamnée » à exister. Pour un très grand nombre de scientifiques, la Terre est une planète banale, et la vie pourrait littéralement grouiller dans l’Univers entier. D’autres oasis favorables, semblables à notre Terre existent – elles dans l’Univers ? Les planètes sont en effet considérées comme des « sous – produits » de la formation des étoiles autour desquelles elles gravitent. Il est donc vraisemblable qu’un nombre incalculable de planètes tournent autour des centaines de milliards d’étoiles qui peuplent chacune des milliards de Galaxies de l’Univers
La vie extra – terrestre a pu se développer partout. Toutes les disciplines de la science se complètent harmonieusement pour nous raconter l’histoire de l’Univers, et oblige à la conclusion à posteriori irréfutable :
- Celui d’une évolution irréversible qui, à partir du chaos initial, organise la matière pour permettre l’apparition de structures de plus en plus complexes. Les dernières étapes, celles qui relatent de l’apparition de la vie et de l’intelligence ( sur les planètes Bleues ?) sont bien sûr calquées sur ce que nous savons de l’évolution biologique de la Terre par l’intermédiaire de la Paléontologie et des expériences de laboratoire. L’universalité des lois de la nature suggère que des milliers, même des millions de « Planètes Bleues » doivent exister dans l’Univers et que cette évolution biologique est possible et très probable ailleurs.

STARSGATE...INDEPENDANCEDAY...ALIEN...PEDRATOR...LE SEPTIEME SENS...RENCONTRE DU TROISIEME TYPE...E.T. Sont quelques uns des films qui nous familiarisent avec l'idée qu'il peut exister une vie intelligente hors de notre planète.
Malheureusement ces films ne nous présentent pas toujours des êtres physiquement identiques à nous-mêmes, ce sont bien souvent des formes hybrides de pieuvres et de mantes religieuses pour les méchants ; des singes filiformes à grosse tête pour les bons. En fait ils n'ont pas Figure Humaine. Il est quand même interessant de noter que nous acceptons comme possible une vie extra-terrestre.

Peut-on imaginer de façon raisonnable qu'il y a ailleurs dans l'Univers des êtres tellement semblables à nous que, à intelligence créatrice identique, la différence physique ne serait guère plus grande que celle qui exite aujourd'hui entre un Asiatique, un Africain, un Occidental ou un Amérendien ?

Allez, on s’amuse à calculer les probalités de voisinage, juste dans notre galaxie ?

Nous savons ce qu'est une étoile. Nous savons de façon formelle et exacte en déterminer la taille, sa température de surface, l'âge, la distance qui nous en sépare. La référence de mesure est le diagramme de Hertzsprung – Russell. Suivant ce diagramme les cas les plus favorables au développement de la vie sont les étoiles de type A. F. G. dans un classement spectral qui est divisé en sept groupes : O. B. A. F. G. K. M.

Nous pourrions donc avoir pour proches des voisins chez Véga, Deneb, Ophicus, Persée, Lambda du Cygne, Béta de Cassiopée, Alpha du Verseau ou Bêta de l’Aigle.

Notre soleil est une une naine de la serie G.

A partir de cette base de principe, nous allons définir des hypothèses :

1- Notre étoile posséde un système planétaire
On peut supposer que chaque étoile posséde un systeme planétaire en puissance

2 - Notre soleil appartient à la série de type G et posséde des formes de vies
On peut supposer que toute étoile de type G est suceptible de posseder des formes de vies.

Combien il y a-t-il d'étoiles de type G ?

A ce stade nous devons passer à une autre dimension, sortir de notre systéme solaire pour explorer le domaine galactique. Il faut donc déjà découvrir ce qu'est une Galaxie.

Prenez un seau ordinaire et remplissez-le de sable.

Voila ce qu'est une galaxie !

Chaque grain de sable représente une étoile. On dénombre plus de 200 milliards d'étoiles dans notre galaxie.

En aparté, pour vous donner une idée de l’immensité de l’ Univers, on dénombre aujpourd’hui plus de 150 milliards de galaxies, certaines ayant jusqu’à 1000 milliards d’étoiles.

Quelle probabilité existe-t-il de trouver des grains de sable identiques en taille, en poids, en couleur et en forme dans ce seau ? 1 par milliard ?
Nous voila donc dans notre petite galaxie, avec une possibilité de 200 étoiles/système identiques à la notre.

Même possibilité de vie, d'évolution !
Soyons raisonnables, et ramenons ce chiffre à 50 mondes.


50 mondes possibles, identiques à la terre. Logeons y quelques habitants, par exemple la moitié des habitants sur terre ! Non, attendez, rien que 2 milliards !

Si nous sommes d'accord pour deux milliards, nous voilà accompagnés par au moins 100 milliards de voisins galactiques humains. Et, au bas mot, comme çà, tout simplement dans les mêmes proportions par : 10 000 millards d'individus potentiels pour l’univers connu.

Eliminons tout ce qui pourrait ne pas nous ressembler et ne gardons que 10 %. Il nous reste donc bien un reliquat de mille millliards d'êtres possibles dans l’Univers qui, comme nous, aiment ou haïssent, tuent ou se font tuer, rêvent de paradis ou créent des enfers. Mille milliards d'esprits qui rêvent en regardant les étoiles.




Pourrons nous en rencontrer quelques uns ?

Si une autre Humanité que la notre se déplace c'est peut être possible. Il n'est pas à exclure que certains mondes puissent avoir une technologie en avance à la notre de plusieurs milliers d'années. Ce phénoméne est connu sur terre. Il y a à peine quelques dizaines d'années de nombreuses tribus Papou vivaient d'une façon qu'on estimait semblable à celle des hommes de la pré-histoire d'il y a 15 à 20 000 ans.

Si c'est notre espèce qui se déplace, ce n'est pas comme on dit dans le vulgaire : " demain la veille ", que nous rencontrerons un Extra - terrestre.
Dans notre galaxie, notre plus proche voisine est l'étoile Proxima du Centaure. Elle ne nous est distante que de 4 années lumière.
Voyager II est passée le 24 janvier 1986 à proximité d'Uranus. Il lui a faullu plus de onze ans pour arriver à la limite de notre système solaire dont le diamètre est de 10 minutes lumière. Voyageur n'en a parcourru qu'à peu près le rayon. Pour nous faciliter le calcul, nous n'allons considérer qu'un voyage de 10 années et procéder simplement, comme au CM2..

1 heure = 60 minutes
1 jour = 60 x 24 1 440 minutes
1 an = 1440 x 360 518 400 minutes
4 ans = 518 400 x 4 2 073 600 minutes

Puisque Voyageur n’a parcouru que 0.5 minute lumière par an il lui faudra :
2 073 600 minutes : 0.5 = 4 147 200 ans pour arriver a Proxima.
Soit pratiquement l'histoire de l'humanité depuis notre ancêtre Lucie.

Bon d’accord, c’est un vrai – faux calcul destiné comme toute vraie - fausse preuve à créer un choc.

Soyons plus réalistes.

Pour échapper à l’attraction de notre système solaire, la vitesse hyperbolique du mobile doit être égale/supérieure à 59 760 Km/H. Aujourd’hui nous ne dépassons pas les 30 000 Km/h.
Mais bon, j’adopte 300 000 Km/h soit dix fois plus et je suppose que c’est notre vitesse dès le départ ! On refait les comptes :
Vitesse Km/h de la lumière
300 000 Km/s X 3600 secondes = 1 080 000 000 ( 1 milliard 80 millions ) Km/h.
Pour parcourrir cette distance il faudra
1 080 000 000 : 300 000 = 3 600 heures à notre mobile.

or 4 années lumière égalent
2 073 600 minutes : 60 = 34 560 heures
Notre mobile parcourra cette distance en
34560 X 3 600 = 124 416 000 heures
Comme 1 an terrestre corespond à
518 400 minutes : 60 = 8640 heures

Durée du voyage sera donc de

124 416 000 : 8640 = 14 400 ans.

Nous avons donc embarqué dans notre fusée interstellaire juste après le vernissage. Cro – Magnon en effet a fini de peindre et nous a présenté sa fresque dite « les mammouths » à Lascaux. Il nous a souhaité bon voyage. . . Nous venons juste d’arriver !

Allez . . . C’était une blague. Notre vaisseau va dix fois plus vite. En réalité nous avons embarqué en cette année 606 après, en avant première avec les Rois Fainéants, un voyage entre Paris et Orléans qui nous a pris 3 ans. Juste au moment ou la variole venue d’Inde envahit l’ Europe. La terre connue compte environ 200 millions d’habitants. Mahomet commence à faire parler de lui. Java et Sumatra adoptent le Boudhisme et nous, nous emportons la nouvelle invention : le jeu d’échecs. Il nous aura été très utile pendant ce long voyage . . . pour arriver aujourd’hui !

Restent bien sûr nos copains des O. V. N. I. S. qui pourraient apporter leur Connaissane et confirmer le voisinage ! Ils ne semblent pas cependant être très coopératifs.

J.G.

avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6858
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'astronomie moderne par Bruno.

le Dim 30 Oct 2011 - 9:04
Les enfoirés d'ovnis ! Sont pas charitables, hein ! Very Happy
le caméléon
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : rennes

Re: L'astronomie moderne par Bruno.

le Dim 30 Oct 2011 - 16:38
Quel est la grandeur de l'univers:l'infini
Combien y a'il de galaxie dans l'univers:l'infini
Combien y a t'il de soleil dans l'univers :l'infini
Combien y'a t'il d'étoile comme le soleil dans l'univers:l'infini
combien y 'a t'il de planète dans l'univers :l'infini
Combien y a'il de planète comme la terre dans l'univers :l'infini
Combien y 'a t'il de forme de vie dans l'univers :l'infini
Combien y a t'il de forme de vie intelligente dans l'univers:l'infini
Combien y a t'il de forme de vie de forme humaine dans l'univers:l'infini
Dans l'infini tout existe dans des proportions infini,c'est l'infini.
le caméléon
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : rennes

Re: L'astronomie moderne par Bruno.

le Dim 30 Oct 2011 - 16:52
L'univers est infini mais il grandit,en fait il se dilate.Difficile à comprendre,oui.Il m'a fallut des années.
le caméléon
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : rennes

Re: L'astronomie moderne par Bruno.

le Dim 30 Oct 2011 - 16:54
Mais l'univers a des limites; dans le temps,il a un début mais dés qu'il est né,il fut infini en dimension.Difficile à comprendre ,oui.Je ne comprends toujours pas.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6858
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: L'astronomie moderne par Bruno.

le Dim 30 Oct 2011 - 17:20
Spoiler:
Javeline, sors de ce corps.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Le ciel

le Dim 30 Oct 2011 - 18:00
Tout à fait Caméléon, c'est quelque chose qui n'est pas très simple à imaginer, pour ne pas dire impossible ! Selon certaines théories, l'univers pourrait être fini mais sans bord ! Ce qui peut paraître quelque peu étrange à nos esprits habitués à considérer les choses autrement. Pourtant il existe un exemple tout simple, et que nous connaissons fort bien : La sphère ! C'est une forme finie dans la mesure où elle est limitée par sa surface, mais elle n'a pas de bord (Vous pouvez en faire le tour sans jamais rencontrer de bord) ! La sphère est la forme universelle par excellence...

Concernant l'univers, il pourrait être également fini mais sans bord ! Attention, cela ne signifie nullement qu'il n'est pas lui même inclus dans une "supra" univers qui lui est infini. Ou notre univers pourrait faire partie d'un ensemble infini composé "d'univers bulle", qui seraient peut-être interconnectés entre eux par des trous de ver, ou des trous noirs ! Ce n'est pas forcément de la science fiction, et d'ailleurs la cosmologie actuelle se penche sérieusement sur ces hypothèses...

Quoi qu'il en soit, cela m'a toujours fait rêver. Admirer la voûte étoilée assis au bord d'un beau lac ou en lisière d'une sublime forêt, quel régal... Et, préparez vous ! Car bientôt le ciel d'automne-hiver vous offrira son magnifique spectacle avec des constellations grandioses comme Orion, et son étoile Bételgeuse (400 fois la taille du Soleil !) et l'admirable Sirius, dans la constellation du grand chien. Sirius et l'une des étoiles les plus brillantes, non pas à cause du fait qu'elle soit géante (Elle est plus grande que le Soleil mais pas supergéante), mais surtout à cause du fait qu'elle est relativement proche de nous, 8 années-lumière seulement ! Enfin seulement, l'étoile nous apparait telle qu'elle était en 2003 ! Distance : 8x9.5 10 kms =
76 000 000 000 000 de kms ! Ce qui est somme toutes assez proche ! Shocked
le caméléon
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : rennes

Re: L'astronomie moderne par Bruno.

le Dim 30 Oct 2011 - 21:22
J'ai beaucoup aimé l'analogie d'Hubert Reeves pour expliquer l’expansion de l'univers.A savoir que tout les corps céleste s'éloignent les uns des autres.Imaginez un gâteau aux raisins en train de cuire,tout les raisons s'éloignent par gonflement de la patte.Mettez ça dans un univers infini et c'est bon,comme un gâteau aux raisins.Je sais c'est compliqué mais quelle merveille,on peut en devenir fou,comme Blaise Pascal qui s'est perdu entre deux infinis.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

L'univers sans horizon

le Dim 30 Oct 2011 - 22:11
Hubert Reeves est un homme que j'apprécie beaucoup ! C'est non seulement un très grand astrophysicien mais c'est aussi un poète... J'ai beaucoup aimé son "Patience dans l'azur".

Etrangement (Je suis peut être spécial ! Wink ) le concept d'infini ne m'a jamais fais peur, bien au contraire ! Je trouve cela tellement rassurant. Imaginer un univers fini me semble terrifiant ! Donc, il n'y a pas de risque... L'infini c'est l'essence même de la beauté, l'ouverture aux choses. Je pense que notre univers a connu un "début", si l'on peut s'exprimer ainsi; mais qu'il était larvé dans un ensemble absolument éternel et infini ! Un peu comme un enfant qui naît et grandit. Poétiquement, l'infini c'est la vérité, un objet de d'admiration ou de dégoût ! L'homme est souvent gêné par ses propres approches des choses, et il lui semble que l'infini soit "surnaturel", alors que c'est probablement la chose la plus naturelle qui soit. Imaginez un univers fini, sans "extériorité", clos... L'idée même me parait horrible.

On peut aussi envisager, et d'ailleurs cela a déjà été fait, qu'il se soit produit une infinité de "big-bang", et que tous ces big-bang aient engendré des univers tout aussi viables que le notre. Je ne sais plus quel philosophie a dit :" La profondeur des ces espaces infinis m'effraie !" Il est plutôt connu ! Wink

Moi je trouverais cela plutôt rassurant, et même esthétique ! Wink
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Encore de l'infini, en voilà !

le Lun 31 Oct 2011 - 22:46
L'infini, nous vivons avec, nous l'avons en quelque sorte apprivoisé. A tel point qu'il alimente notre imaginaire, et nous permet de croire en des forces vertigineuses... Si l'infini est un fait, alors nous pouvons même envisager que l'éternité aussi ! Puisque l'espace et le temps sont liés, rien ne nous interdit d'imaginer un "supra-univers" qui n'aurait jamais connu de début ! Et si tel est le cas, cela bouleverserait notablement nos approches des formations d'univers, puisque le notre aurait été engendré par un super univers totalement transcendant. A moins que le temps n'existe que dans notre univers observable, et que son principe même s'effondre au delà de ses horizons ? C'est ce que semble suggérer des objets étranges comme les trous noirs, ou le big-bang lui même, des singularités !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum