Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Paix
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 46
Date d'inscription : 02/11/2015

Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Lun 2 Nov - 21:42
Lors d'une tenue blanche ouverte, j'ai pu entendre la phrase suivante: "réunir ce qui est épars".
Par la suite, m'est venue une question double en fait; vouloir réunir ce qui est épars, est-ce être dans un relativisme sans limitation? Ou est-ce que cela amène progressivement un changement intérieurement?
Je ne suis pas sûr d'être clair.

Au plaisir de vous lire.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2915
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Lun 2 Nov - 22:10
En effet, tu n'es pas très clair, du moins pour moi.
Qu'entends tu par être dans un relativisme sans limitation ?
avatar
Anne Selene
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 22/05/2015
Age : 69

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Lun 2 Nov - 23:10
Ce n'est pas clairement évident, mais peut être le sens de la phrase est il :

Faut il pousser la tolérance aussi loin que nécessaire, pour que tous puissent trouver leur place?

Ou Est ce que la méthode maçonnique amène un tel changement intérieur que tous finissent par être compatibles les uns avec les autres ? (ouarf.. ce serait sympa, mais...)

Est ce quelque chose dans le style?
Paix
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 46
Date d'inscription : 02/11/2015

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Lun 2 Nov - 23:21
C'est exactement cela. Ma question était bien double et les deux reformulations, Anne Sélène, traduisement parfaitement ce que j'ai voulu exprimer. (Merci au passage).

Paix
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 46
Date d'inscription : 02/11/2015

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Mar 3 Nov - 22:05
Mes questions ne suscitent pas ou que peu de réactions. Celles déjà apparues m'ont permis de pousser un peu plus loin ma réflexion. En recherchant sur les sites maçonniques comment pouvait être abordée la notion d'opposition en Franc Maçonnerie, j'ai pu lire que celle-ci invite l'initié à dépasser la dualité (idem pour les opposés ou oppositions?) par le ternaire. Serait-ce une totale aberration de ma part de voir en cette notion de ternaire une interprétation possible de l'adage "réunir ce qui est épars"?
Merci d'avance pour vos lumières.
avatar
Anne Selene
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 22/05/2015
Age : 69

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Mar 3 Nov - 23:13
La notion de temps, en Franc Maçonnerie , n'est pas la même.. il faut laisser du temps pour les réponses...

La tolérance en Franc Maçonnerie est également différente .. C'est une tolérance à l'individu, mais certainement pas aux "vices" de chacun.

Réunir ce qui est épars, dans le contexte maçonnique, se conçoit à la fois extérieurement (les loges se doivent d'accueillir des candidats de toutes provenances sociales et intellectuelles, de toutes opinions, pourvu qu'elles soient libres et sincères, et en France tout au moins, qu’elles respectent les principes de Liberté Egalité Fraternité.), mais aussi et surtout intérieurement, dans le but d'unification de chaque individu, dans la recherche d'une cohérence interne individuelle.

Il faut bien savoir que l'aventure maçonnique est avant tout une aventure personnelle, dans un cadre maîtrisé, avec l'aide que l'on trouve dans le regard que l'on porte sur l'autre, son semblable, son frère.. cet autre soi même.

C'est différent des notions externes.

avatar
Maximus1508
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 6
Date d'inscription : 21/09/2015
Localisation : Région Parisienne

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Mar 3 Nov - 23:27
Ce qui nous "relie", selon moi, c'est l'aventure que chacun de nous mène vis a vis de la vie.
Les joies, les peines, les questionnement, plus particulièrement les questions existentiel, en globalité les expériences. Ne pas rechercher les différences mais les points communs bien sur.
Peut importe l'horizon, l'importance c'est la direction.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1697
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Ven 27 Nov - 16:53
Je fais partie d'une loge symbolique dans laquelle on ne discute pas de politique ou de religion.

Par rapport à cet objectif de rassemblement on pourrait trouver que ça manque d'ambition.

D'un autre côté, n'y a t il pas dans les loges sociétales un consensus qui se dégage, qui conduit ceux qui pensent différemment à devenir moins diserts ?

Je suis bien jeune maçon, et aimerais entendre le vécu des anciens à ce sujet.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2915
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Ven 27 Nov - 17:07
Dans la plupart des loges dites sociétales que je connais on prétend n'aborder ni politique ni religion.
Si cela est vrai la plupart du temps en ce qui concerne les religions ça l'est beaucoup moins, selon moi, en ce qui concerne la politique parce que, à mon avis, les sujets de société concernent au premier chef la politique.
Dans ces conditions, comment parler de sujets de société en évitant l'aspect politique ? Personnellement je ne vois pas.

Pourquoi dis tu que ne pas parlere de politique ou de religion pourrait apparaitre comme un manque d'ambition ?
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2915
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Ven 27 Nov - 17:14
Paix a écrit:. Serait-ce une totale aberration de ma part de voir en cette notion de ternaire une interprétation possible de l'adage "réunir ce qui est épars"?
Merci d'avance pour vos lumières.

La notion de ternaire nous conduit plutôt à considérer que rien n'est jamais totalement blanc ou totalement noir, totalemenr juste ou totalement faux.
C'est à dire qu'une affirmation péremptoire est toujours à moduler.
Cette notion de ternaire conduit à la tolérance : considérer que ce que dit l'autre n'est pas une totale aberration et qu'il y a sans doute dans ce qu'il dit une part, aussi infime soit-elle, de vérité.

Réunir ce qui est épars, c'est plutôt selon moi tenter de mettre en relation des choses en apparence sans lien, que ce soit dans le monde extérieur ou en nous-même.
Tenter de faire se rencontrer et se comprendre des gens que tout semble opposer et, en nous, essayer de mettre en relation, puis en harmonie, des pensées parfois contradictoires, du moins en apparence.
avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1697
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Ven 27 Nov - 17:58
Claude, mon avis est que la politique est un des sujets les plus clivants et créateurs d'émotion vive qui soit, aussi je me disais que ceux qui ne l'abordent pas manquent un peu de courage.

les sujets sociétaux comme tu dis sont peu indépendants des idées politiques, aussi je serais curieux de voir des cas avec réel débat et réel maintien de la sérénité et du respect.. on me dit qu'il y en a...
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2915
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Ven 27 Nov - 18:40
Première remarque : la franc maçonnerie a une méthode incompatible avec le débat, qui suppose un échange d'idées et donc des interventions multiples de chacun. La FM, d'une façon générale considère que l'on ne peut pas prendre la parole plus de trois fois sur le même sujet, du moins dans toutes les loges que je connais et que, par ailleurs, on ne répond jamais directement à un intervenant. C'est donc le contraire d'un débat.

Le fait que les loges symbolistes n'abordent aucun sujet de société, et donc aucun sujet politique n'a rien à voir avec le courage ou l'ambition, c'est simplement parce que cela n'a rien à voir avec nos méthodes de travail. Nous ne parlons pas non plus de sport par exemple, c'est un manque de courage ? Very Happy

avatar
patos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1697
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 64
Localisation : Drôme

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Jeu 7 Jan - 21:07
un article remarquable de Roger Dachez, notamment sur le choix des sujets à travailler dans la FM, ...et ceux à ne pas travailler, avec  l'argumentaire associé, le tout sur un nouveau blog :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
serpent vert
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 27
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : centre ouest

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Mar 12 Jan - 11:04
Anne Selene a écrit:

Réunir ce qui est épars, dans le contexte maçonnique, se conçoit à la fois extérieurement ......... mais aussi et surtout intérieurement, dans le but d'unification de chaque individu, dans la recherche d'une cohérence interne individuelle.

Il faut bien savoir que l'aventure maçonnique est avant tout une aventure personnelle, dans un cadre maîtrisé, avec l'aide que l'on trouve dans le regard que l'on porte sur l'autre, son semblable, son frère.. cet autre soi même.

:::::::::::::::::::::::::::

Il me semble que la question de Paix, c’est : que veux dire « réunir ce qui est épars ».

Je me pose la même question, et j’ai bien aimé la réponse de Sélène :
Je pense également  qu’il s’agit surtout d’une recherche intérieure : pourquoi avons-nous frappé à la porte ?  Peut-être parce qu’on se pose des questions sur le sens de la vie ; la recherche d’une cohérence, de quelque chose  qui  réponde à nos interrogations.
C'est la recherche de l’unité: pour certains le principe divin peut être cela ; moi, je n’ai pas encore trouvé….. C'est aussi pour cela que les échanges sont importants


avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

le Mar 12 Jan - 14:42
Tout cela me semble bien compliqué.
Si la "politique" est partout dans la vie de tous les jours, on peut aussi la laisser à ceux qui en font, les "pros" en quelque sorte (quoique...)
Mon association, qui s'occupe de "laïcité" n'aborde jamais de sujets "politiques", sources de désaccord et d'incompréhension, de clivages et d'ennuis de toutes sortes.
On peut aider son "prochain" en dehors du cadre de la politique, me semble-t-il.
Contenu sponsorisé

Re: Qu'est-ce qui nous relie (encore)?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum