Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Le vrai sens de la révolution !

le Mar 25 Oct - 13:58
Au risque de passer pour pessimiste, je n'hésite pas à penser que dans la quasi totalité des cas, une révolution n'est qu'un régime délétère qui se substitue à un autre ! D'ailleurs, en astronomie le mot "révolution" désigne un tour complet à 360° ! Par exemple l'orbite de la Terre autour du Soleil. Donc le terme est parfaitement approprié ! Il n'y aurait de véritable révolution que dans la mutation totale, soit sociale, soit culturelle; mais sans ça, on aboutit toujours à peu près aux mêmes inclinations à la cupidité et au totalitarisme, au mieux, à la même chose ! Je crois que l'homme se livre à la révolution comme il se livre au destin, à la fatalité, dans un cycle qui parait sans fin. Le jour où il n'éprouvera plus l'envie de faire une "révolution", ce jour là sera peut-être le jour où il aura admis qu'elle est inutile, car sans apport. Le jour où il sera parvenu à un équilibre des chances pour tous, soit une société où les droits de l'homme sont réels, et non "virtuels" ! C'est de l'idéalisme ? Sans doute...

Mais toute révolution parle au nom d'un idéal, c'est son moteur. Les vraies valeurs humaines ne sont pas prêtes à se répandre sur un monde qui hésite trop entre la peste et le choléra !
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Mer 2 Nov - 22:35
Je suis étonné que ce sujet n'est pas fait l'objet de davantage de commentaires de votre part, je suis un peu déçu ! Sad
avatar
Hamlet
Chien fou
Chien fou
Messages : 216
Date d'inscription : 14/10/2011

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Mer 2 Nov - 22:39
L'Histoire est un éternel mouvement de balancier : absence d'organisation, apparition de règles, développement des restrictions, apparition des violations, répression, mouvement libertaire, révolution, réorganisation, nouvelles règles...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Mer 2 Nov - 22:46
Merci Hamlet !

Oui mais cela aura t-il une fin ? Ou ce cycle est voué à se renouveler sans cesse, en conservant les mêmes paramètres ? L'être humain serait-il un incorrigible révolté, voué à recommencer perpétuellement ?
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6856
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Jeu 3 Nov - 8:38
Tout est cycles. Toujours, et dans tous les domaines.
Nous calquons nos actes sur la nature et les saisons, par exemple.
-Naissance,apogée, déclin, mort. C'est inéluctable.
Hommes, civilisations, planètes, systèmes...
Il y a gros à parier que même l'univers subira le même sort.
Pierre Meur
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 310
Date d'inscription : 30/10/2011

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Jeu 3 Nov - 9:14
On ne change le monde qu'en se changeant soi-même. Ce n'est pas évident de se changer soi-même.

Par exemple, si tu gagnes au Loto, vas-tu distribuer ton gain aux plus pauvres ? Si tu réponds "oui", à quel critères devra répondre ce pauvre pour être digne de ton argent ? C'est là que l'on voit les limites éthiques du pouvoir acquis.

Le pouvoir s'acquiert, il ne se rend pas facilement.

Si tu es un révolutionnaire, accepteras-tu qu'un autre révolutionnaire décide à ta place ? J'entends déjà tout tes "si".

La démocratie est d'abord un compromis. Si on refuse ce compromis est-on un démocrate ?

Le moyen du changement, c'est la politique. Es-tu prêt à devenir politicienne ?

Plus un système devient complexe, plus il est livré à l'entropie (dissipation de l'énergie) qui implique pour la relation humaine, un nivellement par le bas.

Quelle niveau d'énergie faut-il investir par l'activisme politique pour changer le point de vue de la majorité silencieuse ?

Si je veux convaincre la population d'un pays d'une affirmation quelconque genre « les médecins trahissent le serment d'Hyppocrate au profit de leur intérêt personnel », il suffit de citer quelques exemples avérés assez longtemps pour salir toute la profession par le principe de l'amalgame.

L'amalgame est le fait d'assimiler de manière réductrice un groupe de personnes qui ne sont pas identiques. Plus l'affirmation sera odieuse, plus l'amalgame fonctionnera.

Suffit-il de dire que la révolution soit nécessaire pour quelle le soit ?

avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Oui, retour, cycle... ?

le Jeu 3 Nov - 12:02
Décidément Pierre meur, tu m'en veux ! Wink

A moins que tu t'adressais à Hamlet ou Nelson, je sais pas...

A propos du gain au loto, oui ! Si je gagnais une forte somme d'argent au loto j'en ferais profiter toutes les personnes que j'aime ainsi que les plus pauvres, sans condition !

Il est vrai que tout est cycle, et c'est d'ailleurs la réponse générale que j'attendais. On peut donc conjecturer que chaque nouvelle évolution entrainera inévitablement une mutation, mais pas forcément de modification radicale, certes. Pourtant l'être humain est passé d'un stade animal à un stade cérébral (malgré tout), la philosophie en est l'un des plus beaux exemple.

avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6856
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Jeu 3 Nov - 12:04
Il y a 3000 ans que l'homme tente de philosopher.
Cela n'a pas donné grand résultat, dirait-on...
On n'est pas plus avancé que Diogène, à quelques nuances près...
avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 40
Localisation : Au centre du Centre de la France

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Jeu 3 Nov - 18:05
Hamlet a écrit:L'Histoire est un éternel mouvement de balancier : absence d'organisation, apparition de règles, développement des restrictions, apparition des violations, répression, mouvement libertaire, révolution, réorganisation, nouvelles règles...

Un livre qui traite exactement de la problématique des cycles et des mondes utopistes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Olive, il me semble que les communistes chinois ont tenté de figer le système. Ca n'a pas marché. Il faut des révolutions, ou des évolutions idéalement.
Pierre Meur
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 310
Date d'inscription : 30/10/2011

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Ven 4 Nov - 10:24
Nelson a écrit:Il y a 3000 ans que l'homme tente de philosopher.
Cela n'a pas donné grand résultat, dirait-on...
On n'est pas plus avancé que Diogène, à quelques nuances près...

Si la philosophie a beaucoup évolué. Disons que c'est la philosophie politique qui a toujours merdé. Tant que l'on cherchera à "imposer" on sera dans la préhistoire de l'humanité.

La philosophie explicative a énormément évolué. Par exemple, nous en sommes à découvrir la mécanique quantique, et voilà même que "Dieu" devient presque banal à côté du boson de Higss qui est une particule qui donne leur masse à d'autres particules.

Il y a une frontière quasiment aussi étendue en deçà du microscopique qu'au dessus. Et ça change tout. Notre univers dimensionnel est déterministe (il n'y a pas de hasard), alors que l'univers quantique n'est que hasard. Dans l'image classique que nous avons de l'électron, il est situé sur un point précis de son orbite autour de l'atome. En réalité, nous savons aujourd'hui qu'il est "en même temps" sur tous les points de toutes les orbites possibles autour de l'atome. C'est pour ça que les résultats quantiques sont si réguliers. Si tu cherches l'électron à un endroit donné, il s'y trouve toujours.

Alors ça fait franchir des bonds énormes à la philosophie explicatives. J'adore parler de ça. Je vais certainement écrire des articles dans le forum là-dessus.

Ainsi on peut accorder un plus grand regard sur la question que sur la réponse. Puisque la question implique toutes les réponses, alors que la réponse n'est jamais qu'un point de vue contextuel.

Un exemple : Si on considère le bloc de marbre et le sculpteur, le bloc de marbre contient toutes les sculptures que l'on peut faire dans ce bloc de marbre, alors que le sculpteur ne peut en faire apparaître qu'une seule. Le bloc de marbre s'inscrit en potentialité artistique infinie, alors que le sculpteur n'est qu'un artiste très limité Smile On appelle ça la décohérence.

Petite définition : La décohérence exprime la perte d'information due à l'observation d'un objet à partir d'une réalité qui contient moins de dimensions que la réalité de l'objet observé.

C'est absolument fabuleux.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Vraiment intéressant !

le Ven 4 Nov - 12:20
En effet Pierre, c'est fort intéressant !

Même si je n'ai pas tout saisi... Neutral

Cela dit j'avais déjà lu quelques articles sur le sujet, notamment le point qui concerne la mécanique quantique, qui implique l'impossibilité de repérer la position exacte d'un électron vis-à-vis du noyau atomique. C'était d'ailleurs assez étrange comme concept pour nous, qui sommes habitués à une cohérence dans les mouvements et les positions. Et il est vrai que c'est à ce stade que l'on s'aperçoit que nous évoluons à des échelles où les évènements sont incomparables par rapport à ceux qui se déroulent à l'échelle subatomique.

Il est une chose qui m'émerveillent encore plus, c'est l'idée que l'ordre (le cohérent, l'organisé) soit né précisément de ces aléas subatomiques ! Car d'après la théorie du big-bang, l'univers d'il y a quinze milliards d'années était plongé dans une forte entropie, puis il s'est organisé peu à peu pour se structurer de lui même. Philosophiquement parlant, je ne comprends pas très bien le rapport, je veux dire que je n'arrive pas à faire le lien avec les changements de régimes politiques, ou l'évolution des systèmes humains... Il faudra que je relise ton message plus attentivement Pierre.

Mais c'est vrai que l'idée est passionnante, car je sens qu'il y a là matière à développer des tas d'idées pratiques pour mieux comprendre les systèmes humains.

Mais je vais me concentrer sur la relecture de ton message...

Cordialement, Olive.
le caméléon
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 526
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : rennes

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Ven 4 Nov - 13:43
En fait l'électron existe sur toutes les orbites à la fois,oui ,mais...sous forme de probabilité,et il se matérialise ,il exprime son potentiel,uniquement dans l'oeuil de l’observateur,et en l'occurence,nous.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Sacré électron !

le Ven 4 Nov - 15:39
L'électron aurait-il alors le don d'ubiquité ? Wink A moins que ce soit notre perception des choses qui soit faussée ?

En tous cas la nature fonctionne parfaitement ainsi. Je savais déjà que l'image consistant à représenter un électron orbitant autour du noyau atomique était une image erronée, et qu'il ne fallait surtout pas se représenter les choses ainsi. En fait c'est irreprésentable, pour ne pas dire ineffable.

Suis-je un électron libre ?
Posant mon impossible énigme
Je ne connais nul paradigme
Mystérieuse est ma fibre !

Je gravite sans révolution !
Mais je ne suis pas Sisyphe
Ni un terrible apocryphe
Je connais seul ma solution.

Ce qui est formidable, c'est que la matière nous apparaisse cohérente, alors que l'agencement de ces divers éléments, à l'échelle atomique et subatomique, apparaisse elle, plutôt aléatoire ! La mécanique quantique est parait-il une science compétente pour approcher ces phénomènes. Il se peut que dans l'avenir, nous découvrions que le comportement de l'univers dans son ensemble ne dépende que du mouvement d'un seul objet élémentaire, qui aurait essaimé et dilué l'entropie dans un ordre rationnel et cohérent !

Houlala... J'ai du faire un effort mental énorme pour arriver à ça ! drunken
Pierre Meur
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 310
Date d'inscription : 30/10/2011

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Ven 4 Nov - 16:09
le caméléon a écrit:En fait l'électron existe sur toutes les orbites à la fois,oui ,mais...sous forme de probabilité,et il se matérialise ,il exprime son potentiel,uniquement dans l'oeuil de l’observateur,et en l'occurence,nous.

Non, il n'exprime que sa réalité dans notre œil pas sa potentialité, mais que sommes-nous sinon des êtres "composés" et devons-nous dire "être" ? Cette conscience globale que nous avons de nous-même est un leurre, qui cache l'ensemble de ce qui forme notre conscience.

Disons que notre conscience est une intrication, un univers en soi. Un peu comme 3 + 4, c'est à dire 7 est l'intrication des nombres qui le compose. Il acquiert des particularités ou des qualités qui lui sont unique. Le nombre premier par exemple.

Il en est ainsi de "Dieu" et de la création. C'est parce que "Dieu" est unique qu'il crée. Les nombres pris dans l'exemple n'existent que par la valeur de l'unité. Sans la valeur de l'unité, si 1=0, l'ensemble des nombres existe toujours mais il n'est que potentialité. C'est parce que 1=1 que tous les nombres prennent réalité. "Dieu" vit en nous par sa valeur, mais il nous sera à jamais étranger puisqu'il est le seul élément qui échappe à toute intrication. C'est un peu comme l'ARN messager. Il y a transmission par réplication, mais il n'y a pas de perte par réplication.

C'est clair, l'univers n'existe pas si nous ne sommes intriqué avec lui. En étant intriqué avec lui nous en devenons l'observateur privilégié. En nous décomposant nous nous désintriquons, et nous retournons au TOUT et à l'unique.

L'unicité de "Dieu" et fondamentale à comprendre. Ça ne dit pas seulement qu'il est unique, ça c'est une évidence, ça dit surtout qu'il est "un", c'est à dire non-composé. Il ne peut pas "mourir", puisqu'il ne peut pas se décomposer. Il est enfermé dans la seule réalité qui lui est destinée, la plus simple, et par delà sa capacité à s'intriquer en formant de nouveaux univers, il est l'Alpha et l'Omega. Le début et la fin, le simple et le complexe, le ... et le .... "Dieu" est à la fois le contenant et le contenu, à la fois indissocié et diversifié.

Comme disait Lavoisier « Rien ne se perd, rien ne se crée, TOUT se transforme » et je rajouterais « en réalités différentes ». L'univers s'exprime et se libère en potentialité, la réalité enferme par ses limitations.

On ne peut pas connaître "Dieu", parce que la somme ne peut se définir par sa partie ... et pourtant.

Quand j'étais gosse, je me demandais « Comment pense une pierre ?». Nous ne pouvons pas le savoir parce que notre réalité nous empêche de pénétrer dans sa réalité. À chacun son intrication. On ne peut pas fusionner 3 et 4 en gardant les qualités de ces deux nombres ou en s'appropriant les qualités du nombre 7 pour 3 et 4.

D'où la valeur de cette définition de la décohérence : La décohérence exprime la perte d'information due à l'observation d'un objet à partir d'une réalité qui contient moins de dimensions que la réalité de l'objet observé.
Pierre Meur
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 310
Date d'inscription : 30/10/2011

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Ven 4 Nov - 16:16
Olive1968 a écrit:En tous cas la nature fonctionne parfaitement ainsi. Je savais déjà que l'image consistant à représenter un électron orbitant autour du noyau atomique était une image erronée, et qu'il ne fallait surtout pas se représenter les choses ainsi. En fait c'est irreprésentable, pour ne pas dire ineffable.

Ça nous semble incompréhensible parce que l'univers classique possède moins de dimensions que l'univers quantique (10 ou 11, je ne sais plus). En réalité, lorsque l'on prend en compte ses dimensions (bonjour, la liberté d'expression dans un univers à 11 dimensions), ça coule de source. Comment sait-on qu'il y a 11 dimensions ? Parce qu'elles sont indispensables pour une réunification des 4 forces de l'univers (lequel ? me direz-vous Smile )

La complexité d'un système dénature les choses les plus simples, puisqu'on regarde les choses les plus simples avec un esprit complexe.
Pierre Meur
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 310
Date d'inscription : 30/10/2011

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Ven 4 Nov - 16:26
J'ai du mal à retenir les choses les plus simples au point que je me demande si je ne suis pas en train d'attraper Alzheimer. Je cherche depuis ce matin, le mot clé qui me permet de me remémorer une série de films d'animation qui vous permettrait d'intégrer tout ça très simplement.

Il suffit que je l'écrive pour m'en rappeler Very Happy

Je vous fournirai ça tout à l'heure ... si je n'ai pas oublié Wink
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6856
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Ven 4 Nov - 20:09
Console-toi; tu n'es pas le seul; et j'ai neuf ans de plus que toi.
Pierre Meur
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 310
Date d'inscription : 30/10/2011

Re: Le vrai sens de la révolution !

le Sam 5 Nov - 11:11
Je vous ai mitonné un petit sujet pour parler de tout ça :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum