Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
abeman
Chien fou
Chien fou
Messages : 176
Date d'inscription : 02/06/2015

Dilemme dilemme....

le Ven 11 Sep - 9:52
Bonjour.
Bon, je préviens tout de suite, ce topic sera peut etre mouvementé.
Il me viens une "question".
En tant que maçon, je travail pour le bien de l'humanité. Enfin pour simplifier.

En 2050, ils ont prévu 10 milliard d'humain sur terre.
Est ce que c'est bien pour l'humanité?
A côté, on se bat pour sauver les gens des famines, des maladies, et on alerte sur des stocks d'un anti venins qui ne sera bientot plus disponible.

Est ce qu'aider tout c'est gens c'est pour le bien de l'humanité?
Est ce que les laisser mourrir serait un bien pour l'humanité?

Bref, si on veux le bien de l'humanité il faut l'aider, mais est ce qu'en l'aidant on est pas plutot en train d'oeuvrer pour l'inverse de ce qu'on veux?

(attention, c'est une question, pas un avis, en AUCUN cas j'ai dis ou laisser croire que je préfèrerais les laisser tous mourrir. Ni ni les aider d'ailleurs. Rien dit du tout moi.)
Guillaume87
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 77
Date d'inscription : 05/02/2015

Re: Dilemme dilemme....

le Ven 11 Sep - 11:01
Je lis en ce moment un livre d'Arnaud Desjardins qui dit qu'il est très difficile de définir vraiment ce qu'est le bien et le mal. Nous n'avons pas le recul nécessaire pour dire vraiment "telle chose est bien" ou "telle chose est mal".

Nous avons certes de valeurs, amenées par la religion, notre éducation, notre culture … mais parfois, mettre en application ces valeurs conduisent à faire plus de mal que de bien car on ne peut prévoir toutes les conséquences d'un acte.
(Pour un exemple un peu caricatural, un ami souhaite vraiment partir en vacances au Japon mais n'a pas d'argent. Voulant l'aider, je lui offre le billet. Il part mais son avion se crashe. Je voulais faire le bien, et j'ai entraîné la mort de cet ami.)

Desjardins conclut son chapitre sur "Le seule bien absolu, c'est l'amour et la morale suprême est la soumission à la vérité".
En gros, on doit faire ce que l'on ressent au plus profond de soi comme le bien, qui nous met en accord avec nous-même. Après, nous devons accepter ce qu'il se passe...
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3220
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Dilemme dilemme....

le Ven 11 Sep - 13:10
Intéresssante question.

Si on regarde les taux de natalité des différents pays on constate qu'il semble que plus un pays soit développé, plus son taux de natalité soit bas.
Il ne me semble donc pas exister de contradiction entre aider les pays en difficulté et souhaiter le bien de l'humanité, et donc réguler les naissances de manière à ce que l'humanité n'ait pasz une croissance démesurée.
Une premlière étape consiste, je crois, à répondre à l'urgence en luttant contre la famine et la maladie, une seconde étape est d'aider ces pays à se développer, ce qui entrainera je crois une baisse de la natalité.
Je pense d'ailleurs que les ONG luttent à la fois contre la famine et la maladie et pour la régulation de la natalité.

Le sujet lancé par abeman m'évoque autre chose.
Aux XIXè et XXè siècle je crois qu'on a confondu le bien de l'humanité avec le progrès, en particulier scientifique.
La conséquence a été que l'on a développé des technologie sans se préocuuper des conséquences sur le monde, la nature en particulier.
Aujourd'hui on mesure ce que ce développement anarchique peut avoir de dangereux pour la planète.

La race humaine s'est toujours considérée comme propriétaire de la terre et rares sont les civilisations qui ont, au contraire, considéré que l'homme faisait partie d'un tout, devait respecter ce tout et ne pas l'utiliser à son profit exclusif.
Cette conception de la planète "appartenant" à l'homme n'est pas nouvelle, elle est déjà dans la Bible qui déclare notamment que les animaux et les plantes sont "donnés" à l'homme.
abeman
Chien fou
Chien fou
Messages : 176
Date d'inscription : 02/06/2015

Re: Dilemme dilemme....

le Ven 11 Sep - 13:43
Et interessante réponse.

En effet, je n'avais pas pensé à l'aspect >développement -6> Après, est ce que ce principe ne va pas juste "ralentir" la diminution du bien être humain, alors qu'un bon cataclyse où 500 000 de personnes meurent...et bien ça fait 500 000 personne en moins a nourrir? (oulalalaaaa, je sent que certain vont croire que c'est ce que je pense... NON)

Pour ce qui est du progrès, c'est pas faux. Mais ces progrès, tous anarchiques qui soient, on aussi permis une augmentation concidérable d'autres aspects positifs (médecine par example)
Contenu sponsorisé

Re: Dilemme dilemme....

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum