Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2385
Date d'inscription : 30/09/2012

Hikikomori, ces adolescents en retrait

le Sam 25 Avr - 20:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Hikikomori, ces adolescents en retrait
Ouvrage collectif
Armand Colin


Sous la direction de Maïa Fansten (sociologue), Cristina Figueiredo (anthropologue), Nancy Pionné-Dax (pédopsychiatre) et Natacha Vellut (psychanalyste), pas moins de 15 auteurs ont contribué à l'élaboration de cet ouvrage qui devrait intéressé notre ami Olive. Le phénomène Hikikomori, apparu au Japon dans les années 90, touchant aujourd'hui les Etats-Unis et l'Europe, c'est quoi ?

Cela peut vous tomber dessus comme une fatalité. Et à tout moment. Pour faire image, on serait tenté d'évoquer ce qui arrive au pauvre Gregor dans La Métamorphose de Kafka. C'est assez semblable. Un matin, comme tous les matins, vous vous levez direction l'école ou le boulot. Mais en vous étirant ce matin-là, vos épaules, vos jambes, vos bras sont aussi lourds que du plomb. Nerveux, ressentant sur tout le corps des piqûres d'orties, avec vos doigts, vous scrutez votre visage comme si vous décodiez des infos en braille. Non, pas le moindre doute, tout semble montrer que vous vous êtes métamorphosé durant la nuit. Très en retard, couché sur le dos, la force de bouger vous manque. Quitter votre lit ? Pas question. Sortir de votre chambre, encore moins. Intriguée de ne pas vous voir au petit-déjeuner, votre famille vient alors aux nouvelles. Mais vous avez verrouillé la chambre et tentez de rassurer à travers la porte. Les jours suivants, c'est eux qui vous enfermeront de peur que les voisins ne vous découvrent. Pour autant, vous, ça vous convient. Quitter votre chambre n'est plus au programme. Aux heures des repas, on dépose au bas de votre porte une assiette sur laquelle vous vous jetez en vous assurant, avant de débloquer le verrou, que la personne intrusive est retournée se faire foutre en Enfer. Reclus comme un ours, vous attendez 3-4 heures du matin pour être 100% sûr de ne croiser personne en allant à la douche ; si toutefois l'envie de vous laver vous prend ! De toute façon, vous n'offrez votre présence plus au nez de personne. Et il faut bien reconnaître, avec l'atmosphère renfermée qui règne dans cette chambre, votre corps est sous l'effet d'une active macération. D'ailleurs vous avez condamné la fenêtre donnant sur la rue. Les seules fenêtres d'ouvertes, qui vous permettent de vous évader, de vous oublier, sont celles de l'ordi et de la télé. Désormais vous ne vivez plus qu'à travers vos deux écrans LCD. Votre interaction avec l'extérieur, le monde réel, est devenue une véritable stratégie de l'évitement. Vous ne croyez plus en rien, n'avez plus envie de rien, redoutez la moindre présence animale ou humaine. Sorte de geek puissance 1000, vous voilà devenu un hikikomori. Les symptômes peuvent durer de quelques mois à plusieurs années.

Concernant surtout les ados et les jeunes adultes, laissant perplexes autant les familles que les acteurs éducatifs et médico-psychologiques, le présent ouvrage tente de décrire, de comprendre ce phénomène émergent dans nos sociétés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Hikikomori, ces adolescents en retrait

le Lun 27 Avr - 8:42
Oui... Ça c'est un phénomène un peu effrayant... T'as raison ça devrait peut-être intéresser notre ami Olive.

Cela fait un moment que je connais le terme et le phénomène... C'est triste ces gens qui s'enferment là dedans... J'ai l'impression tout de même que c'est lié à une forme de dépression... un sorte d'envie de ne plus rien faire, une envie de s'enfermer, de s'isoler et de ne plus voir personne... bref... un gros ras le bol existentiel qui ressemble à une grosse dépression.
avatar
shinsen
shinsen
shinsen
Messages : 446
Date d'inscription : 30/01/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part

Re: Hikikomori, ces adolescents en retrait

le Lun 27 Avr - 21:22
Merci beaucoup Guthrie pour ce partage, je sens que ça sera le prochain livre dans ma liste de lecture Very Happy
J'ai entendu parlé de ce phénomène depuis longtemps déjà.
Comme tu le dis Toms, ça ressemble à une forme de dépression.
Au Japon (mais aussi de plus en plus en Occident) il y a une telle pression de réussite (scolaire, travail, famille), que pas mal de personnes préfèrent s'isoler complètement dans un sorte de "monde imaginaire" plutôt que faire face à la société.
Apparemment, il y aurait plusieurs millions de Hikikomori, et avec les années, ce nombre ne s'arrange pas.
Les parents ont souvent trop honte de dire que leur enfant est un Hikikomori, et par conséquent ne font pas appel à l'aide, du coup il est difficile pour lui de s'en sortir.
Sur un site d'information sur le Japon, j'ai même lu qu'un homme est décédé dans sa maison, et son fils a mis plusieurs mois avant d'appeler la police, car c'était un Hikikomori...
C'est grave quand même d'en arriver là..
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2385
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Hikikomori, ces adolescents en retrait

le Lun 27 Avr - 21:55
De rien, Shin.
Sinon, au cas où tu préférerais partir sur un truc romancé, y'a le bouquin de Jeff Backhaus titré tout simplement Hikikomori.
L'histoire d'un couple dont le père, après la perte de leur enfant, s'est emmuré vivant dans la chambre et ne parle pratiquement plus à sa femme.
Elle tentera en dernier recours de louer les services d'une jeune japonaise, payée pour venir s'asseoir tous les jours devant sa porte, renouer le contact et le faire sortir de son isolement.
Je ne l'ai pas lu.
Je ne sais pas ce que ça vaut.
Mais les ingrédients semblent réunis pour que ça parte en plan à 3 cette histoire...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9244
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Hikikomori, ces adolescents en retrait

le Lun 27 Avr - 22:01
Oui cela ressemble effectivement à une forme de dépression, d'ailleurs la dépression touche beaucoup d'adolescents. Peut-être que l'une des causes de ce comportement est l'humiliation, le fait d'avoir vécu des choses difficiles à l'extérieur comme un harcèlement ou des violences ; dans ce cas la chambre représente une coquille symbolique dans laquelle ils se réfugient comme dans un espace intime et inviolable... C'est juste une idée.
avatar
shinsen
shinsen
shinsen
Messages : 446
Date d'inscription : 30/01/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part

Re: Hikikomori, ces adolescents en retrait

le Lun 27 Avr - 22:14
Olive1968 a écrit:C'est juste une idée.
Non, tu as bien raison Smile
Comme je le disais plus haut, ils essayent de se couper de la société pour se protéger.
Souvent ce sont de grands consommateurs de tout ce qui est manga/anime.
Une façon de trouver un refuge ailleurs No
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Hikikomori, ces adolescents en retrait

le Lun 27 Avr - 23:41
Et oui c'est triste... et pourtant il suffit parfois d'un sourire ou d'une main tendue pour que tout change. Parfois il faut par contre plus de travail que ça. Bref... c'est pas simple et moi-même je pense savoir ce qui peut se passer dans leur tête... La dépression est l'un des pires maux qui soit.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9244
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Hikikomori, ces adolescents en retrait

le Mar 28 Avr - 14:47
Je pense qu'ils ont perdu toute confiance et estime d'eux-mêmes, et cet enfermement sur soi provoque une sorte de déconnexion du réel. Il est plus aisé de maîtriser un univers imaginaire, où l'autre n'interfère pas, ce qui leur donne l'illusion de retrouver une forme de pouvoir sur leur vie, ce qui bien sûr est assez chimérique. Le danger à mon avis c'est que cela peut les mener vers une déréalisation de leur esprit, une sorte de psychose (mais peut-être que le mot est un peu fort), en tous cas quelque chose qui va les mener vers l'abîme si rien n'est fait pour les sortir de cette spirale.

Oui c'est vrai, il leur faut prendre conscience de leur capacités, retrouver la confiance en eux qu'ils ont perdu. Le psychologue américain Martin Seligman, fondateur de la "psychologie positive" a réussi à guérir nombre de dépressions avec des méthodes basées sur la reprise en main de la confiance en soi, le retour des repères positifs, mais bon, c'est toujours difficile de toute manière... Merci shinsen ! J'essaie de comprendre et parfois je m'approche de la vérité, bien que cela soit toujours approximatif en psychologie, car l'être humain demeure toujours un grand mystère.
Wink
Contenu sponsorisé

Re: Hikikomori, ces adolescents en retrait

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum