Dominique A et les trésors d'Éléor

Aller en bas

Dominique A et les trésors d'Éléor Empty Dominique A et les trésors d'Éléor

Message par Guthrie le Dim 8 Mar - 10:05

Pour son dixième album studio, l'auteur-compositeur et interprète français poursuit sa route, une des plus belles et aventurières de la scène française. Courts, bien écrits et limpides, ces nouveaux titres trouveront sur scène leur place assez naturellement aux côtés des classiques de cet atypique.

Dixième album studio et pas le moindre signe d'usure pour Dominique A, qui sort Eléor le 16 mars prochain. Deux ans après avoir obtenu une victoire de la musique, le quadragénaire poursuit un parcours bien à lui. «Cette victoire m'a donné une force morale, explique l'artiste dans le Live du Figaro. Ça m'a conforté dans mes choix et dans ma légitimité. J'ai ressenti l'effet de cette récompense dans mes concerts, une attente qu'il n'y avait pas avant». Depuis La Fossette, en 1992, le chanteur nantais a mené une carrière riche en grandes heures. Chacun de ses disques a été conçu en réaction au précédent. Si Vers les lueurs ouvrait vers des thèmes et des arrangements nouveaux, Eléor offre une approche beaucoup moins forcée.

«J'avais envie que les atmosphères soient plus monolithiques et donc que la musique aille dans le sens du texte. Le fait de faire intervenir un orchestre à cordes, d'une certaine façon, asseoit les choses. Surtout quand il s'agit de parties très mélodiques, très écrites et fluides. C'est une forme d'exploit pour moi».

Garnies d'arrangements de cordes subtils, les chansons montrent un artiste qui ne renonce plus au confort. Courts, bien écrits, limpides, les titres nouveaux trouveront sur scène leur place assez naturellement aux côtés des classiques de cet atypique. «J'ai toujours voulu que des morceaux viennent bousculer mes disques, les complexifiaient. À la longue, je me suis dit que c'était une forme de coquetterie ou de peur. Et je n'avais pas envie de ça pour ce disque-là. On entend des chansons très épurées, ainsi qu'un trio qui joue. Je tenais à ça.»

Parallèlement à cette nouvelle sortie, l'homme réédite sa copieuse discographie au format 33-tours. Certaines références sont disponibles pour la première fois dans ce format. Dominique A en rêvait dès la sortie de son premier album en 1992. «Mieux vaut tard que jamais. C'est une idée de ma manageuse. Les gens demandent régulièrement des vinyles après les concerts, c'est une façon de faire revivre un catalogue de vieilles chansons. C'est assez dément, finalement». Le chanteur publiera également un court livre en avril, Regarder l'Océan. «Une sorte de portrait de quelqu'un qui pourrait être moi, de la fin de l'adolescence à aujourd'hui, avec quelques obsessions sur le corps, le rapport à la souffrance physique, le courage et à l'amour».

]
Guthrie
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dominique A et les trésors d'Éléor Empty Re: Dominique A et les trésors d'Éléor

Message par Laelle le Lun 9 Mar - 8:58

Je n'ai jamais accroché vraiment et n'ai pu m'arrêter longtemps sur un disque de Dominique A, pour le côté ... "caverneux", "moelleux", "anesthésiant" de la voix, de l'ensemble. Bref, piqûre de formol. Tout ce que je sais sur Dominique A c'est que Je t'ai toujours aimée est une reprise de Polyphonic Size, loin derrière l'originale selon mon coeur.




Laelle
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum