Les puissances de l'amitié

Aller en bas

Les puissances de l'amitié

Message par Olive1968 le Jeu 12 Fév - 0:08

J'ai déjà entendu dire que l'amitié véritable n'était qu'une forme d'égoïsme masqué ! Peut-être... Pour ma part je n'y crois pas, et j'irai même plus loin, il existe une amitié très profonde que rien ne semble défaire. J'ai déjà entendu dire que l'amitié véritable n'était que circonstancielle, opportuniste, parfois réparatrice, peut-être... Mais le fait est que certaines amitiés ont permis de sauver des vies, sauver des esprits à la dérive, qui sans cela auraient été livrés à l'égoïsme ambiant, le manque de considération de l'autre, etc. Notre profil psychologique et nos influences socio-culturelles agissent lorsque nous rencontrons quelqu'un qui nous plaît, aller plus loin implique qu'il se passe autre chose, peut-être plus puissant que nous l'imaginons.

Pour moi cette amitié là existe, nonobstant les opinions aigries, nonobstant les dires basés sur l'empirisme le plus réaliste, elle est là. A moins que l'on considère l'amitié profonde comme une liaison nécessairement superficielle et opportuniste ? Ce n'est pas mon cas, mais je ne suis pas dupe, les "connaissances" font parfois illusion. Alors, l'amitié profonde peut-elle vraiment exister ?
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par shinsen le Jeu 12 Fév - 0:24

Je rejoins ton avis sur l’existence de l'amitié.
Moi aussi je crois en l'amitié sincère et non pas opportuniste, même si c'est quelque chose qui se fait rare aujourd’hui.
J'ai des amis pour lesquels je peux me plier en 4 pour leur venir en aide, sans leurs demander un service en retour.
Pour ce qui est de l'égoisme, il serait par contre intéressant de le définir.
Est-ce que demander la réciprocité des gestes est une forme d’égoïsme?
Si par exemple on a un "ami" avec qui on s'entend bien, on l'aide souvent pour telle ou telle chose, on prend de ses nouvelles, et etc, et en retour, on ne reçoit rien.
Au bout d'un moment, on risque de se lasser et ne plus considérer cette personne comme un ami.
Du coup, est-ce qu'on est un gros égoïste qui voulait juste recevoir quelque chose en retour?
avatar
shinsen
shinsen
shinsen

Messages : 446
Date d'inscription : 30/01/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Claude St Malo le Jeu 12 Fév - 0:34

shinsen a écrit:
Si par exemple on a un "ami" avec qui on s'entend bien, on l'aide souvent pour telle ou telle chose, on prend de ses nouvelles, et etc, et en retour, on ne reçoit rien.
Au bout d'un moment, on risque de se lasser et ne plus considérer cette personne comme un ami.
Du coup, est-ce qu'on est un gros égoïste qui voulait juste recevoir quelque chose en retour?

Quelqu'un qui reçoit sans cesse sans jamais rien donner ... Quel drôle de comportement.
Si on ressent de l'amitié pour un personnage de ce genre, je crois qu'on s'est trompé tout simplement.

Je ne veux pas dire qu'il faille tenir une comptabilité et faire la liste de ce que nous donnons et de ce que nous recevons, mais il y a des gens qui reçoivent sans aucun problème mais n'envisagent jamais de donner. Comment peut-on ressentir de l'amitié pour des gens de ce genre ?
Il ne s'agit pas de recevoir, systématiquement, mais on constate que ces gens qui ne savent pas donner se comportent constamment de cette manière. Tu leur donnes, ils ne donnent pas, ni à toi ni à personne.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3356
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par ishto le Jeu 12 Fév - 10:08

Il doit peut-être y avoir autant de manières de donner que de ne rien donner. Moi, ma générosité, mon seul cadeau, c'est de ne rien donner, préserver l'autre du sentiment de redevabilité
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par ishto le Jeu 12 Fév - 10:31

S'il y' a une seule chose qui me paraisse sacrée dans l'amitié, c'est de lui accorder de pouvoir n'être que de passage, à l'instar de notre propre passage sur terre. Accepter qu'elle n'est là qu'à la condition que le plaisir de se retrouver et d'échanger soit réciproque, c'est accepter qu'elle disparaisse du jour au lendemain, comme la vie d'un humain. Une amitié c'est comme une personne heureuse de vivre, ça ne peut vraisemblablement qu'être une période. Ce qui n'enlève rien à sa puissance, aussi bien de son vivant qu'à son seul souvenir une fois éteinte.
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Invité le Jeu 12 Fév - 15:16

L'amitié peut être considérée en quelque sorte comme une forme d'égoïsme puisqu'il s'agit de valoriser quelqu'un plutôt que de valoriser une autre personne. C'est avoir des liens avec quelqu'un et ne pas en avoir avec un autre donc oui c'est réserviste, égoïste au sens sociologique... Après, est-ce que c'est "mal" ? Je ne pense pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par LordToms le Jeu 12 Fév - 21:12

L'amitié... Vaste sujet que cela. C'est difficile de définir l'amitié, mais pour moi l'amitié est justement quelque chose qui a autant de définition qu'il y a d'amis... chacun aura sa vision de l'amitié...

Ma vision de l'amitié ? La voici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Olive1968 le Jeu 12 Fév - 22:18

Oui bravo Tom, je vois que tu n'as rien perdu de ton talent ! Smile

L'amitié c'est aussi l'échange le plus altruiste, et il est vrai que l'altruisme authentique n'est pas quelque chose de fréquent selon moi, ou du moins n'est pas assez développé. C'est l'idée que développe Mathieu Ricard dans son livre "Plaidoyer pour l'altruisme" dans lequel il explique que derrière une amitié ou une attitude compassionnelle peut se dissimuler autre chose, et que l'altruisme véritable se construit sur un psychisme dépourvu d'attente de contrepartie. C'est un peu la difficulté de l'amitié totale et désintéressée. Je ne prétends pas y être parvenu, mais j'ai le sentiment de ne pas en être loin avec mes amies proches. L'idée à dépasser c'est celle d'une contrepartie, d'une compensation, après, comme dit Tom, chacun n'a pas les mêmes critères pour juger la qualité d'une amitié.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Nine le Mar 17 Fév - 16:39

ishto a écrit:S'il y' a une seule chose qui me paraisse sacrée dans l'amitié, c'est de lui accorder de pouvoir n'être que de passage, à l'instar de notre propre passage sur terre. Accepter qu'elle n'est là qu'à la condition que le plaisir de se retrouver et d'échanger soit réciproque, c'est accepter qu'elle disparaisse du jour au lendemain, comme la vie d'un humain. Une amitié c'est comme une personne heureuse de vivre, ça ne peut vraisemblablement qu'être une période. Ce qui n'enlève rien à sa puissance, aussi bien de son vivant qu'à son seul souvenir une fois éteinte.

Je suis d'accord avec ce point de vue.
Par "expérience" disons que j'en suis venue à être d'accord avec ça.
Et ça n'a rien de triste ou de dramatique. On nous fait croire que l'amour ou l'amitié devrait être éternel alors que rien ne l'est pas même notre existence. On voudrait justement trouver là-dedans, dans ces sentiments là, quelque chose qui dépasse et transcende notre fragilité, et le temps qui passe et nous emmène, c'est pour ça qu'on voudrait y coller une image d'éternité.
Pour ce que j'en vois et connais, de ces sentiments, pourtant, non, il est peu probable qu'ils soient destinés à durer dans le temps au delà de quelques mois/années ou dizaines d'années. Mais encore une fois rien de triste là dedans, rien qui leur enlèverait, à ces sentiments, de leur valeur. Au contraire ! C'est un appel à en profiter tant et plus pendant qu'on les a... Ils sont tout autant importants et intenses même dans leur impermanence et nous apportent et nous construisent tout pareil. Je crois...
avatar
Nine
Chien fou
Chien fou

Messages : 188
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Olive1968 le Jeu 19 Fév - 15:24

Je suis tout à fait d'accord avec toi Nine, l'impermanence joue certainement un rôle dans le lien.
Psychologiquement parlant, la puissance de l'amitié c'est aussi l'intensité de l'énergie que l'on a investi dans cette relation. Et quelquefois c'est hélas une "fausse amitié", c'est à dire une relation amicale factice qui masque des intentions moins louables. On peut donc parler de véritable amitié dans le cas où les bénéfices égoïstes sont assez limités. Beaucoup de gens utilisent l'autre comme un miroir, dans lequel ils se mirent, afin de valoriser certains aspects d'eux mêmes qu'ils n'apprécient pas. En revanche d'autres pourront totalement s'oublier dans ce lien, s'y fondre entièrement, dans ce cas les choses ne sont guère plus intéressantes.

Le lien authentique, intense, sincère, altruiste, n'est pas si répandu que cela à mon avis. C'est ce que Mathieu Ricard a brillamment développé dans son ouvrage "Plaidoyer pour l'altruisme". Cela ne signifie pas que l'on ne puisse pas vivre une amitié agréable et désintéressée, bien sûr que l'on peut, mais cela implique certains sacrifices et concessions. En tous cas c'est ainsi que je perçois les choses. C'est comme le fait de vouloir changer le monde sans se remettre en question, difficile à mon avis. Et quand la véritable amitié apparaît, le lien devient très puissant parce que l'équilibre est établi. Il existe des amours de cette sorte, et je pense qu'il en va de même pour l'amitié.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Nelson le Jeu 19 Fév - 16:03

Admirable livre que "Plaidoyer pour l'altruisme" de Ricard !
Thème qu'il reprend d'ailleurs dans son "Plaidoyer pour les animaux".
Avec comme sous-titre "Bienveillance pour tous".
Il est vrai que cela doit aller de soi pour un bouddhiste...
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Olive1968 le Jeu 19 Fév - 21:58

Ah oui Nelson c'est vrai, j'ai vu qu'il avait publié cette "suite", il faudra que je l'attaque après avoir terminé le plaidoyer pour l'altruisme, qui est un pavé de chez pavé pour le coup ! Mais un pavé admirable tu as raison.
Smile C'est vrai que c'est un homme surprenant, qui m'impressionne...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Nelson le Ven 20 Fév - 8:50

J'ai rencontré Mathieu Ricard en Belgique à l'occasion d'un colloque de deux jours où il était le traducteur du Dalaï-Lama; j'ai pû lui poser quelques questions.(en 1999, je crois)
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Guthrie le Ven 20 Fév - 9:09

Et il a daigné te répondre ou il t'a snobé ?
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Nelson le Ven 20 Fév - 11:33

Non, non; il répondait aux questions qu'on posait au DL, dont l'anglais n'est pas fameux.
Il traduisait aussi le tibétain. Très sympa.

(faut dire que mon tibétain laisse un peu à désirer... Very Happy )
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Guthrie le Ven 20 Fév - 11:37

Wink
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Nine le Ven 20 Fév - 11:42

GENRE, Guthrie !!

C'est vrai que ce mec semble passionnant !

Voilà une interview de lui pour son "plaidoyer pour les animaux" Very Happy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Nine
Chien fou
Chien fou

Messages : 188
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les puissances de l'amitié

Message par Olive1968 le Ven 20 Fév - 12:19

Oui je pense qu'il a été (et il l'est toujours) un excellent émissaire du bouddhisme en France et en occident en général. Il y a un passage que j'aime beaucoup dans son livre (entre autres passages) c'est celui où il explique comment les chercheurs se sont toujours attelés à démontrer que l'homme était fondamentalement égoïste, dont l'agressivité refoulée ne pouvait que resurgir, etc. En réalité quand on lit les études sérieuses et que l'on réfléchit sur les contextes rien n'est jamais aussi clair. Même dans les contextes les plus sombres on peut toujours observer des comportements altruistes qui tendent à prouver que c'est "en" l'homme, et non dispersé.

Comme Jacques Lecomte (psychologue, professeur à Paris-Nanterre) il a été l'un des "penseurs" français les plus impliqués dans cette cause. Bien sûr les détracteurs utiliseront toujours des arguments basés sur des expériences ou des situations données, mais ils omettent de faire part de celles qui ne vont pas dans leur sens ! Par exemple, saviez-vous que (sauf dans de rares cas) les enfants en bas-âge avaient presque toujours tendance à se venir en aide mutuellement ? La psychologie expérimentale l'a prouvé. Nous pouvons en débattre longtemps, mais je suis convaincu que c'est le contexte de base qui forge l'homme, sa psychogenèse, et non son essence fondamentale. Je pense que Mathieu Ricard a raison, l'altruisme véritable, le lien compassionnel, apprennent à l'homme a être ce qu'il est.

Et que les animaux sont des êtres sensibles, pas des objets !
Wink
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum