La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Aller en bas

La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par LaParoleCircule le Mar 3 Fév - 12:23

Voici une question que je me posais bien avant de rentrer dans l’univers maçonnique.

Depuis toujours, j’ai fait en sorte de réfléchir à ce que je pouvais mettre en oeuvre pour faire le bien autour de moi, pour être juste, pour comprendre comment je pouvais, à mon niveau, faire avancer le monde.

Mais quand je regarde autour de moi, notamment des gens de mon âge (disons la trentaine), j’ai l’impression que nombreux sont ceux qui avancent sans trop réfléchir, qui sont très auto-centrés…

Le quotidien est-il suffisant quand on est dans un monde dont on ne connaît que très peu, quand on évolue avec des milliards de personnes qui ont tous une expérience bien spécifique de la vie et qu’ils pourraient transmettre, quand certaines personnes profitent de cet endormissement global pour pousser des idées extrémistes ?

S’endormir sur sa vie, est-ce vraiment ce pourquoi nous sommes ici ?

Je me rappelle aussi un livre, le Principe de Lucifer, écrit par deux scientifiques. Ils avaient analysé les idées qui étaient diffusées au fil des siècles, et s’étaient aperçus que les gens finissaient par oublier ce qu’ils avaient vécu, et ce que cela favorisait le retour d'erreurs commises déjà par le passé. C’est comme ça que 70 ans après un massacre comme celui de la seconde guerre mondiale, on se retrouve avec des assassinats de juifs comme récemment à Paris.

Les populations oublient, transmettent peu dans la majeure partie, et se retrouvent à avancer sans se poser de questions, en oubliant sciemment pourquoi ils sont là, d’où ils viennent, et s’il n’y a pas un dessin plus grand que leur petit bonheur.

Je suis preneur de vos réflexions, même si je pense que les membres de ce forum ne sont pas exactement comme ceux que je décris.
avatar
LaParoleCircule
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 29
Date d'inscription : 31/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Invité le Mar 3 Fév - 12:53

Nous réfléchissons toujours. Impossible d'avancer pour l'Homme sans qu'il pense. Concernant les autres vivants c'est de l'évolution biologique dont il s'agit (si on pense qu'ils ne réfléchissent pas...).

Descartes disait "je suis une chose pensante. L'Homme est une chose pensante. Je pense donc je suis" (-> je pense donc j'existe). Et par conséquent il faut penser 24h/24 pour exister et donc avancer.


Je pense qu'il faut que tu dois définir le mot "réfléchir".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Claude St Malo le Mar 3 Fév - 13:38

Oui, sans doute, la première chose à faire ici, c'est de définir ce que tu appelles "réfléchir".
Une chose me frappe dans ce que tu écris : c'est : "j’ai l’impression que nombreux sont ceux qui avancent sans trop réfléchir, qui sont très auto-centrés…"

Il y aurait donc d'un côté ceux qui réfléchissent, et sont tournés vers les autres, et les "auto centrés" qui ne réfléchiraient pas.
Je pense que le fait d'être "autocentré" comme tu dis n’empêche pas la réflexion.
Les gens qui réussissent une carrière brillante en marchant sur la tête de tous ceux qui les dérangent passent leur temps à réfléchir et ils y réussissent plutôt bien.

avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par LaParoleCircule le Mar 3 Fév - 14:16

Par réfléchir je veux dire avoir une réflexion sur notre place dans le monde, sur le rôle qu'on veut avoir dans l'avancement global de la société ou de l'humanité. Bref, se rappeler qu'on fait partie d'un tout, et que nous ne sommes pas seulement un.

Et j'y mets un aspect altruiste et non pas destructeur.

Personnellement, je fais en sorte d'avoir une bonne carrière, sans marcher sur les gens.

Tu peux soit écraser les gens, soit finir par briller par ta volonté de bien travailler et d'arriver à tes fins sans faire de mal autour de toi.
avatar
LaParoleCircule
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 29
Date d'inscription : 31/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Claude St Malo le Mar 3 Fév - 14:24

Voila qui est plus clair.

Tu associe donc au terme "réfléchir" une notion morale et tu as parfaitement le droit de le faire, mais il est utile de le préciser.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Lux Lisbon le Mar 3 Fév - 17:15

En fait, ce que tu reproches aux adultes actuels, c'est d'être individualistes. Non pas de ne pas réfléchir, mais de réfléchir à leur intérêt personnel avant toute chose.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes

Messages : 1823
Date d'inscription : 27/05/2012

http://luxcoppola.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par LaParoleCircule le Mar 3 Fév - 17:25

Surtout de ne pas réfléchir aux choses importantes.
avatar
LaParoleCircule
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 29
Date d'inscription : 31/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Lux Lisbon le Mar 3 Fév - 17:35

Les choses importantes, c'est une question de priorité... pour certains la priorité c'est eux-mêmes.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes

Messages : 1823
Date d'inscription : 27/05/2012

http://luxcoppola.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par LordToms le Mar 3 Fév - 17:41

Lux Lisbon a écrit:Les choses importantes, c'est une question de priorité... pour certains la priorité c'est eux-mêmes.

Exactement... Je partage l'avis de LaParoleCircule sur le fait que penser à autre chose qu'à soit est important. Mais les gens n'ont pas tous cet état d'esprit, pour certains l'important c'est leur petit gueule et basta. C'est juste les conséquences de l'individualisme, ce n'est pas un problème de réflexion, mais de priorité comme dit Lux.
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Olive1968 le Ven 6 Fév - 21:58

Sans doute, mais dans ce cas nous pourrions dire que l'humanité réfléchit mal, elle réfléchit mais pas dans la bonne direction. Ou du moins une partie, car une autre partie réfléchit longuement et tous les jours aux possibilités d'amélioration qui s'offrent à elle, et ce n'est pas facile. Pour réfléchir il faut aussi pouvoir disposer de temps et de repos, or une grande partie de l'humanité est soumise à des impératifs vitaux très exigeants, ne l'oublions pas... Sans compter le manque d'éducation et d'ouverture au monde, entretenue par des gens capables des pires atrocités.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Invité le Sam 7 Fév - 5:00

LaParoleCircule a écrit:Par réfléchir je veux dire avoir une réflexion sur notre place dans le monde, sur le rôle qu'on veut avoir dans l'avancement global de la société ou de l'humanité. Bref, se rappeler qu'on fait partie d'un tout, et que nous ne sommes pas seulement un.

Et j'y mets un aspect altruiste et non pas destructeur.

Personnellement, je fais en sorte d'avoir une bonne carrière, sans marcher sur les gens.

Tu peux soit écraser les gens, soit finir par briller par ta volonté de bien travailler et d'arriver à tes fins sans faire de mal autour de toi.

Donc en fait tu demandes une réponse concernant la société actuelle ou bien une réponse qui puisse couvrir la totalité de l'humanité et son histoire (depuis l'ère Mésopotamienne par exemple) ?

Car cela semble être une critique envers l'actualité et le temps présent.

Beaucoup de gens ont réfléchit sur notre place dans le monde et ce à commencer par les habitants de la Mésopotamie, suivis des Grecques, les Chrétiens, les humanistes, et cela continue aujourd'hui avec de nouvelles problématiques (l'environnement par exemple).

Certes ce n'est pas tout le monde, au sens littéral du terme, car nous avons des penseurs dont la tâche leur est assignée tandis que le reste de la population s'occupe de travailler sur les autres besoins et points essentiels de la civilisation.

Après c'est au tour des penseurs de parvenir jusqu'aux profanes et citoyens normaux qui se concentrent sur d'autres tâches (-> l'éducation parentale, l'éducation scolaire, etc).

LaParoleCircule a écrit:Surtout de ne pas réfléchir aux choses importantes.

Ah mais ça c'est subjectif ! Ce qui peut paraître important pour toi ne peut ne pas l'être pour d'autre. N'oublie pas que nous avons des tâches et des rôles à remplir. Aux penseurs de penser, et aux forgerons de forger !

Olive1968 a écrit:Sans doute, mais dans ce cas nous pourrions dire que l'humanité réfléchit mal, elle réfléchit mais pas dans la bonne direction. Ou du moins une partie, car une autre partie réfléchit longuement et tous les jours aux possibilités d'amélioration qui s'offrent à elle, et ce n'est pas facile. Pour réfléchir il faut aussi pouvoir disposer de temps et de repos, or une grande partie de l'humanité est soumise à des impératifs vitaux très exigeants, ne l'oublions pas... Sans compter le manque d'éducation et d'ouverture au monde, entretenue par des gens capables des pires atrocités.

J'ai justement assisté à une discussion de groupe qui traitait du progrès. Nous en sommes venus à conclure que le progrès est subjectif, du moins qu'il est impossible de savoir si la direction prise est la bonne. L'histoire de l'humanité consiste à observer des changements majeurs de paradigme. Or est-ce un réel progrès de remplacer la forme plate de la Terre par une forme sphérique ? Est-ce un réal progrès d'interdire le racisme et d'autoriser le mariage homosexuel ? C'est assez subjectif. Évidemment nous essayons de trouver des points de repères, le principal étant la philosophie utilitariste (c'est un progrès ou une bonne action si la décision bénéficie pour le plus grand nombre d'acteurs possible).

Penser que l'humanité réfléchit mal c'est sauter aux conclusions un peu trop rapidement. En es-tu si certain ? Nôtre histoire est composée de milliers de penseurs et de philosophes, amateurs ou professionnels, connus ou méconnus. Le nombre de moyens que nous avons pour analyser l'état du monde est faramineux et supporte l'idée qu'il y a une certaine qualité à la réflexion générale.



L'être humain possède deux attraits qui le distinguent du reste des animaux:

- L'Homme s'est mit à réfléchir à partir du moment où il a décidé d'utiliser des moyens autres que son corps pour arriver à ses fins. Tous les animaux utilisent leurs corps. Ils tuent de part leurs corps (griffes, dents, etc). Nous avons commencé par utiliser des bâtons en bois. Ce fût le premier objet qui a séparer nôtre corps de celui de la proie. Aujourd'hui nous tuons à distance avec des fusils et d'autres technologies.

- Nous ne sommes pas limité à nôtre fonction. Je pense que c'est un argument de Kant si je me souviens bien. En gros, nous n'avons pas un animal en particulier qu'il faut tuer pour survivre. Nous utilisons ce qui est à nôtre portée pour survivre. Nous n'avons pas de fonction naturelle. Les chats chassent les souris ou que sais-je, mais se laisseraient mourir de faim devant des graines pour oiseaux, alors que nous allons manger les deux.

Je pense qu'à partir de là (et du premier point en particulier), on peut presque assumer que nous réfléchissons. L'humanité réfléchit. Il y a quand-même un progrès technologique incroyable. La différence entre notre civilisation actuelle et la civilisation grecques (que l'on peut comparer évènement pour évènement et de A à Z avec la nôtre; l'histoire se répète carrément), c'est que nôtre technologie utilise des moyens différents pour arriver aux mêmes fins et que nous pouvons voir les Grecques et savoir qu'ils ont existé tandis qu'eux n'ont pas eu la chance de nous connaître, tout comme nous ne connaîtrons pas la civilisation qui sera le prédécesseur de la nôtre.


Aussi, pour traiter la question étymologiquement: "La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?" Tu impliques dans ta question que nous avançons. Il faut réfléchir pour savoir que nous avançons. Tout comme il faut penser pour exister, savoir que nous bougeons demande de la réflexion. Nous ne serions pas en train de bouger (avancer ou reculer) si nous ne réfléchissions pas (car on ne le saurait pas, donc on ne le ferait pas).

Avançons-nous ? Peut-être qu'on recule en terme de progrès... Pour répondre à cela je pense qu'il faut juger si passer de la motte de terre au ciment et à l'acier pour construire une maison est un avancement ou un recul.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Claude St Malo le Sam 7 Fév - 12:25

Je trouve l'idée selon laquelle il y aurait des "penseurs pour penser" et des "forgerons pour forger" terrifiante.
Surtout si l'on considère, comme tu le fais, que je ne sais qui aurait "assigné" à ces penseurs la tache de penser.

Et pour terminer, que vient faire l'étymologie là dedans ?
Tu ne parles pas d'étymologie.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Guillaume87 le Sam 7 Fév - 12:37

Je ne sais pas si Lecter voulait dire qu'il y a des "penseurs pour penser" tandis que les autres ne sont là que pour travailler, laissant la pensée à d'autres, car c'est ce qu'il me semble que tu exprimes dans ta remarque.

Il y a effectivement des "penseurs" payés à penser, les universitaires, tous les "intellectuels" dont les médias sont friands… De même que les "autres" travaillent à remplir d'autres besoins tel l'éducation, la construction, l'alimentation… Toutefois, Lecter ne leur enlevait pas la capacité ou le droit de penser.
Mais si tu forges toute la journée, en rentrant chez toi le soir, ta priorité ne sera peut être pas de réfléchir au sens du monde, etc. Tu peux préférer passer du tels avec ta famille, te détendre en regardant une série à la télé…
Certains trouvent important de réfléchir sur le monde, d'autres préfèrent une vie paisible où la réflexion à surtout lieu au travail. Je crois que c'est ce que Lecter voulait dire.

Guillaume87
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 77
Date d'inscription : 05/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Claude St Malo le Sam 7 Fév - 12:48

Je connais des universitaires qui sont des abrutis finis et des paysans avec une capacité de réflexion extraordinaire.
Et nos loges maçonniques sont un parfait exemple de ça. Les planches les plus remarquables ne sont pas toujours celles qui sont faites pas des gens "payés pour penser".
Je serais même tenté de dire que très souvent ce sont les gens dont le métier n'est pas de "penser" qui font les planches les plus humaines et les plus profondes.
Souvent, ce que tu appelles les "penseurs payés à penser" ont un peu tendance à faire étalage de savoir plutôt que de montrer de la réflexion.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Guillaume87 le Sam 7 Fév - 12:50

Je suis d'accord sur ce point, je ne dis pas que c'est bien, mais que c'est comme ça Smile

Guillaume87
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 77
Date d'inscription : 05/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Nelson le Sam 7 Fév - 14:50

Claude St Malo a écrit:Je connais des universitaires qui sont des abrutis finis et des paysans avec une capacité de réflexion extraordinaire.
Et nos loges maçonniques sont un parfait exemple de ça. Les planches les plus remarquables ne sont pas toujours celles qui sont faites pas des gens "payés pour penser".
Je serais même tenté de dire que très souvent ce sont les gens dont le métier n'est pas de "penser" qui font les planches les plus humaines et les plus profondes.
Souvent, ce que tu appelles les "penseurs payés à penser" ont un peu tendance à faire étalage de savoir plutôt que de montrer de la réflexion.

Merci Claude.
C'est ce qui me console de n'être pas entré en maçonnerie.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: La majorité de l’humanité avance-t-elle sans réfléchir ?

Message par Olive1968 le Sam 7 Fév - 17:37

Oui je comprends Lecter, les choix et les initiatives prises sont subjectives, évidemment. Moi ce que je voulais exprimer c'est le fait que l'homme ne réfléchit pas forcément pour l'ensemble de l'humanité, il réfléchit aussi dans le sens de ce qui le concerne immédiatement, c'est pour moi un réflexe tout à fait naturel. On ne peut porter aucun jugement de valeur sur les réflexions, sauf dans le cas où celles-ci vont à l'encontre du bien être commun, c'est à dire très souvent, d'où ma proposition d'apparence simpliste : une partie de l'humanité pense mal parce qu'elle pense dans un cadre égoïste et intéressé. Mais pour donner à cette partie de l'humanité les moyens de penser autrement il faut qu'elle assimile le fait que nous vivons tous sur la même planète, concevoir (donc penser) l'humanité comme un tout interactif.

Oui Claude et Nelson, pour moi il existe des "penseurs" qui sont surtout dans une logique narcissique, dont les seules motivations sont d'obtenir une forme de reconnaissance, parce qu'ils ont des complexes à combler... Celui qui n'en a pas ou peu, ne se mettra pas forcément en avant, ce qui ne l'empêchera pas de fournir un travail de qualité.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum