Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10805
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38
http://demidiaminuit.net

Qu'attendez-vous de la FM au lendemain des attentats ?

le Sam 31 Jan - 0:16
La France a été touchée voila quelques semaines par un évènement dramatique qui a plongé le Monde entier dans l'indignation.
En France, 4 Millions de personnes sont descendus dans la rue pour montrer que le terrorisme et l'obscurantisme ne gagneraient pas.

En FM, les Obédiences dites Libérales se placent du coté de la défense absolue de la Liberté de conscience et de la lutte contre l'obscurantisme. Qu'attendez-vous d'elles au lendemain des attentats ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
shinsen
shinsen
shinsen
Messages : 446
Date d'inscription : 30/01/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part

Re: Qu'attendez-vous de la FM au lendemain des attentats ?

le Sam 31 Jan - 0:27
Pour savoir ce qu'il faut attendre (ou non) de la FM, il faudrait donc définir sa place dans notre société.
Jusqu'où la FM a un impacte dans la société?
Est-ce que cet impacte se concentre essentiellement sur les frères, qui vont "rependre la parole"  dans le monde profane, comme en quelque sorte tenter une éducation (contre les personnes tenant des discours haineux, pro-terrorisme et etc), ou est-ce que ça va au delà?
Ets-ce que la tentative de changement qui s'opère à notre niveau est suffisante? Ou au contraire, c'est au niveau des institutions que le plus gros effort doit être fourni?

(après, j'espère que mon raisonnement de profane n'est pas trop fouillis et HS, vu que je ne connais pas encore tout de la FM).
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10805
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38
http://demidiaminuit.net

Re: Qu'attendez-vous de la FM au lendemain des attentats ?

le Sam 31 Jan - 10:55
Jusqu'ou la FM a t'elle un impact dans la société est un vaste débat. Beaucoup déjà, parmi les maçons, te diront que la FM ne doit pas avoir un impact dans la société. Ce sont les Maçons qui a titre personnel et en fonction de leurs moyens, de leurs disponibilités, peuvent avoir un impact.

Voila ce que j'avais dit dans un article de Blog :
Dans un premier temps, je dois préciser que je suis membre du Grand Orient de France, une Obédience qui n’hésite pas à s’emparer de sujets de société. Nous considérons, en tous cas je considère, que la méthode maçonnique consistant à travailler avec des symboles, un rituel, et une approche analogique, nous apprend, au fil du temps, à aborder une question sous un angle peut-être différent de l’angle d’attaque « habituel ». Cette approche sociétale n’est pas partagée par tous, il y a des Obédiences qui ne travaillent que sur des sujets symboliques et qui s’interdisent de parler d’autre chose. Donc évidemment, ce que je vais dire ne concerne pas la Maçonnerie dans son ensemble, mais ce que JE pense etre le role d’une Obédience comme le GODF dans notre société, au lendemain des terribles tragédies que nous avons connues la semaine dernière.
Comme je le disais à l’instant, ce que peut apporter, à mon sens, la maçonnerie dans le débat actuel, c’est une approche différente d’un problème, une réflexion qui n’aura pas eu lieu au sein d’un parti politique, ou d’un Think Tank, qui réunit le plus souvent des gens déjà d’accord, mais qui aura eu lieu entre personnes de tout bord, de classes sociales différentes, qui se rassemblent autour de valeurs communes, humanistes et républicaines. Le GODF rassemble autour de 45000 membres, autant de voix qui peuvent se mêler, se croiser, s’enrichir, et qui constituent de ce fait un gigantesque laboratoire d’idées. C’est ce que nous faisons d’ailleurs tous les ans puisqu’il est demandé à chaque Loge de traiter un certain nombre de questions « imposées » qui feront ensuite l’objets de synthèses diffusées en dehors du temple, accessibles à tous.

En Maçonnerie, nous ne travaillons pas « à chaud ». On considère en général que les réponses trop rapides sont guidées par des émotions encore fraiches, nos passions, qui nous éloignent de la raison. On pense donc avec un temps de décalage et c’est pourquoi je dirais qu’il ne faut rien attendre, là tout de suite, par rapport aux évènements de la semaine dernière. C’est trop tot pour en parler. Cela ne nous empêche pas pour autant, comme l’a organisé le GODF cette semaine, de proposer des rencontres impromptues entre journalistes, sociologues, Politiques, ou responsables de Cultes. Cela prouve au contraire la réactivité du GO et la volonté de s’emparer du débat, de creer du dialogue, d’agiter des idées.
Pour ne rien te cacher, les questions relatives à la lutte contre l’Obscurantisme, au role de l’Education dans la prévention de l’extrémisme, et d’autres, sont des questions qui circulent déjà en Loge. Nous n’avons pas attendu les attentats pour commencer à travailler sur ces sujets, et heureusement !

Tu t’interroges sur le fait de se montrer. Là, il n’y a qu’une seule règle qui vaille : chacun est libre de faire ce qu’il veut, de se dévoiler ou non. Lorsque l’on veut communiquer une idée que l’on a travaillée en loge avec les autres membres de l’atelier, nous ne sommes pas obligés de le faire avec notre tablier. Si une idée est bonne, elle est bonne, qu’elle soit estampillée « FM » ou pas. Je ne suis pas non plus contre le fait de diffuser des idées avec le tampon « FM ». Certains le sont, moi non, car j’estime que l’on peut tout à fait être fier du travail réalisé en Loge, et s’affirmer en tant que maçon. Oui, nous ne sommes jamais à l’abris d’une nouvelle affaire des fiches, un jour, mais ce n’est pas non plus en nous cachant que les gens qui connaissent mal la maçonnerie, voir qui vivent dans des clichés anti-maçonniques, changeront leur opinion sur nous. Donc personnellement, j’aurais tendance à pousser pour que l’on diffuse, le plus largement possible, nos travaux, sans nous cacher. Encore une fois, c’est quelque chose que nous faisons, mais assez mal, il faut le reconnaitre. Nous avons des conférences filmées avec de grands intervenants qui restent introuvables, des synthèses de travaux, de commissions, qui restent trop peu partagées, il y a je crois un effort à faire de ce coté là. Ce que j’exprimais dans mon article, et ce en quoi je crois vraiment, c’est que ce n’est pas de nous que l’on doit parler, mais de la société et de ceux qui la composent. Il y a le temps pour parler de Maçonnerie, pour s’ouvrir au Monde afin de changer quelques idées préconçues, quelques clichés, mais en ce moment, il y a plus urgent. C’est pour cela que je me suis un peu dressé face au titre de cette conférence. D’ailleurs, finalement, je crois que je ne m’étais pas trompé car il n’a pas été question du tout du fait d’etre maçon après le 7 Janvier. Il n’a été question que de la monté de l’Obscurantisme, de comment nous avons pu en arriver là, de ce que nous devions, tous, pas seulement les maçons, mais les Français, les citoyens, qui refusons en bloc l’Obscurantisme et l’Extremisme, de ce que nous pourrions ou devions faire. Une grande partie du débat, d’après le compte rendu de François Koch, a été consacré à la questions des Musulmans et de la Laicité en France.

Au niveau de la diffusion, il y a beaucoup de choses à imaginer, des émissions de radio, de télévision, l’utilisation des réseaux sociaux (on y vient). On est un peu à la traine à ce niveau, il existe des emissions de télévision Catholiques, Protestantes, Musulmanes, mais rien sur les Spiritualités Laïques ou la Franc-Maçonnerie. Pourquoi ? On peut se poser la question.

Par contre, et je terminerai par là, je crois qu’il y a un petit contre sens lorsque l’on parle de la diffusion des idées de la Maçonnerie. C’est quelque chose qui n’existe pas, enfin si, dans la tete de nos détracteurs. Le GODF peut organiser des conférences, diffuser des vidéos, et meme des synthèses de travaux, cela ne représentera pas LA pensée de l’Obédience (je précise hein, pour que l’on ne me dise pas que j’associe le GO a la maçonnerie dans son ensemble). Comme je le disais, la Loge, et a fortiori l’Obédience, sont des laboratoires d’idées, c’est à dire que tout le monde apporte sa réflexion, la partage avec les autres, la fait évoluer, ou pas, repart avec de nouvelles idées, de nouveaux outils pour l’affuter, mais repart avec la sienne. Nous n’avons pas de vote à la fin du débat pour dire « nous, maçons du GO, nous nous positionnons comme ça sur tel sujet ». Ca n’existe pas. C’est important car lorsque l’on parle de la diffusion des idées de la Maçonnerie, en réalité nous parlons de la diffusion des idées des Maçons, qui partagent une méthode, un rituel, et des valeurs, mais certainement pas les memes conclusions sur les questions qui nous animent. D’ailleurs si on lit une synthèse de travaux autour d’un sujet, il y a souvent différents points de vue, qui se respectent, qui permettent de s’interroger mutuellement.

La diffusion des idées de la Maçonnerie se fait par les actions de chaque maçon, individuellement. Certains parleront à leur famille, d’autres a leur entourage, d’autres au travers d’un Blog, d’une Page Facebook, ou de Podcasts, d’autres encore organiseront ou participeront à des conférences. Certains le feront en tant que maçon, d’autres non, seul ou à travers des associations, des partis, etc…
Ce que l’on peut espérer, c’est que toutes ces idées se rejoignent sur quelques points : la défense de la Liberté, de l’Egalité, de la Fraternité, de la Tolérance, de la Liberté absolue de conscience, de la Laicité, mais meme là, chacun apportera des nuances, et c’est finalement ça qui fait la richesse de la démarche.
Contenu sponsorisé

Re: Qu'attendez-vous de la FM au lendemain des attentats ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum