Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10805
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Jeu 29 Jan - 19:54
La liberté d'expression est au coeur des préoccupations en France. Entre Charlie Hebdo, Dieudonne, Le Crif, Houelbec ou Philippe Tesson, ondirait parfois qu'elle ne s'applique pas à tous de la même manière.

Qu'en pensez vous ?
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2438
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Ven 30 Jan - 21:15
Merci Guizmo d'avoir relayé ce débat qui, vous l'aurez sûrement constaté ailleurs, confronte les dieudophiles aux dieudophobes, les pro-Tesson aux antis, les Je Suis aux Je ne Suis pas Charlie, dans une guerre de tranchées où chacun défend – consciemment ou non – sa couleur politique au lieu de l'étendard blanc de l'objectivité. La liberté d'expression, qu'on se le dise, est loin d'être bâillonnée en France. Elle parle. Elle fait parler d'elle. Depuis quelques années, même, on n'entend qu'elle. Oui, on peut dire à peu près tout dans notre pays. Et si un individu ou un groupe de personnes, visé ad hominem par un humoriste ou par le trait d'un journaliste, doit savoir se défendre en répondant à la caricature par la caricature, il a aussi le droit, s'il s'estime attaqué de manière trop frontale, sans aucune distance, de porter l'affaire devant les tribunaux. C'est sa liberté d'expression à lui. Dès lors, se gargariser des mots "pluralisme à deux vitesses", "liberté d'expression à géométrie variable", "deux poids deux mesures", pour soutenir le dérapage de Dieudo dimanche 11 janvier, c'est viser à côté. Son message moquant l'élan de communion nationale – le soir même ! –, ponctué d'un subliminal "Je me Sens Charlie Coulibaly", ne peut en aucun cas intégrer ce champ sémantique. Dieudo, certes, a le droit d'écrire, de dire ses conneries mais nous avons en retour le droit de lui mettre une claque judiciaire quand il dépasse les bornes. Lesquelles ? Je dirais l'éthique, l'indécence, le comique de répétition douteux, le non-respect des familles endeuillées.

Si on lit entre les lignes, le sujet est ailleurs. Parler ici de liberté d'expression, c'est se prendre dans la toile que Dieudo a tissée avec l'aide de son acolyte Docteur Mabuse, un gimmick que les ados reprennent fièrement en chœur à un âge où l'on est contre tout et tout le monde. C'est lui qui le leur a soufflé. Car, entre nous, comment invoquer la liberté d'expression quand, deux jours après les derniers morts tombés dans la séquence-drame que nous avons vécue du 7 au 9 janvier, on le voit, piétinant les cadavres encore tièdes, se pointer avec le masque sinistre de l'ironie dans le but de parler et faire parler de lui ; encore lui, toujours lui ? Que n'a-t-il eu la décence d'attendre que les corps refroidissent et soient enterrés avant de claironner ? Que n'a-t-il eu la gravité passagère de mettre son petit moi en veilleuse ? Liberté d'expression ? Non !!! Trop pressé de s'adresser à son public "dissident", la jouissance qu'il éprouve à se positionner illico à contre-courant, dans un moment sans précédent pour la France, nous révèle deux choses : soit c'est un inconscient, soit c'est un Machiavel sous couvert d'humour. Et j'en ajouterai une troisième : cela nous le montre, ne lui en déplaise, pire que les marchands du temple qu'il caricature en dehors et dans ses spectacles. Un commercial sans scrupules qui vend, se vend, quelles que soient les circonstances.

Quand l'indigence morale voisine aux côtés de l'égoïsme hypertrophié, nous sommes bien dans l'enflure politique. Par son signal, Dieudo a sciemment créé la division le jour où des millions de gens tentaient – dans un élan naïf ou chimérique, peu importe – de conjurer la peur. C'est vraiment se foutre des symboles et des victimes, non ? Vous trouvez responsable de laisser planer un doute sur son sentiment d'appartenance vis-à-vis du tueur de l'Hyper Casher alors qu'il ne cesse de répéter aux gosses depuis des années que tous les problèmes du monde viennent des juifs ? Quoi, il ne savait pas ce qu'il faisait en écrivant ça ? Mon œil ! Il le savait ! Il savait très bien que les élèves qui n'ont pas souhaité respecter la minute de silence se retrouveraient en lui. Il savait très bien que ceux qui ont repris à leur compte les hashtag "Je Suis Coulibaly/Je Suis Kouachi" se retrouveraient en lui. Et avec eux, les conspirationnistes : "C'est sûrement un coup de juifs !". Et avec eux, les paranos en pleine crise d'inversion de culpabilité pour qui les dessinateurs de Charlie n'ont eu que ce qu'ils méritent.

Sans parler d'apologie au terrorisme ni de Bête immonde, le serpent à deux têtes Dieudo-Soral est un animal politique des plus pervers. Manipulateur, fourbe. Et voyez son ouvrage ! Si par malheur une voix s'élève en enjoignant la créature de ne plus inséminer chez les jeunes ce venin judéo-centré dans leurs veines, ce sont les proies elles-mêmes, et non la créature, qui se défendent en répétant là encore le gimmick : liberté d'expression ! Vous mesurez la manipulation ?  

En bref, non, Dieudo n'honore pas la liberté d'expression. Il la bafoue à l'image d'un proxénète qui envoie une fille au trottoir pour son propre commerce ; à la différence que le business dieudo-soralien ne repose pas sur l'amour mais sur la mort.      
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10805
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Ven 30 Jan - 21:26
Merci Guthrie de t'emparer de la question avec le sérieux que nous te connaissons tous ici.
Oui, je pense que nous sommes ici majoritaires à condamner les propos de Dieudonné. Je pense que nous sommes peut etre moins nombreux à etre satisfait de la rapidité avec laquelle la justice a été saisie. Moi le premier.

Comme tu le dis DieudoSoral, c'est un serpent à 2 tetes, un serpent en sacré perte de vitesse, et qui a besoin aujourd'hui de faire parler de lui pour continuer à exister. Il n'y a qu'à constater sur Youtube que les videos de Dieudo sont de moins en moins vues. Il est en chute libre et son intervention au soir des attentats était clairement de la provocation pour etre sur de faire parler de lui.

Maintenant, d'un point de vue pragmatique, si nous sommes tous d'accord pour condamner ce qu'il dit, comment le condamner lui ? Tu parles d'éthique, de responsabilité. Oui, bien sur ! Mais ça ne fait pas une loi ! Ca ne donne pas un cadre fixe dans lequel l'appareil judiciaire pourra s'exercer.
C'est ce cadre qu'il faut tracer, poser des limites à ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas. Et c'est là, à mon sens, que tout se joue.
C'est très compliqué à délimiter comme cadre. Tu t'appuies sur quoi pour le faire ? La morale ? Laquelle ? La morale est quelque chose de subjectif. Nous n'avons pas toute la meme... La morale chretienne ? Bouaarf ! Alors quoi ?
Comment décider de ce qui marquera la ligne à ne pas franchir ?
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2438
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Ven 30 Jan - 21:48
Bon ben... déjà, content de savoir, Guizmo, que nous sommes d'accord pour voir une escroquerie dans leur parti baptisé Réconciliation Nationale, qui s'applique, en définitive, à monter les communautés les unes contre les autres. Le problème pour la réponse juridique, c'est que le serpent Dieudo-Soral se cache derrière le jeu politique. Tu sais que les politiques conventionnels ont l'habitude d'envoyer des messages forts lors de certaines déclarations à la presse écrite ou autre, et que le lendemain, ils utilisent la parade du "démenti" pour retomber sur leurs pattes. Sont-ils condamnés pour ça ? Ben très rarement. Dieudo a compris le truc. Il applique la même technique. C'est pourquoi il passe à travers l'appareil judiciaire. Il a de sacrés soutiens à l'extrême-droite.  
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Ven 30 Jan - 22:45
Si seulement ce mec était le seul problème. L'ennui c'est qu'il n'est pas le seul opportuniste. Nos chers politiciens politiquement corrects se sont jeté comme des vautours sur l'évènement, avec certes plus de tact que ce pitre de Dieudonné qui à mon sens ne mérite aucune reconnaissance tant ses propos sont haineux. Et que dire des journalistes qui ont continué à surfer sur la vague du succès en profitant de ces cruels événements pour faire de l'audimat, pour gagner des sous ?

Dans mon jargon on appelle ça des marchands de morts, on profite de la mort et de la détresse d'autrui pour faire du pognon. C'est tout de même horrible de voir à quel point on s'est emparé de cette tragédie pour ses fins personnelles. J'en veux pour preuve les exemplaires de CH qui se sont vendu sur internet à des prix défiants l'entendement et la décence.

Ce qui fut un rassemblement pour l'union nationale (ce qui m'a particulièrement ému sur le moment), est vite devenu un morceau de viande qu'on s'est empressé de rendre avarié et vide de sens. Et je parle même pas de ces hypocrites qui la veille crachait sur CH et le lendemain se prenait en selfie lors de la marche et ont acheté le dernier CH qui s'est vendu soit au black, dans l'arrière boutique d'un vendeur de journal, soit à l'arrache et plus rien au bout de quelques minutes...

Alors oui la liberté d'expression, c'est bien gentil, mais il ne faudrait tout de même pas oublié qu'avec les libertés (qui sont un droit fondamental offert par notre république, je vous le concède, et franchement c'est quand même une chance cette liberté) vont aussi les devoirs, et dans les devoirs il y a celui de respecter les familles en deuil et aussi celui de fermer sa gueule quand on n'a pas de source sûre au lieu de balancer un truc à l'arrache à la télévision qui n'a aucun fondement. Ça s'appelle de la diffamation, et il me semble que c'est normalement puni par la loi. Mais faut croire que les médias en sont exempt...

Alors Dieudo oui... c'est un connard, qui mérite amplement d'être traduit en justice... mais est-ce que les médias ne se serviraient-ils pas un peu de ça aussi pour faire leurs affaires ?
Invité
Invité

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 2:57
En France on ne peut pas tout dire. Le racisme, la diffamation, le négationnisme, etc. beaucoup de discours sont interdites.

Qui pose la limite sur la liberté d'expression ? Comment font ces personnes pour être aptes à tracer la ligne de ce qui peut être dit et ce qui ne peut pas ? Comment font-ils (ces juges ? avocats ? linguistes ?) pour déterminer la limite ?

Je pense que ces discours que nous jugeons intolérables vont perdurer puisqu'ils sont adaptés à la société. Peut-être faut-il changer certaines choses afin de faire en sorte que ceux qui les émettent n'aient plus de raison de continuer à s'exprimer ainsi. Prenons l'apologie du terrorisme par exemple: pourquoi est-ce qu'elle existe ? Pourquoi, en France, des gens soutiennent des actes commis dans le but de faire peur au pays qu'ils habitent ?

Je retourne le problème: et si tout ce grand écho qu'on entend sur l'apogée du terrorisme n'était pas une manière forcée de nous unir ? En d'autres mots: peut-être que ce que nous entendons sur l'interdiction et l'intolérance (tous les gens qui se font arrêter) de l'apologie du terrorisme vise en fait à nous forcer dans un mouvement nationaliste. Encore faut-il savoir si c'est du nationalisme français ou plutôt l'unissons de la société occidentale contre le monde Arabe. Au risque de mal me faire comprendre je résume: "Vous n'avez pas le droit de célébrer cet acte que des étrangers on commit sur nous" -> C'est une phrase en quelque sorte nationaliste. Qu'est-ce qui en résulte ? À quoi ça nous mène ?

Plutôt que de s'indigner et de jouer les hypocrites (six millions qui ont se sont auto-proclamés partisans dans la liberté d'expression mais qui retournent leurs vestes contre un seul homme qui utilise cette liberté...), nous devrions saisir la chance d'écouter ceux qui nous déplaisent et corriger le fonctionnement de la société de manière à ce que les idées qu'ils véhiculent ne puissent avoir une raison d'exister.

Interdisez un homme de s'exprimer autant de fois que vous le voulez, ses idées resteront et iront se loger dans la bouche de milliers d'autres. Le problème n'est pas la liberté d'expression mais les idées qui sont exprimées. Je suis d'accord que nous ne devrions pas marcher sur des oeufs lorsqu'il s'agit de parler. Plutôt que se demander "comment est-ce qu'il dit ça", il faut au contraire se demander "pourquoi est-ce qu'il dit cela" et comment corriger la racine du problème. Vous pourriez mettre autant de barrières que vous voulez à la liberté d'expression, il y aura toujours un moyen de se faire comprendre, quitte à revenir au langage des signes ou aux mouvements physiques.
avatar
Nikolas.Z
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 29
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 40
Localisation : Nord

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 8:03
Lecter a écrit:En France on ne peut pas tout dire. Le racisme, la diffamation, le négationnisme, etc. beaucoup de discours sont interdites.

Heureusement !

J'ai toujours du mal a te comprendre Lecteur (désolé je suis un peu neuneu) , en claire selon toi il faut faire quoi de Dieudonné ? Pas seulement sur cette histoire de "je suis..." mais sur ce qu'il fait en général.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2438
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 8:20
Plutôt que de s'indigner et de jouer les hypocrites (six millions qui ont se sont auto-proclamés partisans dans la liberté d'expression mais qui retournent leurs vestes contre un seul homme qui utilise cette liberté...)

Mais enfin, Lecter, de quoi parlez-vous ??? Dieudo jouit d'une liberté d'expression totale ! On l'entend, on le voit partout ! D'où prenez-vous qu'il serait brimé au même titre qu'un journaliste birman ou syrien ? Son sketch chez Fogiel a fait le tour du monde. La justice française lui donne raison sur quasiment tous les dossiers, la preuve encore dernièrement avec ses spectacles de Metz et Strasbourg maintenus. On l'entend demander la libération de Fofana, le tueur d'Ilan Halimi. On le voit inviter Faurisson sur scène aux côtés de son ingé-son-lumière Jacky déguisé en déporté juif. On voit son pote Soral, bombers et crâne rasé, faisant une quenelle devant un monument dédié aux morts de l'holocauste. On l'a vu demander à Jean-Marie Lepen d'être le parrain de sa fille, ce même Jean-Marie qui a déclaré Je Suis Charlie Martel. Que ce soit en dehors ou dans ses spectacles, il tient le même discours premier degré sur les juifs, d'où l'impossible parallèle avec un gars comme Desproges. Vous trouvez sincèrement que la machine à messages politiques de Dieudo soit grippée, vous ? Elle fonctionne à plein régime, oui ! C'est notre liberté d'expression à nous qu'il faut défendre, pas la sienne ! Lui, il en use à outrance et a le fric nécessaire pour se défendre : il en demande même à ses fans sous forme de dons ou par l'intermédiaire de son Ananassurance. C'est tout bénef pour lui ! Alors je vous en prie, Lecter, qui joue les hypocrites ? Les millions de gens qui sont descendus spontanément dans les rues en cherchant du regard l'ami juif, l'ami arabe, l'ami africain, l'ami portugais, l'ami espagnol, l'ami comorien ? Ou le serpent Dieudo-Soral qui nous ressort le bouc émissaire légendaire du juif source de tous les maux sur terre, en répliquant, quand on lui tape sur les doigts : " Hé les gars, c'était pour rire ! Je n'ai rien contre les juifs. Je cherche la paix !"    
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 12:08
Je pense quand même que Lecter soulève un point assez intéressant : "Comment se fait-il que des gens qui vivent en France, puissent faire apologie du terrorisme ?' La question serait aussi : "Comment a-t-on pu laisser des hommes et des femmes, en France, être désespérés au point d'être endoctrinés par des extrémistes et des terroristes ?"

Il y a selon moi tout de même un vrai problème de société dans le fond qu'il faut solutionner. Bien sûr, faire en sorte que l'on ait plus le droit de dire des choses pareilles est important, mais Lecter a à mon avis en partie raison en disant que ce n'est pas en voulant museler à tout pris les idiots, qu'ils vont forcément la fermer.

Mais je suis aussi tout à fait d'accord avec Guthrie pour dire que Dieudo a toujours la liberté de l'ouvrir, malgré les nombreux rappels à l'ordre. Au contraire d'ailleurs je pense que ça ne fait que l'encourager là dedans, il se sent exister...
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2438
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 13:59
Ah ! On reconnaît bien là Lord et son talent de médiateur !
Merci à toi.
C'était nécessaire de souligner les questions légitimes avancées par Lecter.
Répondons tous à l'injonction de notre ami Lord !
Il nous invite à former une immense chaîne en nous tenant la main.
C'est ça, la vraie Réconciliation Nationale !
Votez Lord aux prochaines élections, vous ne le regretterez pas.
Vive la République !
Vive la France !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 14:12
J'ai toujours su cultiver mon esprit diplomate ! Wink J'ai une sainte horreur de la discorde et de l'incompréhension ! Après tout, s'il y a bien un message final que j'aimerai faire passer, c'est que malgré nos différences, on peut tous vivre dans la paix et l'entente cordiale (ce qui apparaitra surement indirectement dans mon roman Wink).

Le fait est que parfois il est bon de reformuler les propos avec un point de vue différent et une formulation différente. Je laisse cependant le soin à Lecter de confirmer mes dires sur ses propres dires ou de les contre-dire. (Vous allez me dire, ça fait beaucoup de dire mais je dois dire, que ça me fait rire lol!)

Et oui c'était nécessaire de souligner ces questions légitimes... car selon moi il y a tout comme je l'ai compris de Lecter, un vrai problème sociétal et une ambiance qui enjoint un peu tout le monde à se bouffer le museau sous des prétextes quelques peu merdiques (excusez l'expression).
Invité
Invité

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 17:48
Merci de ta diplomatie Lord ! Very Happy Vive la république et les chats qui tendent la patte aux dinosaures !

Je vais essayer de faire court, désolé si ça finit en pavé trop long.

La question n'est pas de savoir quoi faire avec Dieudonné. Ça aurait pu être n'importe qui d'autre à sa place, ça n'a pas d'importance. Dieudonné c'est surtout un énième endroit en France où les gens viennent pour rire ou se distraire avec les convictions politiques et intellectuelles qu'ils possèdent. S'il dit vraiment quelque chose d'abominable, écoutez-le et réfléchissez sur comment on peut couper la source de son discours.

Dieudonné fait parti de ceux qui sont anti-systèmes. Il dénonce des inégalités et des gens le rejoignent.

Alors en clair il faut faire quoi ? Bah le laisser vivre... Le laisser continuer, certes lui coller des procès lorsqu'il dérape verbalement mais aussi observer pour corriger ce qui ne va pas en France. Je ne veux pas stigmatiser, mais son public est composé de gens qui sont jeunes, qui viennent de la banlieue, et probablement même de ceux qui ont refusé la minute de silence. Cet homme est comme une jauge qui clignote dans une voiture pour dire ce qui ne va pas. Profitons-en. Peut-être qu'il dit des faussetés mais il faut au moins en être certain et le vérifier avant de penser qu'il n'est là que pour semer la haine.

Nous voulons tous un pays qui se résume par "Liberté, Égalité, Fraternité" et nous voulons un havre de paix dans lequel chacun puisse s'épanouir et faire la contribution de ses forces au reste de la nation. Pour y arriver il faut commencer par écouter ceux qui critiquent le présent.

Guthrie je ne sais pas par où commencer ah ha... Premièrement je n'ai pas dit qu'il n'en jouissait pas. J'ai dit que c'était hypocrite de se prononcer sur la nécessité d'une liberté d'expres​sion(qui n'existe pas d'ailleurs, à partir du moment où certaines choses ne sont plus admises c'est une question de droit d'expression pas mais pas de liberté puisque c'est contraire à la définition du mot) pour ensuite vouloir censurer un journal ou être en faveur du procès d'un homme qui fait son métier d'amuseur et de parleur publique. Il en use et c'est tout à son honneur.

Guthrie a écrit:Lui, il en use à outrance

Ah mais c'est très intéressant ça ! On touche quelque chose... Faut-il restreindre l'utilisation de la liberté d'expression de ceux qui... parlent trop ?

Guthrie a écrit:C'est notre liberté d'expression à nous qu'il faut défendre, pas la sienne !

Je ne comprends pas. Il est Français comme toi et moi. Il mérite la même liberté que nous avons et nous méritons la même liberté qu'il a.

Il y a quelque chose d'autre qu'il ne faut pas perdre de vue. Monter sur scène en France ce n'est pas facile. Il faut passer par un tas de gens, et le milieu du spectacle est un milieu très protégé, bien bridé et ce n'est pas tout le monde qui peut monter sur une scène demain pour dire ce qui lui passe par la tête. Dieudonné a un théâtre, une équipe de production, et il est un artiste au même titre que Gaspard Proust ou Gad Elmaleh. Je trouve que quelque chose ne marche pas entre son ratio de procès qui ne cesse d'augmenter et pourtant il peut continuer de monter sur une scène et de faire des tournées. Visiblement les directeurs de théâtres ne sont pas d'accords avec les propos de Manuel Vals ou de la politique française ou des médias français.

Petite note sur Desproges: je suis désolé de t'annoncer que tu l'as mal interprété. Desproges a fait des tirades violentes sur les juifs et ce juste après la guerre. L'avantage de Desproges est qu'il utilisait un vocabulaire beaucoup moins vulgaire et beaucoup plus intellectuel donc tout pouvait passer comme une lettre à la poste. Certes Lepen n'a pas parrainé sa fille mais il a quand-même mis les pieds dans les plats.

Guthrie a écrit:Les millions de gens qui sont descendus spontanément dans les rues en cherchant du regard l'ami juif, l'ami arabe, l'ami africain, l'ami portugais, l'ami espagnol, l'ami comorien ?

Je suis désolé de te l'apprendre mais d'un point de vue historico-politico-anthropologico-sociétal cet idéal que tu décris ne sera jamais possible. Dans le présent c'est mal pour nous deux ce que je viens de dire. Mais dans 500 ans voire 1000 ans si l'espèce perdure, ils ne diront de nous qu'on a simplement calqué sur la période -2000 av J.C jusqu'à la chute de Rome. On retrouve dans notre présent des éléments exactement semblables à la période Mésopotamienne, Grecque Antique et Romaine. Et crois-moi à l'époque ils n'étaient pas tous des amis Very Happy .


Vous êtes trop dans la vif du sujet. Reculez un peu et prenez de la distance. Je pense qu'il faut regarder la situation d'un point de vue philosophique: pourquoi est-ce que c'est là ? Pourquoi y a-t-il des discours qui trainent non seulement de la bouche de personnes réputées mais aussi de celle de plusieurs individus citoyens ? Comment corrige-t-on ces dérapages de l'expression ? Avec de la censure ? Non je pense qu'il faut traiter la racine du problème, à savoir le contenu dont ils parlent.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2438
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 19:52
Parce que vous croyez à cette fable comme quoi il serait anti-système ? Vous croyez vraiment qu'il dénonce les inégalités en se rangeant du côté des petites gens ? Mais c'est formidable ! Décidément ses fans sont encore ses meilleurs avocats. Quand ils parlent, ce n'est pas eux qu'on entend mais encore la voix de Dieudo. Complètement gouroutisés, leur argumentaire consiste à reprendre texto le contenu de ses spectacles et vidéos Youtube. Ben oui, Lecter, c'est bien sûr ! Dieudo s'intéresse tellement au sort des laissés pour compte qu'il leur demande de participer à ses frais de justice, à s'émanciper en souscrivant à une assurance. Et vous seriez capable, je suppose, de mettre sur le même plan les Restos du Coeur créés par Coluche, dont le projet initial était de DONNER (pas de PRENDRE) de quoi bouffer aux démunis – ce qui est la moindre des choses dans un pays riche —, et l'Ananassurance, dont le but est du faire du fric sur le dos des souscripteurs. Faut que vous m'expliquiez son côté pourfendeur des inégalités, Lecter, j'ai dû mal à voir. Tout ce que je vois, c'est que lui et sa deuxième tête pensante Soral ont réussi la prouesse, dans un premier temps, de faire voter les jeunes des quartiers Front National, et aujourd’hui, ayant pris leurs distances vis-à-vis de la Marine (mais pas du patriarche), ils se retrouvent avec un pouvoir, un vivier de voix. De fait, leurs signaux politiques, leurs images ou déclarations provocantes, sont là pour fédérer, pour consolider cette réserve de voix.

Quand je dis qu'il use à outrance de sa liberté d'expression, comprenez-moi bien. La liberté d'expression, trésor que nous envient les populations sous le joug totalitaire, nous incombe d'en user en mesurant toutes les conséquences de nos dires. Elle ne va pas sans la condition, à certains moments de notre vie, perte d'un parent, d'un ami, accident, catastrophe, attentat meurtrier, de tourner mille fois notre langue avant de parler, ou mieux, de se taire. Admettons que nous assistions tous deux à l'enterrement d'une personne qui nous était proche. Dans l'assemblée, soudain, s'élève une voix à l'adresse des femmes en deuil : "Hé, les poules en bas noirs et porte-jarretelles, vous me faites bander !" Vous me diriez quoi ? C'est sa liberté d'expression ? Il faut la respecter ? Ou vous comprendriez le geste de la défunte qui lui adresserait une bonne paire de claques ? Dieudo est intelligent. Il mesure parfaitement la portée de ses dires. Il mesure parfaitement, encore une fois avec les centaines de milliers de jeunes qui le suivent, son pouvoir. Mais comprenez, quand un type abuse de sa liberté d'expression pour sortir des horreurs, c'est notre liberté d'expression à nous tous qu'il met à mal. Que va-t-il se passer à présent ? L'Etat va mettre en oeuvre des moyens coercitifs pour tenter de faire taire cette parole dieudo-soralienne qui sort de la bouche des jeunes, au risque de restreindre nos libertés à nous tous. C'est pourquoi je dis qu'il faut défendre maintenant notre liberté d'expression à nous tous. Lui, perso, j'ai déjà donné. Quand Vals a tenté d'interdire son spectacle à Nantes il y a un an, j'ai soutenu Dieudo comme beaucoup car la méthode judiciaire ne correspondait pas à notre idéal de démocratie. Aujourd'hui, quand je vois comment Dieudo nous remercie, je me dis stop, ça suffit. Pensons à nous. Lui ne pense qu'à lui, on a bien compris.  
Invité
Invité

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 20:27
Moi je parle du contenu de ses spectacles. Ananassurance ou autre j'y connais rien. J'en ai regardé trois et je me suis bien marré malgré que oui il a été vulgaire à certains endroits. Ne me dis pas que ça, ça ne te fait pas rire? Il se moque du racisme là.

Oui il dénonce des choses. C'est ce que font les humoristes (ou du moins beaucoup d'entre eux). Mais bon pour ça il faut prendre le temps de regarder au moins un de ses spectacles, chose que tu n'as jamais faite j'imagine.

Je ne suis pas fan de Dieudonné. J'essaie de traiter le sujet avec une approche philosophique, neutre, et de vous poser des questions sur ce fil. Oui il me fait rire. Mais on n'a pas besoin d'être un fan pour le défendre. Si ça peut aider, il s'attaque à une immense communauté dont mes origines en font partie Smile .

Guthrie a écrit:de faire voter les jeunes des quartiers Front National

Mais justement demande-toi pourquoi le Front National existe. Pourquoi ces jeunes admettent que selon eux la voix de la raison se trouve chez Dieudonné ?

Sans commentaires pour Alain Soral, je le connais trop mal.

Ton exemple sur l'enterrement démontre exactement la situation. Si on veut la liberté totale d'expression, alors oui cet homme a le droit de s'exprimer malgré les indignations.


Je ne comprends pas ta logique. Je ne vois pas en quoi l'ensemble de la population écoperait si un seul homme commet une erreur. Les procès vont à Dieudonné, pas aux Français. S'il abuse ou perd de sa liberté d'expression, ni toi ni moi n'allons en subir les conséquences. Lorsque Vals a voulu interdire son spectacle à Nantes, ce n'est pas tous les spectacles d'humour qu'il a interdit mais juste un.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2438
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 20:57
Je suis très calme. Tu te laisses seulement avoir par le flot des paroles. Comme tu te laisses avoir par le charme de Dieudo qui repose sur l'humour. Je connais très bien ses spectacles. Je les ai tous vus, depuis le Divorce de Patrick jusqu'au Mur. Je connais le personnage, il est cousu de fil blanc - sans aucun jeu de mots déplacé ayant trait à sa couleur de peau. Si tu ne connais pas Soral, tu ne peux pas comprendre le phénomène Dieudo. Et je te dis ça sans aucune animosité. Pour comprendre pourquoi Dieudo a changé du tout au tout son discours depuis qu'il a quitté Elie, il faut que tu te penches sur les écrits et les vidéos de Soral. Soral a été un temps celui qui composait les discours de Jean-Marie Lepen. Depuis environ 2004, c'est lui qui écrit à 70% les textes de Dieudo. Ah bien sûr, Dieudo reformule derrière, injecte la dose nécessaire d'humour pour faire passer la potion amère. Mais c'est ainsi. C'est un binôme bien rôdé. Les détracteurs de Dieudo disent qu'il était drôle avant mais plus maintenant. C'est faux. Je dirais même que dans le duo avec Elie, c'est Elie qui était supérieur en terme de force comique. Dieudo se contentait, le plus souvent, de contrefaire la voix du beauf français moyen (Jean-Jean), mais ce personnage récurrent n'était pas assez incarné. Dieudo est aujourd'hui au top de son talent comique, à l'inverse d'Elie qui a perdu sa moitié en perdant Dieudo. Celui qui n'est pas drôle dans l'histoire, c'est Soral. Lui est un manipulateur de premier ordre. Et crois-moi bien, avant de récupérer les jeunes des quartiers, il crachait sur eux comme il crache sur les juifs. Il faut que tu dépasses le charme de Dieudo. Et, derrière le rire, tu verras les horreurs apparaître. Les autres questions que tu te poses, légitimes, ce n'est pas lui qui doit nous les faire poser mais les derniers événements qui ont frappé la France. Ce coup porté doit nous faire repenser le projet commun de la République, ses valeurs, quel nouvel idéal proposer aux jeunes. Leur raconter comment la France s'est construite autour de peuples différents, les Bretons, les Alsaciens, les Grecs (Marseille), les Savoyards, etc... Il faut leur expliquer qu'ils font partie du même processus. Et crois-moi, le serpent Dieudo-Soral ne nous aide pas dans cette tâche. Oh non !
avatar
shinsen
shinsen
shinsen
Messages : 446
Date d'inscription : 30/01/2015
Age : 27
Localisation : Quelque part

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 21:43
Pour être tombée sur une video de Dieudo où il était interviewé, son discours avait l'air de tenir plus d'un discours complotiste, que de l'humour (surtout que dit sur un ton tout à fait sérieux) Suspect
Après, comme le disent Guthrie et Lord  , personne ne lui interdit de dire ce qu'il veut.
Comme c'est le cas avec d'autres humoristes, journalistes, et etc, s'il dérape, la justice s'en charge, et ça s’arrête là.
Franchement, il y a pire comme victime Neutral


Dernière édition par shinsen le Sam 31 Jan - 22:06, édité 1 fois
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 22:00
J'avais adoré la dernière touche d'humour de Dieudonné :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
Précision : pour solutionner une constipation …
Si quelqu'un arrive à m'expliquer par A+B où est l'humour ici - je lui paye un coup.
Oh, c'était un hasard, que Barbara soit juive, certainement …

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2438
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 23:34
Purée, c'est glauque.
Suspect
Invité
Invité

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Sam 31 Jan - 23:57
Le sujet c'est Dieudonné ou la liberté d'expression ? Very Happy
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2438
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Dim 1 Fév - 0:20
Ben, le truc, il me semble, c'était déjà de débroussailler le champ du débat en clarifiant qu'il est impossible de mettre Charlie Hebdo et Dieudo sur le même plan. L'exemple posté par Mathieu est assez parlant. On n'est ni dans la gaudriole ni dans l'irrévérence, là. C'est une horreur innommable.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Dim 1 Fév - 0:27
Je me suis permis de poster ceci après avoir t'avoir rapidement lu en diagonale Lecter (faut que je reprenne) - expliquer que tu n'avais rien vu que de l'humour parfois un peu rude dans ces spectacles.
Après, on peut parler des lois mémorielles, ça rentre parfaitement dans le sujet de la liberté de parole Wink

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Dim 1 Fév - 9:41
Petite parenthèse:
Cabu considérait que la liberté d'expression devait être totale; en bref, on peut parler (dessiner) de n'importe quoi, à n'importe qui, n'importe où, et n'importe quand.

Foin de palabres, c'est de cela qu'il s'agit.
Cette liberté existe-t-elle entièrement, oui ou non ?
avatar
Nikolas.Z
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 29
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 40
Localisation : Nord

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Dim 1 Fév - 9:47
Heureusement qu'elle n'est pas total, Ils faut des limites et celles définie par la loi me semble bien.

Wikipedia a écrit:La liberté d'expression connaît certaines restrictions qui sont fixées par la loi et qui sont jugées nécessaires au respect des droits et de la réputation d'autrui.

La liberté d'expression peut subir des restrictions :

pour des raisons sécuritaires (exemple : répression de l'incitation à commettre des crimes ou délits ; Patriot Act aux États-Unis).
pour protéger le droit des individus : répression de l'insulte publique et de la diffamation, lutte contre les discriminations raciales et le négationnisme (loi Gayssot de 1990 en France, notamment le nouvel article 24bis de la loi sur la liberté de la presse), protection de l'enfance, défense de droits de propriété intellectuelle (soit droit d'auteur, soit copyright), etc. Le concept de « propos discriminatoires » introduit par la loi Halde du 30 décembre 2004 est diversement apprécié.

Exemples de restrictions légales à la liberté d'expres​sion(France) : La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est un délit (art. 222-17 CP). La provocation à commettre un crime ou un délit (art. 23 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse). La propagande ou la publicité en faveur de produits, d'objets ou de méthodes préconisés comme moyens de se donner la mort est punie de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende (art. 223-14 CP). L'atteinte au secret professionnel (art.226-13 CP). La diffamation et l'injure (art. 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Dim 1 Fév - 11:21
On parle de ce qui est applicable en France ici.
Le parallèle et la comparaison avec le 1er amendement Américain - et les limitations dans ce pays - est intéressant Smile De façon étrange, même en jouissant normalement de plus de libertés, on note une auto-censure relativement présente (par exemple avec la non diffusion de la une de Charlie).

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

le Dim 1 Fév - 11:28
Les américains, ces puritains hypocrites, font ce qu'ils veulent chez eux.
Contenu sponsorisé

Re: la liberte d'expression a t'elle plusieurs vitesses en France ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum