Peut-il y avoir un droit à la mort ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Peut-il y avoir un droit à la mort ?

Message par Olive1968 le Jeu 12 Mar - 18:51

Oui je suis d'accord Laelle, en tous cas les religieux qui se cachent derrière leurs dogmes pour ne rien assumer ne sont peut-être pas les mieux placés pour juger de ce qui est approprié ou non en l'occurrence.

Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9294
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-il y avoir un droit à la mort ?

Message par Laelle le Jeu 12 Mar - 18:53

Ils sont obtus et timbrés (à l'adresse de l'éternel). rions un peu.

Laelle
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-il y avoir un droit à la mort ?

Message par Nelson le Jeu 12 Mar - 18:58

Laelle a écrit:Ils sont obtus et timbrés (à l'adresse de l'éternel). rions un peu.

Didon, dindon !
Tu oses blasphémer ?
Je l'dirai à ta mère, na ! Very Happy
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-il y avoir un droit à la mort ?

Message par Laelle le Jeu 12 Mar - 19:05

Pourquoi, ma mère était juive ?

Laelle
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-il y avoir un droit à la mort ?

Message par LordToms le Jeu 12 Mar - 20:56

Claude St Malo a écrit:Tes deux dernières interventions, LordToms, me semblent en contradiction avec ce que tu disais précédemment.
Tu écris que c'est "à lui seul de décider, pas à ses proches". Là dessus je suis d'accord avec toi, mais tu semblais dire le contraire en écrivant
Si cela diminue les souffrance de la personne, cela n'enlève rien à l'agonie des proches qui voient la personne continuer à "non-exister"... Intolérable...



Ce n'est pas contradictoire... Ces deux choses là arrivent... Parfois la personne aimerait mourir plus vite pour éviter à ses proches de continuer à se morfondre, pour qu'ils puissent faire leur deuil... je vois pas la contradiction là dedans. Si le mec veut mourir sur le coup et non pas être sous sédation jusqu'à la fin (rallongeant ainsi le calvaire de tout le monde), ça devrait être son droit. Je n'ai jamais parlé du droit aux proches de choisir à la place de la personne concernée... simplement de permettre à cette personne de choisir la meilleure option.

Je m'exprime peut-être mal... je suis désolé... ou alors faut vraiment que j'aille me faire soigner si j'ai des idées aussi tordu qu'on a l'air de le penser...
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-il y avoir un droit à la mort ?

Message par Claude St Malo le Jeu 12 Mar - 21:20

Je pense que, en effet, tu t'es mal exprimé.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3863
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-il y avoir un droit à la mort ?

Message par Invité le Ven 13 Mar - 6:16

On continue avec cette pseudo avancée à la con dans l'hypocrisie générale.
Si JE VEUX mourir mais que je n'en ai pas les capacités physiques alors la société des humains me le doit. Tout le reste c'est des conneries idéologico-religieuses.
Pourquoi "sédater" sur 2/3 jours. On y gagne quoi ? Sa conscience ?
Qui dit que la personne ne souffre pas tout autant ?
Et le cas des gens enfermés dans leur corps et qui veulent partir on le résout quand ?
Quelle bande de faux culs ces politiques c'est effarant ! Et des médecins en plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-il y avoir un droit à la mort ?

Message par LordToms le Ven 13 Mar - 9:50

Christophe06 a écrit:On continue avec cette pseudo avancée à la con dans l'hypocrisie générale.
Si JE VEUX mourir mais que je n'en ai pas les capacités physiques alors la société des humains me le doit. Tout le reste c'est des conneries idéologico-religieuses.
Pourquoi "sédater" sur 2/3 jours. On y gagne quoi ? Sa conscience ?
Qui dit que la personne ne souffre pas tout autant ?
Et le cas des gens enfermés dans leur corps et qui veulent partir on le résout quand ?
Quelle bande de faux culs ces politiques c'est effarant ! Et des médecins en plus.

On est d'accord là dessus ! La sédation sur 2/3 jours est une fausse bonne idée ! C'est couteux, ça ne résout pas vraiment le problème, et on n'est pas sûr de l'efficacité du truc. scratch
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum