Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Aller en bas
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
http://www.deltalemerle.com

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Ven 1 Nov - 12:29
Il y a des gens, comme ça, qui ne supportent pas la contradiction et qui en tiennent les comptes . Claude doit être immensément riche avec toutes les différences qu'il accumule ! Je me contente, comme Ethereum, de tenir dans mon petit gousset quelques personnes toutes proches et qui font les deux, pour mon plus grand confort : rapprocher et enrichir.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3302
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Ven 1 Nov - 12:43
Mon cher Herodote,
Je ne pense pas que ce soit la contradiction qui m'insupporte.
Ce qui me fait grimper au créneau, ce sont les attaques gratuites.
On peut ne pas être d'accord avec la célèbre phrase de Saint Exupéry sans pour autant la qualifier de niaiserie.

Que je sois immensément riche de ces différences, n'en doute pas.

Je pense en particulier à un Frère qui est l'opposé de ce que je suis.
Je suis athée il est profondément croyant.
Je suis antimilitariste, il est ancien officier.
Je vote à gauche, il vote à droite.

Ce qui nous a rapproché, c'est la maçonnerie.
Ce qui nous a enrichi, l'un et l'autre je pense, ce sont nos différences.

J'ai un sentiment de profonde amitié fraternelle envers ce frère, et je crois que c'est réciproque.



avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Ven 1 Nov - 12:53
D'accord avec la vision de Claude St-Malo. En tous points.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10856
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38
http://demidiaminuit.net

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Ven 1 Nov - 13:37
Ethereum a écrit:@raisonanse ... c'est beau la naïveté des profanes ...
Ethereum, je lis dans tes propos de plus en plus de critiques envers la maçonnerie.
Mais je le répète, et avec toute la sympathie et l'estime que je te porte, prends le temps de connaître un peu plus ce dont tu parles. Tu es encore jeune en maçonnerie, tu n'as pas encore beaucoup travaillé et tu n'as jamais voyagé. La maçonnerie ne se résume pas a ce que tu vis dans ta loge ou lis ici ou sur Facebook, la maçonnerie est bien plus complexe et riche.
Nous en avons déjà parlé, tu es plein de déceptions, de frustrations, mais tu ne peux pas critiquer LA maçonnerie dans son ensemble car tu ne la connais pas encore. Peu ici peuvent de prévaloir d'avoir une idée a peu près claire de ce qu'est LA maçonnerie.
Pour se faire il faut avoir avancé soi même et avoir visité beaucoup de loge de son rite, d'autres rites et d'autres obédiences.
Sachons rester humbles et considérons qu'il nous reste tout a découvrir, en s'enrichissant de nos semblables et de ceux qui différent, qu'ils nous intéressent ou nous laissent indifférents.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Ven 1 Nov - 14:13
Je rejoins Guizmo dans sa réflexion. Même si j'ai l'impression que ce que j'ai trouvé dans la ma loge m'a beaucoup parlé, j'ai eu au débu des a-priori sur certains frères que j'ai appris à connaître, et que j'apprécie beaucoup maintenant ... même si au premier abord, nous n'avions rien en commun. C'est comme ça, et ça ne marche pas tout le temps (ou pas aussi bien ?). J'ai aussi voyagé plus que de raison, ça m'a réconforté dans l'image que j'avais de l'Ordre (qui était déjà positive) - et ce malgré les accrocs que j'ai pu voire ou avoir.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Tao
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 1076
Date d'inscription : 25/08/2012

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Ven 1 Nov - 14:40
Saluton al vi, Gefratoj !

Je connais ce frère à qui Claude fait référence. Je préciserai également qu'il n'est pas loin d'être mon opposé... Mais je préciserai également qu'il est l'un de ceux dont j'attends le plus l'intervention après une planche...

Spirite,
avatar
antikité
Chien fou
Chien fou
Messages : 214
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 81
Localisation : prés des vagues

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Ven 1 Nov - 19:59
je suis nouvelle sur le forum, c'est trés enrichissant pour moi de voir à quel point certains sont à l'opposé de ma conception de la maçonnerie, si j'ai bien compris on se fréquente au rétréci, j'espére que les métaux sont restés à la porte du temple sinon ça doit saigner en loge
avatar
Thot
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 24
Localisation : Bdx

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Dim 3 Nov - 22:59
Roooh ! Toute une lessive de blanc à faire... c'est moche Smile


Je plussoie Nelson et Claude.
Les similitudes rapprochent, c'est indéniable : les commerciaux, publicitaires, et professionnels de la séduction usent et abusent de ce principe de manipulation - prendre la posture de l'autre, identifier et utiliser ses mots, adopter sa façon de voir, etc.
Mais les différences ENRICHISSENT (sans pour autant rapprocher). La pluralité des points de vue offrent des détails qui auraient pu nous échapper, une vision nouvelle et plus complète. Et si claude et tao attendent tant des prises de parole de leur ami différent, c'est qu'il enrichit la soirée par sa vision, j'imagine.
avatar
Q3
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 20
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 37
Localisation : Montreal

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Lun 4 Nov - 21:09
Raisonanse,

Pour répondre à ta question, je suis au REAA dans une loge au Québec. Effectivement, c'est beaucoup plus et j'ai tout simplement généralisé. L'important est de ton coté, tu t'acceptes et tu m'aimes comme tu es. Tes freres et soeurs vont le faire également.
avatar
raisonanse
Chien fou
Chien fou
Messages : 101
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 24
Localisation : Lutèce

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Sam 23 Nov - 16:02
Pour information et pour ceux qui ne suivent pas le Logecast, dans le dernier épisode, Encrenoire a répondu une question d'un auditeur sur ce sujet. Ce n'était pas moi qui avait écrit le mail donc on est au moins deux à se poser la question. Comme quoi cela peut être une inquiétude classique pour un profane qui veut frapper à la porte du temple !
Laelle
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 491
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 40

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Sam 23 Nov - 17:33
La loi sur le mariage homosexuel est passée, et je me réjouis, les discussions sur les différences à accepter ou sur les bonnes moeurs à respecter sont révolus !

(lecture du topic en diagonal, veuillez m'excuser)
Laelle
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 491
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 40

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Sam 23 Nov - 17:34
mais ... je n'ai pas l'année mais seulement la date du topic, le 29 octobre, et dès lors je ne comprends pas la question initiale.

edit : Ah mais j'ai rien à faire ici, puisque les choses vont migrer ...
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Sam 23 Nov - 22:27
Voire.
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Dim 24 Nov - 0:21
J'interviens tardivement dans la discussion ce qui m'a permis de prendre connaissance des posts. Franchement je ne pensais pas que la question de départ roulerait sur l'homosexualité, c'est vraiment un sujet sans importance en loge. Je me moque bien des orientations sexuelles de mes frères, ils font ce qu'ils veulent, je m'en fiche, j'ai assez à faire de mon côté !

Que cette question ait posé problème dans le passé, c'est possible mais en même temps, elle ne se posait que de façon bien théorique : les homosexuels se cachaient, les anti-homosexuels ne les décelaient donc pas. On pouvait toujours dire qu'on refuserait l'entrée d'un homosexuel, le cas ne se présentait jamais tel quel ! J'ai ainsi connu un conseiller de l'ordre du GODF, aujourd'hui décédé, qui faisait des plaisanteries bien machos et qui, un soir où il avait un peu trop bu, chez lui, en vint à me faire des propositions qui me firent tomber de l'armoire ! Je n'étais pas intéressé mais ce frère a pris par la suite la précaution d'éviter de me croiser en loge, sans doute de peur que je ne révèle ses penchants. Je n'ai évidemment rien dit à personne, ça n'était pas mon souci.

Ma femme est dans une loge dont le VM est homosexuel assumé et les dernières réunions familiales de cette loge ont eu lieu chez lui, à la campagne, en présence de son compagnon qui travaille dur pour nous accueillir. Franchement, on s'en fout.

En fait je ne m'intéresse jamais à la différence. Quand je voyage, je m'attarde à reconnaitre ce qui m'est commun avec les autres, fusse dans un coin de brousse africain ou dans un bled marocain. J'y vois des gens certes habillés différemment, avec d'autres habitudes mais ils rient de la même chose, les enfants jouent à l'identique, les valeurs sont identiques. Je déteste le dépaysement et je n'ai de cesse que de me sentir parfaitement chez moi partout où je vais.

Ce n'est pas la différence de l'autre qui m'enrichit, jamais. Comment le pourrait-elle ? C'est son talent, son caractère, son intelligence qui m'enrichit. La différence est une barrière volontaire ou imposée, différence culturelle ou différence sexuelle, c'est un obstacle artificiel exagérément grossi. Non, il n'y a pas de droit à la différence, il n'y a qu'un droit à l'indifférence. Quand un handicapé parvient à rendre sa différence indifférente, alors on peut commencer à s'intéresser à ce qu'il est au delà de cette apparence différente. L'un de mes voisin parle comme un débile mental, il a une élocution d'attardé mental : cette différence est un handicap pour lui. Passé les premiers moments et si l'on veut bien négliger cette différence - je dit bien "négliger" - eh bien on s'aperçoit que ce garçon est parfaitement intelligent, qu'il raisonne parfaitement et qu'il est de très bon conseil.

Donc marre de ces différences militantes, négligeons les, ne les cultivons pas, ce n'est qu'une mousse artificielle qui cache la réalité des êtres. Une fois qu'on a classé un homme parmi les homosexuels, une fois que nous avons, du haut de notre haute mansuétude, admis que cette différence était acceptable (bel effort !), avons-nous progressé dans la connaissance de cette personne ? Nullement. On s'est juste collé un joli préjugé dans la tête qui nous donnera éventuellement bonne conscience quand nous saurons le dépasser. Moi j'affirme que d'emblée, j'en ai rien à fiche, ça ne m'intéresse pas. Es-tu un type bien ou un sale con, ça, ça m'intéresse.
avatar
raisonanse
Chien fou
Chien fou
Messages : 101
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 24
Localisation : Lutèce

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Dim 24 Nov - 9:23
Très belle réflexion Jean-Dominique. Sur la différence je n'ai pas trop d'avis mais je trouve très beau ton témoignage. Sur l'homosexualité et bien c'est tout le défi de ma vie "être" comme je suis sans jamais revendiquer cet aspect comme qqch de particulièrement intéressant (Car c'est terriblement banal en fait ...), juste une facette de ma personne (et pas personnalité).
Laelle
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 491
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 40

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Dim 24 Nov - 9:45
raisonanse a écrit:sans jamais revendiquer cet aspect comme qqch de particulièrement intéressant (Car c'est terriblement banal en fait ...)
Voilà où nous devrions en être.
Jean-Dominique
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 457
Date d'inscription : 09/05/2011

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Lun 25 Nov - 23:41
Raisonance, la différence, c'est comme la tolérance, c'est une loupe grossissante qui focalise sur un détail qui, sans cela, serait insignifiant. Etre homosexuel n'est pas plus signifiant qu'être hétérosexuel ou préférer le cassoulet à la choucroute. Cela devient signifiant lorsque, par obsession psychique, l'individu se transforme en Michou ou en Strauss-Kahn, c'est-à-dire lorsqu'une banalité enfle au point de transformer la personnalité de quelqu'un.
Sinon, la différence n'existe que par rapport à soi-même et au curseur très personnel que l'on place sur ce qui nous estimons différent. Pour un sourd, il n'y a pas de différence entre une personne qui parle et un muet, pour un aveugle, pas de différence entre un noir et un blanc.
Il en va de même de la tolérance : qui décide, sinon nous mêmes et de façon très arbitraire, de ce que nous tolérons ou pas ? La tolérance, comme la différence, suppose une norme personnelle qui est dépassée par d'autres et que j'accepte malgré tout.
Je préfère me définir comme indifférent et indulgent. Indifférent à ce qui ne me permet pas d'apprécier une situation véritable ou une personnalité réelle. Indulgent pour les travers et les fautes de mes semblables en espérant qu'ils me retournent cette indulgence. C'est ainsi, en n'étant jamais tolérant ni épris de différence mais toujours indifférent et indulgent que je parviens, dans 90% des situations à ne pas juger mes frères humains. Les 10% où je n'y parviens pas constitue ma marge de progression pour parvenir à l'ataraxie stoïcienne !
avatar
Thot
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 24
Localisation : Bdx

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Mar 26 Nov - 0:24
L'indulgence, quel beau travail que voilà. Tes mots sont bien choisis et je ne redévelopperai pas ce que tu dis si bien, je me contente donc d'y accoler l'exemple de mon experience :
je suis tolérant avec les gens racistes, car je les tolère, sans arriver à y être indifférent ni à leur accorder mon indulgence...encore du boulot !

On ne se vantera donc pas d'être très tolérants, étant donner tout le travail qu'il reste derrière. Cela dit, je puis vous dire qu'ici vous êtes tous au moins très tolérants (si ce n'est plus Smile )
Olé !
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Mar 26 Nov - 9:03
Certains ici tolèrent même Nelson; c'est dire !
avatar
antikité
Chien fou
Chien fou
Messages : 214
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 81
Localisation : prés des vagues

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Mar 26 Nov - 13:23
A la place du mot tolérant je préfére acceptation car pour moi tolérer, c'est supporter, je préfére accepter que l'autre soit différent, avec une réserve car il y a des choses inacceptables
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3302
Date d'inscription : 21/09/2012

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Mar 26 Nov - 17:12
"La tolérance c'est d'accepter qu'il y ait des cons parmi nous, la fraternité c'est de taire leur nom."
Pierre Dorris.
avatar
antikité
Chien fou
Chien fou
Messages : 214
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 81
Localisation : prés des vagues

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Mar 26 Nov - 19:23
Merci Pierre Doris, je veux bien tolérer qu'il y ait des cons parmi nous, mais accepter non
adoni
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 11
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 33
Localisation : Tête de veau

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Sam 31 Jan - 19:03
Peut-on aimer un semblable, qui plus est maçon? De mon point de vue, non! Aimer un semblable, c'est s'aimer soi-même. Ne plus l'aimer, c'est assister à la négation de soi. J'aime une personne non pas pour ce qu'elle est, mais pour des valeurs qui nous unissent.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10856
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38
http://demidiaminuit.net

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Sam 31 Jan - 19:15
Justement, les maçons sont censés véhiculer certaines valeurs semblables, non ?
avatar
LaParoleCircule
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 29
Date d'inscription : 31/01/2015
Localisation : Paris

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Sam 31 Jan - 19:21
Personnellement j'ai été initié avec 2 autres dont un qui est homosexuel. Il venait d'ailleurs de se marier avec son compagnon. Personne n'a rien à dire sur ça, et l'atelier lui a même fait un cadeau pour le féliciter.

Tout ça n'a rien à voir avec la Franc-maçonnerie, mais avec l'étroitesse ou non de ton esprit. On est en 2015, et fort heureusement, tout le monde n'est pas aussi arriéré que les gens de la Manif pour tous.
avatar
Nikolas.Z
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 29
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 40
Localisation : Nord

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

le Sam 31 Jan - 19:41
Je ne sait pas si le Maçon peut ou doit, mais moi c'est ce que j'essaie de faire. C'est vraiment pas facile et souvent je fait une petite rechute. Je pense qu'on peut aimer sans Aimer, il y a plusieurs degré à l'amour.
C'est un peux ça le principe de fraternité universelle, une forme d'amour sans conditions. L'amour de l'Homme pour ce qu'il est, il me semble que c'est le premier pas.

Je sait, ça fait vachement bizounours comme réflexion Smile

Contenu sponsorisé

Re: Le Maçon peut-il aimer son semblable ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum