Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Le boum des thérapies dites "brèves".

le Lun 9 Sep - 17:54
Vous n'êtes pas sans savoir que le monde de la psychothérapie s'est enrichi d'un certain nombre de nouvelles thérapies, pratiquement toutes originaires des Etats-unis, dont la fameuse PNL (programmation neuro-linguistique)... Il en existe beaucoup, et chacune d'entre elles peut potentiellement s'avérer utile pour traiter certains troubles.

Tous les psychothérapeutes utilisent des méthodes différentes, tantôt très classiques comme la TCC (thérapie comportementale et cognitive) ou plus "à la mode" comme la PNL, qui d'ailleurs n'est pas vraiment considérée comme une thérapie au sens strict, mais plutôt comme une réorientation de la façon de penser du "patient". Par certains côtés, elle est assez proche de la TCC. Toutefois dans le cas de la TCC, la thérapie n'est pas forcément "brève", et elle peut s'étaler sur des semaines ou des mois. Il existe des dizaines (pour ne pas dire des centaines) de thérapies reconnues et pratiquées, je préfère y voir la preuve que les thérapeutes cherchent à s'adapter au patient en élargissant le champ des recherches, et non pas qu'ils utilisent des modes pseudo-scientifiques destinées à faire vendre des publications. Objectivement je pense que non, car les découvertes et applications psychologiques sont en général assez sérieuses ; même si certaines peuvent sembler farfelues comme le "théâtre authentique" ou "La gestalt thérapie" (dont les fondements sont assez anciens par ailleurs)...

L'idée principale, et j'ose croire que c'est celle qui prévaut, c'est le soucis d'être sans cesse au plus proche des cas, des besoins. Il est important de bien se renseigner, et de faire des recherches sur les thérapies qui peuvent être considérées comme, au minimum intéressantes, et au mieux complètement reconnues et efficientes. Pour ma part je trouve que notre époque est assez riche d'idées dans ce domaine, mais j'évite de me laisser bercer d'illusions en croyant que la totalité des thérapies sont issues d'esprits altruistes et désintéressés. Restons confiants, beaucoup d'idées sont extrêmement intéressantes.
Invité
Invité

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Mar 15 Oct - 14:13
Je partage l'intérêt des patients pour ce genre de thérapies.
Qu'on le veuille ou non, nous sommes dans le monde du "tout illimité", du "tout instantané", l’interactif, le haut débit ...
Cela va jusqu'à changer nos rapports avec l'autre et nos comportements.

L' "évolution" de l'homme nous a amenés à avoir de moins en moins de temps et de moins en moins d'argent.

Il me semble avoir régulièrement entendu les professionnels de la santé mentale expliquer que les troubles psychologiques sont désormais plus nombreux, plus fréquents, parfois plus graves et plus précoces.

En ce sens, je comprends que les patients recherchent un soulagement immédiat et rapide, au moindre investissement.
Il peut-être très long et très frustrant de devoir s'allonger des dizaines ou centaines d'heures sur le divan ou le canapé, avant de seulement apercevoir le début de la fibre du problème.

Après, si elles apportent un soulagement immédiat ou rapide, ces thérapies sont elles à mêmes de soulager un mal profond ?
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Sam 19 Oct - 16:28
Oui je suis assez d'accord avec toi Ethereum.
D'ailleurs c'est l'argument principal des thérapeutes qui pratiquent ces méthodes, ils mettent en avant le fait que notre société moderne se doit de proposer des solutions relativement rapides et adaptées pour certaines problématiques psychologiques. Comme tu l'as si judicieusement proposé.

Toutefois, et là aussi je partage ton avis, en ce qui concerne des problématiques plus complexes, puisant leurs forces profondément dans le coeur de la psyché, une thérapie plus longue et plus détaillée sera sans doute préférable. Mais outre leur caractère rapide, les thérapies brèves ont cet avantage de permettre l'exploration de nouveaux horizons thérapeutiques, qui par ailleurs ne sont pas incompatibles avec des thérapies plus longues et plus "classiques".

Enfin, lorsque je dis que des thérapies plus longues seraient préférables ce n'est pas absolument garanti. Les thérapies brèves ont été découvertes récemment dans l'histoire de la psychothérapie, et ce qu'elles impliquent sur le plan thérapeutique commence à peine à être exploré sérieusement. Qui sait ce que nous réserve l'avenir en matière de psychothérapie ? Je pense que la psychothérapie qui s'inscrit dans la durée réclame, justement, du temps, car il est selon moi nécessaire que le "patient" échange un certain nombre d'informations avec son thérapeute. Qu'il puisse élaborer un processus thérapeutique de reconstruction qui est peut-être plus difficile à mettre en place à l'aide des thérapies brèves. Mais ce n'est qu'un avis personnel, en tous cas je trouve le sujet passionnant... Merci pour ta réponse Etheruem.Smile 

avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 43

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Sam 19 Oct - 17:28
En pratique, les deux sont très utiles et efficaces...et difficilement dissociables je pense.

et en coup de gueule, qui ne désigne personne ici et surtout pas ce sujet intéressant; mais qui concerne ma pratique au quotidien; je dirais qu'il faudrait arrêter les guéguerres des religions thérapeutiques (expression de mon cru) entre les traditionnalistes extrémistes et les novateurs extrémistes il y a un juste milieu qui pourrait être profitable au patient...
Very Happy 
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Sam 19 Oct - 19:17
Tout à fait Chrysalide, je suis d'accord avec toi.
Le problème qui se pose c'est lorsque les personnes ne savent pas vers quelle thérapie se diriger. Alors il est nécessaire de les guider. Oui, trouver un juste milieu serait une bonne chose, d'autant que dans la plupart des cas, une thérapie brève soulève d'autres problématiques que la personne a souvent envie de partager avec son thérapeute.

En parallèle de mes études, je me suis inscrit sur un forum de psychologie, et j'ai noté que beaucoup de personnes étaient un peu perdues au milieu de toutes ces thérapies. Certaines d'entre elles confondaient psychanalyse et psychothérapie, ou l'EMDR avec le rêve éveillé, etc. C'est un monde très dense que celui des thérapies, il faut donc bien se documenter et profiter des conseils d'un spécialiste. Mais c'est vrai que "l'idéal" serait de trouver une position médiane entre les thérapies brèves et les thérapies dites classiques, comme les TCC par exemple (thérapies comportementales et cognitives).
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 43

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Sam 19 Oct - 20:36
je suis bien d'accord avec toi, il est difficile de comprendre toutes les possibilités de travail sur soi (car il s'agit de ça aussi). Il me semble que les professionnels devraient tous être à même de proposer ce qui semble le plus adapté à la personne sans forcément prêcher pour sa paroisse. En théorie ça semble évident...en pratique c'est autre chose malheureusement.
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Sam 19 Oct - 21:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 43

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Sam 19 Oct - 21:55
Excellent merci!!!
j'adore...Laughing 
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Sam 19 Oct - 22:19
J'ai quitté un yaka doué et en grande forme, et je retrouve un yaka encore plus en forme, et toujours aussi doué ! Super !Wink Smile
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Sam 19 Oct - 22:39
Embarassed 
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Le boum des thérapies dites "brèves".

le Sam 19 Oct - 23:26
Wink 
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum