Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Internet, les contenus, la gratuité...

le Ven 17 Mai - 10:57
Il y a trois jours, Pierre Lescure a remis au gouvernement un rapport sur les éventuelles solutions à mettre en place pour remplacer l'Hadopi.
Il s'agit donc de savoir comment on permet au net d'offrir un accès aux contenus, chose dont finalement on peut rêver, tout en rémunérant leurs auteurs, ce qui est normal.

Il y a des auteurs qui mettent leur travail en libre accès. Des musiciens, par exemple, pour se faire connaître auprès du public sans passer par le filtre des maisons de disque (qui ne vendent plus de disque, d'ailleurs) - c'est le public qui juge directement. Et ça donne de tout, aussi bien des artistes de type rock indé qui font du bon boulot, qui font connaître leurs musiques gratuitement et se rémunèrent sur les spectacles, que Psy et son Gangnam style... La qualité, finalement, reste presque une question secondaire. Ou alors, Psy est de la soupe commerciale de grande qualité, c'est envisageable aussi.

Si je regarde le téléchargement de films... Bon, on ne va pas se leurrer. On trouve principalement du récent. Bon ou mauvais, ça importe peu. La mère de famille qui ne trouve pas le temps d'aller au ciné peut y voir le dernier James Bond. Mais le cinéphile qui voudrait voir, au hasard, Le convoi de la peur de Friedkin, introuvable en DVD, ne le verra pas davantage en Torrent, s'il cherche en amateur. Savoir sur quels sites aller, trouver le bon lecteur, décoder les messages d'erreur ou comprendre pourquoi ça ne charge pas... le gugusse de base qui aime juste le cinéma a de quoi se décourager. C'est pas qu'il ne veut pas payer pour voir son film, mais cette offre n'existe pas. Ou alors, on se garde bien d'en faire la promotion.

Bref, on a un outil terrible, le net, d'anciens systèmes de pensée qui furent des progrès merveilleux en leur temps (le droit d'auteur), et il faut adapter l'un et l'autre. Et pour l'instant, ça n'est pas ça.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Internet, les contenus, la gratuité...

le Ven 17 Mai - 13:03
un peu hors sujet, en Belgique francophone nous avons la Médiathèque qui propose un catalogue important de CD, 33trs, films sortant du circuit commercial standard.
Depuis quelque temps, on peu télécharger des morceaux digitalisés depuis leur site internet. Bien entendu, on est pas dans le gratuit, le service est payant et un ayant droit pour les auteurs est compris dans le prix.

Le problème du net, c'est la notion de (fausse) gratuité qui dérive au point de pirater des jeux pour smartphone , jeux qui coûtent 0,79 euros !!!!
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Internet, les contenus, la gratuité...

le Ven 17 Mai - 17:04
C'est exactement le type de possibilité permise par le net qui est intéressante ! Une plate-forme payante qui met à dispo de vrais contenus. Je ne demanderais pas mieux que de payer pour certains contenus, de bons films, de vieux albums, des séries. Encore faudrait-il pouvoir les trouver.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Internet, les contenus, la gratuité...

le Ven 17 Mai - 21:13
un jeu qui était présent sur iPhone permettait à ses clients de s'entre-tuer en se courant derrière l'un l'autre armé de fusils et autres joyeusetés. Ce jeu en ligne avait du succès (me souvient plus du titre, je n'aime pas ce genre de jeu).
Jeu à moins d'un euro !

L'éditeur c'est rendu compte qu'il avait pratiquement le double d'abonnés sur son serveur en ligne que de ventes via iTunes.
Il a donc fait une mise à jour de son jeu en y mettant une petite modification.
Après quelques jours et énormément de téléchargements de mise à jour, il a activé sa modif, et tous les pirates se sont transformés en poulet !

Les clients réguliers ont donc participé à une énorme chasse aux poulets !

Je pense que ce n'est pas une question de prix, mais de principe pour beaucoup de gens ; le piratage est un droit à leurs yeux.
Je ne vais pas me la jouer en chevalier blanc, j'ai fait comme tout le monde, et j'ai eu aussi de quoi remplir mes cds. Mais c'était déjà pareil avec les cassettes, on recopiait les films des voisins ; et avant encore on copiait la musique sur des bandes, même si à l'époque on avait moins de facilité de trouver tout.

Puis il y a le phénomène du copieur boulimique ; un copain a eu à une époque plusieurs milliers de disquettes, et je suis certain qu'il n'a jamais eu l'occasion d'utiliser le quart de ces logiciels. Mais c'était facile, les BBS étaient facilement accessibles (comme les sites pirates actuellement).

Je rejoins Sylvie sur l'idée d'une bibliothèque géante et pas chère.
En Belgique (encore) nous avons un loueur (DVDPost) par courrier qui propose également entre autres des films peu connus ; nous avons découvert quelques perles lorsque nous y étions abonnés.


avatar
M.Nightingale
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 327
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 37
Localisation : Paname

Re: Internet, les contenus, la gratuité...

le Sam 18 Mai - 0:30
@SylvieB
Il n'y a pas que la "mère de famille" qui a téléchargé le dernier James Bond, non mais oh !
Tu n'as qu'à m'affubler du doux sobriquet de ménagère de moins de cinquante ans pendant que tu y es ! Wink
Jeune papa de 32 ans, moi aimer James bond depuis toujours. Moi adorer Daniel Craig dans ce rôle (à la limite de la vénération je l'avoue); il faudra d'ailleurs que j'en parle à mon Psy un de ces jours ... Lorsque j'en aurais un !
Moi pas le temps avec bébé 8 mois aller au cinoche.

@Yaka
J'adore cette anecdote, les concepteurs de ce jeu ont fait montre de beaucoup d'humour mais surtout de finesse! Rien de pire pour les joueurs en ligne que d'être la cible de tous ! Et cela a du avoir aussi une valeur pédagogique pour les "honnêtes" joueurs qui ont du dès lors bien s'amuser à mettre la main à la pâte dans ce "sacrifice de poulets". Wink
La propédeutique de cette réponse me rassure sur l'intelligence de l'Homme dans certaines circonstances. En même temps les concepteurs de jeux sont des créatifs.
Invité
Invité

Re: Internet, les contenus, la gratuité...

le Dim 19 Mai - 1:58
Pour une fois, voilà un sujet sur lequel je peux répondre avec pertinence car je le connais bien.

Au sujet de l'Hadopi, les dernières décisions ont eu pour objet de le supprimer ou du moins de profondément le modifier au profit d'une taxe sur les équipements numériques tels que les consoles, les téléviseurs, les smartphones ... avec une amende plus légère et sans suppression d'internet en cas de téléchargement illégal.
Au final, toujours une sanction pour ceux qui téléchargent (bien que plus légère) mais le consommateur régulier et ne téléchargent pas payera sa télé, sa console, son téléphone, encore plus cher.
Rajoutons-y aussi la taxe sur les CD/DVD vierges déjà présente !
Ceci est pour moi un vrai scandale.

Parallèlement à cela on nous présente toujours las artistes comme les pauvres petits lésés par les méchants pirates.
Bien entendu ils le sont, mais ne nous leurrons pas !
Des artistes, indés ou signés, j'en connais. Ce qu'ils touchent par album vendu est assez ridicule. Bien sur il y a (dans le désordre) le pressage, la conception visuelle, la distribution, la promotion, l'enregistrement, le mixage, le mastering, ... mais ceux qui s'en mettent plein les fouilles ce sont bien les maisons de disque.
Et donc ce sont elles qui trinquent le plus.

Ces dernières ne cessent de nous proposer un contenu de plus en plus médiocre par le fond (de la soupe) autant que par la forme.
Payer encore près de 20-25 euros un album dématérialisé en MP3 (même 320kBits) , c'est un scandale.
Plus de pochette, plus de support, une qualité médiocre, un mixage fait à l'arrache, la compression (sonore)? ( http://www.dailymotion.com/video/xbt1p0_qu-est-ce-que-la-compression-semain_tech#.UZgSdLUqx8E ) aller hop, je la fous à fond pour que ça sonne bien fort ... et que ça tue l'oreille par la même occasion.
Et les majors veulent bien entendu toujours nous le vendre aussi cher ... voire plus si possible pour compenser l'inflation.


Et il y a, comme je le suis, les amoureux du vinyle.
La semaine dernière encore j'ai acheté le dernier Iggy Pop en vinyle.
Un vrai support, un pressage pas trop mauvais, un coupon pour télécharger les mp3 (pour le baladeur), c'est vrai ... mais 25 euros quand même.
Même en occase, un bon vinyle (bon état et un truc plus recherché qu'un Tino Rossi ou Claude François) c'est aussi entre 18 et 30 euros.
J'ai parfois bien l'impression de me faire entuber pour ma passion.

Je le pense avec grande conviction, pour moi les majors sont morts si ils ne font pas un gros effort sur le prix du dématérialisé ou un effort qualité prix pour le matérialisé (vinyle/cd) ... goodies, meilleures pochettes, meilleur pressage en vinyle (on s'en fout d'avoir deux vinyles 180 grammes avec 4 pistes par faces pour un album si le pressage est pourri)...

A notre époque, on est saturé de musique. Il y en a partout.
Des staracadémiciens, des Voice'iens à la pelle, à la télé, à la radio, dans les pubs, dans les films, en un clic sur youtube ...
Le coût de la vie augmente pour tout le monde et on a plus envie de consacrer un tel budget pour avoir légalement un produit de si aléatoire qualité.
La musique est devenu un bien de consommation de masse.

Pour moi l'avenir des groupes passe en effet par les concerts, d'une part et la valeur ajoutée d'autre part (CD avec goodies, vinyles de qualité avec versions inédites et pochettes revenant vraiment à une expression artistique, format mp3/flac/wav à moindre coût ...)


Contenu sponsorisé

Re: Internet, les contenus, la gratuité...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum