Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Patie
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 62
Date d'inscription : 07/05/2013

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Jeu 9 Mai - 0:36
Je n'ai pas bien compris ton cheminement, Marie...
Ce n'est pas parce que l'on est habitué à la télévision ou aux livres que l'on en devient adepte... Cela joue dans la construction du cerveau mais ce n'est pas une affaire de passions.
Marie G a écrit:Comme quoi le fait de faire des travaux depuis des années l'aide à bien étudier aussi.
hum Des travaux de quoi?
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Jeu 9 Mai - 9:29
JE constatais seulement. Les instituteurs et beaucoup d'intellectuels disaient qu'il fallait lire des histoires aux enfants.
Je le pensais aussi.
Je lui ai donc lu des histoires depuis tout petit.
Et il a toujours eu des livres dans sa bibliothèque.
Malgres tout ça et le fait que je crée des livres pour les enfants, mon fils n'a jamais été intéressé par ce suport.
Il n'a jamais lu de livre. Seulement des magazines.
Et pendant que je peins le week end lui est complètement plongé dans des travaux de menuiserie.
Il est en 1eS et il a un esprit scientifique.
Cette année il s'est plongé dans les jeux vidéos pour la première fois.
Avec tout ça il est un des premiers de la classe.
Tout en étant pas bon en français et en histoire, matières qu'il va passer en juin !
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Jeu 9 Mai - 15:37
C'est un bon argument Patie.
C'est d'ailleurs celui que présente la plupart des opposants au petit écran, et il est loin d'être mauvais.
Mais que signifie exactement passivité, activité ? Lorsque je regarde un documentaire intéressant, je ne suis pas passif (même si ce sont des images que l'on m'impose), car je cherche toujours à imaginer, à créer à partir de ce que l'on me présente (je suis peut être une exception ?). Concernant le fait d'aller se documenter après avoir vu un reportage, je l'ai déjà fait ! Notamment lorsque je vois des reportages historiques, il m'arrive souvent de me procurer le ou les ouvrages correspondants. Donc, le documentaire a été un déclencheur qui m'a permis de me procurer de la documentation écrite, littéraire. Par exemple l'autre fois j'ai vu un documentaire sur Stonehenge, et bien à la suite de ce passionnant documentaire je suis allé acheter un livre traitant de ce sujet.

Lorsque tu évoques l'activité, je pense que tu fais allusion au fait que la personne produit un travail intellectuel plus intense, où son imagination et ses capacités d'abstraction vont jouer pleinement, certes. Mais on peut parvenir à ce fonctionnement en prenant la télé comme base, même si c'est l'exception je pense. Je suis d'accord avec toi, la quasi-totalité des personnes qui regardent la télé ne vont sans doute pas se documenter sur le sujet après avoir vu un programme donné. Alors qu'à l'inverse, le réflexe est souvent bien plus évident. Mais bon, un esprit curieux n'aura sans doute pas besoin de support donné, il les utilisera tous afin d'y puiser un maximum d'informations je pense.

Il me semble que le sujet est particulièrement important pour les jeunes, car il faut les habituer à faire travailler leur esprit, un peu comme dans ce que décrivait Marie, la créativité peut se développer si on la stimule, or la passivité totale n'apporte pas grand chose. A moins de méditer toute la journée, mais sans regarder la télé alors ! Wink
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Jeu 9 Mai - 20:37
À mon avis il faut d'abord que le jeune se forme et ensuite il peut avoir un esprit critique et passer à la TV.
Mais mon avis est stupide car pour un enfant hyperactif comme je l'étais il est impossible de se concentrer en classe et on a l'esprit toujours ailleurs.
En fait il serait bon de faire des journées en 3 étapes.
Premier tiers de la journée français et maths sur papier et livres, deuxième tiers sport et activité artistique pour courir se détendre et fabriquer ou créer et 3 eme Tier du temps se concentrer sur un ordi en classe pour étudier des choses liées au monde ou à l'environnement, l'histoire etc.
Comme ça les 3 grands domaines intellecte - physique - artistique seront comblés.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Jeu 9 Mai - 21:18
Ton avis n'est absolument pas stupide Marie ! Au contraire, l'idée est intéressante, je trouve.
avatar
Patie
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 62
Date d'inscription : 07/05/2013

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Jeu 9 Mai - 23:37
Je n'ai pas bien saisi l'intérêt du passage par l'ordinateur, Marie.
Sinon, Olive, tu dis que tu vas chercher des compléments après avoir regardé un documentaire. Parfait. Mais tu n'es en rien représentatif de la majorité.
Je ne condamne pas du tout la tv! Je dis simplement, un peu comme Marie, qu'elle peut se contenter de passer après certaines habitudes.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Ven 10 Mai - 0:03
Je pensais à un tiers du temps sur ordinateur pour plusieurs raisons :
1 il semble que plusieurs tests prouvent que l'ordinateur permet à des enfants hyperactifs de mieux se concentrer pour apprendre. Ceux qui n'arrivent pas à se concentrer pour lire.
2 l'ordinateur donne une ouverture sur le monde et la possibilité d'échanger avec des classes à l'autre bout du monde ce que ne permet pas le livre.
3 l'ordinateur donne accès à des bases d'informations notamment pour des chercheurs.
4 l'ordinateur donne accès à une culture artistique tant pour la musique que pour les dessins numériques 3D ou 2 D ou pour des clips vidéos ou films que l'on ne trouve pas dans un livre.

Je donnais ce tiers temps ordinateurs à l'école permettant ainsi de former l'enfant à l'étique et la morale de ce nouvel outil. Mais pensant que le jeune n'avait pas d'ordi chez lui bien sur.
En rentrant d'une telle journée je pense qu'à la maison il doit essentiellement se reposer jouer et échanger avec parents et amis.
avatar
Patie
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 62
Date d'inscription : 07/05/2013

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Ven 10 Mai - 0:11
Qu'est-ce que c'est l'éthique et la morale de l'ordinateur?Je rebondis ensuite sur ce que tu dis du soir pour les enfants. Je ne pense pas que le soir, il ne faille que se reposer et échanger car l'apprentissage à l'école est une chose, la répétition et la révision à la maison en est une autre. Essentielle pour moi.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Ven 10 Mai - 14:32
Je sens comme un échange entre maman là ! Une expérience que je ne peux partager avec vous. Wink N'étant pas parent j'aurais quelques difficultés à vous faire part de mon expérience à ce sujet. Mais je pense qu'il faut réserver des plages de repos, le tout est de savoir comment les organiser, en fonction des besoins de l'enfant et de ses difficultés... Je ne sais.

Toutefois je pense que la télé doit vraiment être utilisée avec précaution concernant l'enfant, de même pour l'ordinateur, même si sur l'ordinateur l'enfant est tout de même nettement moins passif.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Sam 11 Mai - 0:07
Concernant l'ordinateur je pense que c'est un outil indispensable aujourd´hui puisqu'il a remplacé les machines outils de l'aire industrielle et que tous les metiers l'utilisent.
Les jeunes qui travailleront dans l'industrie seront plus armés dans la vie s'ils savent bien s'en servir.
Les parents le savent puisqu'eux même travaillent tous sur ordinateurs.

Mais je pense que c'est l'école qui doit enseigner
1 l'utilisation des logiciels
2 comment naviguer rapidement et utiliser les bases de données pour l'étude et l'apprentissage et non pour le jeux.
3 enseigner aux enfants que l'utilisation abusive peut être néfaste.

Les parents n'ont pas la formation pour expliquer aux jeunes les méfaits de l'ordinateur.
Comme on leur enseigne la morale à l'école il faudrait aussi leur apprendre ce qui est bien et mal dans les sites sur internet.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Sam 11 Mai - 0:10
Les enseignants n'ont pas davantage de formation en pédagogie du numérique... à moins évidemment de former des enseignants spécialement dédiés à ça.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Lun 13 Mai - 16:49
Apparemment c'est dans les familles que l'on communique le moins.
Les parents eux mêmes sont déjà imprégnés par l'effet "écran", ce qui rend sans doute encore plus difficile d'expliquer à leurs enfants que l'excès nuit. D'autant que ces derniers sont tentés, c'est très attractif pour eux.

Que ce soit internet ou la télé, ce sont des compensations aussi. Les gens s'isolent par manque de communication, de lien, alors ils se rabattent sur ces médias qui hélas ne sont pas forcément de bons succédanés aux relations humaines. Ce qui ne les diabolisent pas pour autant. Trouver les meilleures utilisations possibles de ces écrans n'est pas chose aisée, elles peuvent être pédagogiques ou distrayantes, mais je pense qu'il leur faut acquérir un statut utilitaire.
Mandala
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 271
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 70
Localisation : L'hay les roses

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Lun 13 Mai - 17:07
Marie G., j'ai été documentaliste pour la fin de ma carrière de prof.,c'était notre mission même si j'étais moins à l'aise avec les ordinateurs que les élèves
Ils me faisaient souvent des blagues comme me mettre L'origine du monde en fond d'écran ...ils m'apprenaient souvent la technique et moi à chercher intelligemment . Je pense que votre fils doit avoir de jeunes documentalistes plus douées que moi qui découvrait les ordinateurs. J'étais plus à l'aise avec les supports papiers.
Bon voyage en Argentine, 5 jours cela doit être très fatiguant.





avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Lun 13 Mai - 17:26
Je pense que la nouvelle génération de profs sera aussi performante que les élèves.
Il surgira alors de nouvelles matières que l'on imagine pas encore.
Pour les jeunes un cours sur ordinateur en réseau avec plusieurs classes du monde sur écran géant serait une révolution et je n'imagine pas alors un seul jeune démotivés.

Merci bleu. Oui le voyage sera fatigant mais j'ai des amis la bas et je veux commencer à monter des projets en relation avec leur histoire qui est aussi en partie la mienne.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Lun 13 Mai - 17:31
Oui, et cela rejoint l'idée de l'utilitaire.
Dès qu'il y a interaction il y a enrichissement, surtout dans ce cas. Par interaction j'entends échange constructif.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10791
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Lun 13 Mai - 17:55
Je ne sais pas s'il est "reposant" de regarder la television.
Je ne parle pas d'un film, d'une serie ou quoi sur DVD, je parle bien de la television.
On passe notre temps a etre coupe par la publicite, devant laquelle on reste scotche, laissant notre cerveau a l'ecoute gober des messages nous poussant a la consommation de produits dont on n'a pas besoin.
Si on choisi de zapper, alors au contraire, on quitte un univers pour atterir dans un autre. Notre attention doit faire le grand ecart. Puis on revient 5 minutes plus tard au sujet initial, nous faisant immediatement oublier ce qu'on vient de voir pendant notre zapping.

Bref, je pense qu'au contraire, on travaille dur, a la deconstruction de notre attention sans doute, mais on ne se repose pas.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Lun 13 Mai - 18:01
La publicité travaille beaucoup à la déconstruction du téléspectateur ! Car elle induit une passivité dangereuse.
Il existe beaucoup de parents qui pensent que si leurs enfants regardent la pub cela va les amuser et les occuper pour un temps, c'est un raisonnement que je trouve dangereux. Parce que les messages publicitaires s'adressent à l'inconscient de l'être, en y introduisant des données qui parfois peuvent être injonctives, ou perçues comme tel par le subconscient.

Il m'est arrivé de faire ça moi aussi, zapper parce que rien ne me plaisait, pour finalement revenir au programme initial. Et là je m'aperçois que j'étais piégé par une forme de passivité volontaire qui n'était pas très constructive. geek
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Lun 13 Mai - 21:56
j'aime bien l'enregistrement en direct, on démarre 10 minutes après le début du film et on zappe les pubs.

Mais rien que zapper me fait perdre l'ambiance du film. C'est une plaie, même si elle est utile pour faire vivre les chaines de télé.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Mar 14 Mai - 10:13
Mais on peut suivre un autre chemin, plus agréable, plus sûr. Il suffit de se laisser glisser sur une pente courbe et passer de la télé à la radio. Une fois réfugié sur France Culture, par exemple, on écoute du vagabondage poétique. La radio a pour elle d’être fluide et mobile. Un seul sens étant mobilisé, comme lors d’une lecture, on conserve tout son esprit critique et en produisant les images soi-même, on fait travailler son imagination.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Mar 14 Mai - 10:34
+1
La TV n'est pas une dictature. Et nous avons notre libre arbitre. Une liberté de penser.
Personne nous impose de regarder la TV.
Et on s'en passe tres bien.
Sur ordi on peut charger le film qu'on veut, choisir un débat qui nous interesse ou un reportage.
La radio effectivement est aussi un bon média. Pas de paillettes juste de l'information et de la réflexion et pas d'accoutumance. Ça laisse le temps de créer de rêver d'être acteur de notre vie et d'échanger avec des réseaux d'amis réels.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Mar 14 Mai - 11:52
Comme audio-visuels, je n'utilise que You Tube auquel j'ai le libre choix, et tous les matins, durant deux heures, France-Musique, en petit déjeunant et durant ma toilette.
Je ne surcharge pas mes méninges, surtout que mon cerveau est requis par aileurs par des tas d'autres réflexions. Et j'ai mis sur ma boite aux lettres une interdiction formelle de toute pub. J'arrive à gèrer ma petite vie qui me reste commodément (ou presque).
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Mar 14 Mai - 13:07
C'est comme ça qu'il faut vivre pour profiter de chaque instant. La vie est très courte il ne faut pas la gaspiller.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Mar 14 Mai - 19:05
C'est vrai Marie.
Du coup j'évite de perdre trop de temps devant des programmes télé qui ne m'apportent rien. Je crois que vient un moment où il faut "régler" son rythme, son rapport à la télé, voire l'éliminer. Enfin, en ce qui me concerne je pense qu'à terme j'essaierai de m'en détacher.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Mar 14 Mai - 19:14
Tu as bien raison Olive. Les rapports humains et la vraie vie sont trop importants pour se laisser posséder par la TV ou l'ordi. Il faut savoir doser.
Mais c'est plus facile quant on est au soleil ! Wink
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

le Mar 14 Mai - 23:16
Oui Marie, j'admets que j'ai ce privilège... Wink
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Contenu sponsorisé

Re: Les éventuels méfaits télévisuels

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum