La Kultur, oui, mais populaire !

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Marie Gouze le Sam 6 Avr - 16:13

Neutral Very Happy

Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Guthrie le Dim 28 Avr - 21:25

Bref ! Secret Story, Koh-Lanta, The Voice, Graines de Star, la sphère porno, maisons et jardins, poker, paris sportifs... nous sommes confrontés à un pluralisme infantile très certainement durable et qui hélas ne peut être ignoré car bruyant, visible, puissamment répercuté et démultiplié par les médias de consommation. Aller à contre-courant vous fera passer au mieux pour un nostalgique dépressif, au pire pour un vieux réac à la con. Dans ce paysage où tout devient culture – drogue, animaux de compagnie, présentateurs télé, jet set, pizza, sushi –, les artisans du continuum culturel, ne jouissant pas de la même exposition, se retrouvent noyés sous une quadruple couche d'indifférence. Et voilà le vice du truc, voilà le drame : puisqu'on ne parle pas d'eux ce sont forcément des indésirables, des farfelus, en un mot des ratés ; on rejoint l'idée de la Rolex à 50 balais. A quoi ça sert la culture si tu passes pas à la télé ? A quoi ça sert d'être chanteuse si t'es pas jugée par Garou, Jennifer, Pagny et Bertignac ? Oui... on ne pouvait pas trouver plus improbable comme quatuor, un braillard, une midinette, un escroc, une estrasse, et pourtant les gens marchent à fond. Si le fric a tué le sport et les sportifs, il a flingué aussi la culture avec des représentants de plus en plus invisibles. D'ailleurs c'est pas ce même Pagny qui "chantait" : vous pouvez me prendre mes villas, mes voitures, mes motos, mon frigo, mon american express, mes comptes en Suisse, mais vous n'aurez pas ma liberté de pensée ? Mon dieu mais quelle horreur ce mec... quelle horreur !!!
pale


Dernière édition par Guthrie le Dim 28 Avr - 22:10, édité 1 fois
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Herodote le Dim 28 Avr - 21:48

Je veux bien, moi, de la liberté de pensée de Pagny, à ce prix là !
Oui, vous avez raison, Guthrie, mais je me pose une question à laquelle, malgré les ans, je ne puis pas encore oser répondre : "La Culture (ou "Kultur", puisque nous en sommes à "Tappert"), c'est quoi ?". C'est pourquoi je n'ai pas réagi à ce thème imposé qui semble tenter quelques participants de bonne foi. Vous avez mille fois raison, mon cher Guthrie, et bien plus encore que sous les exemples que vous citez. Je pourrais vous en citer de plus proches et de plus significatifs que ceux-ci. Ne vous focalisez pas sur Pagny. Il y a des milliers de Pagny sur notre sol. Des qui chantent juste mais qui disent des conneries, des qui chantent faux sur des poèmes d'Aragon, des qui se prennent pour Abbado ou Menuhin alors qu'on n'en voudrait pas sur les bords de la Marne, etc... D'autres qui se prennent pour des écrivains alors qu'ils ne sont que des barbouilleurs comme les peintres du même métal.

Ah Guthrie, que c'est bon d'être de votre côté. Je rève de n'être qu'à côté du "bon sens". Le voici servi, sur votre plat ronchonneur habituel . Merci !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Guthrie le Dim 28 Avr - 22:51

Je comprends d'autant votre gêne que la polysémie du mot culture est souvent responsable de malentendu dans un débat. On peut entendre culture au sens spirituel du terme : connaissances, savoirs, esthétique, tout ce qui en gros enrichit et élève l'esprit. Ou bien au sens ethnologique : ce n'est pas ce qui élève l'esprit mais ce qui donne constitution de base à une collectivité. Dans ce sens, elle est ce qui unifie alors que dans le sens premier elle serait ce qui différencie. La forme d'une arme, d'un outil ou d'un masque, ainsi que les significations dont ces objets sont porteurs, tout cela représente la culture ethnologique d'un peuple. Les gens les créent et les utilisent en tant qu'objets communs dans cette société. Mais en tant que liens à la transcendance, à l'esthétique, au savoir qui est engagé dans tous les cas, eh bien il ne s'agirait plus de culture ethnologique mais de culture au sens usuel qu'on donne à ce mot.
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Herodote le Dim 28 Avr - 23:22

Mais ce sens usuel, Guthrie, nous ramène à la définition commode, que dans ma carrière errante, j'ai énoncé comme un aphorisme d'airain. Je suivais ainsi Pierre Henquet, mon supérieur à l'Unesco, lorsqu'il affirmait : "Tout se résout en Culture".
Oui, c'est commode mais, vous le démontrez très bien, Cher Ami, il y a de nombreuses maisons dans la maison du père et c'est à une démonstration de cette compartimentisation que j'assiste avec , je ne dirais pas tristese (je prends le monde comme il va), mais la surprise de me voir amené à réformer non pas LE sens de Culture mais LES sens d'icelle, comme vous nous invitez si bien.

Merci encore, mon cher ami, moi qui suis si justement posé sur ma branche incertaine.

Pour répondre à ce que j'ai trouvé bien plus haut et qui n'entre pas dans ma culture : je ne boude jamais. J'en ai fini avec ces espiégleries en culottes courtes. Il peut se trouver que les sujets m'ennuient et je ne crains rien tant que l'ennui (qui n'est qu'autant de temps perdu) ou que j'aie autre chose à faire, ou à réfléchir, ou à tracer et à corriger, ou à écouter, ou plus simplement à lire quelque chose qui me requiert davantage. Je me promène seulement, parfois, là où mon contrat avec mon fournisseur d'Internet m'autorise à aller. C'est strictement tout. Merci encore, Guthrie, de vos interventions auxquelles je suis sensible.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Guthrie le Dim 28 Avr - 23:47

Merci à vous, Hérodote, d'avoir pris la peine avec moi de reprendre le fil.
Je crois que nous aurions autant de mal à définir ce qu'est aujourd'hui une oeuvre d'art.
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Marie Gouze le Lun 29 Avr - 0:27

Guthrie. Je vous admire. Vous parlez bien. Une langue quasiment disparue à l'oral. J'aurais rêvé de recevoir des lettres avec des phrases aussi bien tournées. Mais le siècle ne s'y prête pas et je ne suis pas sûre de le mériter.
Quel bonheur de lire vos échanges avec Herodote. A mon niveau on a peu l'occasion d'être invitée dans des échanges épistolaires d'hommes de votre niveau. J'aime le net pour cette possibilité d'indiscrétion qu'il nous donne. Nous laissant à voir comme au travers d'une serrure non les jambes d'une princesse mais les neurones de deux princes. Recevez mon humble admiration.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Guthrie le Lun 29 Avr - 1:55

C'est très gentil, Marie G., mais je vous assure que je ne sais pas écrire !
J'ai simplement des réflexes périmés.
Et vous avez raison, à une époque où l'humanité n'a peut-être jamais respiré par des organes aussi insensibles, revêtir le costume Prince de Lu et déclamer ses phrases un genou en terre, ça ne rapporte plus.
Que des ennuis !
Geste trop maniéré.
Ridicule.
Pourtant c'est des années de travail, ça ne se fait pas en un jour !
Ben non...
S'efforcer d'être beau en dedans est devenu le plus ringard des défauts.
Je vous embrasse, Marie G.
Et vous retourne le geste en vous caressant la crinière pour dire bonsoir.
cat

P.S : Hérodote, lui, sait écrire. D'ailleurs il est l'auteur - entre autres - d'un roman, La Grenouille Noire, qui ne vous déplairait pas je pense. L'action se déroule dans un petit port près de Tanger.
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Marie Gouze le Lun 29 Avr - 9:13

Le résultat est là.
Je suis arrivé à Paris à 12 ans après avoir couru des années pied ni sur les chemin de terre. Mais parents enseignant la langue de Mpntaigne et les poèmes d'Aragon mon laissé totale liberté pour choisir mon chemin et je le traçais avec les couleurs que je fabriquais avec la terre.
En descendant du Boeing je reçu dans la figure cette belle culture de mes ancêtre et curieuse et avide je n'ai cesser de la découvrir et d'essayer de la comprendre.
Mais 30 ans après l'impression sur vous me fîtes reste pour moi aussi impressionnantes.
Que ce soit la sale Kultur populaire qui fait lien entre les francais ou la belle culture des princes qui me fait l'honneur de se découvrir, j'en admire la finesse, le travail, la générosité, la profondeur d'âme. Comme une expatrié qui serait revenue de la route des épices descendue de l'orient express avec sescaŕets de voyage, tout ce qui vient des Français l'éclaire et me chahute.
Oui vous avez raison de parler de l'âme profonde qui se dégage en un majestieux discours de prince. Et a votre caresse sur la crinière sauvage je vous revoie un hennissement de cheval sauvage et libre. Very Happy
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Herodote le Lun 29 Avr - 10:47

Il n'y a d'oeuvre d'art que celles qu'on ressent comme telles : Qu'est-ce que ce ressenti ? Si je pense à des tas de choses (y compris des moins lisibles par Mme Boutin) chaque fois que mon grand livre d'art antique me montre, l'"Eros à l'arc" de Lysippe (école de Praxitèle), si je ne puis retenir mes larmes silencieuses en écoutant le duo final du IVè acte des "Troyens" de Berlioz, si je ne puis que m'étrangler quand je me récite pour moi seul tout "Phèdre" de notre grand Racine, et notamment le premier acte (qui annule tout Freud par avance), si je ne puis que compatir de loin aux tourments de mon ami Pimbi, le si regretté d'ici, si je me sens effleurant de mon pas d'ordinaire si lourd les plateaux de fleurs de Monet, nénuphards grouillant de vie en profondeur qui me chatouillent ls pieds, si...si... c'est que des oeuvres d'art sont là, omni-présentes et qu'elle sont escortées par d'autres, innombrables, que je me sens prêt à me livrer à elles comme on se livre à un amant ou à une fée (ce peut-être les deux à la fois). Ce sont mes "oeuvres d'art," et je n'en pourrais donner une autre désignation. L'Art est subjectif, sans quoi il ne sortirait pas du "Y'a bon, Banania" qui souligna le jazz (tare imprécise et durable) dans ce qu'il a de "musique nègre".
Je sais, Guthrie, que nos goûts, notamment musicaux, divergent. Que m'importe. Ce sont les vôtres qui vous fabriquent et c'est louable aisni. Je me suis installé dans les vêtements que j'ai tailés à ma convenance grâce à des parents exceptionnellement intelligents. Non point, ai-je dit par ailleurs, qu'ils s'abstinssent de visiter mes bulletins de notes et d'appréciation scolaires. Je savais, très tôt, que ma liberté devait se payer à cette aune, comme la tenue à table ou lorsque nous allions faire des visites, la tenue vestimentaire, la rigueur du français que je parlais et, à propos duquel mon Père surtout ( bonjour Papa, je t'embrasse encore, les yeux humides, car rien ne te remplacera jamais) était d'une exactitude extrême. Moyennant quoi j'allais à mes leçons de piano, au catéchisme (ondulant entre vertu et vice, comme on dirait à présent) et surtout baguenauder çà et là seul ou avec d'autres, qui me parlaient et dont je recueillais le miel comme les abeilles ssur les lèvres de Platon.

Si nous écrivons correctement, tous les deux, Guthrie et moi, Marie Gouze (qui portez ici le patronyme du beau-père de François Mitterrand, Franc-Maçon, Proviseur, et viré de ce fait par Vichy), c'est que c'est une part de notre "oeuvre d'art". Pas besoin de s'escrimer à grimper à notre niveau de Culture. C'est bien plus simple que celà : il suffit de gravir un par un les barreaux de l'échelle, comme si on avait à changer une ampoule au plafonnier. Fiat Lux et la Lumière Fut ! On voisine avec les Princes qui écrivent "bien" ? Mais c'est dans la nature des choses. De même que la pomme de Newton tombe, tout ce qui est éthéré et pur, et chaleureux surtout, monte irrépressiblement. En ratiocinant les vielles , déjà mortes, antiennes de la modernité, on assassine la Beauté Immanente. Non pas transcendante, mais, j'ai bien dit, Immanente.
Je ne pense pa que ce soit en se donnant des tours de rein qu'on aille ramasser la Culture à la petite pelle et à la balayette. Grimpez, grimpez , grimpez sans cesse. Il n'est pas de paradis de Beauté inatteignable. Il y faut seulement le vouloir.

C'est ce que Guthrie et moi faisons, lui avec ses éclats qui m'imposent le silence, en attendant que se calme le "grain".Moi avec mes vieux doigts qui font que je vais, sitôt ce billet terminé, chercher sur Google au mot, souvent recherché: "arthrose". Il me reste mes yeux et mes oreilles, ma peau froissée, mes muqueuses tannées par le temps, pour vous présenter mes moyens de me découvrir MES chefs d'oeuvre.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Pimbi le Lun 29 Avr - 12:04

Il y a bien longtemps que je ne suis pas venu sur ce forum, pour des raisons qu'Hérodote, entre autres, connaît. Brisons-là, la matière est usée jusqu'à la corde et je ne veux pas m'y appesantir.
Si je fais une entorse à ma décision, c'est que le sujet m'intéresse, celui de la sacro-sainte "culture". Eh oui, prononcer ce mot-là, aujourd'hui, c'est presque dire un gros mot : il suscite l'émoi, la colère, la violence, l'outrage, la médisance, la moquerie, toutes les formes d'ostracisme possible, depuis l'exil intellectuel jusqu'à la déportation dans les goulags du prêt-à-penser au fronton desquels est gravé en lettres capitulaires le redoutable verdict du juge suprême des cervelles mal emmanchées : élitiste ! C'est qu'il faut bien apprendre à vivre à tous ces petits godelureaux qui se piquent de ne pas humer les brisées de la grande machine pédagogique officiellement agréée d'utilité publique.
La culture, qu'est-ce que c'est donc ? J'apprends une langue, je me cultive. Je découvre le seizième quatuor de Beethoven, encore une fois, culture. A présent, si je fais caca d'une certaine manière qui se démarque du procédé majoritaire, là tout de même je rougirais un peu de parler de culture. Voyez-vous, chers forumeurs, il en va du mot "culture" comme du mot "ami" ou du mot "génie", on le cuisine à toutes les sauces, et les plus insipides sont encore les plus redemandées. Or, ne vous déplaise, l'amitié est un privilège rare, et le génie un don encore plus distribué à compte d'apothicaire. Je sais, je sais, il est de bon ton de mettre de plain-pied Justin Bieber et Léo Ferré, mais je n'y trouve pas mon compte, allez savoir pourquoi, et d'intuition il m'arrive (ô le vilain "élitiste") de distinguer Pennac de Marc Lévy et d'affirmer haut et fort que l'un vaut infiniment mieux que l'autre. Ce sont là des faiblesses indissociables de la complexion humaine qui croit toujours tout savoir et s'imagine démontrer par A + B que ses chimères sont autant de vérités irréfutables.
Pardonnez donc au pauvre pécheur que je suis d'aimer mieux écouter la Orchestra sinfonica juvenil de Caracas sous la direction de monsieur Dietrich Paredes interprétant la Bacchanale de Saint-Saëns, aux filets de voix de tel ou tel "artiste" qui se déhanche sur une scène en bredouillant des niaiseries à la mode.
Je suis incorrigible, mais je persiste et signe.
Hérodote, réservez-moi une place à confesse chez madame Boutin, d'urgence : mon âme est en grand danger de perdition...
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 33
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Marie Gouze le Lun 29 Avr - 12:06

Vous butinez la culture avec votre cerveau bien fait comme vous aimez à le souligner, cette intelligence que les fées vous ont servis à la naissance et dont vous avez la noblesse d'en faire ce à quoi elle sert, le tri et l'assouvissement de ce désir de savoir éternel et toujours jeune. curiosité de princes toujours éblouis et qui nous retranscrivent une partie de cette lumière avec des mots si beaux.

Pour ma part les fées ont été aussi très généreuses et je les remercie là humblement, elles m'ont données des mains qui crééent sans même que je le décide car elles sont mon intelligence.
Elles m'ont donné aussi une sensibilité que vous pouvez nommer sensiblerie, qui m'ouvre à vous, et à eux, à tous, toute forme de culture qu'elle soit dans les nuages ou dans la boue. Car elles ne m'ont pas donné le discernement, elles m'ont juste donné cette peau si sensible qui réagit à toute caresse, ces yeux qui pleurent devant une oeuvre quelle qu'elle soit, car ils sont reliés directement au coeur,
et une âme aussi qui reniffle la beauté et le talent pour m'en repraître sans essayer de jamais comprendre, parce que les fée ne m'ont pas fait pour cela, comprendre, mais juste pour ressentir fortement.

bref. Je lis oui, j'écoute, je regarde, tout. Mais pas de tri malheureusement. Il m'en manque l'organe. Et c'est irrémédiable. Je suis faire comme ça.
Mais comme je dis toujours à mon fils "il faut de tout pour faire un monde". J'essaye de rendre mon fils ouvert et tolérant. Car juger ne sert à rien.
Je pense vraiment que c'est la différence de chacun qui fait la richesse de tous. Et je suis heureuse de tout ce que vous m'apportez par ces mots que je bois dans vos textes. Continuez à être celui et ceux que vous êtes et je continuerais à être celle que les fées ont voulu que je sois, je n'ai de seule ambition de découvrir sans cesse, pas de savoir. Et le chemin est long et magnifique.

Concernant le patronyme de Gouze, c'est le nom d'Olympe de Gouges.
Le mien est seulement Fleuri.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Herodote le Lun 29 Avr - 12:46

Cher Pimbi, tout à la joie de vous relire ici, je salue notre vieille amitié,née ici, dans des circonstances particulières et poursuivie jusquà ce que je vous retrouve sur ces pages.
Je n'ai point d'accointances particulières avec Mme Boutin et pense, mon tempérament et mon passé m'en dissuadant, n'en avoir jamis. A moins qu'elle ne revienne à une meilleure lecture de l'Evangile qu'elle prêche et qu'elle lit cul par dessus tête. Elle a tordu le cou de Jésus et celui de l'Apôtre de l'Amour (le dernier, comme il fut le dernier prophète ; c'est sa grandeur incomparable) Jean l'Evangéliste ou de Patmos ou d'Antioche. C'est imprdonnable et je réinventerais bien l'Enfer, ses Pompes et ses Oeuvres, pour l'y faire rôtir comme ses séides passés firent rôtir des "agneaux en colère" comme le Torquemada de Hugo (que vous chérissez, je sais)
Vous dites préférer la Bacchanale de Saint-Saëns, à la voix de --disons-- Pagny, pour flatter cet Ami Guthrie et que vous devez apprécier aussi. De la guimauve dans de la m..., ça doit faire une bizarre complexité. Avec Mme Boutin tonnant de tous ses éclairs ("à la vanille pour les p'tites filles, au chocolat pour les p'tits gars")

Mais voici le point de vue de Pimbi ( reprenons nos nippes qui nous distinguent de tant de gens qui nous connaissent pourtant!). Après celui de Guthrie. Et, tout modestement , le mien. Ma fierté est d'avoir réuni, en ce jour qui fleure déjà le muguet de toutes les libertés, vous deux à moi, et Pimbi et Guthrie. Je vous considère comme des fleurons de notre langue, dont je suis amoureux-fou, et même si c'est pour un instant, je le savoure avec gourmandise et le lappe doucement toutefois comme un met rare et délicieusement divin. Spirale a bien de la chance de s'être trouvé des compères de la sorte.

Dire que je suis en accord avec Pimbi serait un solécisme. Avec Guthrie aussi.
Rions gaiement, tout nous y invite au milieu de la langue de Montaigne et d'Aragon (Marie Gouze) et dansons le Bonheur d'être cultivé "à la carte", mais seulement avec le contenu de la grande carte. Elle est si longue dans notre pays que nous n'en viendrons jamais à bout !.

Tenez, moi qui vous parle, je n'en suis pas encore venu à bout..Et de loin !.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par MathieuMf le Lun 29 Avr - 12:52

cheers Pimbi cheers
La culture est multiple, et certaines cultures parlent plus qu'à d'autres. On parle ici de musique, mais on peut transposer la même chose sur les différents mouvements dans la peinture (hors bâtiment ...) - en osant aller jusqu'à la peinture de rue.

PS : Voilà que j'ai une envie soudaine de pain au raisins Smile

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 39
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Pimbi le Lun 29 Avr - 13:18

Surtout, pas de gêne culturelle : les pains aux raisins font partie du patrimoine indélébile d'une nation digne de ce nom.

Sans pains aux raisins, point d'avenir...
Spoiler:
Louis-Amédée de Pimbi - Réflexions sur les tolérances oesophagiques à travers le monde - Editions Miam & Glou
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 33
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par febus64 le Lun 29 Avr - 14:24

Bonjour Pimbi, heureux de te lire de nouveau.
Bientôt de retour au pays après deux ans "d'exil", peut-être nous rencontrerons nous lors des fêtes de l'espadrille à Mauléon et du piment à Espelette, qui, malgré tout sont des manifestations culturelles.
avatar
febus64
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 744
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 56
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Pimbi le Lun 29 Avr - 14:38

Ah, pour ça oui ! Il n'y a rien de plus culturel qu'une bonne fiesta à Mauléon ou dans les environs, et ceux qui disent le contraire sont des vilains pas beaux et pas gentils.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 33
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Marie Gouze le Lun 29 Avr - 14:50

Kultur or Culture ? that is the question…
to be or not to be comme dirait l'autre…
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par febus64 le Lun 29 Avr - 14:55

Yo, et aussi la fête du Madiran dans le prieuré, un peu plus près de de la maison, j'arrête là cet aparté touristico-gartronomico-culturel
avatar
febus64
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 744
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 56
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Pimbi le Lun 29 Avr - 14:57

"Quand j'entends le mot culture gastronomique", disait un plaisant imitateur, "je sors mon bicarbonate de soude".
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 33
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par febus64 le Lun 29 Avr - 15:04

Laughing
avatar
febus64
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 744
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 56
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Herodote le Lun 29 Avr - 15:43

Vous avez changé d'avatar, cher Pimbi, et c'est une bonne chose. Celui-ci vous va bien mieux. Il me semble plus conforme à votre personnalité véloce et primesautière. C'est bien plus proche de votre culture.
Je pense que le mot "Kultur" orthographié à l'allemande n'est plus impliqué désormais. Je préferais le tout simple "Culture" en français, maintenant que tout a été dit par opposition à ce qui n'était pas"populaire". Ce second terme fait froid dns le dos ces temps-ci . Il sent le populisme, avatar latin de la démagogie. J'aimerais mieux (vous allez voir comme notre langue est richissime) : "Culture par, ou pour le Peuple, sans préjudice de Culture au Peuple ou du Peuple. Chacune ayant son sens différent, suivant que vous utilisez une préposiion ou une autre, un artcle ou l'autre. Si on y ajoute les pluriels,on tombe dans une extrapolation de nuances dont je me régale, mais il faut avoir le goût d'écrire pour cela..
Sans parler des sens voisins comme agri-culture, hémo-culture (dans des boites de Petri); et tous les préfixes que vous pouvez inventer, depuis le banal "néo-culture" (qui ne signfie rien que parler pour parler) et pourquoi pas, dès lors, archéo-culture et paléo-culture. Ceci pouvant se combiner avec tout ce qui précède, sans nulle gène dans cette langue extraordinaire qu'est le Français, notre langue, notre héritage, notre patrie.(cf. Matzneff, très grand écrivain français vivant, d'origine russe pur sang, et farouchement accroché à l'Orthodoxie russe, qui écrit : "Ma Patrie c'est la langue française". )
On ne peut aborder le sens de la Culture si elle n'est pas définie. Or, bernique !, elle est indéfinisable et les trois auteurs que composent avec moi Pimbi et Guthrie, en conviennent. Quant à Marie Gouze elle prend le tout en vrac, à charge pour elle, dans un monde ulérieur, d'en faire le tri !
C'est pourquoi je me sens si peu attiré par les essais lexicographiques de type Wikipedia, qui sont sans cesse en train de s'exhorter à modifier quelque chose. Le seul vrai dictionnaire est celui dont le "tri" a été fait à l'avance, sur des bases, en lieu et en époque, solides, tel celui de Bayle qui m'a toujours paru le plus intelligent.
Me voyez-vous, ou Jean-Dominique, entreprendre un dictionnaire philosophique avec Olive !
Que chacun dise ce qu'il entend par "Culture" déjà. Après quoi, si celà tourne court on se quitte bons amis. Si ça dure plus longtemps, ne nous leurrons point : il y aura toujours des indices qui avertiront des distorsions futures, immédiates ou éloignées, et qui crieront "Halte-là"!

Cest ce que je nous souhaite de moins mal.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Pimbi le Lun 29 Avr - 15:57

On pourrait aussi tenter de distinguer "culture" et "tradition", ce ne serait pas inintéressant. Les traditions d'un peuple se confondent-elle avec sa culture ou n'en sont-elles qu'une partie, comme qui dirait un des nombreux tiroirs de la grande commode ?
Certains vous répondront, lorsqu'ils ont à cœur de justifier les pires outrances d'une tradition (l'excision, par exemple, mais aussi la chasse, la tauromachie...), qu'il s'agit d'une culture, que par conséquent elle est intouchable, qu'on ne la réforme pas comme cela, etc., tous arguments rebattus qui perdent tant de leur substance qu'il n'y a que la cécité délibérée de leurs défenseurs pour n'y voir que leur propre azur. D'autres distingueront la tradition collective de la culture individuelle et changeront de terme selon que l'on s'adresse à une ou à plusieurs personnes.
Bref, la discussion est loin d'être close.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 33
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Olive1968 le Lun 29 Avr - 16:41

Oui, et tout cela est très évolutif...

Je suis ravi de te revoir par ici Pimbi ! Very Happy Comme tu vois je suis toujours aussi vaillant pour échanger. Salut à toi !

La culture est plus profonde, c'est ce que tu as voulu dire je pense, elle est un peu l'essence d'un peuple, ses fondements. Les traditions sont évolutives, parfois transitoires. D'ailleurs on peut rencontrer des traditions qui ont été importées, sans que cela n'ait affecté la culture locale, disons pas trop.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Marie Gouze le Lun 29 Avr - 17:18

Herodote, vous m'avez fait rire. Non seulement vous êtes érudit mais vous êtes aussi drôle ce qui ne gâche rien, c'est un régal de vous lire. Je n'ai pas tout compris mais là n'est pas l'essentiel pour moi.

J'aimerais tant avoir plusieurs vie pour reprendre chacun de vos mots qui me sont inconnus ou chaque écrivain dont je ne connais que le nom pour en lire toute la prose. Mais le temps passe et la vie est si courte !

Pas le temps de trier le bon grain de l'ivraie. Chez vous il n'y a que du bon grain, je gagne du temps ! C'est un bonheur.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Kultur, oui, mais populaire !

Message par Herodote le Lun 29 Avr - 18:49

Pimbi (ou aux raisins), très cher, vous faites l'impasse, par prudence sans doute, sur certaines traditions qui sont présentées comme telles pour justifier une culture et qui ne sont, en fait, que des sous-produits d'une coutume religieuse, dont la transcendance, bégayante, a déjà prescrit le respect à plusieurs reprises. On ne peut pas dire que ce soient des facteurs de culture, non davantage que l'assassinat des taureaux dans l'arène, la chasse aux merles pour en faire du pâté à touristes, même si, dans la nuit des temps, il y eut des justifications religieuses, comme celles qui importée en Egypte par les Nubiens, en vint à se trouver phénomène de culture, comme l'ablation préputiale (dont on commence à mesurer aux States, l'effet négatif). Ceci ne saurait s'incorporer à une Culture, pas plus que l'excision qui visait l'autre moitié du genre humain. Mais plutôt bien à une anti-Culture, dont il faudra bien un jour la mesure de nature à la qualifier elle aussi. (Notre ami très cher Guthrie aurait tout de suite , comme si on lui piquait les fesses avec une alène, le réflexe de dénoncer Pagny !).
Il y a des traditions fondatrices de Culture que nous devons tout faire pour conserver avec toute la piété des âmes confites dans l'organisation de l'Univers, telles, par exemple, la Foire aux espadrilles de Mauléon. Il y en d'autres à éradiquer, celles qui saccagent le corps et le mental (c'est tout un) du genre humain. J'en ai cité quelques-unes néfastes jusu'à présent dans leurs effets, non sans, vous l'aurez observé prendre des détours savants pour éviter de choquer quiconque.

Il reste, Cher Pimbi, que vous avez raison dans votre approche des Cultures à l'aide du viseur des traditions. Mais laissez-moi y ajouter la traque nécessaire (plus que celle des pauvres éléphants dont Giraudet nous montre une fois encore des photos superbes) aux traditions sanglantes et humiliantes et mutilantes, qu'on veut nous faire passer comme des éléments culturels. Comme si les genoux des bonnes soeurs, par le cal qui les recouvre, témoignaient d'autre chose que de leur invariable piété, sans que celle-ci ajoute quoique ce soit à la culture ds Ursulines, des Bénédictines ou des Trappistines. Encore leurs genoux y trouvent-ils un confort d'agenouillement devant le Saint-Sacrement, dont je ne puis rien vous dire, ne l'ayant moi-même jamais expérimenté.

Marie Gouze, vous avez néanmoins un tri à faire dans ce que j"écris : le tri entre ce qui correspond à votre "vous" profond " et ce qui s'en éloigne ou dont vous n'avez que faire. Restez "vous". Et lisez si vous voulez (il y a d'excellents livres et je suis le nez dedans un chef d'oeuvre de la littérature mondiale contemporaine (cf, le blog de Delta-le-Merle)). Mais que les idées des autres ne vous atteignent pas plus qu'elles ne vous protègent. Amen. (Et merci).
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum