Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mar 16 Avr - 10:06
Attention ! Ce message pourrait foutre un incroyable bordel ! Merci aux âmes sensibles de l'ignorer !

Heu... Non sans déconner je voulais juste revenir sur deux - trois petits propos qui ont été écrits ici... Je pense notamment à l'échange Marie - Ethereum sur le "monde des bisounours". J'veux bien sûr pas refoutre la merde c'est pas mon intention... Mais heu... C'est vite parti dans les tons pour pas grand chose. Parce que finalement vous avez tous les deux tenu des propos qui s'opposent pas vraiment.

Parce que d'un côté Marie a raison, y a eut des époques bien pire niveau discrimination, genre heu... je sais pas moi... le moyen-âge ?

- OBJECTION !!!

Oui bon d'accord ça remonte à loin... Mais mine de rien la traite des noirs, le racisme et compagnie ça remonte à pas si longtemps. Et ouais ! Et maintenant c'est interdit de frapper quelqu'un juste parce qu'il est différent... Bon même si y en a qui le font quand même soyons réalistes. Mais dans le principe c'est interdit, donc c'est déjà un bon point. Tout n'est pas blanc mais tout n'est pas noir non plus. Le monde c'est plutôt un ensemble de nuances de gris.

- Comme Michael Jackson ? Moi j'ai bon ? Moi moi moi ? Hein ? J'ai bon ? J'ai bon ?

D'un autre côté c'est Ethereum qui a plutôt raison en disant que (je résume un peu) ça a beau être un principe qu'il est interdit de cracher sur les gens parce qu'ils sont différents, mais dans la pratique y en a qui persistent à perpétuer des actes injustes et violents. C'est comme le mariage pour tous. Il est certes devenu légal, il n'en reste pas moins des personnes qui ont toujours pas digéré la pilule.

- La pilule rouge ou la pilule bleue ? Choisis bien !

Et le combat est pas forcément gagné. Ben ouais ! La bataille est gagnée bien sûr, mais pas la guerre.

Bon et pour ce qui est de cette phrase :

"Si tu veux changer le regard que les gens porte sur toi ne vas pas la nuit avec un manteau en cuir de gothique, inscris toi dans un parti et fais de la politique."
Et si c'est plutôt les autres qui faisaient des efforts pour accepter que les autres aient des goûts différents, hein ? Quelqu'un d'un tout petit peu intelligent va pas juger une personne par son look mais plutôt par sa personnalité.

Et puis on n'est pas tous intéressés par la politique. Surtout quand on voit à quel point le cercle politique est pourri et corrompu, même s'il y a surement des gens bien dans ce cercle, force est de constaté que se sont toujours les requins et les malhonnêtes qui gagnent tant qu'ils sont assez malins pour ne pas se faire attraper.

Conclusion ? Heu... Des bonnes idées dans l'ensemble, c'est vrai nous sommes mieux lotis qu'il y a des années, très certainement, mais ce n'est finalement pas une raison pour baisser sa vigilance et arrêter de lutter contre l'inégalité, l'injustice et surtout : l'indifférence et l'intolérance, les deux grands maux de notre société.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mar 16 Avr - 11:57
Nous en revenons donc à l'empathie (Olive insiste Wink), qui est bel et bien l'art de se mettre à la place de l'autre, même si cela peut paraître illusoire ou mensonger, c'est parfois nécessaire. Même si cela échoue parfois (comme dans la touchante histoire que nous a conté Marie), tout le travail qu'elle et ses amis ont effectué n'était pas vain, je pense...

Il ne s'agit pas de devenir l'autre, ce qui est selon moi impossible (et pas souhaitable), mais de le comprendre au maximum, afin de capter ce qui le fait souffrir.

Mais une fois que l'amour et les repères se sont installés (famille, enfants, épouse ou mari), les perdre de manière tragique provoque une grave rupture avec le réel, qui devient comme une roche lisse et savonneuse à laquelle on ne peut s'arrimer. Ainsi, la souffrance est passée, ou actuelle, mais elle est toujours un défi. Certaines personnes parviennent, à défaut de l'éradiquer, à la transformer, afin de mieux vivre avec. Quand on a côtoyé la mort, quelles que soient les circonstances, on façonne cette expérience pour qu'elle ressemble à quelque chose de familier, ou du moins tolérable, mais parfois cela ne suffit pas. L'exemple de cet homme qui criait sa douleur résonne fortement en nous, c'est ainsi que l'esprit échoue à suivre une vie sans repère, sans recours, sans compensation. Nous ne sommes pas égaux devant ces épreuves, d'où l'importance d'être empathique pour celui qui écoute et qui aide, car c'est le seul moyen (à mes yeux) de reconstituer une forme d'humanité sociale dans l'âme de celle ou celui qui n'a plus rien de reconnaissable...

Un bébé cri pour attirer l'attention de sa mère, un adulte crie pour attirer l'attention des autres, même si ces cris semblent indifférents au monde qui l'entoure, c'est toujours un appel au secours. Lorsqu'il ne reste que des images, que des sensations qui ne peuvent se raccrocher à des réalités tangibles (cela peut sembler être un pléonasme), le monde s'effondre. Marie, c'est merveilleux ce que vous avez fait tes amis et toi, et ce n'était pas vain non, vous avez fait votre possible, la douleur était tout simplement trop forte pour être réversible. Et si elle l'était, qui sait ce qui aurait pu l'atténuer ? Comment pouviez-vous deviner ce qu'il aurait fallut faire ? Et je pense que vous avez fait au mieux de ce vos possibilités.

Et bien Ethereum, t'attendais-tu à autant de réactions lorsque tu as posté ton sujet ? Wink
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 57
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mar 16 Avr - 15:19
La vie solidaire est un rocher que l'on gravis. Chaque pierre nous sert à comprendre et à monter plus haut dans notre capacité à aider.
On a merdé avec ce bonhomme. C'est clair.
Je n'ai aucun regret de ce que nous avons fait ni qu'il soit parti. Il voulait partir. Parce qu'il ne pouvait pas revenir en arrière. Son mécanisme intérieur était cassé.

Les autres ont des bébés, et heureusement c'est une petite flemme toute petite dans leur âme et dans la nuit, elle nous sert d'étoile pour les ramener dans la société.
En général leurs enfants sont brillants, souvent premier de la classe… et eux au fond d'un puit sans fond. On leur met un sol sous les pieds… appartement, nourriture, meubles, et puis boulot au bout du travail…
Ensuite ils s'envolent et on en entend plus parler.

Pour le bonhomme, nNous n'y pouvions rien.
mais il nous a appris beaucoup et s'il me lit ce qui n'est pas sur, alors je lui dirais qu'il nous a aidé.
dans tout ce que je fais pour les autres ils m'aident plus que je ne les aide.
Et ce bonhomme m'a appris mieux que quiconque que le chemin d'une vie est personnelle, les voies que l'on choisi, la main que l'on prend ou pas.
Vous direz oui mais il faut encore que quelqu'un nous la tende.
Je respect ce bonhomme, son choix et sa vie.
Mon grand-père c'est aussi éliminé parce qu'il ne voulait pas de cette vie là. Peintre Maudit.
Mais ce que je sais aussi c'est qu'on peut souffrir d'une façon terrible, au point de se supprimer, et que ça n'a rien à voir avec la société. C'est un problème parallèle.
Ceux qui se suicident peuvent avoir un métier, des amis des amours.
Et nous, pauvres humains pouvons ramer toute une vie pour aider ceux qui souffrent sans que ça change leur vie.
si je prends de mon temps c'est simplement pour accompagner sans juger. ACCOMPAGNER.
Par pour me donner une bonne conscience, simplement parce que j'ai un idéal, voir tous ceux qui m'entourent faire pareil…quelque soient leurs domaines…
Ce ne sont que quelques réflexions à chaud… sans doute se contredisent-elles.
Mais ça rejoint le titre du topic "C'est déprimant d'être homo" ça doit être aussi déprimant d'être mort pour le petit bonhomme. En tout cas c'est déprimant pour nous.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mar 16 Avr - 17:14
C'est également ce que je veux faire Marie : accompagner.

Car dans le domaine psychologique il n'y a pas de place pour le jugement ni pour l'abattage selon moi, il n'y a de place que pour l'accompagnement. En ce sens, si je me décide pour me lancer dans mon diplôme de psy, je serai ce type de bonhomme, celui qui se sert de ses connaissances comme des outils, et les outils ça sert à réparer, pas à comprendre ! Moi je veux être celui qui accompagne l'autre dans sa quête de bonheur (s'il le désire), et non celui qui cherchera à lui imposer un quelconque bonheur pré-fabriqué. Comme toi je pense que l'accompagnement est une chose formidable, car utile, très utile parfois.

Oui, ce monsieur avait quelque chose à nous apprendre, et ce quelque chose c'est la force de la vie ! Paradoxalement, et comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, ce n'est pas la vie qu'il refusait, mais une certaine forme de vie, contenant une absence impossible à combler. L'homme peut être comme l'animal qui est prêt à s'amputer pour échapper à un piège, il gardera son moignon, mais vivra, parfois même heureux. Et puis parfois c'est impossible, insurmontable... Marie, je pense que vous avez fait ce que vous avez pu, et je ne pense pas que vous ayez merdé, au contraire ! On ne peut pas culpabiliser lorsque l'on a agi pour le bien de l'autre, c'est l'indifférence qui doit être culpabilisante, enfin selon moi...
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 43

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mar 16 Avr - 18:26
Marie-Gouze penses-tu qu'on puisse accompagner pour se donner bonne conscience?
je ne le crois pas...ça peut marcher un temps, dans des situations simples, mais sur du long terme je n'y crois pas une seconde.
vu la situation que tu as décrit je pense que tu ne me contrediras pas...

Ethereum, j'avoue qu'en ce moment il y a vraiment de quoi être déprimé...pas d'être homo non, mais de constater combien certains clichés on la vie dure...
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 57
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mer 17 Avr - 0:24
Un jour j'ai demandé à un musicien africain de mes amis s'il pouvait rencontrer la famille que j'accompagne car ils sont du meme pays. Et ils etaient un peu isoles à paris.
La femme (Francaise). du chanteur, que je connais depuis 10 ans, m'a repondu qu'ils ne comptaient absolument pas m'aider car je faisais ça forcement pour me donner bonne conscience. Et que de toutes façons les Africains se moquaient des Français et pensaient aussi que nous ne faisions cela que par intérêt.

Après cet échange j'ai pas mal réfléchit aux raisons d'un engagement.
Dans le fond il n'y a pas de raison (je pense). C'est juste pour être en accord avec une conviction profonde. Indicible.

Olive. Oui je crois aussi en l'empathie. Avec l'empathie, on tisse un espèce de petit nid, des plumes toutes douces au fond, et nos paroles calmes vont être comme une chanson tendre pour bercer cette âme qui essaye de prendre notre main tendue. L'être humain alors se sent comme protégé en confiance à nouveau comme dans le ventre d'une mère. La chaleur séchera ses vêtements mouillés mais aussi son inconscient chamboulé, torturé, trempé.
Comme l'oisillon tombé de son nid il a la possibilité de recommencer à zéro. D'effacer le passé et d'utiliser sa résilience pour repartir. Beaucoup le peuvent.
Mais celui qui n'a pas été aimé les premières années n'a pas cette résilience en lui.
Pas de ressort de rechange.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mer 17 Avr - 22:26
C'est très joli Marie...

Oui, moi je suis habité par cette empathie naturelle, que j'ai n'ai jamais considéré comme une qualité héroïque, non, juste une manière d'être, c'est ainsi. Je suis souvent attendri par les situations de la vie, cherchant à savoir d'où vient le chagrin, d'où vient la souffrance, et comment y remédier. Je ne suis pas un saint, oh non, juste quelqu'un qui a envie de faire profiter les autres de quelque chose qui reste en friche, et qui sans cette utilisation deviendrait sec et inutile.

Je pense que le fait de savoir (au fond de soi) que la société alentour est potentiellement dangereuse pour soi, alors que l'on a rien fait, est terrible à vivre. Je ne parle pas de la délinquance ordinaire non, je parle de quelque chose de plus profond, plus ancré dans la société, et qui ne peut disparaître que si les enfants apprennent à voir l'amour là où leurs parents ne voient que de la déviance. C'est toujours la génération qui vient qui comprend, ou du moins qui peut potentiellement le faire. Lorsque les mentalités évoluent enfin, que l'on s'aperçoit que l'être humain demeure, et qu'on l'accepte tel qu'il est, alors le dialogue peut enfin commencer.

En tous cas j'ai bien aimé ce que as écrit Marie, vraiment joli...
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 57
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Ven 19 Avr - 0:46
Merci. Je te retourne le compliment. Je pense en image.
Aujourd'hui je pensais à ce qui différencie celui qui est déprimé de celui qui est positif et heureux.
Et je me suis dit : la chance. La chance extraordinaire de voir le positif.
J'ai d'abord pensé que la chance c'était une petite étoile qui faisait qu'à chaque faux pas de la vie une chose se passait et alors on retombe sur nos pieds.
Ça m'arrive tout le temps. Je suis dans le trou et de bonnes choses m'arrivent et me sauvent.
Mais en réfléchissant à ce Topic : "c'est déprimant d'être homo" je me suis dit que la chance ce n'est pas seulement cette chance que quelqu'un un jour t'ouvre son cœur et te tende la main. La chance c'est cette capacité de voir la main et de la saisir. Et des fois les problèmes paraissent insurmontables et le stress fait qu'on ne voit pas la main tendue.
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 684
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 62
http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Ven 19 Avr - 8:48
Une illustration fort parlante..
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Ven 19 Avr - 10:13
J'adooore !! Toujours la bonne illustration qu'il faut, giraudet ! Smile
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Ven 19 Avr - 15:31
Oui, c'est super giraudet. Smile

Marie, je trouve que tu as raison.
Il est difficile de changer de vision du monde lorsque celui-ci n'a pas été tendre, mais lorsqu'on y parvient, alors on peut enfin distinguer l'autre face des choses, celle qui, indubitablement, apporte son lot de lumière et d'espoir. Il faut être attentif à la direction que prend la société, souvent nous estimons que la souffrance n'est pas si élevée que cela, qu'après tout, l'exagération est probablement de mise... C'est faux !

La souffrance des personnes homosexuelles est vicieuse, parce qu'elle est alimentée par une société bâtie sur des fondements essentiellement intolérants, même si nous faisons tout pour changer cela. Ces personnes captent cela, et sentent qu'elles marchent sur un sol qui se dérobe, rien n'est plus désagréable. Je le dis souvent, mais pour moi le changement ne peut venir que des générations qui viennent, une génération c'est vingt ans, et en vingt ans nous avons largement le temps de modifier les poins de vue. Des siècles et des siècles d'éducation hétérosexuelle ont façonné le paysage moral de la société, diabolisant tout ce qui n'était pas dans la norme, alors évidemment le changement est plutôt long à se mettre en place.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 57
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Sam 20 Avr - 0:31
Je suis en partie d'accord avec toi. Une société qui rejette les homosexuels depuis des années fait que pour les jeunes de ma génération qui ont voulu suivre cette voie ce fut très dur. Et ça le reste pour les jeunes de province.
Mais je voudrais parler des parisiens. Ma mère a été pendant 10 ans bénévole au Kiosque infos sida.
Elle était une ancienne tuberculeuse à une époque ou les tuberculeux était des pestiférés alors elle a voulu aider ces jeunes car elle se retrouvait en eux.
Elle était très bien inséré dans ce groupe.
Une quinzaine d'homosexuels tenaient ce Kiosque d'information.
Ces personnes étaient financés par la croix rouge et d'autres organismes.
Ma mère a été témoin de la vie de ces 15 bénévoles et des 3-4 employés.
Elle a aussi répondu pendant des années au téléphone d'infos sida.
Dans l'ensemble il ne s'agissait pas de pauvres jeunes opprimés par une société homophobe, mais de jeunes et moins jeunes qui avaient un très bon niveau de vie et qui avaient une vie privée complètement dépravée. A tel point qu'ils mouraient comment des mouches car après avoir tout essayé avec leurs nombreux partenaires ils finissaient par contracter la maladie.
Ils ne se sont jamais coïnciderés comme victimes.
Ils coïncideraient que la vie était courte et sûil fallait en profiter un Max.
C'est aussi un des versant de la vie des homos parisiens.
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 41
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Sam 20 Avr - 4:46
J'ai une anecdote croustillante, enfin je crois, et qui me paraît capitale, mais je ne m'en souviens plus. Aahh c'est rageant d'autant que ça parlait de je ne sais plus quoi!! ggggrrrrrrrr!!!!!! tout ça pour vous en faire part, quoi!
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Sam 20 Avr - 12:00
Justement Marie !

Peut être que ce besoin de brûler sa vie par les deux bouts était une manière d'exprimer leur désespoir ? Peu importe le niveau de vie, la condition sociale et humaine est réelle, et elle transcende toute situation, aussi aisée fut-elle.

Les personnes homosexuelles sentent très vite qu'elles sont rejetées, même si elles possèdent largement de quoi vivre, elles sentent que la différence qui les habite est et sera une forme de handicap relationnel. Bien entendu cette situation ne dépend pas d'eux, mais du reflet que la société leur renvoie. La situation que tu me décris Marie n'est pas incompatible avec la souffrance identitaire de ces personnes, le fait d'intégrer une association qui met en avant leurs différences et leurs problèmes d'intégration se suffit à lui même. C'est un point de vue, mais je pense que quelle que soit le niveau social de ces personnes, leur problème ne se situe pas à ce niveau.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 57
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Sam 20 Avr - 17:43
Ce que je veux dire par là c'est que dans chaque groupe humain qui se sent rejetté il y a des petits groupes qui s'occupent de faire changer les choses et qui ne le font pas tres bien.
Et les groupes minoritaires se retrouvent otages de ces personnes qui ont des comportement dépressifs.
Les homos ne sont pas les plus Malheureux. Parce qu'ils ont les moyens de vivre.
Les nombreuses femmes qui ont cru à l'amour et qui se retrouvent seule à élever des enfants sont dans des situations vraiment terribles.

Cette poignée de représentant homosexuels qui se sont battus pour les droits des homosexuels ont bien fait. Mais ce lobby parisien a un grand pouvoir parcequ'ils font pour la plupart partie d'un niveau social assez haut.
au lieu de se lamenter sur la saloperie de cette société et développer un jeu pervers qui détruit pas mal de gamins de province qui montent à Paris et qui se rapprochent d'eux attirés par le fric... Au lieu de cela j'aurais préfère qu'ils s'associent avec les associations de femmes seules qui elles sont dans la misère.
Ensemble, chômeurs, femmes seules, homos, etc etc on peut changer les lois pour faire de notre pays un lieu de solidarité et d'espoir.
Mais si chaque groupe minoritaire ce bat tout seul c'est lamentable.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Sam 20 Avr - 22:22
Tu as raison Marie, absolument raison.

D'ailleurs tu fais bien d'évoquer le problème des femmes seules, car comme tu dis, les opprimés (les femmes battues aussi) doivent se liguer pour lutter contre l'exclusion, c'est vital. Mais je me demande si la solidarité jouera suffisamment pour relier tous ces gens entre eux... Une grande idée serait de crée une sorte d'association ou de ligue, qui fédère toutes les personnes en difficulté sociale (morale, psychologique...) afin que celles-ci puissent cotiser pour une noble cause. Bien sûr cela demanderait beaucoup d'énergie et de gens de bonne volonté, mais si on me proposait d'adhérer à ce genre d'institution, je le ferais !

En tous cas ton point de vue est tout à fait juste Marie.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 57
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Dim 21 Avr - 0:44
Tu as raison. Je pense aussi que toutes ces personnes déprimées pourraient se retrouver dans une grande cause universelle qui pourraient les transcender.
C'est à dire qui ferait qu'ils et elles s'unissent pour s'occuper d'autre chose que de leur problème.
Car je suis absolument persuadé qu'un être humain qui tourne toujours autours de son problème devient dingue.
Les homos se sont rendu dingues à force de se regarder le nombril et les femmes seules à élever leurs enfants pètent un câble. Les chômeurs aussi et ne parlons pas des jeunes émigrés qui s'insèrent mais qui ont un malheureux déchirant.
Alors une idée serait de travailler autour d'une idée fédératrice.
Et cette idée serait trouver toutes les informations qui permettent a un être humain de pouvoir survivre sans argent.
Je pense souvent à faire un site qui serait un portail international ou tous pourraient mettre des films ou des images de tout ce qui existe dans le monde comme découverte simple (medical, agriculture, education,ecologie) à mettre en œuvre mais qui apporte quelque chose d'essentiel à l'homme.
Contenu sponsorisé

Re: C'est déprimant d'être homo.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum