Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 3:41
ce qui est déprimant c'est de tuer l'individualité, or l'élever au rang de chose la plus précieuse c'est la seule et véritable solution pour se pencher sur le problème social. Nous ici, on fait tout à l'envers, on voue un culte à l'empathie, à l'amour de son prochain (sorte de vestige du mouvement chrétien visible jusque chez l'athée qui se revendique). Nous commettons un horrible déni de la nature humaine, et, pour résumer, calomnions une partie de sa constitution, vitale:

-égoïste

-profiteur

-manipulateur

-séducteur

-pervers


.... que des péchés quoi! Hein?? bizarre comme "l'athée humaniste" ne se rend pas compte qu'à la fois il soutient les grandes lignes de la bible, et qu'il méprise comme la lèpre ce qui menace sont idéal névrotique d'accéder à un "monde pur". En fait, je crois que ce qui me fait gerber, c'est la notion d'adhésion, exemple:

"Ouaaaiii euuuh, moi je suis anti-racisteeuuu" ... à ce genre de discours je me régale à répondre: "Dis moi un peu, le point d'orgue des "anti-raciste" est qu'ils militent contre la généralisation, mère de tous les amalgames, non? Bon, alors quand tu dis être anti-raciste, je te renvoie à ce leit motiv de fond qui vous animent => Connais-tu TOUS les racistes? Connais-tu leur vie, leur parcours, à chacun? NON!? N'est-ce pas!? Lors tu es en train de faire ce contre quoi tu milites, et j'aimerais rajouter: Pauvre de toi!

ça c'est un paradoxe, mais les paradoxes de ce style foisonnent. Reconnaissons d'abords que le besoin de se constituer un groupe, une catégorie de gens à détester, contre qui se battre, lui faire porter le chapeau de tous les malheurs C'EST HUMAIN! Partant d'une telle reconnaissance, aaaahhhhh, on pète un coup, on se détend déjà un peu, et là on pourrait commencer à travailler le truc d'une manière DIFFERENTE. Ce qu'on dit pour l'individu est valable pour la nature humaine: Cela ne se change pas, mais ouvrir l'oeil sur ce qui nous agit de l'intérieur, peut tout au moins nous faire vivre d'une manière légèrement autre. Légèrement, hein, c'est pas grand chose?? Moi je trouve que c'est énooorme!

Bonne nuit
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 8:07
Ishto. Si en pensant comme ça tu penses que ça fait avancer les choses et que ça permettra au monde d'aller mieux alors surtout ne change pas de chemin.
Effectivement nous avons nos paradoxes et bien que nous pensions êtres humanistes et altruistes c'est encore une fois notre esprit grégaire qui nous anime. En cela tu as raison.
Le groupe et le politiquement correct nous anime sans même que nous nous en rendions compte. Et ceux qui poussent des coup de gueule ou qui font de la provoque permanente nous réveillent de notre torpeur normative. En cela merci.
Mais essaye aussi de temps en temps de prendre un peu de distance pour comprendre que pour ton cas les choses ne sont pas différentes.
Si tu es un humain (et pas un avatars ou un martien) alors accepte l'idée que toi aussi tu suis gregairement une sorte d'idée convenu que tous les chrétiens sont comme ci les humanistes comme ça ect. Au siècle dernier il y avait un courant d'idée qui était celui des nihilistes russes qui pensaient un peu comme toi. Et il y a d'autre courants encore les surréalistes etc.
Tu voudrais être unique et t'elever contre la masse bien pensante. Ou tu fais simplement de la provocation, je ne sais pas. Mais dans le fond tes idées sont intéressantes et ne me choquent pas.
Tu es très humain. Rien de nouveau pour faire avancer le débat.
Invité
Invité

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 10:48
Mais je m'habille comme je le désire Marie Gouze je n'ai pas besoin de ton approbation pour ça. Toi qui décris d'ailleurs une société pacifiste et bien plus tolérante, ça ne devrait pas poser problème d'ailleurs si ton point de vue était réel !

Je te remercie de me coller tes étiquettes et tes critiques du genre "Mais tu sais, je crois bien que l'on ne peut rien faire. Quand Quelqu'un est dépressif on ne peut pas lui faire changer son point de vue." ...
Es-tu obligée de te montrer désagréable et véhémente pour faire passer ton point de vue ?

Quand on m'envoie des fleurs, je renvoie le pot !
Et sache que si je te fais penser à telle ou telle personne, avec qui je n'ai rien à voir d'ailleurs et ton explication est pleinement hors sujet, tu me fais par contre penser à cette chanson ...

Te rappelles-tu ? : "Tout va très bien, madame la marquise. Tout va très bien tout va très bien ..."

Je suppose d'ailleurs qu'au Smicard qui peine à boucler ses fins de moi, tu le regardes avec un mielleux sourire de compassion en lui disant "Sois déjà bien content d'avoir un travail", n'est-ce pas ?

avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 41
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 13:16
marie gouze: J'ai dit "NOUS commettons un horrible déni"

voilà, loin de moi l'idée de te suggérer un saut chez l'opticien, juste qu'en éludant UN mot, ça colore toute ta réponse de fausseté.

Et oui nous sommes tous humain.. donc selon toi pour faire "avancer le débat" il faudrait faire appel euuuuhhh à quel genre d'entité? scratch

avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 15:35
Selon moi aucune ishto ! Wink

Il faut simplement faire appel à sa capacité d'écoute, sans se laisser entraîner par ses idées, demeurer juste. La difficulté de tout ce qui n'est pas dans la norme c'est de franchir la barrière de l'acceptation, en ce sens, la cause homosexuelle a encore du chemin à parcourir. Oui nous sommes tous des êtres humains, trop de personnes ont tendance à l'oublier. Quand il s'agit de se mettre à la place de l'autre, de faire preuve d'empathie et de compréhension, il faut passer en mode "humain" ! C'est à dire en mode exempt de toutes idées parasites et de tous jugements hâtifs, pour certains cela est assimilable un effort surhumain...

Pour un véritable débat il faut se mettre à l'écoute ; cela implique de ne capter que ce qui est important pour l'avancée du dit débat, et non ce qui paralyse les échanges. Je n'ai jamais dis que c'était facile, mais ce vers quoi il faudrait tendre. Mais quand je vois des geek comme cette "frigide machin truc", je me dis que le chemin est encore long !
Invité
Invité

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 17:47
Même si pour certains il n'y a pas à s'en faire parce qu'actuellement "on ne fusille pas des gens dans les commissariats on ne met pas la gégenne sur tes c...", il y a de quoi avoir vraiment du soucis à se faire quand on lit ceci :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/817123-frigide-barjot-appelle-au-sang-madame-vous-n-avez-jamais-represente-les-francais.html
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 41
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 20:13
Olive1968 a écrit:Selon moi aucune ishto ! Wink

Il faut simplement faire appel à sa capacité d'écoute, sans se laisser entraîner par ses idées, demeurer juste. La difficulté de tout ce qui n'est pas dans la norme c'est de franchir la barrière de l'acceptation, en ce sens, la cause homosexuelle a encore du chemin à parcourir. Oui nous sommes tous des êtres humains, trop de personnes ont tendance à l'oublier. Quand il s'agit de se mettre à la place de l'autre, de faire preuve d'empathie et de compréhension, il faut passer en mode "humain" ! C'est à dire en mode exempt de toutes idées parasites et de tous jugements hâtifs, pour certains cela est assimilable un effort surhumain...

Pour un véritable débat il faut se mettre à l'écoute ; cela implique de ne capter que ce qui est important pour l'avancée du dit débat, et non ce qui paralyse les échanges. Je n'ai jamais dis que c'était facile, mais ce vers quoi il faudrait tendre. Mais quand je vois des geek comme cette "frigide machin truc", je me dis que le chemin est encore long !

Il faut simplement, faire appel à, sans se laisser entraîner par ses idées, demeurer juste, faire PREUVE d'empathie, passer en mode humain.... Olive je ne vois rien d'humain là-dedans, seulement un pauvre animal terrorisé à l'idée d'être soi parce que surveillé intérieurement par l'oeil tranchant de quelques règles de sainteté, de "pureté"... tout à fait caractéristique de la névrose. C'est plutôt cela qu'il s'agirait d'observer, même et surtout, lorsqu'on désire devenir psy Wink

oui je ne suis pas sympa du tout, mais je préfère rentrer dans le lard, ou ne rien dire, que caresser dans le sens du poil quelque chose de déjà trop lissé, et va à l'encontre de la nature humaine dans son ensemble.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 20:32
Je pense que pour faire avancer le débat il faut simplement s'imaginer que l'autre en face existe.
Pour ma part j'ai une tonne de défauts mais malgres mes embêtements quotidiens , je passe mon temps libre à porter sur mes épaules des gens qui ne vont pas bien.
Je ne le fais pas parce que je suis chrétienne ni parce que j'ai une âme de grenouille de bénitier, je je fais simplement parce que je considère que si chacun à notre niveau on se bat pour les autres, pour leur permettre de soigner leurs enfants, de ne pas se défenestrer, de leur donner un espoir un métier un appart ou simplement de quoi manger, alors le monde peut commencer à changer.


Dernière édition par Marie Gouze le Lun 15 Avr - 21:41, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 20:39
==suppression pour modération==


Dernière édition par Ethereum le Lun 15 Avr - 21:27, édité 1 fois
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 20:56
ok


Dernière édition par Marie Gouze le Lun 15 Avr - 22:49, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 21:12
==supprimé pour modération==


Dernière édition par Ethereum le Lun 15 Avr - 21:28, édité 1 fois
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 21:22
ok merci


Dernière édition par Marie Gouze le Lun 15 Avr - 22:50, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 21:29
Voilà qui est fait !
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 21:40
ishto a écrit:
Il faut simplement, faire appel à, sans se laisser entraîner par ses idées, demeurer juste, faire PREUVE d'empathie, passer en mode humain.... Olive je ne vois rien d'humain là-dedans, seulement un pauvre animal terrorisé à l'idée d'être soi parce que surveillé intérieurement par l'oeil tranchant de quelques règles de sainteté, de "pureté"... tout à fait caractéristique de la névrose. C'est plutôt cela qu'il s'agirait d'observer, même et surtout, lorsqu'on désire devenir psy Wink

oui je ne suis pas sympa du tout, mais je préfère rentrer dans le lard, ou ne rien dire, que caresser dans le sens du poil quelque chose de déjà trop lissé, et va à l'encontre de la nature humaine dans son ensemble.

Désolé ishto, mais j'ai du mal à saisir, de quoi parles-tu au juste ? Moi je faisais simplement allusion au fait que pour comprendre la situation il fallait se mettre un peu à la place des intéressés, c'est tout. Si tu fais fais allusion à certaines valeurs qui ont impacté l'esprit humain, je vois plus ou moins... Mais là je t'avouerai que j'ai un peu de mal à te suivre.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 21:44
Ishito te fatigue pas, cette femme est un canular.
Dans son cas ce ne sont pas des règles de sainteté ni même une névrose qui la motivent mais un coup de pub, je pense.


Dernière édition par Marie Gouze le Lun 15 Avr - 22:05, édité 1 fois
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 21:50
Ah mais tu fais allusion à Frigide Barjot ishto ? Il fallait le dire tout de suite ! Smile Je n'étais pas sur cette longueur d'onde là...

Oui bien sûr, mais je suis d'accord avec toi, c'est de la névrose avancée. Je m'en suis aperçu depuis un moment, elle a un problème à la base, l'éternel bourrage de mou qui émane de certaines éducations, oui j'avais compris. Ou bien, et Marie a peut être raison, c'est une personne dont l'ego rivalise avec le volume sélène ! Ou peut être un mélange des deux ? Wink


Dernière édition par Olive1968 le Lun 15 Avr - 21:53, édité 1 fois
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 41
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 21:52
Olive, je dis que la méchanceté, la violence, l'irrespect, l'égoïsme sont, à l'instar du versant "positif" (que la bonne morale prône) tout aussi importante et fertiles en matière de constructivité et d'échange. Il faut dans l mesue du possible, du supportable, laisser l'individu s'exprimer! Et pour exemple, une chose peut être perçue comme méchante en surface, mais au fond source de bien plus "d'avancée" que la fameuse reeeengaine de l'empathie et son florilège de demies mesures et d'altruismes en tout genre, car si on s'astreint au versant positif, ça n'est plus humain, c'est une mode, une imitation, une identité à laquelle on s'accroche! Qu'espères-tu d'un patient boursouflé de haine contenue si la morale a verrouillé à jamais sa possibilité de l'évacuer un jour????? Un peu de nerf bordel!!! Smile
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 22:03
Si c'est pour m'expliquer ce qu'est la nature humaine ishto, je te remercie mais je sais tout de même un peu à quoi elle ressemble, heureusement ! Je me doute bien qu'elle n'est pas constituée d'une seule face, d'un aspect lisse et sans masque. Toi tu m'expliques q'une personne est la somme des ses composantes, positives (concept relatif) et négatives (concept relatif aussi), et que le contenu d'un discours n'est pas linéaire, mais que l'être ne se mesure pas seulement à ce qu'il émet, à ce qu'il montre.

Lorsque je parle d'empathie, d'écoute, c'est un positionnement thérapeutique. Tu imagines le cas d'un psy qui détecterait un problème très complexant chez une personne, et qui se servirait d'humiliation pour la traiter ! Non, il se doit de se montrer empathique, c'est d'ailleurs ce que défend un psychiatre (dont j'ai oublié le nom), en disant qu'il faut vraiment entrer en empathie avec l'autre pour se mettre davantage en position de confort. J'ai l'impression que nous ne parlons pas de la même chose ishto.

Reprends moi si je me trompe, mais toi tu fais allusion au fait que le positionnement empathique (politiquement correct), altruiste, sont des positionnements irréalistes parce que non conformes à la réalité ontologique ? Oui je pense que tu as raison, mais je te le répète je ne parle pas de la même chose.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 22:19
Je suis aussi parfaitement d'accord avec toi Ishto sur le fait qu'il y a en l'homme beaucoup de bon et beaucoup de mauvais et qu'il faut que les deux s'expriment.
Mais il y a pas mal de façon d'exprimer nos frustrations, notre haine, notre violence etc… Ecrire, peindre, faire du sport des arts martiaux, taper dans un balon… etc pour canaliser nos pulsions permet à la société d'être à peu près stable.
Je n'imagine pas une société où tous hommes et femmes tout d'un coup se lâcheraient dans les rues pour casser, tuer, hurler leur haine, frapper des enfants, etc… etc;
ça ferait sans doute du bien (quoi que permets moi d'en douter) à pas mal de frustrés, mais quelle société cela serait ?
Il y a une chose que je ne comprends vraiment pas. Moi, si soudain me venait à l'idée que les gens sont des salauds, qu'ils ne valent pas la corde pour les pendre et que tout ce qui est de la gentillesse de l'entre-aide etc est complètement stupide, alors je m'en irais.
J'irais vivre sur une montagne…
Mais je ne resterais nullemement dans cette société que j'abore.
Il faut être logique.
si je reste dans cette société et que je profite de tout ce qu'elle me donne (immeuble eau électricité hôpitaux école solidarité), en échange je fais aussi un effort pour donner de moi ou du moins de ne rien casser.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9218
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 22:36
C'est vrai, j'ai peut être été un peu direct en méprisant cette personne, mais il est des sujets qui fâchent, y compris les futurs psys ! Wink D'ailleurs tu l'as bien exprimé Marie, c'est davantage dans la forme que cela peut être très dérangeant.

Mais tu sais ishto, si je deviens psy, je suis prêt à me diriger vers n'importe qui ! Sans distinction d'aucune sorte. Pour être dans l'écoute thérapeutique, il faut faire abstraction de tous préjugés, de tous points de vue dirigés ; il faut prendre la personne telle qu'elle se présente, avec ses problèmes et ses composantes. Toutefois j'admets que j'ai un faible pour ceux qui se taisent, ceux qui souffrent en silence, sans hurler ni vociférer quoi que ce soit au nom d'une idéologie surannée. Mais si un jour je suis confronté au cas, je ne me défilerai pas, je ferai mon possible pour cerner la personne, afin de l'aider au mieux. Aucune idéologie ne doit venir parasiter l'efficacité du thérapeute, qui est là pour prendre en compte l'être dans son ensemble : les blessures, les non dits, les revendications, etc.

Et justement, dans ce cas il faut faire preuve de beaucoup d'empathie, car si la personne a besoin d'aide, il faut l'assister. On peut tout exprimer, mais comme le dit si bien Marie, le comportement revendicatif et agressif n'est peut être pas le meilleur. A ce propos j'en profite pour faire passer cette autre idée : ces comportements révèlent (selon moi) un refus d'avancer ! Un refus de ce qui pourrait venir ternir l'aspect POLITIQUEMENT CORRECT de la vie familiale et sociale traditionnelle. Il me semble que lorsque l'agressivité se manifeste, c'est le symptôme d'une déchéance annoncée, surtout lorsque l'objet de cette agressivité ne mérite pas ces réactions...
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 41
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 22:45
Bon, je vois que j'ai dépassé les bornes, et que malgré cela vous comprenez un peu là où je pense vouloir en venir et alors même que je m'exprime maladroitement en bien des occasions.

Marie, tu écris: si je reste dans cette société et que je profite de tout ce qu'elle me donne (immeuble eau électricité hôpitaux école solidarité), en échange je fais aussi un effort pour donner de moi ou du moins de ne rien casser.

BINGO! ça ne te fait penser à rien? Moi, SI!! Et ce qui m'afflige le plus, ce sont les gens qui prennent ça comme modèle, histoire de se donner une personnalité? .... ils sont encore pire! MAIS: Je reconnais être sur la voie de généraliser, heureux déclic! N'est-ce pas? Il y'a néanmoins une somme de cas par cas si colossale qu'elle prend tous les aspect d'une globalité. Et ça, je ne suis pas désolé de le dire, ça me fout les boules et elles sont "exacerbées" lorsque, cette vérité sous les yeux, on continue d'entendre des dirigeants diffuser ce venin qu'est la bienséance, soit disant hors d'atteinte, de la main tendue lorsque celle-ci est quotidiennement frappée, violée, bafouée, méprisée... Pourquoi la tendre encore??? À noter qu'on rejoint à nouveau une SALOPERIE de christianisme, d'une manière ou d'une autre!

Je dis une saloperie, car la trace religieuse est encore pire dans ses effets que là où elle en est avec ses réels et actifs aspirants.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 23:21
Tient ça me fait penser à un homme.
il avait tout perdu, boulot, femme et enfants et enfin ses copains avec lequel il jouait dans un orchestre. Il nous parlait de ses copains. De ses enfants non. C'était trop dur.

Cet homme là, on l'a ramassé dans la rue, après des mois de persuasion…
Il était assez violent verbalement, sa douleur suintait de partout, ses hurlements, sa violence ne nous étaient pas destinés, il criait tout ce qu'il avait perdu, sa vie, sa femme et ses enfants qu"il aimait…
sa douleur nous transperçait.
Pendant des années nous l'avons hébergé, nourri, redonné un peu le goût de vivre…
Il était bien parmi nous. Par moment il criait encore, il gueulait son indignation et alors j'essayais de le calmer, de le comprendre.
Pendant ce temps là les autres bénévoles réconfortaient les mamans avec des bébés, car elles étaient d'Afrique, de pays en guerre, et les hurlements du monsieur les terrorisaient, les replongeaient dans les souvenirs de ces guerres terribles qu'elles avaient fuit.
Un jour le bonhomme était tellement requiqué que la mairie de Paris lui a proposé un job, de ceux qui sont réservés aux personnes qui ont perdu le sens de la vie. Et il a donc commencé à travailler. Reglo dans les horaires, précis… il semblait presque heureux avec son salaire chaque mois. Au bout de quelques mois la mairie lui a proposé un CDI.
A nouveau il gueulait, il semblait apeuré de reprendre le cours de la vie lucidement et puis finalement il a accepté.
Bêtement on croyait que le travail allait le sauver, comme si le travail ça sauvait les gens ! Mais on était encore assez puériles en ces temps là, c'était il y a 10 ans, depuis on a appris.
cette année là, mon groupe lui a proposé un appartement pour qu'il puisse être indépendant. Car les notre sont réservés aux plus esquités et on ne peut les garder plus de 2 ans. Parmi nos 700 appartement, il y en a pas mal de vide parce que peu de gens veulent aider des SDF. Juste quelques poignées de retraités et de chrétiens, et quelques socialistes…
Le système fait que nous les suivons 1 ou 2 fois par mois, mais ils vivent dans un appartement indépendant qu'on leur prête.
Le bonhomme avait l'air fier de reprendre une vie et d'être indépendant.
On lui a offert le champagne je me souviens et on l'a aidé à s'installer, beau 2 pièces rue de l'observatoire) et le bonhomme a vécu là 2 mois et il s'est pendu.
Tout ça pour dire simplement que celui qui crie et qui hurle le fait parce qu'il a très mal.
Et c'est difficile, tellement difficile de trouver les mots pour leurs redonner goût à la vie…
Ce dont a besoin un homme ce n'est pas forcément d'amour… mais d'arriver à oublier.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Lun 15 Avr - 23:56
La claque avant d'aller dormir ... bon bon bon ...

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 41
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mar 16 Avr - 1:04
Un cas Marie, un cas...parmi d'autres A CHAQUE FOIS DIFFERENTS!

(ceci dit, je n'enlève en rien le ressenti certainement très profond de cette terrible "anecdote" .... encore que terrible reste à ... Définir? eh oui, s'agit-il du malheur de ceux qui vivent encore? ou de ceux qui sont "partis" ??)
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 43

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mar 16 Avr - 8:24
j'arrive un peu comme un cheveu sur la soupe.....
bonjours à tous!!! sunny

Istho un cas parmi tant d'autre...en effet....un cas de trop pour moi.
Quant au malheur, dans ce " cas là " le malheur et/ou la souffrance de ceux qui restent, ceux qui malgré toute leur bonne volonté, ont la sensation d'avoir été profondément impuissants face à cet homme; d'être passé à côté de quelque chose, de n'avoir pas su être là quand il fallait comme il fallait, n'est absolument pas négligeable....on ne peut pas sauver tout le monde...ce serait prétentieux certes...mais on ne peut s'empecher de culpabiliser et de souffrir face à ce "cas", notre semblable, face à notre echec et notre impuissance parfois.

Marie Gouze, ton témoignage me parle beaucoup là, surtout en ce moment.....malheureusement.

sunny
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: C'est déprimant d'être homo.

le Mar 16 Avr - 10:06
Attention ! Ce message pourrait foutre un incroyable bordel ! Merci aux âmes sensibles de l'ignorer !

Heu... Non sans déconner je voulais juste revenir sur deux - trois petits propos qui ont été écrits ici... Je pense notamment à l'échange Marie - Ethereum sur le "monde des bisounours". J'veux bien sûr pas refoutre la merde c'est pas mon intention... Mais heu... C'est vite parti dans les tons pour pas grand chose. Parce que finalement vous avez tous les deux tenu des propos qui s'opposent pas vraiment.

Parce que d'un côté Marie a raison, y a eut des époques bien pire niveau discrimination, genre heu... je sais pas moi... le moyen-âge ?

- OBJECTION !!!

Oui bon d'accord ça remonte à loin... Mais mine de rien la traite des noirs, le racisme et compagnie ça remonte à pas si longtemps. Et ouais ! Et maintenant c'est interdit de frapper quelqu'un juste parce qu'il est différent... Bon même si y en a qui le font quand même soyons réalistes. Mais dans le principe c'est interdit, donc c'est déjà un bon point. Tout n'est pas blanc mais tout n'est pas noir non plus. Le monde c'est plutôt un ensemble de nuances de gris.

- Comme Michael Jackson ? Moi j'ai bon ? Moi moi moi ? Hein ? J'ai bon ? J'ai bon ?

D'un autre côté c'est Ethereum qui a plutôt raison en disant que (je résume un peu) ça a beau être un principe qu'il est interdit de cracher sur les gens parce qu'ils sont différents, mais dans la pratique y en a qui persistent à perpétuer des actes injustes et violents. C'est comme le mariage pour tous. Il est certes devenu légal, il n'en reste pas moins des personnes qui ont toujours pas digéré la pilule.

- La pilule rouge ou la pilule bleue ? Choisis bien !

Et le combat est pas forcément gagné. Ben ouais ! La bataille est gagnée bien sûr, mais pas la guerre.

Bon et pour ce qui est de cette phrase :

"Si tu veux changer le regard que les gens porte sur toi ne vas pas la nuit avec un manteau en cuir de gothique, inscris toi dans un parti et fais de la politique."
Et si c'est plutôt les autres qui faisaient des efforts pour accepter que les autres aient des goûts différents, hein ? Quelqu'un d'un tout petit peu intelligent va pas juger une personne par son look mais plutôt par sa personnalité.

Et puis on n'est pas tous intéressés par la politique. Surtout quand on voit à quel point le cercle politique est pourri et corrompu, même s'il y a surement des gens bien dans ce cercle, force est de constaté que se sont toujours les requins et les malhonnêtes qui gagnent tant qu'ils sont assez malins pour ne pas se faire attraper.

Conclusion ? Heu... Des bonnes idées dans l'ensemble, c'est vrai nous sommes mieux lotis qu'il y a des années, très certainement, mais ce n'est finalement pas une raison pour baisser sa vigilance et arrêter de lutter contre l'inégalité, l'injustice et surtout : l'indifférence et l'intolérance, les deux grands maux de notre société.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum