Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 16:52
Très sincèrement, que pensez-vous de cette pharmacopée ? L'avez-vous déjà utilisée ? Et si oui a-t-elle été efficace ? Très controversée depuis sa création, il semblerait que ce soit une méthode thérapeutique proche du placebo (tant la dilution des produits est importante), mais le doute persiste. Effet placebo, purement psychologique, ou effet physiologique réel ? Apportez-nous vos témoignages, vos avis...
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 17:59
Le doute persiste ? Ah bon ?
Il n'y a eu pour l'instant aucune preuve du résultat de cette médecine. J'en parlais il y a deux semaines avec un frère, qui m'a appris que c'est l'un des seuls (si ce n'est le seul) médicaments remboursés par la CQ qui n'ait pas passé tout les tests de bénéfice / risque (tout du moins, de bénéfice, les risques du sucre étant connus ...).
Ceci ne m'empêche pas d'avoir un tube d'Arnica 6CH pour donner à mon petit quand il se fait une bosse, ou un autre de je-ne-sais-plus-quoi quand il a mal aux dents. Si ça le soulage au moins par l'effet placebo, je préfère ça que de lui filer du doliprane (qui aura le même effet placebo à l'ingestion - avant l'effet réel ainsi que les effets secondaires réels)

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 18:29
C'est super efficace… complétement plasebo donc psychologique.
Et comme une grande partie de nos troubles sont du à notre stress…
Aucun effet secondaire.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 18:36
Bon.

Alors d'un côté, je suis comme Mathieu, pas de preuve scientifique, pas de test sur le rapport bénéfice/risque, effet placebo probable vu la dilution. C'est la cartésienne raisonnable qui parle.

De l'autre côté... Il se trouve que très tôt, mon fils a eu de l'eczéma. Le pédiatre et le généraliste voulaient lui prescrire une crème à la cortisone. J'étais plus que réticente à l'idée de filer de la cortisone à un nourrisson de 2 mois. Je suis allée voir un homéopathe. L'entretien a été très long, a porté sur les conditions de ma grossesse, de mon retour au travail, nos antécédents familiaux, etc. Ce qui s'est passé, c'est qu'au début ça n'a pas trop bien marché. Les plaques ont régressé mais elles étaient encore largement présentes sur certaines parties du corps.
Je l'ai emmené consulter un autre homéopathe, qui a ajusté le traitement, enlevé un produit, ajouté un autre, modifié les rythmes de prise. L'eczéma a presque totalement disparu. Il revient de façon saisonnière, l'hiver, mais seulement sur les mollets et un peu les joues. Nous n'avons pas repris le traitement, qui est un peu contraignant, 3 granules de X le matin, 3 de Y tel jour seulement, etc. nous nous contentons de crème, ça suffit.
Mais ça me laisse l'impression que l'effet placebo ne peut guère être évoqué : si tel était le cas, n'importe quel granule de sucre dans un tube bleu aurait le même effet. Ce n'est pas le cas.
Alors, je m'interroge, je me demande si l'absence de preuve scientifique, comme pour d'autres choses, n'est pas due au fait que nous ne cherchons pas au bon endroit, que nous ne savons pas encore où chercher.

On dit que pour toute substance, c'est la dose qui fait le poison ou le remède. On sait aujourd'hui que ce n'est pas totalement vrai, que les polluants qui s'accumulent dans un organisme ne sont pas toxiques immédiatement mais à long terme, je me demande s'il ne pourrait pas en être de même pour certains principes actifs qui, à faible dose, "mithridatisent" l'organisme pour le soigner.

En tous cas, nous faisons appel plus régulièrement à l'homéopathie, pour mon propre eczéma aussi, qui a presque disparu aussi, et comme cet hiver j'ai vraiment été très malade, je songe à retourner voir un homéopathe pour me faire prescrire une cure préventive qui tienne compte de mes symptômes particuliers.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 18:51
Je ne dis pas que j'ai rien vu hein ...
Ce que je sais, c'est que l'eczema est très influencé par le psychosomatique (plus que d'autres maladies). Le stress joue beaucoup notamment.
Je ne jouerais pas au cobaye sur mon petit (sur moi aucun problème, mais avec un placebo ça ne marche pas ...), mais avec ce genre de traitement ça me démangerait de tester quand même en remplaçant les granules par autre chose Wink

Pour ce qui est de la preuve scientifique, ça se fait avec n'importe quel médicament, et le processus est simple : échantillon assez grand, prise sérieuse du médicament et d'un plécebo, puis observation. Ce n'est pas une histoire de chercher quelque part ou non, il s'agit d'observation d'effets, puis d'analyse statistique.
Ce qui est sûr, est que je préfère qu'un placebo officiel (et dont l'effet placebo fonctionne de façon certaine) soit prescrit, que de la médecine lourde qui ne sert de toute façon à rien ... Very Happy Je "crois" par contre beaucoup plus aux médecines dites alternatives de type : plantes, osthéo, acupuncture, haptonomie, etc ... qui ont pour la plupart démontré leurs effets.

J'ai d'ailleurs fait un test involontaire avec les goutes d'Herodote : ça allait mieux, et par deux fois j'ai oublié de prendre 3 jours -> résultat immédiat (retour de mon nez pris de façon chronique en hiver, avec les bronches prises le matin ...). Et résultat immédiat (en deux jours) inverse en les reprenant matin et soir Smile

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou
Messages : 885
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 19:03
ne prenons pas l'homéopathie au niveau matériel.... on n'en sortira pas...
c'est une medecine ENERGETIQUE et totalement INDIVIDUALISEE qui ne repond pas aux criteres de la science sans conscience... l'effet placebo existe certes mais n'est pas le seul sinon les plantes, les animaux et les bébés n'y repondraient guère...

PS Si on jette 1 metre cube d'eau dans l'océan... aucun effet ... mais si le meme
volume est une autre energie genre Bombe atomique, ç'est pas pareil!
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 19:46
Merci pour vos intéressants témoignages. Smile

Avant tout je tenais à vous signaler le fait que tous les médicaments homéopathiques qui m'ont été prescrits n'ont jamais eu le moindre effet sur moi, ce qui ne signifie pas que l'homéopathie soit une supercherie bien entendu.

L'idée de la mithriditisation me parait intéressante, car elle pourrait expliquer le processus. En effet, l'homéopathie consiste à utiliser des substances actives toxiques pour les diluer fortement afin d'en réduire le potentiel nocif. Ne se pourrait-il pas qu'il se produise un effet réactif à l'échelle moléculaire ? Qui, sur le long terme, finirait par permettre à l'organisme de compenser l'agression par une réaction adaptée ? Comme dans le cas de la vaccination finalement. Pour ma part j'émets des doutes sur les bienfaits de l'homéopathie, en dehors de ceux qui font appel aux mécanismes psychiques. En gros, si j'avais une étude à mener sur le sujet, je m'intéresserais d'abord aux réactions psychologiques des personnes.

Il est connu qu'un gramme de toxine d'amanite tue mouche ne vous laisse aucune chance. Tout comme il est connu qu'un milligramme d'amanite tue mouche vous laisse une chance ! (A vérifier tout de même) Alors à fortiori un millionième de gramme ! En augmentant progressivement les doses, on permet à l'organisme de réagir et de s'adapter à l'agression, à l'instar du mécanisme antiviral par exemple.

La question est large et complexe : peut-on considérer que c'est la quantité de produit qui affecte et crée la réaction ? Dans le cas de l'homéopathie probablement ; mais pourrait-on le jurer ? J'en doute. Peut être faut-il suivre le raisonnement de notre ami le murmu, à savoir que c'est un rapport énergie-volume qui entre en jeu ici...

Passionnant en tous cas. Wink
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 20:15
Je ne cherche pas à savoir si la quantité change quelque chose ou non. Ni à prouver qu'un atome dilué dans une piscine a un effet. J'aimerais simplement observer sur deux groupes représentatifs la différence entre un placebo et l'oméopathie. Est-ce trop demander ?
Ensuite, si il y a une quelconque différence, il y aura un intérêt à essayer de comprendre la cause.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou
Messages : 885
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 20:48
Oui Mathieu, c'est trop demander!!!!

je ne connais pas d'etudes sur l'homeopathie médecine de masse comme pratiquée en Inde ou en Afrique...mais je crois que ça aide...

Chez nous il n'y a pratiquement plus de vrais homéopathes mais des generalistes qui font du "symptomatique" après une formation éclair...et leur prescription est faite a partir de programmes d'ordinateur...symptome x egal remede y!!! c'est de peu d'interet sauf qu'il y a moins d'effets secondaires qu'avec la chimie...

L'homéopathie veritable n'appartient pas au regne de la quantité et aux protocoles préétablis par la CQ. Il n'y a pas 2 malades identiques donc pas de statistiques possibles...L'homeopathie peut faire des miracles (ou faire passer a travers un probleme grave ne relevant pas d'elle!)mais il n'y a pratiquement plus d'homéopathes réels depuis que nous sommes entrés dans une médecine de masse, dans ce qu'on appelle le règne de la quantité et les consultations a la chaine... Il y a bien sur beaucoup de choses qui ne relevent pas de l'homéopathie et sans doute que certaines personnes n'y sont pas receptives pour de multiples raisons... Pour moi, j'ai eu des resultats extraordinaires, mais c'est l'acupuncture qui me détraque. Soignez vous bien!!!
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 21:38
Petit j'avais un oméopathe qui s'occupait de moi et de ma soeur. Je ne vois pas trop en quoi il s'agissait d'oméopathie de masse qui soit moins efficace (ou petite).
Que chacun soit plus ou moins réceptif colle justement à l'effet placebo (c'est le principe).
Bon, de toute façon ... quelles que soient les raisons de l'action de l'oméopathie - il est clair qu'elle agit d'une façon ou d'une autre Smile

Paulati, quand tu passes dans le coin, j'aimerais savoir si il y a eu des études vétérinaires sur le sujet. Ce n'est pas la première fois que j'en entends parler - la dernière fois ça m'avait amusé : on donnait de fortes doses d'oméo à un cheval ... ce qui est l'inverse du principe oméopathique (un cheval étant 10 fois plus lourd que nous, on ne peut appeler 30 granules au lieu de 3 une grosse dose ... surtout si on se met à tenir compte des dilutions ...) Very Happy

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Retour sur l'homéopathie

le Ven 15 Mar - 23:43
Oui c'est vrai Mathieu, mais si le but de l'homéopathie est d'induire un effet placebo, et seulement cela, c'est un peu dommage de dépenser plus et d'enrichir les labos ! Autant pratiquer la méthode Coué, c'est tout aussi efficace et plus économique. Wink

Non mais tu as raison cela dit, et je comprends ce que tu veux dire. C'est juste que je me demande s'il n'y a pas là un marché juteux qui tend à abuser un peu les consommateurs que nous sommes. La plupart du temps ces médocs ne contiennent pas de notice, on ne sait rien d'eux, et c'est un peu "au petit bonheur la chance" !

Quand je vois des médecins (et même des professeurs) prôner les vertus de l'homéopathie en sachant très bien que nous sommes très très loin de la science exacte, et que c'est un domaine bien plus nébuleux que celui des médocs "classiques", je me dis que ces médecins là ont peut être trouvé le créneau.

Pour autant, si ces produits fonctionnent tels quels, tant mieux, seul le résultat compte en l'absence de danger.
Invité
Invité

Re: Retour sur l'homéopathie

le Sam 16 Mar - 6:42
L'homéopathie c'est comme par exemple l'oligothérapie.
Ca va pas soigner un cancer ni même une pneumonie mais c'est plus pour des traitements de fond en préventif. Quelqu'un qui est fragile et se prend une angine chaque année pourra via un traitement renforcer chaque année ses défenses ad-hoc.
C'est des plantes et la plupart des médicaments sont basés sur des molécules que nous a données la nature donc on ne peut pas catégoriquement rejeter cela (et pourtant je n'en prends pas je dis cela d'autant plus détaché). C'est juste une question de dosage.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Retour sur l'homéopathie

le Sam 16 Mar - 9:33
J'avais été marquée par la précision des questions du médecin homéopathe à chaque fois, que ce soit pour mon fils ou pour moi. Des questions portaient sur mes maladies récurrentes, sur mes goûts alimentaires aussi. Ainsi, dans les affections de la peau, on porte une attention au goût pour l'acide, car le corps peut manifester ainsi un déficit d'acidité (c'est mal dit, je suis encore mal réveillée) qui entre en compte pour comprendre les raisons de certaines affections.

Je répète que ce qui m'a étonnée, alors que tout le monde me disait que l'effet était surtout celui d'un placebo, c'est de voir que le premier traitement n'a jamais marché totalement, et que les ajustements de traitement ont été nécessaires : si l'effet n'était que placebo et psychosomatique, alors le questionnaire (qui fait parler) et les boules de sucre auraient dû marcher dès le début, ce qui n'est pas le cas.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Retour sur l'homéopathie

le Sam 16 Mar - 10:18
Christophe : La phytothérapie je n'ai aucun soucis, beaucoup de choses ont été prouvées scientifiquement (notamment les effets des plantes). Ce qui n'est pas le cas de l'oméopathie (que j'utilise toutefois Very Happy ).
Comme les molécules utilisées, l'arnica (qui est un ensemble de principe actifs) pour les bosses / bleus par exemple - fonctionne aussi en crême / teinture (c'est d'ailleurs la base de ce traitement homéopathique).

Cette discussion il y a deux semaines est venue d'une autre : les guérisseurs philippins. Pour ceux qui ne connaissent pas, faites une petite recherche google. L'un de mes interlocuteurs était allé sur place, avait été traité, et avait observé le traitement. L'autre était un professionnel de la médecine et lui a dit simplement - en plus du fait que des illusionnistes avaient expliqué bon nombre de leurs pratiques - que si les traitements étaient aussi miraculeux, il auraient été exportés/étudiés/répandus rapidement (comme le sont les traitements à base de plantes utilisées par les populations natives d'Amérique du Sud par exemple). Il a aussi précisé qu'il restait ouvert à tout traitement inconnu, tant que ce dernier était étudié de matière scientifique rigoureuse. Pour l'oméopathie, c'est simplement pareil : 0 études scientifique rigoureuse sur un nombre suffisant de patients avec un test A/B (nous étions d'accord sur ce point). Avec en face bien souvent le même argument : traitement unique, donc non comparable à un placebo car le second individu devrait de toute façon avoir un traitement différent.

Peut être qu'un spécialiste du sujet pourrait nous expliquer le fonctionnement de l'Oscillococcinum (son origine, sa dilution notamment).

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Retour sur l'homéopathie

le Sam 16 Mar - 12:09
Tu as entièrement raison Mathieu, lorsque tu dis qu'il n'y a pas assez d'études organisées autour de ces questions, dommage, car cela permettrait de fournir une indication (plus ou moins nette) sur les éventuels effets.

Mais l'arnica est utilisée depuis longtemps en phytothérapie (je crois non ?) aussi, mes parents l'utilisaient déjà lorsqu'ils étaient jeunes. C'est vrai que c'est avant tout une question de dosage, dès que l'on a repéré l'effet concerné, il est important de savoir à quel moment celui-ci est notable, mais comme chacun est différent et possède un métabolisme propre, le problème me semble plus compliqué. Il faudrait organiser une vaste étude portant sur des centaines de milliers de personnes...

Peut être que l'avenir du médicament se situe là ? C'est à dire dans l'exploration et la prise en compte de paramètres plus intimes à la personne, et dans une meilleure connaissance des effets moléculaires des plantes. C'est difficile oui, d'autant que le réservoir thérapeutique m'apparaît comme immense, vraiment immense.

Au fait Mathieu, le petit va mieux ? Smile
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Retour sur l'homéopathie

le Sam 16 Mar - 12:48
Oui, le petit est réparé Very Happy
Là il a des dents qui sortent, donc un peu de fièvre. Puis bon, la crise des deux ans qui approchent, il s'affirme Wink

J'avais donné l'arnica comme exemple, car prise seule elle peut être toxique, mais est utilisé en phytothérapie, et maintenant surtout en homéopathie. Je suis en tout cas convaincu qu'une médecine moderne nécessite la prise en compte plus simple que le symptôme visible du patient (notamment parce que le psychique joue beaucoup dans toute les maladies). Et bien sûr, la prise en compte de la réalité (financière, et du fait que toute prise de médicament a des effets secondaires) : pas besoin d'une tonne d'antibio ou de médocs pour une grippe, elle passe seule en une semaine (en nous laissant KO) - et hors ajout d'une maladie qui profite de la faiblesse, des antipyrétique suffisent dans bien des cas.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
Mandala
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 271
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 70
Localisation : L'hay les roses

Re: Retour sur l'homéopathie

le Sam 16 Mar - 15:06
Mais oui l'avenir passe par l'étude des plantes. Comme exemple le plus connu l'if pour le taxol important dans le cancer. Mon mari faisait des cours à la fac sur ces sujets et cela faisait parti de ses sujets de recherche au CNRS. Il a aussi beaucoup travaillé sur les sujets environnementaux et beaucoup d'équipes sont sur le coup.LA RECHERCHE AVANCE....il ne faut pas désespérer.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Retour sur l'homéopathie

le Sam 16 Mar - 23:35
Je suis on ne peut plus d'accord avec vous, la phytothérapie constitue certainement une excellente piste de recherche. Pour tous ceux qui sont convaincus que les remèdes sont à chercher au sein même de l'environnement (et j'en suis), l'avenir passe par l'exploration des molécules naturelles, et de leurs propriétés.

Mais aussi, et bien sûr (merci cher Mathieu de l'avoir évoqué Wink ) il y a le paramètre psychologique. D'ailleurs ce paramètre entre en ligne de compte dans le cas des maladies dont on peut se remettre assez facilement, et ce sans prendre de traitement particulier. Se gaver d'antibiotiques lorsque ce n'est pas nécessaire, ou prendre des traitements relativement lourds pour soigner une affection qui peut se soigner avec du repos, ce n'est pas forcément souhaitable.

Peut être aussi que les effets homéopathiques sont une combinaison des deux facteurs : le physiologique et le psychologique, et que c'est justement cette combinaison, cette association efficiente, qui permet d'obtenir des résultats ? Je pense qu'il serait intéressant de se demander si cette double action ne participe pas d'un mécanisme thérapeutique subtil dont nous ignorerions à peu près tout ! J'irai même jusqu'à imaginer que ce principe puisse être utile dans le traitement des problèmes psychologiques ! Nous connaissons déjà les effets de certaines molécules naturelles sur le cerveau, alors pourquoi ne pas imaginer que la médecine psychiatrique de demain ne se base que sur la recherche de molécules entièrement biologiques, plutôt prometteur...

Ainsi, nous aurions peut être comme résultat ceci : une meilleure prise en charge médicale du patient (car les effets secondaires pourraient être atténués voire éliminés), et une meilleure compréhension du patient, car forcément la psychothérapie adopterait cette nouvelle situation comme étant un plus non négligeable pour tout un chacun. La psychothérapie s'adresse à l'être par une méthode tout à fait naturelle : la parole, alors le fait d'y associer une thérapie tout aussi naturelle sur le plan physiologique me paraît être presque idéal. Reste à trouver ces molécules miracles dans notre environnement, pas simple.
avatar
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou
Messages : 885
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Re: Retour sur l'homéopathie

le Dim 17 Mar - 7:55
les elexirs floraux, mineraux et d'ambiance dans la lignee des gouttes de Bach pourraient repondre a ta recherche Olive, a condition de n'être pas fabriquées, vendues prescrites par des charlatans ou des "vitetonblé" mais par des artisans au grand coeur, ou plutot des veritables "Alchimistes", et puis les hautes dilutions homeopatiques jouent effectivement sur les troubles psychiques (dans la lignee de l'Homeopathie Uniciste) mais ce n'est pas pour les rigolos. Deja, les complexes homeos en basse dilution, style labo Lehning font merveilles pour les troubles nerveux et les insomnies... a toi de rencontrer les bonnes personnes en recherche...
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Retour sur l'homéopathie

le Dim 17 Mar - 9:17
Juste une remarque : le fait que certains médocs proviennent de plantes ne les rend pas inoffensifs ou sans effets secondaires ! Il faut s'éloigner de l'image angélique des plantes par rapport à l'hallothérapie - d'autant plus que le principe actif des plantes étant généralement très complexe, on ne se rend pas souvent compte de tout les effets (désirables ou non).
Pour ce qui est de la psycho, tu as le millepertuis qui est bien connu comme traitement pour les dépressions légères.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
Mandala
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 271
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 70
Localisation : L'hay les roses

Re: Retour sur l'homéopathie

le Dim 17 Mar - 9:48
Les plantes ont en effet des effets secondaires très dangereux et même mortels. C'est pourquoi ils faut les étudier scientifiquement et ne pas jouer aux apprentis sorciers. Mais l'aspirine qui est si utile provient du saule et si elle soigne elle peut aussi faire des dégâts .
Ce n'est pas ma spécialité mais celle de mon mari qui est chimiste organicien.
Je ne saurai répéter notre conversation sur l'homéopathie car je ne possède pas les bons termes mais il m'a éclairé sur certaines hypothèses en relation avec les phénomènes d'allergie. Trop compliqué pour moi...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Retour sur l'homéopathie

le Dim 17 Mar - 16:37
C'est exact. Aussi faut-il prendre des précautions avec les produits issus de la phytothérapie.

En réalité Mathieu, ce que je voulais dire c'est que les molécules qui sont déjà contenues dans la nature permettent de faire l'économie d'une recherche fondamentale absolue, elles sont déjà disponibles. En revanche il est clair que pour les utiliser à des fins thérapeutiques il faut bien les analyser et en extraire uniquement ce qui sera profitable.

Le millepertuis est bien mais le gros problème c'est qu'il ne peut quasiment pas être pris avec un autre médicament, tant ses interactions sont multiples et pernicieuses.

Oui le murmu, j'ai déjà essayé les fleurs de Bach (même celles de Jean-Sébastien Very Happy ), mais les effets ont été pour ainsi dire... Un peu discrets, pour ne pas dire inexistants. J'ai certainement dû prendre la mauvais dosage ou l'utiliser de manière inadéquate. Mais j'émets tout de même des doutes sur l'efficacité du produit, bref...

L'avantage du secteur environnemental c'est qu'il est très large, et les possibilités sont extrêmement nombreuses. On dirait que la recherche fondamentale semble s'intéresser de près aux vertus des substances naturelles, si elles parviennent à bien les cerner, alors tous les espoirs sont permis.
Mandala
Petit Sage
Petit Sage
Messages : 271
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 70
Localisation : L'hay les roses

Re: Retour sur l'homéopathie

le Dim 17 Mar - 17:33
Je te rejoins de nouveau Olive: un des effets secondaires du millepertuis es t qu'il diminue ou annule les effets de la pilule contraceptive...on m'a cité des cas.
avatar
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou
Messages : 885
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Re: Retour sur l'homéopathie

le Dim 17 Mar - 18:22
fais gaffe, Olive... Very Happy
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9224
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Retour sur l'homéopathie

le Dim 17 Mar - 19:32
Embarassed
Et moi qui voulais faire un bon jeu de mots... Wink

Bon, disons que les fleurs de Bach sont intéressantes sur le plan thérapeutique. Je connais des amis qui sont assez calés sur ce sujet, il faudrait que je leur demande à l'occasion.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum