Athée ?

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Herodote le Jeu 21 Fév - 23:18

C'est pour cela, Ishto, que je suis si bourré de doutes. A en faire un Doute "anthropomorphiste" cette fois !
Je contemple l'Univers. Je sais à chaque seconde de ma contemplation que c'est hors de moi tout ça, que ma perception est incertaine et ne vaut que pour moi.
Et combien plus me méfié-je du "hérodotomorphisme" !
Mais il faut bien ossuper le temps.
Alors, vaquons...

Bonsoir. (ma bécane est quasi-naze et me fait des problêmes auxquels je ne comprends rien, sans doute "macintoshmorphistes !)

Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par ishto le Jeu 21 Fév - 23:23

tant que c'est pas du macishtomorphisme, soyez rassuré!

Bonne nuit Herodote
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Herodote le Jeu 21 Fév - 23:41

Bonne nuit, Cher Ishto. Ne piquez pas de vos colères (j'ai le souvenir d'une!) en dormant : vous vous casseriez quelque chose ! Bonne nuit, donc. Et amicalement.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par ishto le Ven 22 Fév - 0:21

bah je suis content qu'on puisse en discuter comme ça tout en demie teinte, car moi je suis plutôt rouge de honte d'avoir laissé parler mon "passager noir".

Si je dois rester sincère, vous n'y êtes strictement pour rien, je suis victime de mon besoin d'approbation, pas tout le temps, mais lorsque je tombe sur une image paternelle bienveillante et que d'un coup j'ai la nette sensation de la décevoir (même si ça reste purement subjectif), alors quelque chose se débat en moi et j'en oublie qu'en face aussi la bienveillance est la bienvenue. Amicalement oui Herodote, oui!
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par eric le Ven 22 Fév - 4:19

MathieuMf a écrit:Eric : poussons encore, sommes-nous le Dieu de nos cellules ? Razz
Je l'avais déjà indiqué ailleurs, j'avais bien aimé la fin d'un Men in Black, qui montrait notre monde comme étant une infime partie d'un autre monde (de mémoire une boulle de billard). Nos cellules sont un monde au sein de nous ... Sont composées d'éléments de base, qui sont eux même composés de molécules, qui sont elles mêmes composées d'atomes, qui sont eux-mêmes composés de protons / neutrons / électrons, qui sont eux-même composés de plein de trucs que nous ne connaissons pas encore (quarks, bozons, etc ...)
La terre a sa place dans l'univers ...
Où ce dernier se place-t-il ? Very Happy
(vivent les poupées Russes !)
Oui, il a les "entités", des plus petites aux plus grandes ...
Je ne parle pas seulement, donc, de l'Homme.
Nous sommes d'accord ?
Et il y a aussi ce qui anime chacune d'elle (dans le temps et dans l'espace).
C'est CA que j'essaye de comprendre.
D'abord, comment déterminer s'il s'agit d'une "énergie", d'un "carburant", d'un "flux", ... ,
puis comprendre si ce CA est unique ou particulier à chaque "entité".
C'est pour cette raison que je présentais le spermatozoïde comme un organe.
Mettre un nom sur CA autre que "la vie", "dieu", ou "rien"...
Mais je suis peut être hors sujet là ?
avatar
eric
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 486
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : pays de Grevisse, de Servais, ou encore de la Mère Famenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par chrysalide le Ven 22 Fév - 8:05

Hérodote, j'entends très bien ce que vous dites et je n'ai rien à opposer à ce fait qu'en tant qu'êtres humains, nous raisonnons comme tel...
Je faisais d'avantage référence à cette notion d'un Dieu ayant des raisonnements humains: du genre " il a crée le monde en 7 jours, du moins six, puisque le 7ième il s'est reposé" ou encore cette idée de bien et de mal, sa position de juge condamnant ou récompensant selon nos actions, le sempiternelle " si dieu le veut" etc.....
Même si je me plais à raisonner en me disant qu'il faut voir cela comme une vision métaphorique des lois qui régissent l'univers , du genre il existe autant " d'énergie positives que négatives", que ces deux energies s'équilibrent voir s'annulent, mathématiquement ça donnerai 1+(-1)=0, le fait est que communément on prête à ce "CA" comme le nomme Eric, des attitudes faits et gestes très humanisés.
Vous ne considérez pas que votre chat à des réactions humaines, je pense la même chose concernant tout ce qui n'est pas humain....
Partant de là, évoquer et débattre sur l'existence ou non d'une force/énergie/ Dieu/ GADLU/ ou le ciel pour les asiatiques, s'avèrent particulièrement difficile je trouve.
Cependant comment faire autrement? et du coup qu'elle est la part d'objectivité dans nos raisonnements...?
voilà, je ne sais pas si j'expose simplement ou pas mon idée....
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par eric le Ven 22 Fév - 8:54

Dieu a fait l'Homme à son image ...
En même temps, c'est "dit", transmis, partagé, compris, ... avec des ... mots ... d'homme !
Comment le dire autrement qu'avec des mots d'Homme ?
Serait-il concevable d'imaginer un autre "truc à transmettre" , véhiculé autrement, par exemple, de manière purement "binaire" (c'est "ouvert" ou "fermé").
Il n'y aurait donc plus de Valeurs, mais uniquement du "fonctionnel" et du "non-fonctionnel".
Nous serions là dans une "volonté" essence ciel ?
avatar
eric
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 486
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : pays de Grevisse, de Servais, ou encore de la Mère Famenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Claude St Malo le Ven 22 Fév - 9:17

eric a écrit:Dieu a fait l'Homme à son image ...


mais l'homme le lui a bien rendu.
Ajoutait Maupassant.
avatar
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 3949
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Herodote le Ven 22 Fév - 9:34

C'est le drame humain, Chrysalide !
Nous sommes contrains par nos sens à jouer à la belote mais avec une seule carte. Nous nous y évertuons : comment voulez-vous jouer avec CA ?
Manchots à qui il a été prescrit de repasser au petit fer, culs-de-jatte qui doivent gagner un 110m/haies, nous ne savons même pas ce que l'Univers attend de nous, s'il en attend quelque chose ce dont je doute.
Nous sommes isolés sur notre concupiscence, presque toujours sexuelle, mais non forcément (le savons-nous, nous mêmes ?) avec les cellules de Mathieu s'emboitant l'une dans l'autre. Nous ne sortirons pas par des gesticulations spirituelles qui nous replacent dans la situation d'être le Centre de l'Univers. Alors qu'il y des miliards de Centres comparables à nos spermatozoïdes humains qui se meuvent avec cette ridicule godille qu'est leur flagelle et dont on nous dit qu'un jour ils se féconderont l'un l'autre.(Jolie perspective pour le Gays qui verront la fin de leur désir d'enfants).
Alors ? Nous n'avons plus qu'à nous pendre pour que ce soit fini, ce cauchemar, ou, mieux, vivre notre vie en la consacrant aux autres, y compris aux animaux. Ma fille a fondé une association "S.O.S. Teckels" qui replace ses adorables petits chiens passés de mode, dans de familles où leur tempérament joueur les fait aimer des enfants. La vie est là toute proche de nous, même si elle revêt des formes humbles. La dernière poupée russe de Mathieu (ellle ne sera jamais la dernière, l'une des plus minimes serait le terme plus adéquat) que nous puissions tenir contient le même potentiel universel qu'Antarès. Point n'est besoin d'entité suprême pour celà.
Je me rends bien compte que ce cafouillis de pensées est fatalement déficient. Il faudrait d'autres termes, le reste du jeu de cartes (qui nous sera refusé à perpétuité), la notice d'utlisation de l'Univers, ce qu supposerait aussi que nous en eussions les instruments inconcevables de mesure...
Nous sommes forcés à l'Athéïsme formel qu nous devons camoufler en nous sous une forme d'animisme/panthéïsme pour pouvoir nous reposer parfois devant le chemin à parcourir, si long, si inconnu, par nous -mêmes si solitaires.
Vaquons aux autres et aux choses excellentes à notre niveau.
Il n'y a de consolateur qu'en nous. Ne le manquons pas !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Herodote le Sam 23 Fév - 11:33

Jean-Dominique a écrit :

"Je n'ai plus l'âge de répondre aux imbéciles." (courrier du 21 Février 2012, en copier/coller.)

Voilà pourquoi il ne me répond jamais !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

RTBF : Noms de Dieux

Message par Guthrie le Sam 23 Fév - 12:44

Héhé, sacré Hérodote ! Razz

Tenez, mon ami, et cela s'adresse aussi aux autres camarades, une petite incise pour vous proposer la fort intéressante série diffusée par la RTBF, Noms de Dieux. Le principe est simple : le présentateur confronte son invité, artiste ou intellectuel célèbre, au questionnement de Dieu, selon sa croyance ou sa non croyance. Je vous poste le volet avec Jacques Rifflet, bonhomme à la pensée pétillante, qui aborde dans son déroulé la franc-maçonnerie. Je vous conseille également le volet avec Henri Laborit. Mais vous verrez, il y a plein d'autres invités en-dessous, vous n'aurez que l'embarras du choix. Bon visionnage et bonne écoute à tous !

Cliquez ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Isidor le Sam 23 Fév - 13:35

chrysalide a écrit:
Cependant comment faire autrement? et du coup qu'elle est la part d'objectivité dans nos raisonnements...?
Nulle. Notre part d'objectivité est nulle. Je n'y crois pas à l'objectivité. Nous ne sommes que subjectivité du début à la fin. Surtout dans le domaine des supputations métaphysique.

Et pour répondre sur la question du choix: on ne décide pas de croire ou ne pas croire. En tant que croyant on peut s'efforcer de ne plus croire, on n'y arrive pas. A l'inverse, un non-croyant peut faire ce qu'il veut, il ne sera jamais un croyant. Il peut clamer ce qu'il veut dans le secret de son intimité, il saura.

Dieu est un fable rassurante qui donne du sens à plein de gens, qui guérit de la peur de mort ou qui change la nature de cette peur (ai-je été assez pur(e) pour me présenter devant lui (eux - pour les polythéiste) afin d'aller au paradis/d'avoir une nouvelle incarnation plaisante/d'atteindre le nirvana/de devenir un Thetan/de me fondre en lui - rayez la mention inutile).

Dieu est autorité morale pour ceux qui n'arrivent pas à se structurer par eux-mêmes et qui cherchent à fuir leurs mauvaises actions, de décharger leurs responsabilités dans une présence fictive (moi je suis pur mais c'est le diable qui m'a tenté - je ne suis pas responsable).
avatar
Isidor
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 848
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dernier satellite d'Alpha du Centaure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Herodote le Sam 23 Fév - 14:28

Guthrie : Je vous croyais du Midi de la France. Seriez-vous Belge quelque part ?
Mon appareil est trop vieux et il lui faut un nouveau logiciel pour accueillir le nouveau numéro d' "Adobe". Donc pas pû voir l'émission de la RTBF; celle de Jacques Ruifflet (qui a les memes initiales que les miennes, car je vais vous surprendre : Herodote n'est ni mon prénom ni mon patronyme. Ca fout un choc, hein !). Merci quand même. Connaissant vos goûts, je suis certain que c'en est du meilleur.

Encrenoire : +++1 et au-delà !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par ishto le Sam 23 Fév - 15:38

Encrenoire a écrit: A l'inverse, un non-croyant peut faire ce qu'il veut, il ne sera jamais un croyant.


Je connais pourtant des exemples éclatants qui me prouvent le contraire!


sinon je suis également plus qu'ok avec ce que tu écris!!
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Marie Gouze le Sam 23 Fév - 15:46

Qu'elle chance tu as encrenoire de pouvoir te structurer tout seul et d'avoir autant de certitudes. Ne change rien surtout. Tu es trop top.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Isidor le Sam 23 Fév - 22:42

@Marie Gouze
Merci pour l'ironie. Mais oui, je dois affronter ma conscience lorsque je déroge à mon éthique et je n'ai aucune solution de repli que moi-même. Quand la structuration, je parle de structure morale.
Et oui, j'ai la conviction de mon athéisme, que veux tu que je te dises ? Quelle devrait être mon attitude: faire semblant ne pas avoir de conviction pour produire un discours aussi tolérant que bien pensant. Je te dis ce que je ressens. Si ça te dérange, désolé, j'attends l'exposition de tes idées.
avatar
Isidor
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 848
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dernier satellite d'Alpha du Centaure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Marie Gouze le Dim 24 Fév - 0:04

Ce n'est pas de l'ironie, j'adore les poulains sauvages comme toi qui foncent dans le brouillard, la crinière au vent, sûrs de leur chemin.
Purs. Forts de leurs certitudes et sûrs que les autres sont des cretins se trompent de chemin.
Le seul hic c'est quand on connait la fin de l'histoire.
Le poulain défonce le brouillard n'écoutant que son cœur, son idéal et ses idées.
Ne pouvant mener la lutte seul, il s'allie a un leader, à un drapeau.
Je ne te dirais pas que ce leader profite de lui ou qu'il est un rusé qui le manipule car ça dépend des cas.
Mais toujours est il que levpoulain suit le leader. Il pense qu'il ne peut que s'engager. Et il s'engage.
Au bout du chemin il n'a pas pu réaliser ses rêves et le ravin l'a anglouti.
Moi je ne te dis rien, fonce.
Mais quand tu tomberas, ne condamne pas celle qui t'aime (soeur, mere, femme, fille) si elle tombe à genoux pour prier un dieu de te rendre la vie. Non on ne prie pas seulement pour se faire pardonner ses lâchetés. On peut aussi prier pour ceux que l'on aime, lorsque l'on a tout essayé pour les sauver et que cela n'a pas suffit.
L'humain a parfois besoin de spiritualité quand les mots ne suffisent plus. C'est ma conviction.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par ishto le Dim 24 Fév - 0:23

aahhhhhh enfin quelqu'un qui connait la fin de l'histoire, pourrais tu au moins nous en donner le synopsis? Promis je le répéterai pas ^^

Je plaisante, mais on sent d'un côté un vécu qui ne peut s'empêcher de phagocyter tout autre vécu qui s'y apparenterait de près ou de loin, et de l' autre, un homme qui effectivement se fraye un chemin à la sagaie, tout nu dans les ronces, et, pardonnez moi si je donne l'impression de vouloir vous séparer, mais vous êtes déjà en train de vous réconcilier tellement vous vous éloignez l'un de l'autre en vous faisant face... Vous n'aviez pas vu? Vous êtes déjà presque dos à dos (on finit toujours par faire un tour de planète, entre autreS).

Au fait, c'est fou ce que la mort a l'air plus concrète finalement du point de vu du croyant, pourtant... à méditer? Si possible, oui.

Ishto, un donneur de leçon qui n'a jamais appris les siennes (ça me prendrait trop de temps et je ne voudrais pas les monopoliser)
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Marie Gouze le Dim 24 Fév - 0:41

Tu m'as mal comprise. Encrenoire me rappelle beaucoup de jeunes idéalistes. Il suivra son propre chemin. Bien sur que je ne connais pas son histoire.
Mais je vois le monde aller plutôt vers des lendemains sombres.
Et il est rare que des jeunes idéalistes ne s'engagent pas.
Les églises sont effectivement pleines de personnes blessées. Toutes ne cherchent pas forcement un dieu magique qui les conduiront à la lumière mais juste un réconfort personnel en attendant la fin.
Être chrétien recouvre pas mal de vécus différents.
Je pense.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par ishto le Dim 24 Fév - 0:55

Pourquoi est-ce une catastrophe si le monde court à sa perte? Car, surtout si l'on est croyant, alors que perd-t-on par la perte de ce monde?? Vraie question, pas d'ironie, j(e m)'interroge, c'est tout.
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Marie Gouze le Dim 24 Fév - 1:21

Demande au chrétiens d'Amérique Latine.
Si tu veux un début de réponse interesse toi à la "Théologie de la libération"
Pour certains chrétiens, beaucoup d'ailleurs, comme ceux d'Amérique du sud, la vie sur terre est essentielle.
Certains prêtres se sont fait tuer pour défendre leurs valeurs humanistes et se sont battus contre les militaires.
L'archeveque Hélder Câmara
Défenseur des droits de l'homme au Brésil et une des figures de la théologie de la libération en Amérique latine. En 1955, il participe à la création du Conseil épiscopal d'Amérique latine (CELAM).
Au sein du CELAM, il contribue à la définition de "l'option préférentielle pour les pauvres".
Opposant à la dictature des généraux (1964-1985), il dénonce la situation de pauvreté du tiers-monde, les ventes d'armes à son pays, la guerre du Vietnam et la violence de la dictature brésilienne.
Proche des mouvements non-violents et se référant à Gandhi et Martin Luther King, il met en place une pastorale dirigée vers le service des pauvres, qui s'appuie sur le mouvement Action Justice et Paix et sur un séminaire populaire.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Isidor le Dim 24 Fév - 1:28

J'avoue que ton message me déstabilise Marie. D'abord je suis pas jeune, j'ai 40 balais. J'ai passé l'âge de foncer dans le brouillard. Comme dirait un vieux pote qu'à mal tourné "j'ai jamais pu encaisser les drapeaux quoique le noir soit le plus beau". Etre athée et ne pas croire à la fable divine n'apporte aucune supériorité sur mes semblables. Un croyant peut parfaitement être plus intelligent qu'un athée. Seul les doutes diffère entre les deux.
Ce qui me déstabilise, c'est cette absolue certitude que je lis quand à mon destin et surtout cette grossière erreur qui est de croire que les athées n'ont pas spiritualité. Tu connais mon destin, ma fin, que veux tu que je te répondes. Tu ne seras pas là pour la voir car ma fin m'appartient comme la tienne t'appartient également.
Peut être que je me trompe mais j'ai le sentiment que tu penses que j'attaque les croyants. En fait les croyants je m'en tape, chacun son énergie pour avancer dans la vie. J'ai également le sentiment que si nous autres athées nous ouvrons la bouche sur ce que nous pensons de Dieu, nous devons la refermer illico parce que nous ne savons pas de quoi nous parlons et que nous parlons mal de la croyance.
En fait ce qui est fatiguant dans les discussions avec mes semblables, c'est que toute discussion est vécue sous l'angle de rapport de force. J'ai déjà vécu cela lorsque j'ai voulu faire vivre un GODF symboliste, ritueliste et non-mixte. On m'a rentré dans la gueule pour pas que je déstabilise l'ordre établi. Je ne cherche qu'à faire vivre une facette différente de la réalité: celle des non croyant. Des fois, j'ai envie de tout lâcher tellement le monde aime le combat, le sang et le vainqueur. "Manipulez vous dans la haine et dépecez vous dans la joie, le crapaud qui gueulait "je t'aime" à fini planté sur une croix. Mais moi je n'irais pas plus loin, je tiens ma tête entre mes mains, guignol connait pas d'sot métier, je ris en m'en faire crever". Merci Hubert Felix pour ce moment de philosophie.
avatar
Isidor
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 848
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dernier satellite d'Alpha du Centaure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par ishto le Dim 24 Fév - 1:50

Je sais pas mais je me sens tellement athée, ou agnostique (je me contre fiche de l'étiquette éphémère qui me sera collée), qu'au même titre que les humeurs, aujourd'hui je peux croire et demain plus du tout, d'autant comme dit Jean Dominique, qu'il y'a une palette infinie entre ces deux extrêmes ainsi que de part et d'autre. Ca ne m'empêche pas de me souvenir qu'aujourd'hui je ne crois plus alors qu'hier oui. Et encore, croire en quoi? Mieux: Ne pas croire en quoi?? A la façon dont est représenté un dieu dans l'esprit d'un autre???? Vous voyez où on en vient comme ça??
aahhh! Voilà peut-être une limite qui m'empêche de croire, ne pas croire, ou encore être partagé!! Ce à quoi je crois, c'est en l'hypocrisie nécessaire pour supporter une pensée qui nous déborde bien au-delà de ce que peuvent encadrer nos propos: Qui n'a pas, sur toutes ces journées qui font son parcours, au final, déjà pensé à tout et cru en tout? "L'hypocrisie nécessaire" c'est ce qui nous permet d'avoir des propos, qui sont autant de blasphèmes au regard des pensées sous-jacent desquelles ils sont nées, ridicules échantillons. Je ne dévalorise pas la parole, je trouve seulement que moins on s'y identifie, plus on fait honneur à la richesse dont elle est issue, et qui dans sa totalité lui échappera toujours!

D'un autre côté, la pensée pourrait envier à la parole ce don exclusif qu'elle a de pouvoir passer de l'un à l'autre. En somme, la parole est ce serviteur de la pensée qui pourrait la rendre jalouse. Bon ok, il y'a une incohérence puisque la parole de l'autre provoque aussi ma pensée, de sorte que la parole de l'autre puisse être assimilée à mes pensées en ce qui concerne l'origine de ma parole. Arf! Si je n'étais que "pensées" parce que les conditions de vie ne m'astreindraient pas à autre chose, je serais alors l'égal d'un dieu? Mais si un dieu nous a crée à son image, au bémol près qu'il a foutu entre nous la parole pour communiquer, ne serait-ce pas parce qu'il se soupçonne ne pas être parfait et qu'il nous utiliserait alors à son compte pour se perfectionner? A quelle fin? Ou alors serait-ce pour voir sa propre imperfection se battre pour se perfectionner? Et l'idée d'un dieu totalement inconscient alors, qui ne serait que la compilation de toute chose, pourquoi pas? Aujourd'hui du moins? et demain peut-être encore autre chose? Mais ça revient à mettre un autre mot sur ce qu'on appelle déjà l'évolution naturelle des choses, et ça nous montre alors l'importance qu'ont pour nous les mots. Bordel, oui, un bordel dans les raisons closes, et la mort, la chose la plus connue et la moins éprouvée, qu'était-elle avant le mot pour la désigner?? J'arrête là sous peine de me rendre immédiatement à la prison ou à l'asile le plus proche et de tout avouer sans forcer, qu'ils soient juges ou psychiatres, ils sont humains, et je ne voudrais pas gâcher leurs certitudes, leurs certitudes me font douter que je sois bien humain, et ça, ça n'a pas de prix: Le mot, c'est bon et ça tue en même temps, ça ne tue pas la vie, ça tue tout court, c'est un raccourci dans lequel on ne se lasse jamais de se réduire, jusqu'à quand ne va-t-on pas sombrer dans un mutisme radicalement expressif? aller, j'entends déjà le samu et la police se battre pour m'extirper de la société, hop, je remets mon masque de santé bienséante What a Face


nooooon mais sans déconner!! "Eh moi je suis ceinture noire 3ème dan agnostique, mais pour en arriver là j'ai d'abord été profon-dément athée en étant objecteur de conscience, mais vu que j'ai une pensée cartésienne le soir et que je suis traversée d'empathie le matin, j'ai réussi à obtenir mon diplôme de physionomiste car j'ai l'oeil et maintenant je peux voir Dieu ça a toujours été dans ma nature déjà tout petit on disait de moi etc et gnagnagni et gnagnagna.." OH OH OH zut! Je suis soudain assailli d'un immense sentiment d'impudeur concernant tout ces mots qualifiant un nu qui n'existe même pas, ce sentiment me donne envie de mordre mon clavier et de me rabattre l'écran du portable sur la couenne, tout en appuyant sur la touche scan des fois que ça marche, on sait jamais, hein, on sait jamais!
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Marie Gouze le Dim 24 Fév - 12:44

Plusieurs avis se mêlent. Des questions, des doutes, des reproches, à soi aux autres. Nous discutons, accusons, acquiessons mais en définitif nous pouvons parler et être écouté. Malgres nos certitudes et notre violence intérieure, nous écoutons l'autre et avons envie d'être compris.
Et finalement je crois qu'au bout du chemin nous nous ressemblons. Par notre révolte et l'envie terrible de ne pas être fou, de ne pas être comme ce monde fou. Vouloir trouver de l'amour dans nos contemporains.
Une chamane m'a dit que si je voulais que le monde soit meilleur il fallait commencer à se changer soi même et ne parler qu'amour. Difficile chalenge, risque d'être prit pour un naïf.
Je pense que croire c'est séparer et être athé c'est unir. Cette idee me vient ce matin. Parceque croire en quelque chose c'est nous différencier de celui qui croit en autre chose que nous. Celui qui est athé n'a pas de chapelle et accepte tous les hommes tels qu'ils sont. Celui qui a une chapelle (religieuse ou politique) regarde de travers celui qui n'est pas de la sienne.
Pour faire court. Oui notre monde va plus mal que les siècles precedents, pas parce que l'homme est plus fou mais parceque l'échiquier mondial est devenu un terrain de jeu télévisuel et que l'homme a soudain réalisé que si rien n'existait après la mort il pouvait au moins être une star au jt de 20 heures. Bébés morts scenarisés, crânes d'étudiants défoncés, otages decapités, enfants dans les écoles assassinés, le monde a la même information et sa soif de sang n'a pas de limite. Pas un recoin de la planète ne vit en paix.
Cette année j'ai Piqué m'a crise et j'ai balancé ma TV.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Olive1968 le Dim 24 Fév - 15:27

Ton témoignage est très porteur de sens Marie !

Je crois que tu évoques un problème beaucoup plus profond qu'il n'y parait : la perte de sens; et de repères. Je pense que tu as raison lorsque tu dis que ce qui fédère les hommes c'est avant tout leurs points communs, à savoir leur apparence, leurs sens, et surtout leur capacité à se réunir pour s'entraider. Or, notre époque est une sorte d'apothéose de l'individualisme, de la perte de repères humains. Je suis également d'accord avec toi lorsque tu dis que les religions séparent, c'est évident, dès l'instant où les idées s'enracinent dans des textes plus ou moins dogmatiques, elles deviennent génératrices de clivages. S'il y a clivage entre les êtres, il y a risque de rejet, donc d'intolérance et de conflit. Bien sûr tout ceci doit être nuancé mais on observe souvent les choses ainsi...

Je ne suis pas sûr que l'homme puisse se passer de "croire"; en revanche il peut reporter cette croyance sur des points très différents, les déplacer. Dès que l'opposition et la violence apparaissent, en général ce n'est pas bon signe, car cela démontre que les enjeux individualistes ont pris le dessus sur le bien commun. Nous avons de multiples exemples de tout cela dans notre histoire, je pense notamment aux violents conflits qui opposèrent les catholiques aux protestants. A mon avis, L'HOMME DEVRAIT CROIRE EN LUI MEME AVANT TOUT ! Les projections et les investissements éthiques ou dogmatiques ne résolvent rien, ils opposent les êtres en les clivant, au mieux en les invitant à s'ignorer, au pire en créant de véritables guerres. Les médias sont tout aussi complices de ces dérives, car ils exacerbent, ils amplifient les faits, parfois les déforment, comme une sorte de lentille émotionnelle qui affecte nos sensibilités (d'où ta réaction Marie, à propos du poste de TV Wink ); en gros ils appuient là où ça fait mal mais n'apportent aucune réponse. Et puis, il doit croire (l'homme) aux autres, dans le potentiel affectif de ses semblables, afin de se projeter plus positivement en eux. Evidemment, il ne s'agit pas de sauter dans les bras du ou de la première venue, il s'agit de porter sa confiance au-delà des obstacles, des apparences. Ainsi, cela créerait une dynamique positive, exemple :

Dès que les gens s'écoutent ils comprennent mieux leurs problèmes, s'ils se contentaient de le faire uniquement au travers des médias et des religions, ils seraient un peu comme devant une brume, quelque peu myopes à cause d'une déformation idéologique ou cognitive. Si un religieux écoute quelqu'un, il va probablement essayer de l'aider en appliquant ce qui l'habite, religieusement parlant. Si quelqu'un part du principe qu'il ne sait rien à propos de l'autre, et qu'il peut l'écouter sans chercher à lui répondre selon ses propres idées, là il peut être utile à cet autre car il n'y a pas de filtre. On n'aide pas l'autre en désirant qu'il adhère à nos théories et nos idées, on aide l'autre en lui faisant comprendre que c'est lui qui construit son bonheur; mais l'écoute est une valeur, à condition qu'elle soit dénuée d'arrivisme et d'opportunisme psychique ou matériel.

Enfin c'est mon avis.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Athée ?

Message par Marie Gouze le Dim 24 Fév - 16:32

Olivier.
Je suis d'accord avec ce que tu dis.
Il y a beaucoup d'agitation en ce moment. Beaucoup d'inquiétudes et d'engoisses par rapport à l'avenir. J'espère qu'on aura assez d'amour et de tolérance en nous pour passer ce cap sans que cela tourne à de funestes luttes.
Soyons très attentif, qui que l'on soit à ne pas tomber dans le piège de mouvements qui ne chercheraient qu'à récupérer notre révolte pour leur propre avantage.
Et ne laissons pas des groupes d'influences gérer notre planète et ses richesses pour l'enrichissement de certains.
Ce que je voulais dire simplement c'est qu'il ne faut pas se tromper d'ennemis. Athés, chrétiens, socialistes, UMP, joueurs d'échecs, féministes, professeurs, syndicalistes, maçons, anarchistes, patrons, pêcheurs du dimanche, ouvrier ou chomeur, nous cherchons tous la même chose, le bonheur pour nos enfants. Et plutôt que nous déchirer, unissons nos forces pour refuser la seule issue que l'on nous propose : la division.
Battons nous ensemble contre la morosité, contre la guerre, contre la connerie humaine, solidairement.
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 58
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum