Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Giotto
Chien fou
Chien fou
Messages : 116
Date d'inscription : 11/02/2013
Localisation : Paris

Dans l'atelier d'un grand peintre : Giotto

le Ven 15 Fév - 14:29
Vous trouverez ici des livres et des ecrits concernant Giotto de Brandone. Petit gardien de moutons découvert dessinant remarquablement sur des rochers.
Magnifique peintre de fresque mais aussi architecte et humaniste.
Nos réfléchirons ensemble à La peinture et l'architecture du xIv siècle, l'art primitif italien, l'art à Sienne, le premier humanisme, la découverte de la perspective dans l'art italien, et puis aussi la vie des intellectuels qui étaient ses amis Boccace, Dante, le décaleron... La peste noire ces ravages sur la pensée des chrétiens.
Bonne route.
avatar
Giotto
Chien fou
Chien fou
Messages : 116
Date d'inscription : 11/02/2013
Localisation : Paris

Re: Dans l'atelier d'un grand peintre : Giotto

le Ven 15 Fév - 14:44
Giotto naît dans une famille paysanne de Colle di Vespignano (ou à Romignano), dans le nord-est de Florence, en Toscane. En 1267.
Peintre, sculpteur et architecte italien du Trecento (XIV eme), dont les œuvres sont à l’origine du renouveau de la peinture occidentale. C’est l’influence de sa peinture qui va provoquer le vaste mouvement de la Renaissance à partir du siècle suivant.

En cette fin du Moyen Âge, Giotto est le premier artiste dont la pensée et la nouvelle vision du monde aidèrent à construire ce mouvement, l’humanisme, qui place l’homme à la place centrale de l’univers et le rend maître de son propre destin.
Giotto arrive à Florence alors que la ville profite du déclin de Rome pour affirmer sa suprématie. Elle est le centre d’un renouveau culturel italien : les précurseurs de l’humanisme (Pétrarque, Dante, Boccace) incitent les artistes à observer la nature pour peut-être mieux la reproduire.
C’est une révolution car depuis près de mille ans les artistes ont tourné le dos à cette volonté d’imiter la nature. Au contraire, durant tout le moyen âge la priorité est donnée à l’expression des sentiments religieux par la déformation de la nature. Ainsi Cimabue, le maitre de Giotto, est-il encore très influencé par l’art byzantin.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum