Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Paulati
Elevée en plein air
Elevée en plein air
Messages : 2048
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25
Localisation : Maisons Alfort

Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Dim 6 Jan - 14:44
On a un peu tourné autour du pot dans d'autres sujets.

Alors, la Procréation Médicalement Assistée (PMA), la Gestation Pour Autrui (GPA)? Etes vous pour ou contre? Dans quels cas? Dans quel contexte légal?

Je ne donne pas mon opinion pour le moment, à vous!
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Dim 6 Jan - 15:24
Sujet bien épineux effectivement, et pas si simple qu'il pourrait en avoir l'air...

Pour l'instant, la PMA est autorisée en France dans un cadre médical. Soit avec la semence du père (ou de la mère), soit avec l'un des deux qui est donneur (je ne pense pas qu'on implante est embryons n'ayant le patrimoine génétique d'aucun parent ?).
Il est maintenant question de l'ouvrir aux couples de femmes (vu que seules elles peuvent porter un enfant, ce n'est pas de la discrimination de ne pas l'ouvrir aux hommes ...). Avec un donneur volontaire (comme ça se fait actuellement artisanalement), ou avec un donneur anonyme. Je précise bien anonyme, sans eugénisme ou catalogage, conformément aux droit français - n'en déplaisent aux opposants qui nous balancent des arguments bidons qui sont tout autant valables avec la PMA actuelle (du style, tu choisiras la religion de ton gamin, la couleur de ses yeux, en fonction du boulot du donneur ...).
Pour cette première partie, je ne vois pas ce qui pourrait poser soucis, tant que l'enfant est conçu dans un cadre lui permettant de recevoir amour et éducation (ce qui est normalement le cas, dans un couple uni, d'autant plus que pour le coup ce dernier n'arrivera pas par accident ...).

La GPA est agitée actuellement comme un chiffon rouge par les opposants comme une suite à la PMA ... suite, pour permettre aux couples d'hommes, d'avoir justement un enfant eux aussi, au nom de l'égalité (je reprends l'argumentation - ce n'est pas la mienne). In fine, le résultat pour l'enfant sera le même (accueilli dans un couple qui l'aura désiré, etc...). J'ai par contre plus un problème au niveau de la merchandisation du corps humain, que je ne conçois pas (on ne peut pas vendre son sang, un rein, ou donner un organe à une personne particulière en France - hormis cas très précis pour cause de compatibilité type moelle épinière). La vente est d'ailleurs finalement une pression, qui ne rend plus la décision de porter un enfant pour autrui aussi éclairée qu'elle ne devrait l'être.
Certains dirons que chacun est libre de vendre ce qu'il souhaite comme un "service" ... mais la procréation est bien plus qu'un service, c'est un réel don de sois. Ce n'est pas anodin comme un don du sang : il y a des risques, il peut y avoir des complications médicales, qui décide en cas de complication, la "relation" qui peut se mettre en place en 9 mois avec un enfant qui se développe ...
Je ne connais pas assez le sujet, je risque de dire des conneries (il faudrait que je lise un peu, notamment ce que ça donne dans les pays où c'est autorisé, certains états aux USA notamment) - mais au premier abord cette approche me dérange plus (ou en tout cas, me fait me poser plus de questions auxquels je n'ai pas encore la réponse).

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Dim 6 Jan - 17:08
En Inde, le GPA permet à des femmes d'améliorer leur niveau de vie ; mais on se rend compte dans les reportages qu'il y a au fond d'elle le regret de "perdre" l'enfant qu'elles ont porté.
Au delà de l'aspect commercial, il y a également un aspect psychologique à prendre en compte. Les médecins (femmes et hommes) qui suivent ces grossesses mettent bien les mère porteuse au courant des risques post-accouchement, mais leur condition de vie les pousse à accepter. Certaines (déjà maman de plusieurs enfants) continuent, d'autres semble fortement hésiter.

Même si l'on change de registre dans l'acte, un cas malheureux a été jugé en Belgique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Dim 6 Jan - 18:33
Je suis pour que la GPA soit autorisée, dans un cadre strict.

Il y a les arguments qui concernent ce que ça permettra : avoir un enfant qui ait au moins le patrimoine génétique de l'un des deux parents dans les couples sans utérus fonctionnel (la formulation est cynique mais c'est ainsi, ça inclut les femmes qui ont des ovocytes - ou pas - mais dont l'utérus est abîmé, les couples homosexuels masculins...).

Après, Mathieu, tu soulèves la marchandisation du corps humain. Alors, ça fait un moment que ça me travaille cette idée-là, à propos de la prostitution notamment.
Lorsque nous travaillons, nous mettons une partie de nous-même dans une tâche qui, en principe, apporte quelque chose à la société. Lorsqu'un médecin assure des gardes de nuit dans un service d'urgences hospitalières, il "loue" en quelque sorte son corps (qui pourtant a sommeil) et ses compétences, son savoir, pour un bénéfice qu'il apporte à la société, qui en échange lui verse un salaire. Une femme de ménage, un ouvrier, un commercial, font la même chose, pour des bénéficiaires divers (une société industrielle ou commerciale, des particuliers...). Ils louent leur corps et leurs compétences, les utilisent pour faire un travail.
C'est, je crois, l'essence même de beaucoup d'activités humaines depuis très longtemps.
Ce qui nous gêne, c'est d'appliquer à des organes humains, que nous jugeons très intimes (les organes sexuels et reproductifs) le même raisonnement qu'à nos mains ou notre cerveau (qui pourtant nous est très intime aussi, me semble-t-il).
Pourtant, depuis très longtemps aussi, il y a des gens qui le font : les mères porteuses existent depuis des siècles, évidemment de façon "artisanale", la prostitution aussi. Alors, comme de toute façon, ces couples, avec le développement de la mobilité internationale, le feront de plus en plus, je pense qu'il vaut mieux encadrer ces pratiques ici, légiférer, donner des assurances légales, des droits aux parties en présence.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Dim 6 Jan - 18:59
SylvieB : en fait ce qui me dérange, c'est que ce genre de choix doit être fait par la mère porteuse de façon certaine, éclairée et sans pression. Rémunérer le fait de porter un enfant pour autrui, plus que ne le requiert les soins médicaux (payer la "prestation" donc), change la donne. Ça va plus loin que le simple travail, où on ne risque pas sa vie (avoir un enfant n'est pas anodin - même si les complications sont de plus en plus rare) ni sa santé (bon, selon les boulots ... .. .). En fait, la comparaison avec la prostitution (qui est plus que rarement choisie ...) me conforte dans cette idée.

Avant de dire "ça se fait à tel endroit, les gens vont y aller, donc on légifère", je préfère par contre être sûr de ce que ça implique (et pour l'instant, je suis loin d'avoir toute les cartes). Je vais lire un peu ce qui se fait ailleurs, mais de mémoire en Europe, c'est super limité et encadré.
=> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je pille en passant un passage - qui se rapproche de ce qui me semble raisonnable :
En France, un rapport du Sénat datant de juin 2008 propose de légaliser la pratique de la gestation pour autrui à condition de respecter des règles précises qui visent à protéger la gestatrice et qui mettent en avant l’altruisme de la candidate. Le rapport recommande que la gestatrice doit déjà avoir un enfant, qu'elle ne peut pas porter le bébé de sa fille, qu'elle ne peut pas être la mère génétique, qu'il lui faut l'autorisation d'une commission et d'un juge, qu'elle ne peut pas prétendre à de rémunération mais seulement à un dédommagement raisonnable et qu' elle ne peut pas conduire plus de deux grossesses pour autrui.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2570
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 39
Localisation : Chez les chouettes et les bambis
https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Dim 6 Jan - 19:15
Je suis assez d'accord avec ce que prône ce passage : deux gestations pour autrui me semblent raisonnables.

En fait, je n'ai pas dit que ce serait simple. Lorsque j'étais enceinte, j'ai été frappée par l'intensité des échanges que je pouvais avoir avec mon bébé. J'avais voulu cet enfant et il est évident que je lui étais très attachée dès que j'ai connu son existence, et j'ai beaucoup de mal à me représenter ce que peut être émotionnellement le fait de porter un enfant qu'on ne porte pas pour soi. De même que je ne me vois pas du tout vendre mes charmes pour subsister et que j'espère ne jamais avoir à le faire (vive la fonction publique !!).

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Lun 7 Jan - 16:55
MathieuMf a écrit:SylvieB : en fait ce qui me dérange, c'est que ce genre de choix doit être fait par la mère porteuse de façon certaine, éclairée et sans pression. Rémunérer le fait de porter un enfant pour autrui, plus que ne le requiert les soins médicaux (payer la "prestation" donc), change la donne. Ça va plus loin que le simple travail, où on ne risque pas sa vie (avoir un enfant n'est pas anodin - même si les complications sont de plus en plus rare) ni sa santé (bon, selon les boulots ... .. .). En fait, la comparaison avec la prostitution (qui est plus que rarement choisie ...) me conforte dans cette idée.
Ah bon ? Parce que personne ne risque sa vie en allant bosser ? Tu iras dire ça à ceux qu'on a exposés à l'amiante ou à d'autres produits chimiques ; aux maçons qui ont souvent des blessures liées au travail ; à ceux qui font de la maréchalerie et ont le dos brisé en 2 à 40 ans ; sans oublier tous ceux qui peuvent périr car leur métier est dangereux : les pompiers qui restent prisonniers du feu, les marins qui se noient... et même dans certains métiers à la base peu dangereux, une simple erreur humaine peut coûter la vie.
Vraiment, plus ça va et plus je trouve tous ces arguments absolument hors de propos. Interdire la GPA, c'est d'une hypocrisie sans nom : les gens le font déjà, soit à l'étranger, soit avec des gens qu'ils connaissent, soit avec des gens qu'ils payent illégalement. Vous préférez ça, sans doute, que ce soit réservé aux riches et qu'on puisse alors réellement exploiter la misère de femmes qui font ça dans l'illégalité ? Le débat sur la prostitution est effectivement le même : sous couvert de défendre les femmes, on met encore plus les femmes les plus fragiles en danger, en leur refusant une activité légale et protégée. Autant les cacher, les pousser dans l'illégalité, et tant pis si ça se passe mal et tant pis si elles font ça à contre-coeur : on n'a de toute manière aucune prise dessus, puisqu'on refuse que ce soit légal.
Chacun fait ce qu'il veut de son corps et devrait pouvoir en disposer librement. La seule manière de se prémunir contre l'exploitation de la misère, c'est justement en encadrant l'ensemble. Vendre son rein n'a rien à voir avec porter un bébé pour quelqu'un d'autre : le rein peut venir à manquer, si l'autre ne fonctionne plus. En revanche, une grossesse, ça ne retire rien au corps de la femme, qui garde son utérus, son vagin, toutes ses fonctions génitales intactes. Oui, cela comporte des risques de tomber enceinte — cela comporte aussi des risques de sortir de chez soi, de prendre sa voiture, d'aller travailler dans des conditions indécentes. Et pourtant, certains font ça tous les jours et cela ne gêne personne. La seule différence, encore une fois, c'est qu'on parle de sexe : là, dès qu'il s'agit d'intimité, on brandit le foulard de la marchandisation du corps, de l'horreur que ça représente, etc. Certains pensent à l'horreur que cela représente d'aller tuer des porcs tous les jours à l'abattoir ? Certains pensent à l'horreur que cela représente d'aller nettoyer le bureau d'un connard qui vous harcèle sexuellement ? Mais non, enfin, tout ça c'est rien : c'est pas sexuel donc c'est pas grave...
Finalement, comme souvent, ce sont des arguments moralistes qui sont en jeu, et certainement pas la volonté de protéger les femmes. Mais c'est souvent comme ça qu'on asservit les gens : en prétendant vouloir faire leur bien.
avatar
Paulati
Elevée en plein air
Elevée en plein air
Messages : 2048
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25
Localisation : Maisons Alfort

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Lun 7 Jan - 17:35
Pour l'instant, la PMA est autorisée pour les couples stériles, ce qui est évidemment une bonne chose.
La GPA ne l'est pas encore, mais je suis favorable à son autorisation. En effet, comme le dit, Lux, cela donnerait des droits et une protection aux mères porteuses. Mais cela dans un cadre strict: le consentement libre et éclairé de la future mère porteuse, ainsi que le paiement de tous les frais (notamment médicaux) qu'engendrera la grossesse. Mais pour moi, hors de question de rémunérer ces femmes en plus, tout comme on donne son sperme ou ses organes gratuitement.

De plus, il y a pour moi une sorte de discrimination dans l'interdiction de la GPA: les couples stériles parce que l'homme/la femme n'a pas de spermatozoides/ovules viables pourraient avoir un enfant, alors que le couple dont la femme a "seulement" un utérus incapable d'accueillir et de faire grandit un foetus ne pourrait pas?


Je vais même plus loin: il s'agit (enfin, il s'agissait, puisque des trouillards socialistes ont abandonné le projet) d'autoriser la PMA pour les couples homosexuels (et même, par extention, soyons fous, la GPA). C'est plus épineux, puisque peut-on considérer que ces couples sont stériles au même titre que les couples hétérosexuels qui ont recours à la PMA? Ou alors faut-il autoriser la PMA quelque soit le motif? Même si, en pratique, je ne vois pas pourquoi un couple hétérosexuel non stérile aurait recours à la PMA, si on donne ce droit aux homosexuels, il faut le donner aux hétérosexuels.

Pour moi, oui à la GPA, au nom de la liberté à disposer de son corps. Et si un jour une amie, une femme de ma famille n'est pas en mesure d'avoir un enfant, je me dis que je serai peut être heureuse de pouvoir lui offrir ce bonheur (sic)
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Lun 7 Jan - 17:49
Lux Lisbon a écrit:Vraiment, plus ça va et plus je trouve tous ces arguments absolument hors de propos. Interdire la GPA, c'est d'une hypocrisie sans nom : les gens le font déjà, soit à l'étranger, soit avec des gens qu'ils connaissent, soit avec des gens qu'ils payent illégalement. Vous préférez ça, sans doute, que ce soit réservé aux riches et qu'on puisse alors réellement exploiter la misère de femmes qui font ça dans l'illégalité ?

De même que le viole se fait déjà ! Alors pourquoi ne pas le légaliser ?

- Heu... Parce que ça nuit à autrui ?

Bonne réponse ! Mais dans le cas présent je ne suis pas sûr que la GPA nuise à autrui. Alors qu'un viol, c'est avéré, ça nuit gravement à autrui. Alors comment savoir si oui ou non cela nuit ? Et bien tout d'abord on se pose les bonnes questions.

Tout d'abord qu'est-ce que la GPA pour ceux qui ne le sauraient pas ? Il s'agit d'une méthode d'assistance médicale à la procréation qui se pratique généralement en cas d'infertilité féminine liée à l'absence d'utérus, ou à sa déformation. La mère porteuse porte l'enfant d'un couple qui a fourni ses embryons. Elle ne fournit pas une contribution génétique, c'est-à-dire un ovule, mais elle prend en charge le développement in utero d'un embryon et, à la naissance, remet l'enfant à la « mère génétique » (ou « sociale » en cas de don d'ovules) et à son père. Autrement dit si maman n'a pas le vagin pour bébé elle peut toujours donner son ovule et papa son spermatozoïde pour l'infiltrer dans le vagin d'une autre dame qui porte le bébé pour la maman qui techniquement ne peut pas en porter.

Donc en fait si je comprend bien ça permet à des personnes dans l'incapacité d'avoir des enfants... d'en avoir. Ben c'est quoi le problème ?

- Ben la mère porteuse !

Quoi "Ben la mère porteuse !" ? Si elle accepte de porter le bébé consciemment des risques c'est quoi le problème ?

- Ben heu... si elle change d'avis et qu'elle garde le bébé ?

D'où la nécessité d'autoriser ce genre de pratique avec le maximum de sécurité et d'encadrement afin que la porteuse de l'embryon ne change pas d'avis au dernier moment et que ça pose pas des problèmes juridiques. Si on l'autorise, on a alors des lois liées à cette pratique, on peut ainsi protéger juridiquement les parents génétiques de l'enfant à naître ainsi que la légalité de leur paternité.

- De... quoi ?

En gros il vaut mieux avoir une loi qui autorise cette pratique en l'encadrant correctement, plutôt que d'avoir des personnes qui vont faire ça illégalement et qui du coup peuvent se retrouver dans le cas ou la porteuse viendrait à devenir accro au bambin et à le chipper aux vrais parents. Ce qui rendrait leur vie bien pénible.

- Heu... Du coup j'ai pas compris ! T'es pour ou contre ?

Pour absolument pour, du moment que des lois justes sont faites pour protéger les parents et la porteuse. Quand au fait que ça soit rémunéré bah... Y en a bien qui vendent leur corps pour de l'argent, ça s'appelle des péripatéticiennes, des prostituées quoi. Un autre truc qu'on interdit sous prétexte que c'est pour leur bien... Mouais... si vous voulez mon avis c'est surtout qu'on est de gros faux culs en France. Mais j'dis ça, j'dis rien.

- Et pour ce qui est des dangers que ça implique ?

Une étude scientifique prouve que les personnes qui restent assises toute la journée, tous les jours, ont 50% de chance en plus d'avoir un arrêt cardiaque... Donc ben même un informaticien hormis qu'il se bousille les yeux devant son écran, qu'il s'explose les poignets et les articulations des mains (des chances en plus d'avoir de l'arthrose), ben lui on le protège pas de passer sa journée devant un ordinateur... A méditer.
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Lun 7 Jan - 18:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 40
Localisation : Au centre du Centre de la France

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Lun 7 Jan - 18:33
C'est bizarre, j'ai l'intime conviction que donner un rein ou faire une GPA n'est pas la même chose.

Je ne crois pas que ca soit une question de morale ou de sexe, mais peux etre plutot d'affect.
Mon rein, je ne peux pas dire que j'ai noué un lien affectif avec lui. Un bébé... c'est quand même différent. Je comprends ton point de vue Lux Lisbon sur le fait que chacun fait ce qu'il veut de son corps. J'y adhere volontiers mais il existe le principe de "non-patrimonialité " du corps. Cela fait partie d'un concept plus large de la dignité de la personne humaine. Le don du sang, de plaquette, de plasma et moelle osseuse sont des exceptions encadrées par le principe d'anonymat, de bénévolat et gratuité du don. Je peux comprendre le bénévolat mais comment garantir que la mere porteuse n'est pas payée de manière occulte ? et je ne parle pas de l'anonymat qui par définition n'est pas respecté. Cela ouvre une brèche dans la convention de don qui à mon avis pose pas mal de problèmes éthiques.

un article très long mais complet sur le probleme: "Est-on propriétaire de son corps ?"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
willyloge
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1437
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 55
Localisation : Cuers 83

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Lun 7 Jan - 20:41
Finalement on parle du drame que vivent des milliers de couples qui ne peuvent avoir d'enfant, et d’auvent de femmes qui pourraient avec protection en offrir la possibilité.
Nous jouons avec la médecine tout les jours aux apprenties sorcier. Si ces étude on été faite il est un peu tard pour se demander du bien fondé de celle si, c'est avant qu'il fallait se poser la question.
Maintenant que la possibilité existe il faut en faire profiter les gens dans un cadre protégé.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Lun 7 Jan - 22:21
Lux Lisbon : ne t'emportes pas comme ça, pour la santé j'ai mis un bémol, je connais bien (un grand père mineur, un autre qui a travaillé sur le France notamment, et qui a bouffé de l'amiante et en est mort, ma mère qui est complètement en vrac entre autre à cause de son métier d'enseignante ...).
C'est pour ça qu'on discute, ça permet aussi de balayer devant sa porte, et de mettre ses idées en place (ceci dit, j'aime te voir t'enflammer Very Happy ).
Ce qui me dérange ici n'est pas le sexe, mais : le lien maternel, et la merchandisation du corps. On parlerait de vente d'organe ça serait similaire pour moi, quels que soient tes arguments : je comprends le corps et la durée de l'exploitation de ce dernier (9 mois), les liens psychologiques qui se créent, et le fait que contrairement à un don d'organe tu ne peux être anonyme (ce qui peut engendrer des dérives mettant en jeu le libre arbitre de la personne concernée)
Petite précision par rapport au travail : la norme n'est pas de défoncer ses employés, mais de les protéger. Je demande juste que si une telle évolution a lieu, elle protège les personnes souhaitant avancer sur cette voie. Ce que tu sembles aussi souhaiter (en encadrant).
C'est pour ça que j'ai repris le bout de wikipedia : la proposition étant d'ouvrir ceci aux mères ayant déjà eu un enfant (sachant ce que ça veut dire, ce que ça implique physiquement et émotionellement, ne pouvant ensuite regretter de ne pouvoir avoir "le leur" si jamais un incident survient), limitant cette pratique (dans le bien de la "porteuse", et enfin ne permettant pas de gain financier substantiel (pour effectivement éviter que le corps ne devienne une marchandise).
On retombe sur le débat qu'on avait eu sur la prostitution, comme le faisait remarquer justement Sylvie. Je tendrais aussi plus sur une légalisation encadrée, plus qu'un sordide marché noir sur le dos de la misère.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mar 8 Jan - 9:56
MathieuMf a écrit:C'est pour ça qu'on discute, ça permet aussi de balayer devant sa porte, et de mettre ses idées en place (ceci dit, j'aime te voir t'enflammer Very Happy ).
Exactement. On a quasiment tous des préjugés au départ, c'est normal. Et si l'on discute ici c'est justement pour repartir sans préjugés. On discute, on argumente, on essaye de comprendre le point de vue de l'autre. Si personne n'avait de préjugés toutes les discussions seraient totalement stériles et inutiles... Tout le monde serait d'accord sur tout... Du coup on en reviendrait au principe de pensée unique... Ce qui n'est pas forcément sain...

Moi par exemple, ben si j'avais rien à améliorer en me remettant en cause grâce à ce genre de discussion, si je n'avais pas cette envie de changer en mieux... ben je serais pas là. On est là avant tout pour discuter et comprendre les choses, quitte à dire des énormes bêtises, se tromper, et être corrigé par les autres. C'est le principe de l'apprentissage, tant que t'as pas posé de question ou affirmer de bêtise, personne peut te dire que tu as tort. Ben ouais, du coup aucun apprentissage et aucune remise en cause.

- Heu... T'es pas hors sujet là ?

Ta gueule... Tout ça pour dire que je suis impatient d'entendre d'autres personnes se prononcer au sujet de GPA, quelles soient de mon avis ou pas. C'est important d'avoir des points de vue différents, sinon ben on croit détenir la seule vérité et du coup... je ne vous dis pas ce que ça donne la pensée unique hein ? Vous savez tous ce que ça donne comme résultat...
avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 40
Localisation : Au centre du Centre de la France

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mar 8 Jan - 10:25
Tu veux du hors sujet ?

"GPA, c'est pas une association de Golf ??"

HS /OFF
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 8:44
Pour ceux que le sujet intéresse, France 2 diffuse ce soir un téléfilm (Interdits d'enfants) sur le parcours d'un couple qui a eu recours à la GPA aux états-unis, et sur leur combat avec l'administration pour faire reconnaître leurs enfants (qui ont 12 ans, et dont le sort n'est toujours pas réglé).
Le tout sera suivi d'un débat sur le sujet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 8:53
MathieuMf a écrit:Ce qui me dérange ici n'est pas le sexe, mais : le lien maternel, et la merchandisation du corps. On parlerait de vente d'organe ça serait similaire pour moi, quels que soient tes arguments : je comprends le corps et la durée de l'exploitation de ce dernier (9 mois), les liens psychologiques qui se créent, et le fait que contrairement à un don d'organe tu ne peux être anonyme (ce qui peut engendrer des dérives mettant en jeu le libre arbitre de la personne concernée)
Ce sont quand même des arguments moralistes : ce n'est pas grave, mais il faut en être conscient. Parce que les liens psychologiques qui se créent, j'ai vu assez de femmes enceintes de leurs propres enfants autour de moi pour savoir que c'est loin d'être systématique, et que bien souvent le lien se crée lors des premiers mois partagés ensemble. Evidemment, ce n'est pas une règle parfaite, mais je pense que notre psychique est assez bien foutu, et qu'il peut alors permettre une grossesse sans implication psychologique.
Il est vrai qu'il y a des sujets qui me tiennent particulièrement à coeur, et spécialement dès lors qu'on touche aux droits fondamentaux de l'individu. Pour moi, chacun doit être libre de son corps, même si cela signifie porter des enfants pour autrui, vendre des services sexuels ou ne jamais avoir de relation sexuelle (j'utilise à dessein des exemples caricaturaux mais qui représentent toutes des situations bien réelles et qui ne sont jamais vraiment bien comprises). On ne peut pas forcer quelqu'un à faire quoi que ce soit avec son corps, comme on ne doit pas l'empêcher non plus de décider ce qu'il peut ou non faire avec. C'est une liberté essentielle de l'être humain, et lui retirer "pour son bien", c'est au contraire l'infantiliser (et ce n'est pas surprenant que cette infantilisation tombe toujours sur les femmes : les hommes qui donnent leur sperme, étrangement, cela ne gêne personne).
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 10:23
Lux Lisbon a écrit:
MathieuMf a écrit:Ce qui me dérange ici n'est pas le sexe, mais : le lien maternel, et la merchandisation du corps. On parlerait de vente d'organe ça serait similaire pour moi, quels que soient tes arguments : je comprends le corps et la durée de l'exploitation de ce dernier (9 mois), les liens psychologiques qui se créent, et le fait que contrairement à un don d'organe tu ne peux être anonyme (ce qui peut engendrer des dérives mettant en jeu le libre arbitre de la personne concernée)
Ce sont quand même des arguments moralistes : ce n'est pas grave, mais il faut en être conscient. Parce que les liens psychologiques qui se créent, j'ai vu assez de femmes enceintes de leurs propres enfants autour de moi pour savoir que c'est loin d'être systématique, et que bien souvent le lien se crée lors des premiers mois partagés ensemble. Évidemment, ce n'est pas une règle parfaite, mais je pense que notre psychique est assez bien foutu, et qu'il peut alors permettre une grossesse sans implication psychologique.

Ben ouais du coup Mathieu vient de nous balancer une grosse et méchante généralité contre lesquelles il râle d'habitude. Pas bien Mathieu ! Wink

- Ouh la vilaine généralisation.

Moi aussi j'en ai vu des femmes qui me paraissaient totalement indifférentes à leur grossesse. Ben j'peux vous dire que le lien psychologique maman - fœtus c'est pas systématique... Oh non !
avatar
Paulati
Elevée en plein air
Elevée en plein air
Messages : 2048
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25
Localisation : Maisons Alfort

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 10:28
Je pense qu'alors, n'autoriser la recours à la Gestation pur Autrui que dans le cas où la future mère porteuse a deja eu un enfant: ainsi, elle sait à quoi elle s'engage.
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 10:36
Hum... Oui c'est une idée que je trouve assez pertinente et logique. Bon je vais peut-être dire une connerie mais on pourrait peut-être aussi faire en sorte de dresser un portrait psychologique de la future mère porteuse afin d'éviter que les personnes... mentalement fragiles puissent être mères porteuses non ?

J'aimerai bien avoir d'autres avis pour me faire une idée du niveau de pertinence de ce que je suis en train de dire.
avatar
Paulati
Elevée en plein air
Elevée en plein air
Messages : 2048
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25
Localisation : Maisons Alfort

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 10:40
Je pense qu'il faut prévoir des entretiens avec des médecins oui (sur le modèle de ce qui se fait pour les avortements?), mais de là à "dresser un portrait psychologique"... Ca revient à infantiliser et déresponsabiliser les femmes!
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 10:41
Oui pardon... Me suis mal exprimé peut-être ! ^^'
avatar
odyseus
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1735
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 45
Localisation : Là où je prends place

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 10:43
le lien n'est pas systematique, mais cela n'enleve rien au fait que donner la vie n'est pas un acte anodin, il ne s'agit pas de faire un don de sperme ou d'ovocyte mais de disposer de la vie d'un enfant. Est ce que le désir d'enfant de la part de couple ne pouvant en avoir, doit se placer au dessus de ces considérations? je m'interroge
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 11:02
LT : je n'ai pas balancé une généralité, bien au contraire.
Le lien psychologique, vous en parlerez peut être autrement quand vous aurez eu (ou votre conjoint) un enfant. Tout les cas existe, du dénis de grossesse, au "délire" qui fait qu'une femme simule une grossesse et va enlever un enfant (avec l'envie de ne pas en avoir, ou l'envie extrême d'en avoir). Le résultat d'une perte de feotus involontaire dans le cours d'une grossesse n'est pas anodin non plus (y compris sur le conjoint).
Tiens, petite anecdote rigolote (plus ou moins ...), j'ai un oncle qui est né parce que sa mère avait percé les capotes que mettait son mari, qui ne voulait plus d'enfant. Ceci faisait suite à une fausse couche - et ça l'avait plus marqué que sa femme.
On ne parle pas ici de science exacte, mais de psychologie, qui est propre à chacun.

Permettre à une GPA pour un premier enfant me semble plus que risqué, comme je le disais en reprenant une conclusion du Sénat, (et comme le reprend Paulati), cette pratique devrait être strictement encadrée.
Les exemples dont je parle plus haut sont les risques ou possibles risques de dérive ou de problèmes, qu'il faut prendre en compte pour encadrer la pratique (je n'ai pas parlé de l'interdire).


LuxLisbon : tu peux préciser ce que tu entends par "argument moraliste" ? (à quoi tu l'appliques). Pour le lien maternel, c'est propre à chacun, ce n'est pas une histoire de morale. Pour la merchandisation du corps, je peux comprendre ... différence de point de vue - je n'ai pas fini de réfléchir sur le sujet Smile

Je comprends ce que tu dis ensuite (je sais que ça te tient à coeur, on en avait déjà parlé avant sur d'autres sujets). Tu dis que le plus important est la liberté de disposer de son corps.
À partir de quand considères-tu que cette liberté n'en est plus une, notamment vis-à-vis de la rémunération d'un service ? (no limit ?)


Odysseus : Qu'est-ce que donner la vie ? (à choisir dans : donner des semences, insémination artificielle, insémination naturelle, donner physiquement naissance)
Quel serait le droit d'un enfant vis-à-vis de ces cas (et ses attentes) ? (à connaître le donneur ou non, la mère porteuse ou non, le donneur partiel dans le cas où l'un des parents est stérile, ses parents ou non ...)

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP
Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 28
Localisation : Haute-Garonne

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

le Mer 9 Jan - 11:23
odyseus a écrit:le lien n'est pas systematique, mais cela n'enleve rien au fait que donner la vie n'est pas un acte anodin, il ne s'agit pas de faire un don de sperme ou d'ovocyte mais de disposer de la vie d'un enfant. Est ce que le désir d'enfant de la part de couple ne pouvant en avoir, doit se placer au dessus de ces considérations? je m'interroge
Ouais en fait Mathieu l'a déjà dit en quelque sorte en posant sa question rhétorique mais... Donner la vie ça s'arrête pas seulement à porter un bébé dans le ventre. Il sort d'où à la base le bébé ?

- Des couilles du papa et de la...

Oui c'est bon ! On sait ! Merci ! Mais du coup donner du sperme ou des ovocytes, c'est aussi donner la vie. Donc ça reste aussi anodin que de porter la vie dans son ventre. C'est certes plus visible d'être enceinte, mais néanmoins on dispose d'un pouvoir de (pro)création, de don de vie... Donc ce n'est pas si éloigné l'un de l'autre...
Contenu sponsorisé

Re: Procréation Médicalement Assistée, Gestation pour Autrui?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum