Anton Bruckner

Aller en bas

Anton Bruckner Empty Anton Bruckner

Message par the loner le Sam 5 Jan - 17:10

Pour toi Hérodote et tous les amateurs de belle musique. Vu sur l'excellent site d'Antiochus:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
the loner
the loner
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 778
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 63
Localisation : Côte d'Opale

Revenir en haut Aller en bas

Anton Bruckner Empty Re: Anton Bruckner

Message par Herodote le Sam 5 Jan - 22:38

J'y suis allé, The Loner, mon Frère, et faute d'avoir pu entendre bien le Kyrie de cette admirable Messe en Fa mineur (quelle drôle de dominante!), j'ai gagné du temps pour aller "écouter la même, mais cette fois, en répétition avec Munich, les sopranos de Munich qui sont ce qu'elles sont (ah, ms petits chanteurs de Libera qui feraient de bien beaux sopranos !) Mai le spectacle est dans le chef, qui ne les mâte par en douceur comme Colin Davis, mais en vigueur de Sergent-major ! je veux parler du grand Sergiu Celibidache (si tu ne sais pas le roumain, ça se prononce comme l'italien, "Tchélibidaké"). Et cela m'a rappelé de bien émouvants moments. Nous étions avec mon fils, Jean-Dominique à convoyer un camion au moment de la Révolution Roumaine et qu'est-ce qu'on apprend ? Celibidache, rentré d'exil, venait diriger avec l'Orchestre national de Roumanie (il avait amené avec lui les principaux chefs de pupitre de Munich) dans la même salle où Ceausescu s'était enflammé la semaine précédente, la 7ème Symphonie de Bruckner. jJen ai filmé un bout, mal, mais je voulais un souvenir. Ian Iliescu, président provisoire, et futur Président de la Roumanie a embrassé en le serrant dans ses bras, le vieux Celibidache. Lequel a été méconnu durant ses prestations françaises. Il nétait pas de la "bonne" Europe, celle des Beecham, des Karajan ou des Abbado ! Dans le pays où on a toujours traité le grand, l'immense, Georges Prêtre comme un demi-solde, rien d'étonnant .

Merci The Loner pour ce merveilleus cadeau.
Je ne connaissais pas cette Messe de Bruckner. Les circonstances dans lesquelles il l'a composée la rendent plus émouvante encore. Il se contentait de s'inscrire dans la conviction de son enfance. Et le tour est joué. Notre enfance court après nous, toute notre vie. Laissons-la nous rattraper ! Perinde ac cadaver...
Herodote
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 93
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Anton Bruckner Empty Re: Anton Bruckner

Message par the loner le Sam 5 Jan - 22:42

La musique de Bruckner est toujours agréable à écouter mais te lire est également un grand bonheur Hérodote. Bonne soirée.
the loner
the loner
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 778
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 63
Localisation : Côte d'Opale

Revenir en haut Aller en bas

Anton Bruckner Empty Re: Anton Bruckner

Message par Herodote le Sam 5 Jan - 23:14

Merci pour tout. Pour Bruckner et pour moi.

Mes amis de Roumanie dont ma vllle a été, à mon initiative, et avec l'approbation efficace du remarquable Maire de ce moment (il est mort; hélas, depuis), avait adopté l'une des premières en France et peut-être la première, un village roumain menacé de destruction par la mégalomanie de Ceausescu, qui ne voyait que l'industrialisation de l'agriculture avec des villages d'au moins 15.000 habitants !
C'était le long de la frontière soviétique d'alors. Une école de ma ville porte toujours le nom de ce village que nous avons secouru de toutes les façons, avant, pendant et après. On m'y a même fait procéder au mariage de deux jeunes Roumains à l'église. Je leur ai tenu les couronnes sur la tête pendant qu' 'on me disait quoi dire et qu'on retradusait en roumain. Ce n'était pas le "mariage pour tous" mais le "mariage par tous" ! Et c'était bon comme ça ! Au diable le formalisme! C'est ce que je prêche toujours à notre ami Mathieu...
C'est peut-être de cet épisode roumain de la Septième de Bruckner que date mon engouement pour lui. Je l'aimais certes, mais comme j'aime Mendelssohn sans plus. J'aimais bien en entendre mais je ne courrais pas pour en écouter. Depuis cet épisode, c'est fou ce que j'ai pu lire sur Bruckner, ce que j'ai pu l'écouter, en boucle, telle la 8ème Symphonie dont j'ai le DVD et que j'écoute et vois depuis que je l'ai acquise, une centaine de fois ! (et dirigée par Carlo-Maria Giulini, svp !).

Bonsoir, mon frère, merci pour tout encore. Fais de beaux rèves !
Herodote
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 93
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Anton Bruckner Empty Re: Anton Bruckner

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum