Le puzzle

Aller en bas

Le puzzle

Message par Olive1968 le Mar 4 Déc - 12:09

Je voudrais vous faire part de ma vision des choses, en partie due à ce qu'ishto disait dans un topic voisin à propos de ce "tout" qui fait sens.

Imaginez que ce que nous nommons Dieu ou le tout, ne soit qu'une infinité de pièces différentes qui, une fois assemblées, font sens, et définissent Dieu ! Ce n'est pas une vision nouvelle, mais allons un peu plus loin : disons que chaque éléments de cet univers, y compris nous (pris individuellement) soit une pièce d'un puzzle infini. Alors certes il est infini, mais la moindre pièce possède un sens intrinsèque, qui à son tour permet de fournir une cohérence à l'ensemble. Ce que je veux exprimer n'est pas très éloigné de l'immanence que l'on retrouve dans la pensée de Spinoza, à ceci près que je voulais combiner celle-ci avec des notions plutôt orientales comme celles de bouddhistes. Ainsi, pas un atome ne peut être "vide de sens", et tous les atomes s'assemblent localement pour donner un sens à la "pièce de puzzle", elle même cohérente et interdépendante du tout. Imaginez un infini qui retrouve ou plutôt se "reconnaît" au travers de ses éléments séparés, d'un infini qui ne peut être cohérent et sensible que si ses moindres détails s'amalgament, c'est une idée.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par yaka le Mar 4 Déc - 13:00

C'est amusant cette idée de puzzle.

J'ai souvent comparé ma vie avec un puzzle géant dont les pièces se posent les unes après les autres au fil du temps, au fil de mon avancement.
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 58
Localisation : ici, lorsque j’y suis !

http://yakabd.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par Olive1968 le Mar 4 Déc - 17:18

Oui, et l'idée est double, car d'une part elle évoque le lien indispensable que constitue chaque chose, et d'autre part elle évoque l'infini. Mais cet infini se contient et se construit en "lui même" ! Avec le concours de chaque pièce, absolument unique et irremplaçable (important).

Je sais que c'est une idée qui peut paraître étrange, mais elle me semble particulièrement naturelle.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par Lt Ripley le Mar 4 Déc - 18:17

La question qui, selon moi, se pose dans une telle vision, c'est "Pour qui ce puzzle existe-t-il ?" C'est-à-dire pour le regard de qui ? pour admettre une telle idée, il faut admettre que quelqu'un (le GADLU ?) peut, et lui seul, contempler la totalité du puzzle. Nous n'en avons, nous, qu'une infime partie.

Ou alors, pour le dire autrement, qui a conçu et découpé le puzzle ? L'idée de Yaka me convient un peu mieux, car un puzzle qui ne serait que notre vie supposerait qu'on puisse accepter qu'il se soit composé au hasard et que notre regard rétrospectif suffit à le faire exister. Un puzzle de toute l'humanité, c'est autre chose.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2581
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 41
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par Invité le Mar 4 Déc - 21:23

SylvieB. a écrit:La question qui, selon moi, se pose dans une telle vision, c'est "Pour qui ce puzzle existe-t-il ?" C'est-à-dire pour le regard de qui ? pour admettre une telle idée, il faut admettre que quelqu'un (le GADLU ?) peut, et lui seul, contempler la totalité du puzzle. Nous n'en avons, nous, qu'une infime partie.

Ou alors, pour le dire autrement, qui a conçu et découpé le puzzle ? L'idée de Yaka me convient un peu mieux, car un puzzle qui ne serait que notre vie supposerait qu'on puisse accepter qu'il se soit composé au hasard et que notre regard rétrospectif suffit à le faire exister. Un puzzle de toute l'humanité, c'est autre chose.

Peut être que cette personnification n'existe que par le biais des êtres vivants / conscients qui sont là pour attester la véracité de son existence. Sans ce facteur, le GADLU ne serait qu'un roi sans couronne, ayant conscience de sa condition de roi, mais sachant qu'il manque quelque chose à sa panoplie de roi des dogmes adogmatiques Smile

Je ne voulais pas sortir le lexique de la maçonnerie opérative, trop kitch...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par Olive1968 le Mar 4 Déc - 22:47

Ce mot ne fait partie de mon vocabulaire* ! Wink N'étant pas FM.

Aussi je me garderai bien de l'utiliser. D'ailleurs je ne donnerai aucun nom à mon tableau, je me contenterai de l'orner de quelques éléments d'apparats, et certains détails qui pourraient lui donner crédit.

*= je veux parler du mot GADLU bien sûr.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par Guizmo le Mar 4 Déc - 22:54

Chercher à savoir si quelqu'un voit ou connait ou découpe le puzzle s'apparente pour moi à la question de l'existence des mathématiques là ou la vie n'existe pas.

Aujourd'hui, les maths organisent le monde, nous savons que 2 et 2 font 4, et ce manière certaine et immuable.
Nous savons que la sommes des angles d'un triangle fait 180 degrés, et ça aussi, c'est immuable, quel que soit le triangle, l'époque, ou la culture.

Cette organisation mathématique est elle liée au temps ? Existait-elle avant que l'homme ait mis des mots pour la décrire ? Sans doute.
A moins que l'on considère que l'existence commence à partir du moment ou il y a un nom.

Néanmoins, les lois mathématiques régissent et organisent le monde depuis qu'il existe, sans qu'il n'ait a priori besoin de "quelqu'un", ou "quelque chose" à un niveau supérieur, qui l'aurait défini avant nous.

Certains disent que le GADLU est La Science. Si telle est la définition que tu prends, il devient plus commode d'imaginer ton puzzle sans autre influence extérieur que les probabilités, les relations de causes à effets, etc...
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10968
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 39

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par ishto le Mer 5 Déc - 1:26

j'adore ce que tu dis Spirale!!!! wouuhhaaaa

(si quelque âme charitable veut bien me faire part du sens de GADLU... celui qui a inventé les petits Lu?? noooon!)

et pour semer un peu plus la pagaille. Oui des fois en agitant un peu plus, certes on peut troubler l'étude, mais ça peut aussi briser certains axiomes auquels nous ne faisons plus attention... or s'en y prendre gare, on mélange théorie et réalité et alors c'est la confusion totale ex:

Un triangle est fait de 3 segments, ok la sommes des angles est 180° ok. Mais cela est PUREMENT théorique, en fait ce n'est pas tout à fait 180 degrés, pourquoi? Parce que la ligne droite parfaite n'existe qu'en théorie, ainsi, aussi proche de la perfection soit elle sur le plan de sa "droiture" la droite vue ou tracée n'est jamais aussi droite que celle théorique, il convient donc de bien noter qu'en réalité la somme des angles d'un triangle n'est jamais égale à 180°. Tout ceci n'est que commodité pour nous permettre d'avancer, de saisir, bien que maladroitement, quelque chose de notre entourage. Et là je rejoins Olive, quand je parle d'entourage, c'est aussi bien pour parler de l'extérieur à soi que de l'intérieur à soi, car je crois moi aussi que cette frontière soit une commodité pour les limites de nos sens, notre perception, décuplés ou pas par nos progrés technologiques.

2 + 2 = 4 ? ok!

car 1 = 1 = 1 = 1

mais 2 pommes plus 2 pommes ne donnent 4 pommes qu'en théorie, en fait on oublie trop qu'il y'a 4 pommes fatalement différentes (les atomes de l'une ne sont pas les atomes de l'autre simultanément) et dans ce cas là on commence déjà à voir une divergence avec le théorique aussi infime et compliquée à saisir soit-elle: Il y'a 1 pomme, une autre, encore une autre, et celle-là aussi, dire qu'il y'en a 4 n'est qu'un abus de langage

Signed: Jean Claude Ishto lol!
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par Invité le Mer 5 Déc - 2:24

@ishto a écrit:Signed: Jean Claude Ishto lol!

Juste pour dire que je kiff la signature Smile lol lol lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par ishto le Mer 5 Déc - 3:00

bah j'avoue qu'elle est peut-être encore en dessous de la réalité

bise ami steph buenas notché ;D
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puzzle

Message par Invité le Mer 5 Déc - 5:07

Merci Ishto, toi aussi Smile ... Bonjour ça marche aussi, j'ai arrêté la clope, je vais sûrement redevenir insomniaque ^_^ lol lol lol... J'ai sérieusement intérêt à reprendre méditation et relaxation si je veux me défaire de tout ça. Pfffff, j'essaye d'arrêter et voilà que je flood de partout à parler de ça... Grrrr, tant que ça reste à l'écrit ça va.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum