Et si...

Aller en bas

Et si...

Message par Olive1968 le Mer 28 Nov - 22:38

Et si l'immensité des choses à savoir démontrait qu'en réalité je ne sais... Rien ! Je sais que je ne sais rien, c'est déjà beaucoup ! Wink Je sais que le fait de chercher à savoir me rend heureux, mais pas nécessairement plus savant qu'auparavant. Je sais que si je cessais de chercher à savoir je sombrerais, alors autant ne rien savoir pour mieux apprendre. Savoir c'est penser que l'on sait, mais si l'on pense que l'on ne sait pas, on a toutes les chances d'apprécier le fait de chercher à savoir ! Wink

Je peux dispenser un cours particulier à ceux qui n'ont pas tout suivi ! Razz
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par Olive1968 le Jeu 29 Nov - 11:52

A présent voici l'antithèse : Smile

Et si... Je savais tout ? Si l'on en croit Platon ou son maître Socrate (Sartre ?), je sais forcément tout par avance mais d'une manière larvée, potentielle. Tout ce que je peux apprendre ne fait que révéler ou plutôt me révéler à moi même. Je peux toujours apprendre, ainsi, je peux prétendre pouvoir acquérir tout ce qui se présente à moi. Evidemment cela paraît étrange, mais la connaissance serait telle une révélation que l'esprit pourrait digérer parce qu'il est fait pour ça !

Donc nous sommes des êtres de savoir, de connaissance. L'être humain ne peut être vide de sens, il le cherche et peut toujours le trouver. Cela ne signifiera pas qu'il trouvera un sens aux choses, mais cela signifiera qu'il trouvera toujours l'idée du sens, qu'il sera toujours potentiellement apte à s'imprégner du savoir. Parce que son essence est prompte à évoluer, et à... Savoir. A ne pas confondre avec le fait d'être "omniscient" ! Quoique, cela reste encore à démontrer dans l'absolu.

Cogitations personnelles bien sûr. Wink
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par vero59 le Jeu 29 Nov - 14:23

je te rejoins sur tes ecrits, et pour la synthese ? Rolling Eyes

donc oui, on ne saura jamais tout a l'echelle de l'humain, de l'ego...il y a tellement de choses au dessus de notre comprehension, mais intuitivement nous avons toutes les connaissances de l'univers (en sous jacent, peut etre dans notre inconscient?)

dans les experiences de NDE ou EMI, il y a un moment où il y a "impression de savoir absolu", de faire un avec l'univers ( cela se retrouve dans de nombreux temoignages) ...je ne rentrerais pas dans la polemique de ceux qui y croient ou non ? vraie vie apres la mort, ou simplement chimie du cerveau qui adoucit l'instant de la mort?
(pour plus d'infos, voir les bouquins de R. Moody, ou de JJ charbonnier)

donc, pour moi..je precise bien, tant que nous sommes humain , sur terre , je ne saurais jamais tout mais peut etre qu'a la fin ultime, il y aura fusion avec le savoir absolu (non, j'ai pas fumé la moquette, mais j'espere...)

pour finir




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
vero59
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 902
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par Olive1968 le Jeu 29 Nov - 16:47

Oui la synthèse vero, j'y viens...

Au passage je suis comme toi, et je crois en une manifestation spirituelle qui se produirait dans le cas des NDE notamment. Pour moi la connaissance* n'est accessible qu'au moment où l'on est en harmonie avec le "tout"...

Si je devais établir une synthèse de ce que j'ai exposé, je dirais ceci :

Notre esprit peut apprendre, mais il peut aussi s'apercevoir que ce qu'il apprend, il le savait déjà ! Evidemment, il va de soi que je ne fais pas allusion au fait de connaître quelque chose "par avance", par exemple un rendez-vous, mais je fais allusion à ce qui serait latent en nous. La connaissance me semble être de deux types : le premier c'est celui que nous acquérons au fil de notre vie, des informations diverses et variées; le second c'est celui qui est en nous et qui ne s'acquière pas, qui est absolument inné ! Mais qu'est-ce à dire ? Et bien si l'on considère que nous ne faisons qu'un avec la nature, on peut également considérer que rien de nouveau ne peut nous être enseigné, car notre esprit est déjà "formaté" pour assimiler certaines connaissances fondamentales. Par exemple dans le cas de ce que l'on nomme l'intuition; personne ne nous a appris ce qu'était l'intuition, précisément parce qu'elle est innée, donc non soumise à l'enseignement. Mais allons plus loin encore...

Imaginons que notre esprit, inclus dans un tout insécable, possède déjà les connaissances à l'état fragmentaire, embryonnaire, un peu comme lorsque l'on consulte un mode d'emploi ! Ou lorsque l'on achète un CD, le CD c'est le support, l'information est déjà gravée sur ce dernier, mais pour le lire il faut utiliser un lecteur. Imaginons que le CD soit notre esprit et que le lecteur soit l'existence, notamment l'enseignement. Cette idée qui peut paraître saugrenue à certains est pourtant suggérée par de grands philosophes comme Socrate ou son disciple Platon. La maïeutique ce n'est rien d'autre que ça ! On fait émerger la connaissance d'une entité qui en possède déjà les clefs. Mais attention, cela ne veut pas dire que tout est connaissable ainsi, cela veut dire que nous pouvons nous ouvrir à la connaissance sans difficulté dès lors que l'on élargit notre champ conceptuel.

* = Sous entendu la connaissance de ce tout.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par Olive1968 le Sam 1 Déc - 12:26

Socrate avait déjà tout compris ! "La seule chose que je sais c'est que je ne sais rien !" Mais c'est précisément ce fait de prétendre ne rien savoir qui lui donnait cette immense connaissance ! Paradoxal ? certainement pas. Car la prise de conscience est la clef, la sagesse est le but. Le savoir s'ouvre à ceux qui prétendent ne pas savoir. Ainsi, c'est toute la pensée humaine qui acquiert sa valeur, sans accumuler de savoir (considéré comme tel), mais en admettant que l'on ne peut justement pas tout savoir...

En revanche, trouver les mots pour évoquer ce que l'on ressent, voilà une autre forme de savoir qui n'est pas négligeable.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par chrysalide le Sam 1 Déc - 12:36

Un régal de vous lire!!!!
merci pour ce partage...
je cogite je cogite..... Very Happy
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par vero59 le Sam 1 Déc - 13:37

olive, c'est tout a fait ma conception de la connaissance et j'irais meme plus loin, mes conceptions de(s) univers et du temps

Imaginons que notre esprit, inclus dans un tout insécable, possède déjà les connaissances à l'état fragmentaire, embryonnaire, un peu comme lorsque l'on consulte un mode d'emploi ! Ou lorsque l'on achète un CD, le CD c'est le support, l'information est déjà gravée sur ce dernier, mais pour le lire il faut utiliser un lecteur. Imaginons que le CD soit notre esprit et que le lecteur soit l'existence, notamment l'enseignement. Cette idée qui peut paraître saugrenue à certains est pourtant suggérée par de grands philosophes comme Socrate ou son disciple Platon. La maïeutique ce n'est rien d'autre que ça ! On fait émerger la connaissance d'une entité qui en possède déjà les clefs. Mais attention, cela ne veut pas dire que tout est connaissable ainsi, cela veut dire que nous pouvons nous ouvrir à la connaissance sans difficulté dès lors que l'on élargit notre champ conceptuel. [b]
avatar
vero59
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 902
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par Olive1968 le Sam 1 Déc - 14:08

chrysalide a écrit:Un régal de vous lire!!!!
merci pour ce partage...
je cogite je cogite..... Very Happy

De rien chrysalide, tu sais j'en profite tout autant que toi... C'est gentil en tous cas, ton enthousiasme est motivant. Smile
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par yaka le Sam 1 Déc - 14:16

et qu'en est-il de ceux qui n'apprennent rien ou ne retiennent rien ?
Pourquoi la mémoire ou la révélation d'un acquis caché n'est pas donné à tous ?
Mais que fait la police ?

Là, en lisant vos commentaires, je me dis que ce serait à débattre de vive voix.

Internet, celui qui nous réunit tout en nous faisant prendre conscience des distances kilométriques.
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 58
Localisation : ici, lorsque j’y suis !

http://yakabd.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par Olive1968 le Sam 1 Déc - 14:27

C'est vrai, moi aussi j'aimerais bien le faire de vive voix yaka, je ne demande que ça. Mais aussi, quelle idée d'habiter aussi loin les uns des autres ! Razz Wink

Non, pour ma part je ne pense pas que l'on ne retienne pas, je pense que c'est une question de concentration et d'attention. Il me semble que nous ne sommes jamais assez attentifs et réceptifs aux idées. Non pas que nous ne voulions pas, ou que nous y renoncions, mais dans le cas du savoir il est primordial d'être bien dégagé de toutes les idées parasites qui pourraient interférer. Enfin, si j'ai bien compris ce que tu voulais dire yaka ?
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par yaka le Sam 1 Déc - 15:47

je dois reconnaître que des difficultés à retenir les noms et prénoms, ou des renseignements techniques liés aux produits que je vends, alors que j'ai suivi plusieurs formations à ce sujet.
On peut imputer cela à l'âge, mais je n'y crois pas de trop.
Je pense que l'accumulation de d'informations peu créer la confusion.
Alors, je fais des penses-bêtes ... dont j'oublie leur existence où l'endroit de leur rangement.
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 58
Localisation : ici, lorsque j’y suis !

http://yakabd.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si...

Message par Olive1968 le Mer 12 Déc - 22:48

Pour revenir au sujet, définissons le savoir : c'est l'ensemble des acquis, et ce dans tous les domaines. Mais c'est également l'immensité de ce que nous pensons ne pas savoir ! Je sais c'est une étrange idée, mais c'est à cause de Socrate ! Wink Ce dernier soutenait que nul savoir ne pouvait être enseigné, seul ce qui était déjà en nous pouvait être révélé à notre conscience en quelques sortes. Là je remonte le sujet pour retrouver le fil de mes idées.

Bien. Donc, Le savoir est comme "larvé" en chacun de nous, et l'enseignement le révèle. C'est un concept plutôt étrange mais qui contient sa propre logique, ainsi que sa propre réalité. Il est évident que notre cerveau est "conçu" pour apprendre, mais l'être n'apprend que parce qu'il est par essence accessible à l'apprentissage, bien évidemment. Lorsque les philosophes hellénistes pratiquaient l'enseignement oral, ils ne faisaient que révéler les savoirs à eux-mêmes, en "réveillant" des concepts et des notions déjà présentes dans l'être. Personnellement je suis conscient que cette vision des choses puisse déranger, mais considérons bien ce fait : l'esprit humain n'a qu'un but, qu'un rôle à jouer : apprendre. Apprendre c'est savoir, mais c'est savoir quoi ? Des données qui se sont imprimées dans nos neurones ? Certes. Mais les neurones ne sont-ils pas déjà prêts à recevoir ces données ? C'est un peu l'histoire du déterminisme, sans déterminisme ! Car ici, il n'est pas indispensable d'avoir recours à un quelconque déterminisme pour expliquer et comprendre le potentiel d'apprentissage de notre esprit. Car l'évolution est une symbiose, alors si la connaissance devient symbiose, elle s'inscrit dans une démarche qui "coule de source"... Ce qui bien sûr ne signifie pas que tout est connaissable. Vous me direz si je suis clair ? Rolling Eyes

C'est la fameuse maïeutique de Socrate, mais comment la définir avec précision ? Lui donner un sens ?

Ce ne sont que des cogitations personnelles, des idées que je lance en vrac ! Il est possible que cela soit totalement faux ou prétentieux, j'essaie de trouver un sens aux dires de Platon. Certes d'autres l'ont fait avant moi, mais j'y tenais ! Smile
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9308
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum