L'impermanence.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Olive1968 le Jeu 22 Nov - 23:07

Oui, tout est impermanent. Pourtant, il est une philosophie qui érige le présent en maître ! Et je serais volontiers l'un de ses disciples. Qu'y a t-il de plus important que le présent ? L'impermanence suppose que rien ne dure, certes, mais est-ce le plus important ? C'est peut-être précisément parce que l'impermanence impose son rythme que le présent prend son importance. Ainsi, l'impermanence n'a plus de sens dès lors que l'on donne un autre sens au présent. Cette logique se veut tortionnaire, alors qu'elle devient un atout lorsqu'on songe qu'un monde figé deviendrait inhumain. Je vois l'impermanence comme la justification du bonheur, précisément parce que rien ne peut durer, tout doit être, et être du mieux possible.

Donc je fais des projets, je vis, je respire, et je pense...


Dernière édition par Olive1968 le Jeu 22 Nov - 23:10, édité 1 fois

Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9425
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Guizmo le Jeu 22 Nov - 23:09

Je te suis sur ta première idée LeMurmu, mais je ne comprends pas bien la deuxième.
Pourrais tu développer ?
Guizmo
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10982
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 40

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par le murmu le Ven 23 Nov - 8:26

au coeur de l'impermanence, au fond du fond, il n'y a pas rien... il y a l'Eternel qui n'est pas dans la dualité...pas dans le futur, pas dans le passé mais de tout espace et de tout temps ici-maintenant....comme au cinéma il y a un écran qui sert de support au film et sans lequel on ne verrait Rien.... l'éternel au dela de l'espace et du temps est l'écran "permanent" sur lequel défilent les images du film du changement impermanent.... Les chretiens appellent cela La Vie éternelle,
les bouddhistes: la nature de Bouddha.... le soleil au dela des nuages...(image bien sûr car le soleil appartient à l'impermanence lui aussi)

a la reflexion une 3ème piste pour utiliser positivement l'impermanence:
quand ça va pas pour nous...cool...ça durera pas éternellement!
le murmu
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou

Messages : 898
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Olive1968 le Ven 23 Nov - 16:09

Une sorte de support indéfinissable et éternel qui inclurait l'ensemble de ce qui est impermanent en somme ? C'est un concept qui me fait songer à celui de "l'éther" qui existait pour les anciens, avant qu'il ne soit remplacer par l'espace-temps. Mais je pense avoir compris que c'était quelque chose de plus "absolu"...

Ce qui me plait c'est cette idée de support (façon de parler) qui transcenderait l'espace et le temps tout en les contenant. L'éternité inaccessible mais omniprésente en chaque chose, impermanente par essence. Rien ne dure en effet, mais comme je le disais, c'est peut-être ce qui donne un sens à l'impermanence justement ! La vie c'est l'inverse de la stagnation selon moi, c'est le mouvement, y compris celui de l'espace-temps.

Et je viens évoquer tout ça après une semaine de cours en philo, français, histoire... Il faut être un peu maso non ? geek
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9425
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Invité le Ven 23 Nov - 16:34

Tout dépend de la façon dont tu te représentes le concept d'espace temps.
Enfin, ce n'est qu'une proposition que je te fais là, ni plus ni moins.

Sans grande prétention,

- S.M - (les initiales de merde Razz)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Olive1968 le Ven 23 Nov - 21:59

C'est une très bonne proposition Stephane ! Smile

Il faut que j'y réfléchisse... Rolling Eyes

Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9425
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Amédée... pan ! le Sam 24 Nov - 22:26


Nelson a écrit:Avez-vous ce réflexe de défense de ne pas penser à votre finitude ?

Parfaitement consciente de cet état de fait, je me refuse à faire une fixation là-dessus, savourant ce qui compose mon existence avec joie et reconnaissance. Volontairement, je ne pense pas sur le très long terme, me contentant d'envisager seulement les prochaines années.
Amédée... pan !
Amédée... pan !
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Olive1968 le Sam 24 Nov - 22:37

Au fait, ravi de te revoir parmi nous Amédée ! C'est plutôt rare en ce moment. Smile

Moi je me refuse également de faire une fixation sur ce point, d'ailleurs je fais confiance à l'éternité pour résoudre la question ! Wink Et ce n'est qu'une demi-boutade, croyez-moi. Je suis d'accord avec Amédée, savourer ce qui fait son existence, je pense que c'est l'essence d'une grande sagesse...
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9425
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par le murmu le Dim 25 Nov - 9:21

Olive1968 a écrit:, d'ailleurs je fais confiance à l'éternité pour résoudre la question ! Wink Et ce n'est qu'une demi-boutade, croyez-moi. Je suis d'accord avec Amédée, savourer ce qui fait son existence, je pense que c'est l'essence d'une grande sagesse...

Tu es un grand Sage Olive... faisons confiance à Mort-fée pour resoudre la question et à toutes les fées des Univers... Le Tout est plus que nous croyons et nous sommes beaucoup plus que nous le PENSONS...profitons au max du bon quand il est là ou que nous pouvons le créer) et sachons que le moins bon n'est jamais éternel mais seulement "impermanent"."Confiance" comme tu dis cheers
le murmu
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou

Messages : 898
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par 哈琳 Halin le Dim 25 Nov - 12:09

Nelson a écrit:Un philosophe connu a dit:
"Le seul élément permanent de l'univers, c'est l'impermanence".
En effet, rien de ce qui nous est connu ne dure jamais.
Les hommes, les choses, la nature...Tout cela est voué à la dispartition.
Hors, nous agissons souvent comme si nous étions éternel, en oubliant que nous pouvons mourir demain.
Nous faisons des projets, construisons notre vie avec une vision à long terme, batissons des châteaux en Espagne avec la plus grande insouciance.

Qu'en est-il de votre rapport personnel à l'impermanence ?
Y pensez-vous parfois, ou êtes-vous cigale ou fourmi ?
Avez-vous ce réflexe de défense de ne pas penser à votre finitude ?
Ou non ?

J'arrive sans doute après la bataille, je m'étais perdue dans les steppes...
Au contraire je crois que l'homme a trop conscience de l'impermanence et vit dans une angoisse de la mort. Le fait qu'il s'agite sans cesse (en croyant laisser une trace) en est une preuve, selon moi.

Le travail (emploi) par exemple, est une manifestation récurrente et au cœur de l'angoisse de la mort, je veux dire par là que le travail constitue une activité (sur laquelle on projette et on angoisse beaucoup) et un critère qui permet d'évaluer la réussite de la vie d'une personne. Or, si nous réussissons notre vie, nous pouvons mourir tranquille!

Un autre critère étant la famille, entre autres...

Pour ce qui est de la famille, je suis persuadé que c'est l'instinct de conservation qui la suggère en premier lieu. Nous ne sommes pas autant éloigné de nos instincts primaires (ou civilisés) qu'on le pense!

Selon moi, le travail doit être ré-envisagé comme un moyen de se réaliser, de s'épanouir, et être réinvesti d'un véritable sens (quoiqu'il arrive on ne sera pas sauvé de la mort). En tout cas, j'ai pleinement conscience de l'impermanence des choses, mais au lieu de m'affoler, je prends mon temps et je laisse les choses se mettre en place d'elles-mêmes.

Pour le coup j'ai envie de citer Ramana Maharshi, qui dit: "Il y a Quelqu'un qui gouverne le monde, et c'est son affaire de s'en occuper. Celui qui a donné la vie au monde sait aussi en prendre soin. Il porte la charge du monde et non pas vous."
哈琳 Halin
哈琳 Halin
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 22
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 28
Localisation : 天 (ciel)

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Lux Lisbon le Dim 25 Nov - 12:27

Un roi sans divertissement est un homme plein de misères.
Lux Lisbon
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes

Messages : 1824
Date d'inscription : 27/05/2012

http://luxcoppola.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Olive1968 le Dim 25 Nov - 17:01

Absolument d'accord avec ça Lux !

Pour revenir sur tes propos Halin, cela me fait songer au mouvement des stoïciens, réaction philosophique au monde des contraintes que nous nous sommes forgé. L'angoisse de la mort demeure présente tant que l'être ne se réalise pas en somme, ce qui est assez proche des idées stoïciennes me semble t-il. Un aspect de moi même est bien entendu pétri de cette angoisse, et un autre se veut être en harmonie avec les idées, les doctrines qui éliminent l'angoisse de mort, car elle n'a plus de sens dans la réalisation de soi. Ou plutôt, c'est précisément elle qui donne du sens à cette réalisation de soi, en créant un point de repère très fiable, base de toute argumentation philosophique sur la condition humaine.

J'adore la philosophie, et plus particulièrement pratiquer l'exercice philosophique, même si je n'ai aucune prétention; je veux juste m'exercer à la discussion en exposant mes idées, mes impressions...
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9425
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

L'impermanence. - Page 2 Empty Re: L'impermanence.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum