Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Jeu 20 Déc - 22:48
Lux Lisbon : Je n'ai pas dit le contraire ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) - ni qu'ils ne devaient pas réclamer.
Je dis juste que ce n'est pas forcément le moment. Et bien que des discussions soient prévues sur le sujet, vu l'état de la planche à billets, je doute que ça bouge beaucoup ...

Oui, c'est un métier à vocation, tu ne peux pas faire ça si tu n'aimes pas. Et oui, on ne fait pas non plus ça pour l'argent. C'est un choix, de vocation et de mode de vie. Ce qui ne veut pas dire qu'il faille mettre ça en opposition avec un salaire faible (ça n'a pas re rapport) ...
C'est un peu fort de parler de bosser pour manger, non ? Ce n'est pas les 3x8 non plus, ou je ne sais quel boulot que tu ne peux plus exercer à 50 ans parce que tu n'as plus de dos, plus d'articulation, plus rien (bon, tu peux péter un plomb par contre en étant prof). Ou des urgentistes qui se tapent 48h ... Ou tout ceux qui se font virer et qui ne peuvent même plus avoir de boulot en ce moment. On peut comparer, mais avec décence quand même.

Lyra : 70h ? N'abuses pas non plus. Tout ceux du métier que je connais ont une vie, bossent bien, mais pas non plus 70h. Ils ont tous une vie privée, une vie de famille. La santé, c'est relatif, il y a des moments difficiles. Je ne dis pas que ça existe, mais c'est aussi caricatural que quand on parle de tire-au-flanc systématiques. Même dans le privé, je n'ai pas souvent fait 70h (je me rappelle d'une fois à mes débuts, je rentrais une nuit sur deux chez moi pendant une semaine ... j'ai dû faire plus ... si mon taf n'était pas fait, la boite où j'étais finissait de couler).
Tu parles de travailler comme un dingue ensuite, sans contrepartie ... dans ce cas, une contrepartie impliquerait une évaluation ... hum, ça risque d'être sympathique si on part sur ce chemin Very Happy Je n'ai en tout cas pas lu Clio de cette façon ... faire un travail de dingue, ce n'est ni être un saint, ni forcément travailler beaucoup. S'adapter, c'est un travail de dingue par rapport à ressortir quelque chose de classique - par exemple. Donner des devoirs écrits au collège, c'est aussi un travail de dingue, c'est plus simple de juste donner le minimum. Etc ...

Bon, le but n'est pas de taper sur qui que ce soit - et j'adore ta dernière proposition Smile Effectivement, c'est un bon début et finalement du bon sens (TV et ordi).
Je te rejoins aussi sur la priorité de mettre des moyens sur le plus jeune âge, car c'est là que commencent toute les emmerdes ...
avatar
Lyra
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 14
Date d'inscription : 28/11/2012

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Jeu 20 Déc - 23:21
Je t'assure, MathieuMf, je fais mon métier pour l'argent. Cela ne signifie pas que je ne l'aime pas, ni que je ne l'ai pas choisi. Je peux même te dire que j'ai choisi un compromis entre l'argent, le temps dont je souhaite disposer, ma foi en le service public et mes goûts littéraires. Je n'ai jamais eu le désir profond d'enseigner ni de transmettre. Je le fais plutôt bien, je crois, et ça me plaît. Mais cela reste un gagne-pain, pas un sacerdoce. Comme pour des millions de gens qui aiment leur travail et s'y sentent bien sans le mettre pour autant au centre de leur vie.

Si j'hérite d'un oncle d'Amérique, il est très probable que j'envisage une reconversion.

Pour les 70 heures, nous sommes d'accord : c'est exactement ce que je disais à Clio qui disait n'être pas anti-profs puisqu'elle reconnaissait l'existence d'un "lot non négligeable", de "profs qui bossent comme des dingues". Je réponds que ce sont des exceptions et que c'est donc tenir un discours anti-profs que d'affirmer que seules ces exceptions sont de bons enseignants (les autres étant ceux qui râlent pour avoir une journée libre ).

Je connais donc certaines de ces exceptions. Et je pense que leurs efforts sont inutiles et qu'ils y laissent une part d'eux-mêmes car ils ne peuvent gagner, quoi qu'ils entreprennent ; pour ma part, je bosse entre 35 et 40 h par semaine, beaucoup moins pendant les vacances scolaires, et j'estime faire assez bien mon boulot.

Sinon, j'ai voté pour ce gouvernement, mais je crois qu'entre l'idéologie anti école publique de droite et la démagogie tout numérique de gauche, l'école n'est pas bien partie.
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Jeu 20 Déc - 23:41
Bosser comme des dingues dans mes propos ne veut pas dire y laisser sa peau, son mental et sa famille, mais bosser beaucoup, en tout cas beaucoup plus que d'autres, par comparaison. Je ne crois pas avoir dit que ce sont eux les "bons" profs, ce lot d'ailleurs non négligeable donc trop gros pour constituer une exception. Ces profs là n'étaient pas forcément plus déséquilibrés que les autres dans leur vie personnelle et sociale. Ils avaient le sentiment de réussir, pas de faire ça pour rien .
Annualisées, les heures de travail dans l'enseignement montent très rarement à 70h/semaine , et fort heureusement.

et là encore on l'a dit plus haut, corriger un devoir de philo de terminale, et une dictée de 6e , je ne crois pas que ce soit la même chose. faire le même cours d'histoire à 3 ou 4 classes de 5e et enseigner les maths à 2 classes de 3e non plus . Donc difficile de comparer .

Bien sûr que les enseignants travaillent pour gagner leur vie, comme tout le monde.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Jeu 20 Déc - 23:43
Ah, mais oui, on fait tous notre métier pour gagner notre vie, entre autre Smile Bien sûr ... mais ce n'est pas le but premier je pense, quand tu es prof (sinon, il y avait d'autres voix qui gagnaient bien plus dans le privé).
Comme tu le dis, c'est un compromis et un choix de vie. J'aimais que ma mère s'occupe de nous pendant toute les vacances scolaires. Bon, ce choix de vie lui a bouffé la santé (il y avait un passif, mais ça n'a pas aidé - du tout ...)
Tu fais 35 à 40h par semaine ? Ça ne m'étonne pas - en même temps, c'est plus ou moins dans la norme en France, et dans l'enseignement (et en dehors de l'image qu'ont certains de ce métier, je te l'accorde). En vacances, hors été, il y a du boulot. Par contre l'été, franchement ... Very Happy (hors exams de fin d'année si tu choisis de faire du rab - puis sachant que les affectations sont données au dernier moment juste avant la rentrée ...)
Je ne pense par ailleurs pas qu'un combat qu'on pense juste, les forces qu'on y met, soit inutile - bien au contraire. Et il sert. C'est épanouissant d'arriver à tirer un gamin de la merde non ? Ou quand ils reviennent plus tard dire merci ... C'est peut être rare, selon les endroits, mai ça fait du bien et c'est concret.

Pour finir sur les élections, sur le précédent gouvernement, je citerais Ferry, qui avait avoué qu'on lui avait dit qu'un bon ministre de l'EN de droite était celui qui arrivait à virer le plus de monde possible en faisant le moins de vague possible... (une interview sur Europe 1, il y a un peu plus d'un an).
Quand au nouveau - sur le numérique si il s'agit de rationaliser, pourquoi pas (C'est pas sorcier, par exemple, c'est génial ... mais officiellement vous n'êtes pas censé le diffuser en cours de science. Idem pour Secrets d'histoire, qui pourrait intéresser des petits sur un sujet ...). Si il s'agit de mettre le numérique partout et à grand frais (les TNI ? on apprend mieux avec ça ? ...) - je crains effectivement de voire un triste résultat. On apprend dans des livres, en cherchant, en s'intéressant ... c'est la base, avant de toucher à l'informatique.
J'ai en tout cas bien eu le message : ils mettent des moyens sur la table, et ça c'est nouveau. Je le redis, les jeunes, c'est le futur (avec les professeurs qui les instruisent, avec des moyens suffisants, des effectifs raisonnables, dans de bonnes conditions, etc ...).


Dernière édition par MathieuMf le Ven 21 Déc - 11:21, édité 1 fois

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
Roussote
Chien fou
Chien fou
Messages : 132
Date d'inscription : 28/11/2012

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 11:14
Lux Lisbon a écrit:Ah, les belles réformes de Vincent Peillon...
Des professeurs des écoles se mobilisent, sous le nom du collectif des "dindons", pour s'opposer au projet de loi, tel qu'il est présenté.

M. le Ministre,

Vous avez l'ambition de refonder l'Ecole, c'est une noble idée, pleine de promesses. Cependant, au fil des jours, au fil des interventions dans la presse, nous nous rendons à l'évidence : les principaux concernés, les élèves, leurs parents et les enseignants ne sont pas pris en considération !

La refondation de l'Ecole primaire ne peut se résumer à une réorganisation des rythmes scolaires, surtout si ces nouveaux rythmes n'allègent en rien la semaine scolaire des élèves ! Où sont passées les préconisations des chronobiologistes: l'alternance 7 semaines d'école/ 2 semaines de vacances, les journées d'école raccourcies ? Les élèves devront-ils rester plus longtemps à l'école uniquement pour ne pas coûter trop cher aux collectivités locales ?

Les enseignants seront-ils les seuls à porter cette refondation ? Ils verront leur semaine de travail alourdie, leur pouvoir d'achat diminué, tout en sachant que cela ne résoudra pas les difficultés rencontrées. Cela est inacceptable.

Nous demandons l'abandon immédiat de la remise en question des rythmes scolaires, absolument pas prioritaire à nos yeux, tant que d'autres points fondamentaux n'ont pas été revus.

Les priorités de cette refondation doivent être :

l'allègement des programmes scolaires du primaire
la baisse des effectifs par classe
la remise en place des RASED (qui ont été détruits ces dernières années)
la prise en charge des élèves porteurs de handicap (pérennisation des Auxiliaires de Vie Scolaire, ouvertures de places en classes spécialisées)

Nous demandons aussi :

la revalorisation du statut de Professeur des Ecoles (perception de l'ISOE, maintien absolu de l'indépendance des enseignants face à la collectivité territoriale)
des journées de décharge pour tous les directeurs et la pérennisation des postes d'aide à la direction (EVS)


M. le Ministre, nous espérons que l'Ecole tient une place assez importante à vos yeux pour que vous ne laissiez pas les intérêts des différents lobbies prendre le dessus sur l'intérêt des élèves et des enseignants.


On peut signer une pétition pour les soutenir ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Là, j'approuve et je vais signer la pétition !
Roussote
Chien fou
Chien fou
Messages : 132
Date d'inscription : 28/11/2012

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 11:33
Lux Lisbon a écrit:
MathieuMf a écrit:Ce qui me dérange est d'associer revendications salariales (aussi légitimes soit-elles - sachant qu'en ce moment ... c'est compliqué ...) et réformes de structure. Le premier pouvant gâcher les objectifs du second ... c'est souvent comme ça qu'on se retrouve bloqués (c'est aussi valable dans le privé).
Le problème c'est que justement, à force de réclamer des postes avant de réclamer des hausses de salaire, les profs ont pu constater qu'ils devenaient peu à peu les profs les moins bien payés de l'Union Européenne... donc effectivement, ça fait mieux de ne pas se la jouer "je pense à ma gueule" mais au final, ils n'obtiennent rien — et Peillon enfonce le clou en parlant à chaque fois de "vocation", de "métier qu'on ne fait pas pour l'argent"... On parle d'êtres humains qui vont bosser pour manger, pas de bénévoles ou de prêtres, hein.

+1
Roussote
Chien fou
Chien fou
Messages : 132
Date d'inscription : 28/11/2012

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 11:34
Lyra a écrit:
Le problème c'est que justement, à force de réclamer des postes avant de réclamer des hausses de salaire, les profs ont pu constater qu'ils devenaient peu à peu les profs les moins bien payés de l'Union Européenne... donc effectivement, ça fait mieux de ne pas se la jouer "je pense à ma gueule" mais au final, ils n'obtiennent rien — et Peillon enfonce le clou en parlant à chaque fois de "vocation", de "métier qu'on ne fait pas pour l'argent"... On parle d'êtres humains qui vont bosser pour manger, pas de bénévoles ou de prêtres,


C'est aussi ce que je me dis quand je lis ceci :

Clio a écrit:

Avec évidemment un lot non négligeable d'enseignants prêt à travailler comme des dingues pour aider leurs élèves à réussir.
Il ne faudrait pas que vous me pensiez anti prof.

Justement, ce discours est anti-prof, quoi que tu en dises, Clio, puisqu'il sous-entend que le prof consciencieux est celui qui
bosse comme un dingue sans demander de contre-partie. Donc le saint. Donc l'exception.

Pour ma part, être humain banal, aimant mon travail et le faisant sérieusement, mais pas désireuse pour autant de lui sacrifier ma santé, ma famille, mes amis, et tout cela presque en vain ( à l'image de trop nombreux collègues qui, malgré toute leur bonne volonté et leurs 70 heures de travail par semaine ne parviennent pas à transformer la montagne en taupinière et sombrent dans une amertume de plus en plus envahissante), je suis perdue quand il s'agit de réfléchir à une meilleure école.

Je me dis que dans l'école idéale, il y aurait 20 élèves par classe, la prise en charge des élèves qui ne parviennent pas à assimiler la lecture dès le CP, en tout petits groupes, et de fortes incitations pour ne pas mettre dans la chambre d'enfants de 8 ans des télés et des ordinateurs.


Pas mieux .
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 11:39
STP, fais un post ou réponds globalement, parce que citer ce qui te plaît et mettre une ligne en dessous, bon, ça ne fait pas avancer le schmilblick ... (et on ne voit plus le reste)

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
Roussote
Chien fou
Chien fou
Messages : 132
Date d'inscription : 28/11/2012

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 11:52
Oui , bon , excuse moi ,hein ...j'ai oublié la citation multiple . Et puis j'étais au téléphone en même temps , pour tout dire ...Tu sais , le truc que seules les femmes savent faire ; plusieurs choses à la fois .
'fin , bref , au moins , on sait que j'ai lu . boulet
En gros , je reviens sur ce que disent Lyra et Lux qui me parait on ne peut plus fondé .
Et qui ramène au fond du sujet : comment réformer l'école sans se préoccuper de TOUS ses acteurs ?
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 11:55
J'avais cru comprendre que tout le monde était concerné pourtant ... non ?
Grosse consultation, avec une synthèse, une bonne partie des propositions collent à cette synthèse, pour ce qui est négo la porte est ouverte en début d'année prochaine. C'est quand même mieux que la mandature précédente, non ? On ne peut pas tout avoir en une fois ... (et c'est bien que pour une fois on ne passe pas à côté parce que "c'est la crise" ...)

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
Roussote
Chien fou
Chien fou
Messages : 132
Date d'inscription : 28/11/2012

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 11:57
MathieuMf a écrit:J'avais cru comprendre que tout le monde était concerné pourtant ... non ?
Grosse consultation, avec une synthèse, une bonne partie des propositions collent à cette synthèse, pour ce qui est négo la porte est ouverte en début d'année prochaine. C'est quand même mieux que la mandature précédente, non ? On ne peut pas tout avoir en une fois ... (et c'est bien que pour une fois on ne passe pas à côté parce que "c'est la crise" ...)

Tu rêves , là .
Je te parie un paquet de carambars que ça va se passer EXACTEMENT comme d'habitude . Du blabla , des manifs , des grèves plus ou moins suivies ...puis ,pof ,plus rien ...jusqu'au prochain ministre . Pas un seul qui n'ait fait bouger les lignes depuis 40 ans .
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 12:02
J'aime rêver, sinon ça ne sert à rien de se bouger le cul !
Cette fois, la réforme n'est pas juste virer du monde ... j'attends de voir ce qui sera finalement proposé.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
Roussote
Chien fou
Chien fou
Messages : 132
Date d'inscription : 28/11/2012

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 12:43
Very Happy Tu paries pas , chicken ! Very Happy (Bon , on est d'accord , je te malmène gentiment ; je t'embête ,façon Corinne et Jeannot , quoi !)
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 12:45
Je suis toujours optimiste, je ne parie que sur ce qui est positif Smile
Et je suis cartésien aussi, je sais bien qu'on ne touche pas au mammouth comme ça Razz

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 69
Localisation : Languedoc

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 16:14
Chaque corporation croit souvent être la plus défavorisée ;surtout qu'elle ne connaît bien souvent que sa propre problématique; c'est humain, mais à se regarder le nombril, on ne fait pas avancer les choses .
L'équilibre voudrait qu'on tienne compte de l'intérêt de tous les acteurs de l'école, sauf que lorsque ces intérêts sont en concurrence, ce sont ceux des plus forts qui prévalent. Les plus forts n'étant jamais les élèves.

J'arrêterai là mes réflexions sur ce sujet, mes propos étant source d'incompréhension.
Roussote
Chien fou
Chien fou
Messages : 132
Date d'inscription : 28/11/2012

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 20:11
Clio a écrit:Chaque corporation croit souvent être la plus défavorisée ;surtout qu'elle ne connaît bien souvent que sa propre problématique; c'est humain, mais à se regarder le nombril, on ne fait pas avancer les choses .
L'équilibre voudrait qu'on tienne compte de l'intérêt de tous les acteurs de l'école, sauf que lorsque ces intérêts sont en concurrence, ce sont ceux des plus forts qui prévalent. Les plus forts n'étant jamais les élèves.

J'arrêterai là mes réflexions sur ce sujet, mes propos étant source d'incompréhension.
Vi et c'est pas bon pour les artères de s'énerver ! vieux
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Ven 21 Déc - 21:44
Je te comprends tout à fait Clio, c'est un peu là dessus que je voulais venir (mais ce n'est pas propre à l'éducation bien sûr).
Repartons sur les propositions d'amélioration, au lieu de chercher des excuses pour que des réformes ne passent pas ... si vous le voulez bien.

Tiens, l'actu du jour dans le domaine : la mère qui avait battue une CPE s'est pris 6 mois fermes, plus 6 mois avec sursis. C'est un bon début, remettre de l'ordre dans l'école. Maintenant, il faudrait que les élèves violents (physiquement, ou verbalement envers leurs professeurs) soient eux aussi justement sanctionnés (je ne parle pas de prison hein, mais que ça dissuade ...) -> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Dans un autre genre (retrouvé en cherchant l'article précédent ... sympa les écoles cathos Razz) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Sam 22 Déc - 17:58
MathieuMf a écrit:Lux Lisbon : Je n'ai pas dit le contraire ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) - ni qu'ils ne devaient pas réclamer.
Je dis juste que ce n'est pas forcément le moment. Et bien que des discussions soient prévues sur le sujet, vu l'état de la planche à billets, je doute que ça bouge beaucoup ...
Ce n'est pas le moment, parce que c'est la crise. Facile à dire, ça fait 20 ans qu'on dit que les caisses sont vides (Mitterrand a eu, lui aussi, le fameux tournant de la rigueur), et cela fait 20 ans voire plus que les salaires des profs sont de moins en moins en rapport avec leur fonction. Parce que, quand même, un concours à bac + 5, ça mériterait quand même une rémunération supérieure... c'est là d'ailleurs que Sarkozy a bien réussi son coup : rajouter 2 ans d'étude mais rien du tout en termes de salaire. C'est assez honteux.

MathieuMf a écrit:Oui, c'est un métier à vocation, tu ne peux pas faire ça si tu n'aimes pas. Et oui, on ne fait pas non plus ça pour l'argent. C'est un choix, de vocation et de mode de vie. Ce qui ne veut pas dire qu'il faille mettre ça en opposition avec un salaire faible (ça n'a pas re rapport) ...
C'est un peu fort de parler de bosser pour manger, non ? Ce n'est pas les 3x8 non plus, ou je ne sais quel boulot que tu ne peux plus exercer à 50 ans parce que tu n'as plus de dos, plus d'articulation, plus rien (bon, tu peux péter un plomb par contre en étant prof). Ou des urgentistes qui se tapent 48h ... Ou tout ceux qui se font virer et qui ne peuvent même plus avoir de boulot en ce moment. On peut comparer, mais avec décence quand même.
Tu te trompes sur toute la ligne.
Venir parler de décence, c'est facile : quel autre choix quand tu as fait des études de lettres, d'histoire-géo, d'anglais ? L'enseignement est bien souvent la voie choisie par de bons élèves qui ont fait des études qui les intéressaient mais sans débouché autre que l'enseignement.
Et oui, on peut (et beaucoup sont dans ce cas) faire ce métier pour manger. Faire un métier pour manger ne signifie pas faire les 3x8 ou faire un métier manuel : cela veut dire faire le seul choix possible pour faire rentrer de l'argent. Et quand tu as un master d'anglais, le seul choix possible, c'est l'enseignement — à moins de se lancer dans l'édition, la traduction, l'interprétariat, des métiers bouchés au possible et pour lesquels il faut des pistons que tout le monde n'a pas.
Désolée Mathieu mais cela m'exaspère de te voir parler de choses que tu ne connais pas, de conditions de travail dont tu n'as aucune idée, etc. La vocation aujourd'hui, ils sont très peu nombreux à l'avoir, et ils passent le concours la peur au ventre, mais sans autre alternative possible. Oui, beaucoup font ce métier car il faut manger, et quand tu as un diplôme en sciences humaines, c'est souvent la seule alternative possible.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Sam 22 Déc - 22:02
Des pistions pour faire de la trad ? J'ai une amie qui en fait, et qui n'a jamais été pistonnée. Peut être faut-il juste être bon et avoir de la chance, mais c'est aussi le cas pour beaucoup de métiers, surtout quand le chômage est à 10%.
Si faire prof est comme tu le dis une voix de garage parce que les études suivies ne permettent pas d'autres débouchées, c'est peut être aussi là qu'il y a un problème. Pourquoi tant de formations sans débouchées dans ce cas ? Je comprends l'envie d'apprendre, de découvrir, de vouloir faire autre chose ...
Ce n'est pas un métier qu'on peut faire "par défaut" je pense. C'est difficile, très ... comment tenir si il y a juste un salaire à la fin ?
Sinon, dans ma boite, on a un gars qui a un bac+5 en histoire ... il bosse dans la vente de contenu et le marketing. Ça lui fait des bons souvenirs.

Enfin, ne me dis pas que je parles de choses que je ne connais pas STP. On ne se connait pas non plus. Je l'ai déjà dit, ma mère est prof, gamin je courrais dans les couloirs du collège et dans la salle des profs aux repas de noël (j'y ai mangé mes premiers boudins antillais), à la maison la plupart des amis sont des profs, j'ai deux cousins profs, 3 copines prof, quand on mange ensemble il y a pas mal de leurs amis, encore profs ... Ma cousine - prof à Trappes (ZEP) pour des bac pro vient de recevoir de la part de ses élèves compliqués une boite de chocolats et une carte.
Peut être que les temps ont changé, mais les anciens faisaient un métier qu'ils ont aimé, et les nouveaux sont contents de ce qu'ils font, même si ils déchantent parfois par moment ...
Après, ne viens pas me dire que c'est par défaut à ce point, je ne vais pas pleurer là dessus. Je doute que l'électromécanicien dans ma famille fasse son métier par vocation (avec un pacemaker, sympa pour bosser sur de la haute tension), que sa femme soit au chômage à 57 ans par plaisir non plus (sachant qu'elle s'est déjà ré-orientée suite à un handicap partiel lié à son précédent métier, et que pole emplois lui refuse des formation parce qu'elle est trop vieille).
Donc oui, je confirme ce que je dis (et j'arrête mes exemples ici - mais je peux t'en donner d'autres à la pelle).

D'ailleurs, tu fais des études de lettres ... que veux-tu faire comme métier ensuite, dans un monde idéal ?

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Physio
Chien fou
Chien fou
Messages : 242
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 34
Localisation : Lyon

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Dim 23 Déc - 13:49
Lux Lisbon a écrit:Rajouter des heures d'enseignement dans les matières essentielles : français, maths, histoire-géo, à tous les niveaux.

Hausser le niveau des exigences pour le bac et le brevet, afin que ces diplômes aient du sens à nouveau.
Réduire les effectifs dans les classes et donc embaucher de nouveaux enseignants à bac + 3, avec une formation professionnalisante derrière (mais pas genre IUFM : une formation sans idéologie, ni préjugés, ni obligations pédagogiques).

Réduire les effectifs de classes pourquoi pas .Pourquoi pas ne pas faire la technique que moi j'appelle le
double-double concernant les enseignants c'est à dire un professeur et un assistant je m'explique :

on a tous eu des professeurs absent pour la raison suivante grève ou maladie général a plus ou moins
long terme .Et donc souvent les élèves se retrouvent dans une situation embarrassante et donc bien
difficile de trouver un ou une remplaçante a l'heure actuelle.

Donc moi j'opterais pour ce double-double un professeur est malade ou autres
pas de problème les cours auront vue que son assistant(e) est déjà là ce qui veut dire
que de un : les élèves seront moins éloignés au niveau de la matière notamment plus de travail
plus de cours.

Et de deux : ce qui se fait entendre au jour d'aujourd'hui par les élèves le plus souvent:

-C'est le prof est en grève pas de remplaçante.
-Il est malade il y a pas de remplaçant(e).

donc j'en vient a ce que veut dire Lisbon :Lisbon veut hausser le niveau du Bac et du Brevet je suis d'accord mais pour le
hausser il faut s'en donner les moyens d’où la technique du double-double un professeur un assistant .

Conclusion :

Les élèves qui rateront leurs examens n'auront plus d'excuses et que là le niveau des diplômes hausseraient
et qu'enfin les élèves prendrait enfin compte l'importance qu'est la scolarité plus principalement et ce qu'est un
diplôme.

Car en ce moment c'est plutôt le contraire qui se passe.

A vos avis.
A plus.
avatar
Paulati
Elevée en plein air
Elevée en plein air
Messages : 2048
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25
Localisation : Maisons Alfort

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Dim 23 Déc - 13:55
Ce que tu proposes Physio, c'est le monde des Bisounours! Tu les payes comment ces assistants? Et quand le prof est là, quel est leur travail?
avatar
Physio
Chien fou
Chien fou
Messages : 242
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 34
Localisation : Lyon

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Dim 23 Déc - 14:14
Paulati a écrit:Ce que tu proposes Physio, c'est le monde des Bisounours! Tu les payes comment ces assistants? Et quand le prof est là, quel est leur travail?

Bonne question

et je te réponds tout simplement tout comment tu paies un professeur qui préfère faire grève quand
c'est possible.( PS : réfléchit a cette réponse ).Stricte réalité.

J'étais aux états-unis il y a pas si longtemps j'ai été aller voir des collèges dit lycée en français
et des high school dit université ou campus.

Tu sais combien ils étaient les profs dans un cours ? 3!!!. 3 pour enseigner comment il les monétisent ?

Donc si je te suit et suit la logique d'aujourd'hui qui est de supprimer le seuil de 27,5 élèves par classe
mais avoir plus de classes et plus de profs.

Je te repose ta question :

tu les paies comment ces profs ?

voilà un débat intéressant.

Suis-je toujours dans un monde de bisounours ou une réalité confirmé.?

A plus





avatar
Paulati
Elevée en plein air
Elevée en plein air
Messages : 2048
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25
Localisation : Maisons Alfort

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Dim 23 Déc - 14:41
Ah mais moi je n'ai jamais proposé ça! Et quand bien même on ferait plus de classes, ça ne doublera jamais le nombre de profs.

C'est donc à toi que je pose la question, puisque tu proposes...
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 37
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Dim 23 Déc - 14:42
Euh, mais la grève et la maladie ne sont pas la normes !!
La grève, c'est normalement l'ultime recours quand les discussions préalables ont échoué (ce qui est plus souvent le cas dans une grosse structure - de par son inertie - et donc pour toute structure d'état).
La maladie, pareil, si il y en a plus qu'ailleurs c'est qu'il y un problème de médecine du travail à régler impérativement. Ou un autre problème, qui entraîne de faux arrêts à répétition - et qui doit aussi être réglé.

Les TZR sont là pour ça : des postes de professeurs qui sont à disposition des établissement. C'est souvent comme ça que commencent les débutants : ils remplacent les profs indisponibles. Souvent pour de longues durées (prof qui attend un enfant, dépression, etc ...), parfois pour de plus courtes. En tout cas, c'est prévu ! Pour de courtes durées (quelque jours), c'est plus compliqué effectivement ...
Ol était question à un moment de faire assurer les cours par des collègues, ou au moins de la surveillance - mais franchement un prof de maths ne peut faire des cours de français. Et même pour un remplaçant, reprendre un programme en cours n'est pas simple ...

Tiens, j'ai une toute nouvelle prof dans mon entourage Smile La fille d'un ami sur Redon. Elle voulait faire de la recherche en biologie, aurait aussi voulu enseigner mais n'aimait pas la mentalité (c'est elle qui le dit, pas moi). Finalement, elle a passé ses exams et est prof de bio maintenant, et ça lui plaît (peut être parce qu'elle commence sur Clermont Ferrand ...).

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Physio
Chien fou
Chien fou
Messages : 242
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 34
Localisation : Lyon

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Dim 23 Déc - 15:20
Paulati a écrit:Ah mais moi je n'ai jamais proposé ça! Et quand bien même on ferait plus de classes, ça ne doublera jamais le nombre de profs.

C'est donc à toi que je pose la question, puisque tu proposes...

Donc tu penses qu'un professeur se ferait augmenter ses heures d'enseignements et son nombre de classe sans avoir de revalorisation salariales .Vu qu'on ne veut pas faire de revalorisation salariales.Combien serait prêts a accepter ? Des clopinettes
c'est un fait.Accepte le.

Donc vu que les profs veulent être payer a plein temps en faisant que du mi-temps un autre fait.
Euh ils font a peu prés 18/ 20 heures par semaine parce que sincèrement je te le cache pas rare sont ceux qui font 30/39 heures.

Le salaire d'un unique prof de 20 heures : 2545 euros/net c'est cher payer pour du mi-temps .C'est ce que fait
un cadre dans une entreprise privé pour 35/36 heures .Tu vois le bablesse.

Donc je te propose de faire le double double en divisant la somme par 2 mais en étant plus efficace.

ce qui me fait dire qu'un prof faisant 20 heures soit dit du mi-temps aurait une baisse salariale justifiée.

A plus.
avatar
benjicoq
Chien fou
Chien fou
Messages : 137
Date d'inscription : 28/11/2012
Localisation : Paris
http://www.bjork.fr

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

le Dim 23 Déc - 15:30
heu, attends, ton salaire de 2545 euros par mois, tu le sors d'où? Laughing
et tes statistiques sur les profs qui ne font que 18h par semaine? parce que franchement j'ai pas l'impression que mon mec glande quand il rentre à la maison, mais il ne doit pas savoir s'organiser, c'est tout pig
Contenu sponsorisé

Re: Que feriez-vous pour l'école si vous étiez président ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum