Le cinéma de Tarantino

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le cinéma de Tarantino

Message par MathieuMf le Dim 18 Nov - 21:13

TF1 (Arghhhh Razz ) - Inglorious basterds

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 39
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Lt Ripley le Dim 18 Nov - 21:19

C'est pas le meilleur Tarantino... Mais ça vaut quand même le coup de regarder TF1 !

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2574
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 40
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Elle, Loïs le Dim 18 Nov - 21:48

Ah, j'ai bien fait de passer par ici... je regarderai en replay l'émission sur l'autisme. Le gosse d'un ami est peut-être concerné par une forme mineure d'autisme et je ne connais que trop mal le sujet.

Pas de télévision en ce moment ici (depuis qu'une euh... nan, j'arrête de médire - a envoyé valser la télécommande wii dedans... strike !) Alors c'est l'âge de glace. Ouais, un peu plus léger que Tarantino.

Sylvie, tu as aimé quel film de Tarantino ? J'en connais peu finalement.
avatar
Elle, Loïs
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 29
Date d'inscription : 18/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Guizmo le Dim 18 Nov - 22:01

N'empeche, j'imagine le tete de l'amie au moment ou la plaque de télé a du s'effondrer...
Les grosses boulasses comme dirait un pote...
Sad

J'ai jamais vu Inglorious Basterds, pourtant le casting est alléchant !
Pour ceux qui commencent à me connaitre, j'imagine que vous aurez deviné que j'ai adoré Kill Bill mais alors beaucoup beaucoup, tant il m'a rappelé les films d'Arts Martiaux et les westerns que je regardais plus jeune.

Pulp Fiction reste une tuerie pour moi, Reservoir Dogs aussi, et j'ai perso beaucoup aimé Boulevard de la Mort.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10968
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Lt Ripley le Dim 18 Nov - 22:39

Pour moi, Kiil Bill est insurpassé, c'est vraiment le film total, plein de référence et en même temps pas seulement ça, il a son histoire, ses personnages hyper bien construits.

Mais j'ai aussi une tendresse particulière pour Jackie Brown, que beaucoup connaissent moins.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2574
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 40
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Guizmo le Dim 18 Nov - 22:42

Je le connais moins justement.
RAhh je ne savais pas que tu étais fan de Kill Bill !!
L'entrainement avec le vieux maitre qui a une barbe de 10km de long.
J'adooooooooore.
Le combat contre les 50 types dans la combinaison du Jeu de la Mort.
J'adooooooooooooore.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10968
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par MathieuMf le Dim 18 Nov - 22:43

Ah, Jackie Brown, c'était excellent Smile
Tout comme Pulp Fictin, et ... Kill Bill qui était une tuerie ! (et une BO d'enfer sur Kill Bill en prime !)
Bon, pour l'instant, je ne suis pas non plus bluffé ... c'est un Tarantino, mais pas le meilleur ...

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 39
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Guizmo le Dim 18 Nov - 22:54

Et le coup de taper sans recul pour peter la planche du cerceuil.

On sent le fan de Bruce Lee, et des films d'AM des années 70/80.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10968
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Lt Ripley le Dim 18 Nov - 22:56

C'est en entendant Bill que j'ai compris pourquoi j'aimais les super-héros et pourquoi justement je ne pouvais pas blairer Superman (contrairement à lui).

Et puis quand même, Santa Esmeralda dans la neige...

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2574
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 40
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Lt Ripley le Dim 18 Nov - 22:59

Mais sinon, Boulevard de la Mort est pas mal aussi. Il a des défauts de construction, mais il est très resserré, tout le cinéma de Tarantino mais dans un "petit film".
Je l'avais un peu oublié, je me le suis rappelé en relisant un article sur Zodiac dans une revue, ils étaient sortis à peu près en même temps.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2574
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 40
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Lt Ripley le Dim 18 Nov - 22:59

Sinon, moi ce que j'en dis, c'est qu'on pourrait scinder et ouvrir un sujet Tarantino dans "Cinéma".

Edit : Aaaaah ! Ben voilà !
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2574
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 40
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Guizmo le Dim 18 Nov - 23:02

Fait !
La chorégraphie des combats, qu'ils soient à mains nues ou au sabre sont vraiment magnifiques.
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10968
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Lt Ripley le Dim 18 Nov - 23:07

C'est-à-dire qu'il y a toutes sortes de chorégraphie et de combat, avec des effets d'image très différents.
Le combat dans la neige est magnifique parce qu'il joue sur le grain de l'image, à cause de la luminosité qui est un peu basse, et assez artificielle volontairement. La séquence précédente avec les gardesdu corps dans l'obscurité joue aussi sur la lumière mais de façon très sophistiquée, froide, elles se répondent.

Et alors, en contrepoint complet, il y a tout l'entraînement chez le petit vieux, en k-Way bleu et tout en couleurs froides. Tout vient du montage dans cette séquence-là.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2574
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 40
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Guizmo le Dim 18 Nov - 23:18

Bien sur, mais en plus il fait référence à des styles, des couleurs, des décors qu'on a pu déjà voir avant.
Par exemple, pour le combat dans la neige, ça m'a clairement fait penser à One Arm Swordsman et ses décors en carton.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et Kill Bill
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10968
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Lt Ripley le Dim 18 Nov - 23:20

'tain c'est malin, j'allais me coucher...
Je note tout ça, il me manque plein de références, j'ai vu beaucoup moins de films d'arts martiaux que toi !
Mais la lumière est très semblable en effet.

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
avatar
Lt Ripley
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2574
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 40
Localisation : Chez les chouettes et les bambis

https://sylviebordatwriting.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par MathieuMf le Dim 18 Nov - 23:35

Bon, Inglorious Basterds n'était pas un chef d'œuvre ...
Tout de même sympa et divertissant, mais sans plus Smile

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 39
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Guizmo le Dim 18 Nov - 23:36

Et bien tu peux remarquer que sa combinaison jaune est proche de celle de Bruce Lee dans Le Jeu de la mort.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10968
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par MathieuMf le Dim 18 Nov - 23:37

C'est vrai que Kill Bill, j'avais trouvé pleins d'univers dedans, sans savoir à quoi ça correspondait. Je me doutais qu'il y avait plein de références que je loupais.
Excellent !!

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 39
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Guizmo le Dim 18 Nov - 23:39

Apres pour la baston a 1 contre 50, c'est un grand classique que tu retrouves dans des films récents :



ou plus vieux :
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10968
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 38

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par ishto le Dim 18 Nov - 23:59

AAAHHHHHHHH bien vu le topic!!! Moi qui ai toujours horreur de revoir des films.... Tarentino sort du lot, il a un pouvoir spécial sur moi: Je ne me lasse jamais de revoir ses films!!! Tant j'aime la manière de mener l'histoire (comportements, jeux d'acteurs, un humour toujours décapant vaguement présent cependant tout du long, le choix de ses "têtes".... plus qu'un réalisateur, un vrai artiste!)

Mais Inglorious reste mon préféré avec pulp fiction et jackie brown. Je me languis de revoir Reservoir dog que je n'ai pas vu depuis une petite éternité. Non franchement, l'acteur qu'il a choisi pour incarner le Hans Landa, c'est tout simplement du grand art... la 1ère scène chez les Laffite, strudels ("j'évais obluié la grêêêmeuu"... "ahh! Attendez la grêmmeuu"), la scène de présentation des 3 "italiens", et tout le passage de sa "rédition" avec le "vouuuuuuuuuuhhh c'est un bingoooooooohhh"

Ce gars m'épate, tellement il arrive à passer de l'officier extrêmement rusé, psychologue, sadique, méticuleux, maniaque et sans pitié, au grand gamin nombriliste qui s'oublie totalement...

bref j'adore, le bvd de la mort un régal aussi. J'ai hâte de voir enfin une nuit en enfer 3 (le 2 est bidon complet) dont je n'ai vu que les 20 1ères mn frustré de ne pouvoir voir la suite, il a capté mon attention d'entrée de jeu...

avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par baton de dedale le Lun 19 Nov - 0:56

A 14 ans j'ai comencé à bosser le WE pour résoudre le non des "t^liers Very Happy concernant un investissement dans un 2 roues pour mes 16 ans (merci à eux)
Je travaillais dans la plus grande médiathèque du pays des lilllions de cd's et millers de vhs ... le prêt gratuit m'a permis de louer tout et son contraire à l'aveugle et je revois les yeux de mon collègue du samedi losque je lui ai présenté la carte d'emprunt pour l'oeuvre d'un inconnu que j'avais sélectionné pour la torture mentale que dégage pour moi h. keytel (souvenez vous de "Bad Lieutenant" une autre comète ...
Donc, sa tête se redresse un peu sans quitter la jackette des yeux ... quand il me regarde, il a de l'exitation dans son regard ... direct , moi, WOAW ca va c... des bulles ... Et en baissant son regard vers l'ordinateur il soliloque un : " veinard : tu va découvrir cette hallu ...TSSSS !!!"
Et hallucination ne m'a pas semblé inapproprié pour cette gifle en 24 images/sec ...
Tout le long de la pellicule il s'agit d'innovation audacieuses et qui font mouche à tous les coups ...
La ligne du temps , naturellement
La bande musicale de la mort qui tue ( lrappellez vous du morceau qui souligne la séparation forcée entre un flic et son oreille par la grace d'un rocker psychopate ... Mr. White
ça c'est du rock ( K Billies SOUND of the 70's...réminiscence ymca )
L'into est une oeuvre d'art à elle seule ,magique
Bon je vais me le mater avant dodo ... see you
J'adore Mr Pink un grand lui aussi
avatar
baton de dedale
Chien fou
Chien fou

Messages : 201
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 48
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par ishto le Lun 19 Nov - 0:59

tu parles de reservoir dog?
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par baton de dedale le Lun 19 Nov - 1:01

oui , zut je ne l'ai pas dis ??? Quel ...
avatar
baton de dedale
Chien fou
Chien fou

Messages : 201
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 48
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par ishto le Lun 19 Nov - 1:02

lol non j'étais pas sûr, s'il n'y avait pas eu cette scène de l'ablation d'une oreille :/

arrrfff faut vraiment que je le revois celui-là!
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cinéma de Tarantino

Message par Lux Lisbon le Lun 19 Nov - 14:41

MathieuMf a écrit:Bon, Inglorious Basterds n'était pas un chef d'œuvre ...
Tout de même sympa et divertissant, mais sans plus Smile
En même temps, je vais faire ma vieille conne mais voir ce film en VF, c'est simplement du massacre. Le plaisir, dans Inglorious Basterds, vient beaucoup de la langue, de toutes ces langues qu'on peut entendre, diverses, variées. Le monologue de Brad Pitt disant comme il aime frapper les nazis est un pur régal — mais il faut l'entendre en VO pour pouvoir l'apprécier !

Je suis une grande fan de Tarantino, et de sa capacité à déplacer le sujet de ses films. Alors que le sujet normalement, c'est l'action, lui nous montre des scènes qui seraient coupées dans n'importe quel film : les deux tueurs à gages qui discutent avant d'aller faire leur sale besogne, les nanas qui discutent entre elles en bagnole avant d'aller au bar, une réunion de gangsters où on finit par se demander ce que Madonna a voulu dire dans Like A Virgin... En fait, le vrai sujet de Tarantino, c'est la parole, la "tchatche", cette manière de se renvoyer la balle sur des sujets parfois complètement foireux (est-ce que faire un massage des pieds à la meuf de son boss, c'est tromper ?), et c'est ce qui fait tout le sel de ses films.
Kill Bill est en ce sens un peu différent, hommage au cinéma qu'il aime, aux films d'arts martiaux, aux westerns spaghettis. Je l'aime beaucoup mais il ne sera jamais du niveau de Pulp Fiction ou de Jackie Brown pour moi.

Autre chose que j'adore dans ses films, c'est le pouvoir donné aux femmes. C'est vraiment jouissif : une hôtesse de l'air qui baise tout le monde, un groupe de nanas harcelées qui finissent par démonter un tueur en série, une ancienne tueuse qui se venge, etc. Ses personnages masculins sont toujours sévèrement burnés mais c'est dans leurs faiblesses qu'ils nous touchent : Travolta en vieux tueur à gage troublé par Mia Wallace...

En fait, ce qui est génial c'est qu'on est dans le cinéma pur. Le plaisir de l'image, de la castagne, du dialogue ; et des hommages à n'en plus finir — tout ça, avec beaucoup d'humour. Tarantino fait tout avec sérieux, sans se prendre au sérieux.
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes

Messages : 1823
Date d'inscription : 27/05/2012

http://luxcoppola.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum