Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
maat-ieu
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 90
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Au sud de l'Armorique et de Brocéliande

Aide à la découverte - Réflexion sur l'entrée en Maconnerie

le Mer 20 Juil - 21:24
Si comme je l'ai fait il y a un an, vous vous posez de nombreuses questions sur une éventuelle entrée en maçonnerie, je vous propose un petit retour sur ma propre expérience. Espérant que ce pourra être utile à quelques uns.

Tout d'abord il va falloir s'armer de patience. La Franc-Maçonnerie aime se faire désirer, et comme c'est au final pour de bonnes raisons il ne faut pas l'en blâmer.
La première étape est bien sur de réfléchir, beaucoup, longuement. Qu'est ce que je recherche et que la pratique de la maçonnerie pourrait m'amener?
Il faut savoir que la maçonnerie c'est avant tout une méthode, un espace ou chacun peut réfléchir, méditer. L'étude des symboles est un moyen, non une fin en soi. N'attendez donc pas une révélation spontanée. Il va falloir travailler, travailler, travailler encore pour petit à petit tracer son propre chemin.
Si vous connaissez une personne qui est franc-maçonne n'hésitez pas à lui demander conseil. Ensuite il y a bien sur les sites obédiences, intéressant pour chercher certaines différences entre les diverses facette de la maçonnerie française (désolé amis belges, suisses et autres francophones, je parle de ce que je connais ). Des sites plus génériques sur le sujet sont aussi une bonne source (gadlu.info, hiram.be, fm-fr.org, masonique.eu ...) . Toujours sur le net la page wikipédia est aussi plutôt pas mal fichue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .
Et un coup de cœur personnel : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] des podcasts faits par une sœur et un frère avec un ton très agréable, ça s’écoute tout seul et c’est enrichissant.
Je conseille aussi la lecture d'un petit livre très bien fichu. Collection Librio La franc-maçonnerie : Histoire, mythes et réalités par Jack Chaboud. Pour 3€ l'on ne risque rien et c'est une bonne entrée en matière.
Il existe ensuite une tonne de livre sur le sujet, avec hélas des niveaux de qualité pas toujours heureux. Bien que ne l'ayant pas lu moi même, l'on m'a beaucoup vanté le livre La Franc-maçonnerie pour les Nuls de Philippe Benhamou . Un peu plus cher 12 € . Ça peut être un bon choix de seconde lecture si l'on a accroché le petit librio.
ATTENTION toutefois aux passages concernant l'initiation : Ne les lisez pas si vous le pouvez! Pourquoi? Pas parce que vous allez y trouver le "fabuleux secret maçonnique", mais tout simplement cela risquerait de vous gâcher une partie de l'intensité de ce grand moment si vous arrivez au bout. Il sera toujours tant d'y revenir avec le souvenir de votre propre initiation en tête le cas échéant.

Bon voici maintenant plusieurs mois que vous furetez partout sur le web maçonnique, vous avez déjà lu quelques ouvrages et vous voudriez aller plus loin.
Quelle est votre situation?
- Vous connaissez un franc-maçon proche de chez vous. Pas d'hésitation à avoir, rapprochez vous de lui. Si pour quelques raisons que ce soit il ne peut pas ou ne souhaite pas être votre parrain (ça peut être pour de très bonnes raisons!) il saura sans doute au moins vous orienter vers le bon atelier proche de chez vous.
- Vous ne connaissez pas de franc-maçon, ou en tout cas pas qui soit dans la position (géographique, ancienneté) de vous aider pratiquement dans votre démarche.
Il va alors falloir passer par la case candidature.
Pour beaucoup être coopté est la meilleure manière. En réalité 30% environ sont des candidatures libres. Et ce prétendu handicap peut être transformé en avantage.
En effet un parrainage suppose de ne pas choisir sa loge, son obédience. Une candidature spontanée elle a été (normalement) réfléchie, travaillée, pensée maintes et maintes fois avant d'être adressé à une obédience, (ou directement à une loge si l'on a pu vous fournir les coordonnées de celle ci).
Et il y a de nombreux point qui permettent de choisir.
• Etes vous plutôt croyant,athée, déistes ?
• Cherchez vous un travail plutôt symbolique et ésotérique ou également social ?
• Souhaitez vous travailler dans un atelier mixte ou uniquement féminin/masculin ?
• Eventuellement, préférez vous travailler au Rite français, au Rite Ecossais Ancien et Accepté, au Rite de Memphis-Misraïm … ?
Les obédiences françaises sont dans leur grande majorité toutes très honorables, avec souvent des accords pour se visiter les unes les autres, avec parfois des spécificités concernant le genre des participants.

Bon vous avez fait votre choix, la lettre est envoyée. Quelques obédiences permettent de faire une candidature via leur site internet, ça n’est pas une raison pour bâcler bien sûr.
Maintenant il va falloir reprendre une bonne dose de patience. NE SURTOUT PAS FAIRE PLUSIEURS CANDIDATURES EN MÊME TEMPS. La Franc-Maçonnerie ça n’est pas l’université. Multiplier les demandes c’est un bon moyen de n’avoir jamais de concrétisation.

Au bout de plusieurs semaines, voire plusieurs mois, le président de l’atelier le plus proche de chez vous vous contactera. (pour les franc-maçons il est le Vénérable Maître mais pour vous il est le président de l’association). Après un petit entretien téléphonique pour jauger rapidement la validité de votre candidature il vous fixera un rendez vous, en général dans un lieu public neutre. C’est alors un moment important, le meilleur conseil que je puisse vous donnez soyez totalement honnête. La personne qui vous fait face est un franc-maçon, il est tolérant, il n’est pas là pour vous jugez mais bien pour vous aider dans votre démarche. Si au cours de cet entretien il sent que vous seriez mieux dans une autre loge que celle qu’il préside il vous ré-orientera vers son homologue.
Il est important de savoir que l’on peut se faire « blackbouler » non pas parce que l’on ne ferait pas un bon maçon mais simplement parce que l’on a candidaté au mauvais endroit. La plus grande honnêteté sera votre meilleure garantie contre telle déconvenue.
Pour la petite histoire, mon « Véné » pensait au départ me ré-orienter vers une autre loge un peu plus proche de mon domicile. Puis au cours de la conversation, il s’est dit qu’en fait je serais sans doute bien dans cette loge et m’a donc proposer de continuer ma candidature auprès de cette loge. Bien ma pris d’accepter ! cheers

A ce moment là , une fois qu’il vous proposé de continuer votre démarche, il faudra remplir votre dossier : photos, extrait de casier judiciaire, questionnaire… Puis patienter, encore et toujours.
C’est le temps des enquêtes. Trois membres de la loge vont être chargé de vous rencontrez et de discuter avec vous chacun sur un thème plus particulier (Votre vie en général et votre attrait pour la maçonnerie ; votre rapport à la vie sociale ; votre situation religieuse et ou métaphysique). Bien sur la même règle que lors de la rencontre avec le président : soyez franc et honnêtes. Ce ne sont pas des entretiens d’embauche ou l’on doit séduire le recruteur. Ces gens ne sont pas là pour vous juger, juste pour voir s’il leur semble opportun que vous soyez initié au sein de leur atelier.
Une fois cela fait … Patience (vous aviez deviner ?) albino
L’on vous recontactera pour la suite des événements, le passage sous le bandeau.
A partir de là je pense qu’il vaut mieux que je n’en dise pas trop, ce serait gâcher une part qui doit être avant tout vécue.

Pour finir juste quelques réflexions sur ce processus si contraignant.
Ca n’est pas par un quelconque sadisme ou instinct de supériorité que ressent le franc-maçon pour son prochain qui est moteur de tout cela. C’est dans le but de s’assurer que le candidat a bien la volonté et les qualités nécessaires pour devenir sœur ou frère. Nous sommes exigeant avec nous même, c’est un fait. Il faut savoir qu’actuellement, sur un peu plus de 300.000 initiés en France, seul 160.000 sont encore assidu en loge. Et cette assiduité est l’un des principaux devoir du franc-maçon. Faire entrer facilement quelqu’un qui au final ne se sentira pas bien et s’en ira tout aussi vite, c’est une perte de temps pour tous.
La patience si elle est demandée au moment de la candidature c’est parce qu’elle est importante pour toute la vie du franc-maçon, notamment pour les premiers mois (qui dépassent souvent une année) où le jeune apprenti-maçon n’aura pas le droit de s’exprimer en loge, il est là pour écouter et se taire, base de l’apprentissage maçonnique. Ne vous inquiétez pas l’on parle heureusement avant et après la réunion.
Et puis il s’agit d’un engagement que l’on prend pour de longues années, normalement toute sa vie. Qu’est ce alors que quelques mois par rapport à un tel cheminement ?
Et enfin, si vous vous faites blackboulé… Tout d’abord il faut savoir pourquoi et de quel ordre est ce refus. Souvent l’on dit que la candidature est ajournée. Il ne s’agit pas d’un refus catégorique, mais plutôt de la volonté de valider quelques points qui pose encore questions aux maîtres de la loge. Ca peut être une interrogation quand à la réelle motivation du candidat. En ce cas il va falloir de nouveau patienter, et utiliser ce temps à réfléchir de nouveau sur vous-même et essayer de savoir si la maçonnerie est bien le chemin que vous souhaitez pour votre propre développement. Si oui, vous pourrez vous représenter dans quelques mois.
Et puis si vraiment c’est non… Rien ne vous interdit de vous représenter ailleurs. Mais surtout pas trop vite. Ca serait une bonne manière d’agacer et de s’assurer de nouvelles déceptions.
Enfin, une réflexion toute personnelle mais qui a son importance : Mieux vaut être blackboulé pour une bonne raison que d’être initié sur la base de faux-semblant. Il est plus honorable d’être honnête et profane qu’un initié pas si franc que ça, un faux frère quoi.

J’espère que ce pourra être quelque utilité à celui ou celle qui lira ceci, et un jour peut être auront nous la chance de nous donner la triple bise sur les colonnes
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Re: Aide à la découverte - Réflexion sur l'entrée en Maconnerie

le Mer 20 Juil - 22:40
Précieux renseignements !
Merci maat-ieu.
avatar
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 2071
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 41
Localisation : Au centre du Centre de la France

Re: Aide à la découverte - Réflexion sur l'entrée en Maconnerie

le Jeu 21 Juil - 10:30
+1 Maat-ieu. La patience est maitre mot dans cette démarche. j'ai été initié +1 ans après ma première rencontre avec mon Vénérable.

J'ai lu la franc-maçonnerie pour les Nuls. C'est une bonne référence également. Rien de ce qui doit rester en loge n'est dévoilé mais il est vrai qu'il donne un peu plus d'info que les autres ouvrages de références. Il parle aussi des élévations mais en restant généraliste. Je n'ai pas eu le sentiment qu'il m'ait gâché l'expérience de l'initiation. A noter que le livre ne s'adresse pas qu'aux profanes, il peut aussi être utile aux App:. même si ses limites se font vite sentir. Normal :-)
avatar
maat-ieu
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 90
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Au sud de l'Armorique et de Brocéliande

Re: Aide à la découverte - Réflexion sur l'entrée en Maconnerie

le Jeu 21 Juil - 18:19
Normal, et tant mieux donc. Un livre qui accompagne le (futur) vécu plutôt que de formater. C'est la chance que j'ai eu par mes propres lectures. Et c'est très bien ainsi.
avatar
regius
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 22
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 37
Localisation : Toulon

Re: Aide à la découverte - Réflexion sur l'entrée en Maconnerie

le Sam 23 Juil - 11:56
Merci Matt-ieu très intéressant
avatar
maat-ieu
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 90
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Au sud de l'Armorique et de Brocéliande

Re: Aide à la découverte - Réflexion sur l'entrée en Maconnerie

le Sam 23 Juil - 22:25
De rien j'espère que ça sera utile.
Déjà ça le fut pour moi. Préparer ce petit travail (mais ce long post) m'a permis de faire un petit point sur mon début de parcours.

Si j'étais au gouvernement je dirais que c'est un accord gagnant-gagnant jocolor
avatar
leprince2laville
Nouveau né
Nouveau né
Messages : 34
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Afrique de l'ouest

Re: Aide à la découverte - Réflexion sur l'entrée en Maconnerie

le Mer 3 Aoû - 19:52
Maat-ieu, MERCI!!!!!
Contenu sponsorisé

Re: Aide à la découverte - Réflexion sur l'entrée en Maconnerie

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum