Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs
Messages : 10791
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 37
http://demidiaminuit.net

Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 4 Oct - 0:09
Voici un article paru sur le point aujourd'hui dans lequel Georges Fenech, le président de la Miviludes, dresse un portrait de la situation en France.

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pendant quatre ans, il a battu la campagne. Survolé Bugarach (Aude) en hélicoptère pour localiser les bunkers de "la fin du monde", enquêté à Nantes dans le sillage de Dupont de Ligonnès, imposé sur la scène internationale la politique volontariste menée par la France pour lutter contre l'obscurantisme... En quittant cet été la présidence de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), Georges Fenech dresse dans Apocalypse, menace imminente ? (Calmann-Lévy) le bilan, alarmant mais nécessaire, de ses années de combat pour la défense de la liberté de l'individu. Interview.

Le Point.fr : Apocalypse, menace imminente ? C'est le titre de votre livre. Que répondez-vous à cela ?

Georges Fenech : L'idée de fin du monde ne date pas d'hier. Elle est inhérente à toutes les religions monothéistes. D'ailleurs, les écritures sacrées du christianisme, du judaïsme et de l'islam y font référence, même si, contrairement aux sectes, elles ne fixent pas de dates. Ce n'est donc pas tant l'Apocalypse en elle-même qui est dangereuse - car, après tout, chacun est libre de croire ce qu'il veut - que les messages apocalyptiques qui, on le sait, peuvent mener à des drames aussi meurtriers que la tuerie de l'ordre du Temple solaire qui avait fait 74 morts en 1995. Il faut donc maintenir une vigilance accrue sur tous les groupements à caractère sectaire, et particulièrement sur le village de Bugarach, dans l'Aude, qui accueille aujourd'hui des gourous du monde entier, persuadés que le massif des Corbières les protégera de la prétendue catastrophe du 21 décembre.

Comment anticipe-t-on, sur le terrain, d'éventuelles dérives ?

La Miviludes se déplace le plus souvent possible pour relayer les associations et s'entretenir avec les autorités locales. Par ailleurs, avec la prolifération des sites internet dédiés à l'Apocalypse (on en compte aujourd'hui plus de 3 000 !), nous devons aussi être à l'affût de toute dérive sur la Toile. Et intervenir si les preuves sont suffisantes. Comme ça a été le cas en 2011 dans la Vienne où deux Françaises avaient pris leurs dernières dispositions, sous l'emprise d'un gourou qui les manipulait du Québec, via Internet.

L'Apocalypse n'est-elle pas un prétexte pour légitimer certaines dérives ?

Certainement. L'objectif de ces mouvements, qui surfent sur les prédictions de fin du monde, c'est avant tout de faire de nouvelles recrues et d'engranger des bénéfices. Il y a d'ailleurs eu pas moins de 183 annonces de la fin du monde depuis la chute de l'Empire romain ! Et à chaque fois, c'est un véritable business. Aujourd'hui, on ne compte plus les ouvrages, les films, les constructions de bunkers, les séminaires et les formations à l'usage de ceux qui souhaitent en sortir vivants. C'est une véritable déferlante.

Comment évoluent les sectes dans notre société ?

C'est difficile à dire puisqu'on ne bénéficie pas de définition juridique du mot "secte". Pas davantage que pour la religion, d'ailleurs. Dans un État de droit, tant que les croyances respectent la loi, elles ont le droit d'exister. En revanche, ce que nous pouvons identifier, ce sont les dérives sectaires. On les définit par toute une série de critères qui vont des exigences financières exorbitantes à l'emprise mentale, en passant par toutes formes de discours antisociaux. Un sondage établi l'an dernier montre que les sectes ne sont absolument pas en recul en France, bien au contraire. 20 % des Français connaissent aujourd'hui dans leur entourage au moins une victime de dérives sectaires, ce qui fait environ 13 millions de Français !

Comment expliquez-vous cette tendance ?

C'est finalement assez simple. Nous traversons actuellement une véritable crise identitaire. Les Français perdent confiance. Ils ne croient plus ni en leur système politique ni en leur système économique, pas davantage en leur système de soin, et cherchent des alternatives. En désespoir de cause, ils sont plus vulnérables et se laissent manipuler facilement. C'est d'ailleurs tout le problème du New Age, qui comprend tant de mouvances et de courants que la frontière avec la secte est souvent poreuse. Je pense bien sûr à la naturopathie qui prône l'autoguérison, mais aussi au chamanisme, et à toutes les techniques énergétiques, comme le reiki ou la kinésiologie. Dans toutes ces pratiques, le retour à la nature et l'harmonie de l'écosystème deviennent autant de prétextes pour appâter les adeptes.

Le procès "des reclus de Monflanquin" s'est ouvert cette semaine à Bordeaux. En quoi l'emprise mentale peut-elle être assimilée à une dérive sectaire ?

Thierry Tilly est présumé coupable de manipulation mentale sur onze membres de la même famille bordelaise. À ce titre, il peut être considéré comme un véritable gourou. Dans cette affaire, la durée et l'ampleur de l'escroquerie sont tout à fait exceptionnelles et illustrent de façon éclatante que, non, "ça n'arrive pas qu'aux autres", comme on le pense souvent. Cette incroyable descente aux enfers est symptomatique de ce qu'un seul individu peut faire autour de lui pour emprisonner mentalement une famille entière. La Miviludes est beaucoup intervenue dans cette affaire, notamment pour éviter un passage à l'acte des personnes manipulées.

Vous évoquez aussi l'affaire Dupont de Ligonnès. Selon vous, la piste d'un étrange groupe de prière prédisant l'Apocalypse devrait faire l'objet de toutes les attentions...

Il ne faut, en tout cas, pas l'écarter. On parle toujours de Xavier Dupont de Ligonnès comme du bon père de famille, bien sous tout rapport. Il ne faut pourtant pas oublier ce que l'enquête a révélé sur son enfance. Sa mère, Geneviève Dupont de Ligonnès, avait en effet fondé un groupe de prière catholique appelé Philadelphie, où se pratiquaient d'étranges rituels avec des références à Satan et à un "complot judéo-maçonnique". À trois reprises par le passé, en 1962, en 1995 et en 1999, la mystique Geneviève, qui recevait des messages de l'au-delà, avait prédit l'apocalypse et entraîné tous les membres de son groupe dans un refuge en Bretagne. Et on a en effet retrouvé dans les mails de Xavier de Ligonnès des messages apocalyptiques assortis d'un discours anxiogène. Même si rien aujourd'hui ne permet de faire un lien direct entre la tuerie de Nantes et ces messages, il est toutefois permis de s'interroger.

Quels sont les nouveaux moyens utilisés par les grandes sectes pour acquérir davantage de pouvoir ?

C'est une croisade sans limites. Elles infiltrent toutes les institutions, non seulement le milieu économique, mais aussi ceux de la santé et de la politique. Tous les acteurs antisectes ont un jour été menacés. J'en ai d'ailleurs moi-même fait les frais en 2008 lorsque le Conseil constitutionnel a annulé mon élection en tant que député du Rhône. J'ai appris par la suite que le rapporteur de mon dossier était le conjoint d'un grand avocat d'organisations sectaires. Y a-t-il eu conflit d'intérêts ? Je me pose encore la question.

J'imagine qu'Internet est aussi un excellent moyen d'infiltration...

En effet, toutes les grandes sectes ont désormais un service dédié à la veille informatique, dont le travail consiste à commenter sites et blogs et à diffuser des messages sur la Toile. Il faut donc être particulièrement vigilant et surveiller de très près ces unités.

Vous insistez particulièrement sur les États-Unis, qui sont effectivement la terre de naissance de la plupart des grandes sectes internationales et qui ne gèrent pas la prolifération des mouvements apocalyptiques de la même manière que nous. Devons-nous craindre cette différence ?

La différence est d'abord culturelle. Les États-Unis placent les sectes au même niveau que les religions. Après tout, quel sens peut prendre la laïcité dans un pays où le président prête serment sur la Bible ? Les chiffres parlent d'eux-mêmes : selon un récent sondage, 41 % des Américains croient à un retour du Christ et 58 % d'entre eux prennent l'Apocalypse très au sérieux. Les preppers - les "préparés", les "survivalistes" - essaiment dans tout le pays. Une véritable industrie est d'ailleurs apparue pour les satisfaire. Pour 135 euros, vous obtenez un arsenal de survie de soixante-douze heures pour quatre personnes, avec un kit spécial 2012 contenant des barres énergétiques, des bougies, des ponchos... La tolérance des États-Unis face à ces phénomènes nous surprend toujours, et le rapport du bureau américain de la liberté de religion nous épingle d'ailleurs chaque année, dénonçant notre traque systématique. Cela crée nécessairement des tensions diplomatiques, et la Miviludes a aussi pour rôle de tenter de les apaiser. Ce qui n'est évidemment pas toujours du goût des Américains.

Votre livre ressemble aussi à une catharsis. Pourquoi travailler pendant tant d'années sur de tels sujets ?

Depuis vingt ans que je m'intéresse aux phénomènes sectaires, sous les différences casquettes de juge d'instruction, de président d'enquête parlementaire sur les sectes et les mineurs ou, plus récemment, de responsable de la Miviludes, il me paraissait nécessaire de dresser un bilan. Derrière tous les exemples évoqués, ce que l'on retient, c'est le combat sans cesse renouvelé contre la menace de la liberté individuelle, beaucoup de souffrances aussi, de drames qui auraient sans doute pu être évités. Et, bien entendu, le travail accompli au quotidien par nos équipes sur le terrain, gage d'une vigilance sans cesse renouvelée.
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 43

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 4 Oct - 8:03
Très très interessant ....merci....
faut que je relise plus en profondeur...
mais j'ai cependant une remarque, il y a un énorme fossé entre les EU et la Fr concernant le classement en secte..
pour autant je trouve qu'en FR en dehors des grandes religions reconnues et acceptées tout est très vite classé en secte...c'est juste mon avis...
scratch
avatar
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou
Messages : 888
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 4 Oct - 11:52
Ben oui, on est au pays de Descartes tout ce qui est "officiel" et bon...le reste ne saurait qu'être donc mauvais...surtout si c'est un peu subtil...donc flou pour les puristes rationalo-matérialistes....
avatar
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 57
Localisation : ici, lorsque j’y suis !
http://yakabd.over-blog.com/

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 4 Oct - 12:32
vous seriez étonné des artifices utilisés par les sectes pour capter le public dans leurs filets. Nombre de sites internet sont des portails anodins qui entrainent les personnes en mal d'être vers des contacts tout aussi anodins avant de tomber dans leur piège.
J'ai participé avec deux animatrices à un groupe de travail destiné aux étudiants de 16 à 18 ans. Pas un seul n'a vu venir le danger, tous on foncé dans le panneau.
Une amie c'est fait alpaguer de manière différente, elle proposait des formations et son "client" l'a entrainer à se remettre en question pour arriver à lui faire comprendre qu'elle avait besoin de soutient. C'est en parlant avec elle au téléphone que mon épouse à vu venir le danger. Une recherche bien menée sur le net nous a permis de découvrir qu'une secte était derrière cette invitation. Mais combien n'en parle pas, combien se laisse convaincre ?
Tant que l'on est pas libre d'entrer et de sortir d'un groupement, sans contrainte, sans pression, sans dépense, on peut estimer qu'il a des tendances sectaires.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 4 Oct - 13:16
Comme les opérateurs de téléphonie mobile qui imposaient (jusquà présent) des tarifs élevés et empêchaient toute possibilité de rompre son contrat avant une échéance d'un an. Là aussi, ça sent le comportement sectaire à plein nez !
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 43

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 4 Oct - 18:03
et que dire des banques , genre Goldman Sachs qui spécule sur la misère humaine tout en nous rendant dépendants...pour moi de la manipulation à TRES grande échelle...
je ne souhaite pas faire du hors sujet...mais je rejoinds ton idée Guthrie...

je vous invite à regarder ça, de Arte début septembre...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 4 Oct - 19:52
Ah oui, très bon conseil, Chrysalide.
Je l'avais vu quand il était passé.
Dans le même genre, y'a le docu Inside Job aussi, qui décortique la naissance de cette crise.
T'as raison, pardon aux autres pour le hors sujet.
Mais les vraies sectes ne sont pas toujours les vieilles lunes que l'on imagine.
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 43

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Ven 5 Oct - 8:19
Oui Guthrie...c'est ce que je pense aussi.....
Wink
je ne fais pas trop de différence entre Rael et la goldman Sachs....
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Ven 5 Oct - 9:22
Je suis tout à fait d'accord avec vous pour dire que les emprises des esprits ne se font pas que dans les sectes patentées Chrysalide et Guthrie néanmoins ces dernières sont une véritable plaie d'autant qu'elles se cachent souvent comme le disait un intervenant sous des associations ou des opérations innocentes au premier regard. Bien inquiétant et nocif.
avatar
chrysalide
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 893
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 43

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Ven 5 Oct - 17:47
entierement d'accord avec toi Ijja...
sunny
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Mer 10 Oct - 22:18
Quel est la définition exacte d'une secte ? C'est une institution, mal intentionnée ou non, qui endoctrine un certain nombre de gens afin de leur imposer des dogmes, et/ou, de leur soutirer de l'argent. La secte attaque là où l'être est le plus fragile, dans ses parties vulnérables. Parfois, l'endoctrinement ne s'observe pas seulement dans les milieux pauvres ou moyens sur le plan social, mais aussi dans les milieux aisés; le principe peut varier, les méthodes aussi, mais les résultats sont souvent identiques. Dès l'instant où des gens se dissocient des valeurs sociales et humaines en vigueur, ils entrent dans une spirale qui aboutit au contrôle. Le discernement doit être particulièrement aiguisé pour esquiver tous les pièges tendus par les sectes. Souvent c'est la détresse qui est la meilleure "odeur" attirant les sectes, ainsi elles peuvent repérer leurs proies, et s'en nourrir. Que des gens hauts placés soient impliqués ne m'étonne pas non plus, d'ailleurs certains doivent considérer que c'est la meilleure façon de contrôler leur entourage. La secte asservit, elle impose, elle affecte; ce n'est pas une institution saine. Il faudrait que les gens se posent les bonnes questions avant de pénétrer certains milieux, or, non seulement ils ne se les posent pas, mais ils s'y engouffrent comme dans le couloir des délices. Il est donc normal qu'ils finissent par sombrer dans un piège sans fond. Le manque de communication, la détresse, les mauvais repères, les pertes de valeurs... Autant de facteurs qui favorisent l'éclosion d'un piège sectaire.
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Mer 10 Oct - 22:50
Absolument d'accord.

Et dans le piège, nous y sommes tous plus ou moins tombés.
Les trois usines à rêves que sont les religions monothéistes nous ont forcé pendant des siècles à acheter leurs produits. Après avoir répandu la lumière à travers le monde comme on étend un suaire, après avoir siphoné les trésors des pays lointains pour édifier des cathédrales aussi démesurées que leur soif de pouvoir, cathédrales au demeurant magnifiques, puisque les artistes - pas fous - allaient là où y'avait à bouffer, après avoir piétiné les droits de l'Homme pour asseoir les droits de Dieu, les religions osent encore à notre époque se poser comme un idéal, une alternative à nos souffrances ! Certes, en Occident, elles n'osent plus nous sortir que nos souffrances seront pansées au ciel - le temps de Casimir et de L'île aux Enfants est révolu - mais elles nous enquiquinent toujours autant. Les journaux sont remplis de luttes fratricides causées par des gens issus de religions soi-disant différentes mais qui croient au même Dieu... Certes, je reconnais, ça peut être une arme pour les populations les plus pauvres, histoire de se galvaniser, d'être soudées, et de menacer les pays qui vivent dans l'opulence et qui, avec le concours de leurs propres dirigeants, exploitent leur territoire. Mais avec les graves problèmes écologiques qui s'annoncent, et l'Argent plus que jamais les fesses vissées sur le trône, quand allons-nous enfin inventer autre chose ???
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 11 Oct - 11:38
Nous avions inventé autre chose ! La philosophie qui émergea durant l'antiquité et au début de notre ère pouvait constituer un point de vue différent sur le monde. L'avantage de cette philosophie était son "indépendance" vis-à-vis de toute attache sectaire. Puis, avec l'avènement des philosophies théologiques, la religion prit le pas sur les anciennes pensées, ou du moins elle se greffa sur leurs principes en érigeant une autre doctrine. Bien sûr mon propos et purement analytique et ne stigmatise aucune religion. En tous cas, l'exploitation collective qui s'est développée par la suite, et plus récemment durant l'ère industrielle, appartient à un courant de pensée qui se veut plus aliénant. Alors, évidemment il faut bien faire le distinguo entre religion et dérive sectaire, ce que je fais; mais souvent il n'est pas aisé de les différencier, cela n'a rien de stigmatisant pour la religion, c'est juste que certaines institutions sectaires utilisent des méthodes qui peuvent tromper l'individu, mais qui n'ont pas nécessairement de lien avec la religion. Pour ma part je pense que la puissance sectaire puise son énergie dans la faiblesse psychique, ce qui n'est pas forcément le cas des religions; tout est possible, et je me garderai bien de juger.
avatar
le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou
Messages : 888
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : pays des pictons

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 11 Oct - 11:52
certaines religions ont une dimension "ésotérique" voire "mystique"... minoritaire mais présente aux fins fonds des textes et enseignements...
Par exemple pour l'islam Le Soufisme....Le soufisme est il une secte?
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 11 Oct - 12:01
Pour moi, est sectaire ce qui n'offre aucune liberté à ses membres. A partir du moment où un individu peut conserver son autonomie intellectuelle et spirituelle, sociale, je ne considère pas qu'il s'agisse d'une dérive sectaire. En fait je crois qu'il convient de bien distinguer la secte, qui endoctrine et exploite ses membres, et la religion, qui propose une alternative spirituelle, sans exploiter l'humain. Mais il peut exister des dérives dans les deux domaines, et des institutions nobles également partagées. Par exemple, il est difficile de comparer un croyant pratiquant qui va à son office, et à qui on ne demande pas de contribution financière, et une personne qui cotise une somme importante auprès d'un organisme sectaire. Pour ce qui est de l'idéologie, tout est possible...
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 11 Oct - 12:18
Ah non mais je ne dis pas. On trouvera toujours, quel que soit le domaine, des bons et des mauvais fruits. Le problème avec les religions, en règle générale, c'est qu'elles égrènent un chapelet de bons sentiments et qu'elles font tout l'inverse de ce qu'elles préconisent mais toujours en invitant fortement les fidèles à suivre le code qu'elles ont édicté. On appelle ça abus de pouvoir, il me semble. De là à la dérive sectaire, il n'y a qu'un pas. Enfin... ce n'est que mon petit avis de mortel, hein. Je ne veux pas tenir un colloque sur les religions, cela a dû être fait des centaines de fois en forum et ça n'en vaut pas la peine, à mon sens, puisque l'Histoire nous a montré que ça ne marchait pas. Olive nous dit que la philosophie ancienne avait trouvé une autre forme d'idéal. Je veux bien. Comme les religions païennes aussi, on peut dire qu'elles étaient mille fois plus poétiques et plus proches de nous. Mais aujourd'hui, avec les gros problèmes qui nous attendent, je ne sais pas si c'est dans ces vieilles casseroles qu'on fera la cuisine de demain. Je ne sais pas, peut-être l'écologie ? Ca au moins c'est salutaire, fédérateur, et y'a moyen de partir en guerre contre les gros profiteurs (Total et autres) qui ne respectent pas le code, ne serait-ce que par égard pour nos enfants. Et puis, entre nous, mieux vaut porter une petite sphère bleue en pendentif autour du cou qu'un cadavre anorexique ; entre défendre la vie et adorer un mort, le choix est vite fait, non ?
avatar
Ijja
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1365
Date d'inscription : 04/05/2011

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 11 Oct - 12:45
le murmu a écrit:certaines religions ont une dimension "ésotérique" voire "mystique"... minoritaire mais présente aux fins fonds des textes et enseignements...
Par exemple pour l'islam Le Soufisme....Le soufisme est il une secte?

Tout à fait. Pas du tout un mouvement sectaire pour moi mais une école de liberté et de tolérance. Avec le peu que j'en sais. Idem dans toutes les religions.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 11 Oct - 15:29
Guthrie a écrit:
Ah non mais je ne dis pas. On trouvera toujours, quel que soit le domaine, des bons et des mauvais fruits. Le problème avec les religions, en règle générale, c'est qu'elles égrènent un chapelet de bons sentiments et qu'elles font tout l'inverse de ce qu'elles préconisent mais toujours en invitant fortement les fidèles à suivre le code qu'elles ont édicté. On appelle ça abus de pouvoir, il me semble. De là à la dérive sectaire, il n'y a qu'un pas. Enfin... ce n'est que mon petit avis de mortel, hein. Je ne veux pas tenir un colloque sur les religions, cela a dû être fait des centaines de fois en forum et ça n'en vaut pas la peine, à mon sens, puisque l'Histoire nous a montré que ça ne marchait pas. Olive nous dit que la philosophie ancienne avait trouvé une autre forme d'idéal. Je veux bien. Comme les religions païennes aussi, on peut dire qu'elles étaient mille fois plus poétiques et plus proches de nous. Mais aujourd'hui, avec les gros problèmes qui nous attendent, je ne sais pas si c'est dans ces vieilles casseroles qu'on fera la cuisine de demain. Je ne sais pas, peut-être l'écologie ? Ca au moins c'est salutaire, fédérateur, et y'a moyen de partir en guerre contre les gros profiteurs (Total et autres) qui ne respectent pas le code, ne serait-ce que par égard pour nos enfants. Et puis, entre nous, mieux vaut porter une petite sphère bleue en pendentif autour du cou qu'un cadavre anorexique ; entre défendre la vie et adorer un mort, le choix est vite fait, non ?

Voilà un discours que j'apprécie Guthrie ! En fait c'est ma propension à la tolérance qui m'empêche de discourir sur les religions ! Puisque mon avis intime n'est pas très éloigné du tien finalement. La limite entre la dérive sectaire et la religion peut être définie dès l'instant où la dite religion impose ses dogmes, dans ce cas la différence devient tellement insignifiante que l'on ne la voit même plus. L'écologie oui, je suis d'accord, nous pourrions baser toute notre philosophie sur la nature, puisque nous en faisons partie et que rien d'autre ne compte sur le plan biologique. Ce qui serait fédérateur aussi, c'est la prise de conscience que l'humain est un, tout en valorisant nos différences. En d'autres termes, il s'agirait de penser POUR l'humanité, et non contre à l'instar des mouvements religieux radicaux et des sectes. Non seulement je pense qu'il faut adorer la vie, mais je pense qu'elle doit passer au premier plan, loin devant nos intérêts mesquins. Vois-tu Guthrie, j'ai toujours été un idéaliste, un tendre, j'ai toujours pensé que l'humanité pouvait atteindre un idéal, sans doute ai-je trop été influencé par la philosophie des humanistes, ou suis-je né ainsi ? Toujours est-il que je persiste à penser que nous pouvons aimer, nous fondre dans une nature en préservant notre lien fraternel. C'est utopique, presque irréel je sais, mais beaucoup de penseur se sont abandonner à cette perspective... Smile
avatar
Guthrie
.
.
Messages : 2382
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 11 Oct - 15:36
Bien parlé, Olive !
Je pense que beaucoup se retrouveront dans ce que tu dis.
Merci pour ce moment de vérité.
Wink
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Jeu 11 Oct - 19:29
Wink
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Dim 24 Fév - 15:50
Je voudrais revenir sur l'aspect vraiment délétère des sectes.

Leurs méthodes sont faciles à déceler, et leurs stratégies souvent identiques dans le fond. Quels sont le deux piliers qui soutiennent efficacement une secte ? Primo : la fragilité des "victimes", et secundo l'argent ! Le reste n'étant qu'un entrelacement de facteurs plus ou moins comparables : état d'esprit des victimes, corruption, faiblesse des familles, etc. Toutefois, pour repérer une véritable secte il faut un peu de discernement.

Un rapport de l'état stipulait que les sectes étaient hélas trop répandues sur notre territoire, mais dans l'ensemble plutôt "contrôlées", mais qu'est ce que ça veut dire ? Au fond, une personne fragilisée par quelques beaux parleurs qui en veulent à son portefeuille (en étant totalement "allumées") suffisent à créer une atmosphère efficace pour détruire un être humain, et cela n'est pas si rare qu'on le croit. Le problème c'est que lorsqu'une personne n'a pas suffisamment de réponses à sa détresse, elle risque de tomber sous le joug d'un gourou qui utilise une méthode vieille comme le monde : la manipulation. C'est pour cela que l'écoute (associative ou professionnelle) est primordiale afin que les "rivets" affectifs de la personne ne sautent pas, et maintiennent son esprit dans une cohésion positive, et surtout humaine. Dès qu'un être humain se met à suivre des principes qui visiblement ne lui correspondent pas, il s'égare et risque de s'auto-détruire. C'est un peu ce qui se passe dans certains milieux professionnels, mais aussi dans les strates étatiques ou culturelles. Le piège se referme lorsque l'être n'est plus apte à décider de son sort, de distinguer ce qui peut être utile ou non, ce qui peut lui permettre de s'épanouir ou non.

En règle générale, lorsque le compte en banque de la personne se vide d'une manière inquiétante et rapide, et que celle-ci disparaît, il y a fort à parier qu'une secte lui ait mit le grappin dessus ! Mais plus de vigilance et de discernement sous entendent plus de proximité de la part de la famille et des amis, en d'autres termes plus d'amour et de compréhension; car les "victimes" vont chercher ailleurs ce qu'elles ne trouvent pas sur place. Nonobstant les mises en garde de ces mêmes proches, mais ce n'est pas de mises en garde dont la victime a besoin, c'est de réponses à ses questions, de VRAIES répondes...
avatar
Marie Gouze
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 960
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 56
Localisation : Paris

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Dim 24 Fév - 16:48
100% d'ac avec toi. Je rajouterais une chose.
Quand je lis que les religions disent une chose et font tout l'inverse... Malheureusement c'est pas complètement vrai. Quand les religions prônent l'amour et que des millions de personnes la suivent, il y a sans doute un noyau dur qui se comportent comme des salauds (opus dei, extrémistes, monseigneur levebvre islamistes fanatiques etc ) mais il y en a plein d'autres qui sont organisés pour faire des choses remarquables.
Et les millions qui suivent les religions ne le font pas pour sinon leur pique leur argent ou pour qu'on les manipulent mais parce qu'ils se raccrochent à ces actions "bonnes" je pense à mère theresa, l'abbé Pierre, les prêtres blancs en Afrique, Don Elder Camara au brésil, la baraque des pretres à Dachau, les protestantsvqui ont sauvé des enfants en 1942, etc.
Toutes Les religions travaillent avec les pauvres.
Et elles touchent ainsi beaucoup d'athés qui les suivent.
J'ai connu un prêtre communiste qui travaillait avec les enfants des quartiers, un homme extraordinaire. Il ne m'a pas donné la foi mais en remerciement pour ce qu'il est je l'ai suivi.
Ça ne l'aveugle pas pour autant sur le rôle de l'église en Afrique, lorsqu'elle interdit le préservatif...
Nul n'est parfait.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9243
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

le Dim 24 Fév - 17:13
Tout à fait Marie, c'est parce que ce prêtre a conservé un certain esprit critique, ce qui n'est hélas pas le cas de bien des religieux. C'est le degré de discernement qui éclaire.

Où se situe le "point de rupture" ? Je pense qu'il se situe là où la personne ne sait plus distinguer le vrai du faux, notamment dans les dérives religieuses. Par exemple lorsqu'un religieux ne supporte pas que quelqu'un remette en cause ses convictions, comme si cela était impossible, et donc intolérable. Bien sûr que l'on peut concilier croyance et équilibre, mais c'est un état difficile à atteindre pour bien des gens en ce monde, hélas...

L'avantage d'être athée c'est qu'il y a neutralité vis-à-vis du principe religieux, nous sommes d'accord. Mais comme aucun être humain ne peut être entièrement vide de croyance, il lui faut se raccrocher à une forme de foi, fusse-t-elle laïque. Dans ce cas, cela lui permet de vivre en donnant un sens à son parcours, un peu comme ces religieux bienfaisants que tu citais qui, malgré le fait qu'ils fussent totalement engagés dans la religion, pouvaient parfaitement concevoir que l'autre ne soit pas comme eux, et l'aider sans chercher à le convertir, enfin pas toujours. Je respecterai toujours les idées religieuses ou athées, ce que j'ai du mal à respecter, c'est l'incroyable violence que déploient des millions de gens pour essayer de convertir leurs semblables. Ils sont dans la conquête, alors qu'ils devraient être dans l'échange, cherchez l'erreur !

Les sectes entrent un peu dans ce cadre, sauf que dans la majorité des cas, il s'agit d'organisations crapuleuses.
Contenu sponsorisé

Re: Les grandes sectes noyautent les institutions

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum