La passion... moteur de l'intelligence ?

Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Ouranos le Lun 24 Sep - 10:06

Bonjour à tous,

je vous partage une petite réflexion que je me suis faite ce matin. La passion ne serait elle moteur de l'intelligence sinon de la créativité ?
En effet je ne me considère pas comme quelqu'un de particulièrement intelligent, mais je suis en revanche passionné dans certains domaines dans lesquels je me débrouille plutôt bien car j'y travail avec plaisir là où d'autres sans doutes plus intelligents que moi, peines à suivre le rythme.
Pour revenir à cet aspect "intelligence", question est maintenant de savoir si elle est fixée par un patrimoine génétique, ou bien si celle ci évolue au cours du temps, je ne parle pas ici de culture mais bien d’intelligence.
Je pense pour ma part que cette intelligence évolue au cours du temps, et qu'en conséquence, la passion est un moteur pour celle ci dans le sens où elle nous pousse au delà de nos limite, agrandissant ainsi notre champs d'analyse, de perceptions.

Qu'en pensez vous ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ouranos
Ouranos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2352
Date d'inscription : 17/02/2012
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Guizmo le Lun 24 Sep - 10:28

Je crois qu'il est necessaire dans un premier temps de redefinir le mot passion, qui pour moi revet differetentes significations.
Il y a a mon sens deux passions, qui se rejoignent en un point.
La premiere, c'est la passion dont tu sembles parler, celle qui caractérise une attirance forte pour quelque chose, un enthousiasme débordant pour une discipline, une activite, un art, etc...
Je connais bien cette passion, et je te rejoindrais volontier pour dire qu'elle constitue un moteur au travail, et par la meme un moteur a l'intelligence, que je verrais comme un muscle qui peut se développer ou s’atrophier.

L'autre forme de passion, serait celle justement qui emporte notre raison, pour nous guider non plus par la tete, mais par les tripes. C'est elle qui nous pousse a fonder parfois notre jugement sur une impulsivité, une réaction a chaud. C'est celle que nous tentons de combattre.
Mais les deux sont-elles facilement discernables ? Ça, c'est une autre question....
Guizmo
Guizmo
Maitre de l'Univers et de ses environs
Maitre de l'Univers et de ses environs

Messages : 10975
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 39

http://demidiaminuit.net

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Ouranos le Lun 24 Sep - 10:36

Spirale a écrit:Je crois qu'il est nécessaire dans un premier temps de redéfinir le mot passion, qui pour moi revêt différentes significations.
Il y a a mon sens deux passions, qui se rejoignent en un point.
La première, c'est la passion dont tu sembles parler, celle qui caractérise une attirance forte pour quelque chose, un enthousiasme débordant pour une discipline, une activité, un art, etc...
Je connais bien cette passion, et je te rejoindrais volontiers pour dire qu'elle constitue un moteur au travail, et par la même un moteur a l'intelligence, que je verrais comme un muscle qui peut se développer ou s’atrophier.

L'autre forme de passion, serait celle justement qui emporte notre raison, pour nous guider non plus par la tête, mais par les tripes. C'est elle qui nous pousse a fonder parfois notre jugement sur une impulsivité, une réaction a chaud. C'est celle que nous tentons de combattre.
Mais les deux sont-elles facilement discernables ? Ça, c'est une autre question....

je pense que la passion rassemble ces deux côtés dont tu parles et c'est second côté destructeur que nous tentons d’inhiber Wink


Dernière édition par Ouranos le Mar 16 Oct - 9:22, édité 1 fois
Ouranos
Ouranos
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2352
Date d'inscription : 17/02/2012
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Olive1968 le Lun 15 Oct - 21:59

Selon moi l'esprit a besoin de "passion", c'est effectivement le moteur qui le stimule. Mais cette passion peut revêtir de multiples formes, toutes aussi attractives les unes que les autres, question d'intérêt. Ce qui est connu, c'est le fait que l'esprit ait besoin d'une stimulation qui puisse lui apporter de quoi nourrir ses réflexions. Notre cerveau n'a pas été conçu pour demeurer vacant, d'ailleurs il ne le peut pas, même dans le sommeil il développe un travail "intelligent", puisqu'il oeuvre au bon fonctionnement de l'esprit. Je dirai que l'intelligence naît de la stimulation, quelle qu'elle soit, du moment qu'elle peut faire travailler les neurones d'une manière intéressante pour l'esprit, c'est l'essentiel. Je pense que c'est important pour conserver une bonne santé psychique, mais je ne suis pas spécialiste de ces questions.
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9401
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Invité le Mar 16 Oct - 9:40

« La passion de créer fonde le projet de réalisation, la passion d’aimer fonde le projet de communication, la passion de jouer fonde le projet de participation. Dissociés, ces trois projets renforcent l’unité répressive du pouvoir. »
de Raoul Vaneigem

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par odyseus le Mar 16 Oct - 9:47

il ya une tres belle phrase dans le prophete de khalili gilbrain:
"la raison et la passion sont le gourvenail et les voiles de votre âme"
odyseus
odyseus
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 47
Localisation : Là où je prends place

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Invité le Mar 16 Oct - 10:02

Effectivement tres belle phrase Odyseus !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par ishto le Mar 16 Oct - 11:13

Peu probable (possible mais peu probable) que sans l'apprentissage, généralement fastidieux, de la réflexion durant l'enfance, on développe adulte une passion pour cette réflexion. L'intelligence viendrait donc en premier. Ensuite seulement elle se soutiendrait de la passion qu'elle suscite de part notamment l'aspect ludique qu'elle recèle, hors de toute chose à réfléchir, puisque "maîtriser" a toujours été un plaisir en soi, comme le sculpteur aime aussi à manier son burin non pas seulement parce qu'il aime sculpter le bois ou la pierre mais parce que tout simplement il sait le manier! Finalement tout ce qui s'acquiert porterait inévitablement en lui le germe d'un "joujou" en devenir, puisque naturellement l'esprit aime bien faire mumuse (c'est aussi valable pour les grands intellos à la mine grâve et sérieuse hein!) dès lors qu'on lui offre un terrain de mouvement suffisant (encore faut-il le lui batîr). La transmission de la culture serait ce qui permet à une certaine forme d'intelligence de se développer, avec tout son contingent de névrose. Il y'a finalement peu ou pas de domaine où l'art quel qu'il soit soit absent, et l'art in fine consiste à s'approprier de façon singulière ce qui existe déjà en éléments culturels.

Mais, ce que je viens de dire me satisfait pas personnellement. J'ai parlé comme si ça n'était pas moi, disons que je me suis senti l'âme de soulager peut-être celui ou celle qui aurait été tenté naturellement de développer ce que je viens d'écrire. En espérant avoir été clair à sa place donc scratch

Ce qui me passionne, ce sont les origines (c'est peut-être pour cela que j'ai toujours détesté l'Histoire, car elle met à l'écart l'Origine quelqu'en soit l'hypothèse, elle n'a d'ailleurs pas le choix pour se prévaloir d'une soit disant objectivité). Mais sans parler de l'origine du TOUT, sans parler de la bascule de l'inerte au vivant ou encore philosopher sur ce qui peut être qualifié d'inerte d'une part et de vivant d'autre part par la dichotomie la plus poussée que puissent nous le permettre les moyens actuels. Ma passion des origines, est plutôt une passion des "origines qui font retour": L'ontologie de l'individu est un remake accéléré de la philogénie de l'espèce incluant chaque fois jusqu'aux dernières évolutions de celle-ci. Ce n'est pas pour rien que la Terre est appelée "mère" Wink ... puisque chaque mère est à elle seule une micro aire de jeu où se renouvelle l'évolution de l'humanité toute entière.

Pourquoi je me retourne sur "ma" 1ère analyse? directement parce que ce qui est (peut-être) mis en affirmation ici, derrière le titre de ce topic, c'est la passion mais encore une fois sous le joug de la conscience toute puissante, la volonté de l'Homme, Homme rappelons le, dont la 1ère exigeance est que rien N'OSE se placer en amont de sa volonté, ce qui lui retirerait son statut d'auteur, de commenditaire, de la plus petite de ses bonnes oeuvres propre à le valoriser dans ses moindres faits et gestes, et c'est un phénomène tellement humain, que même lorsqu'il s'agit de ses "mauvaises oeuvres" d'autres se hâtent généralement de les remettre au compte de la volonté coupable. Telle est la divinité humaine: Louée ou pointée d'un doigt accusateur la volonté est partout capricieusement tenue pour être ce qu'il y'a de plus profond en l'Homme => FOUTAISES !! Il lui serait à vrai dire insupportable plus que tout autre chose au monde de composer avec ce fait aussi évident qu'il en fait le déni, à savoir que s'il y'a bien quelque chose qui advient en tout dernier lieu dans le développement ontologique et philogénétique, c'est la volonté! La volonté est donc faite de tout ce dont elle est issue, à commencer par l'Inconscient. La volonté, loin en réalité de représenter ce que l'Homme aime à croire, n'est qu'une pointe particulière de l'inconscient. C'est aussi pour ça mes amis que la société part en couille inéluctablement: Nous voulons majoritairement à tout prix se trouver ou trouver le moyen de se trouver maître de tout ce qui est pensé, fait, dit, vu et entendu. Or si cela nous a permis de nous retrouver là où on en est question progrés de la science, du confort, des discours, des réfexions... nous voyons bien que cette enceinte présomptueuse jusque là rassurante dans laquelle nous nous trouvons, le réel finit par la percer de toute part, et ce théâtre de fiction dont on s'illusionne s'avèrera être la fausse commune dans laquelle nous nous enterrons vivant! Malgrès ce malaise, cette appréhension générale, on continue d'attribuer de-ci de-là les origines du mal à certaines mauvaises volontés. L'intelligence oui, mais il faut accepter que si elle peut fonctionner avec notre consentement, dans un premier temps c'est par effraction qu'elle prend place dans la conscience. Et en cela la volonté est un bien vain mot, qui ne traduit que le besoin d'affirmation de l'Homme, et rien d'autre. Alors la passion moteur de l'intelligence bof pas plus que l'inverse alors, et en reconnaissant aux deux des propriétés dont on ne fait que véhiculer le singulier. Amour moteur de la vie? ça me va mieux Smile
ishto
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 43
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Guthrie le Mar 16 Oct - 11:25

Purée, ishto, t'es super inspiré le matin, toi !
Waouh !!!!
Quel texte ! Quel souffle !
Attends, y'a trop de trucs bien sentis, faudrait 5 souris pour copier-coller les passages qui nous parlent.
J'adore celui -ci :

Il y'a finalement peu ou pas de domaine où l'art quel qu'il soit soit absent, et l'art in fine consiste à s'approprier de façon singulière ce qui existe déjà en éléments culturels.

Ou encore :

Ce n'est pas pour rien que la Terre est appelée "mère", puisque chaque mère est à elle seule une micro aire de jeu où se renouvelle l'évolution de l'humanité toute entière.


bounce Smile bounce
Guthrie
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Nelson le Mar 16 Oct - 11:30

C'est que c'est un fameux intello, notre ishto...
Y me fout les boules, et mal au crâne... lol!
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Guthrie le Mar 16 Oct - 11:32

(jaloux) Wink
Guthrie
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Nelson le Mar 16 Oct - 11:46

Meuh ! albino
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Guthrie le Mar 16 Oct - 11:50

Je crois que Nelson souffre de la maladie de Creutzfeld-Jacob
Il imite le cri de la vache en mettant une tête de lapin.
T'as chopé le foutu prion, Nelson ?
Mince... pas cool.
Guthrie
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par ishto le Mar 16 Oct - 12:01

ouai, ne croyez pas que je prend ce que j'ai écrit pour argent comptant, j'avais envie de me laisser aller à un petit exercice de synthèse de mes ressentis, et pour tout dire je n'en suis pas fier car j'ai fait (yeeessss i know yeeess) un hhhmmmm oui oui un H.S pas toujours pertinent de surcroît ... et qui m'a mis H.S.. Si là je paye pas ma tournée Dolicrâne 1000 c'est vraiment que j'ai perdu toute humanité
ishto
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 43
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Guthrie le Mar 16 Oct - 12:05

Smile
Guthrie
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Nelson le Mar 16 Oct - 12:32

Guthrie a écrit:Je crois que Nelson souffre de la maladie de Creutzfeld-Jacob
Il imite le cri de la vache en mettant une tête de lapin.
T'as chopé le foutu prion, Nelson ?
Mince... pas cool.

Hélas ! C'est sans compter sur Alzheimer qui guette... cat
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Guthrie le Mar 16 Oct - 13:07

Pff...
Ouais, t'as raison.
Alzheimer, c'est une maladie de chien !

(je suppose que c'est ce que Nelson voulait dire, vu qu'il a mis une tête de chat.)
(Avec sa maladie de Creutzfeld, là, faut tout déchiffrer à l'envers.)
(Quelle gymnastique pour les neurones !)
Guthrie
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Olive1968 le Mar 16 Oct - 14:06

odyseus a écrit:il ya une tres belle phrase dans le prophete de khalili gilbrain:
"la raison et la passion sont le gourvenail et les voiles de votre âme"

Ah oui, j'adore cette pensée, magnifique ! Smile Très poétique qui plus est, ce qui n'est pas pour me déplaire...
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9401
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Nelson le Mar 16 Oct - 15:01

Surtout s'il écrivait Khalil Gibran, au lieu de kjleroj (oàç"fk lol!
Nelson
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Olive1968 le Jeu 18 Oct - 23:24

C'est vrai, sans stimulation notre esprit ne peut se développer. La passion est souvent le meilleur moteur qui soit, on le voit notamment chez les enfants qui ont du mal à s'intéresser à quelque chose, s'ils trouvent ce qui les motive, ils deviennent vite enthousiastes, imaginatifs, et peuvent enfin développer pleinement leurs capacités, qui de toutes manières existent toujours. Un enfant n'attend que le domaine qui le fera sortir de sa réserve, moi je l'ai souvent observé dans le monde des échecs, les jeunes ont une révélation et le jeu les motive plus que tout autre chose...

Mais les possibilités sont immenses, et les domaines si nombreux. Mais qu'il s'agisse d'un adulte ou d'un enfant, l'essentiel est d'être heureux dans le domaine qu'il aime, peu importe lequel. Comme disait A.S Neill (psychanalyste anglais) : "Je préfère qu'un enfant sorte de mon école en devenant un balayeur heureux plutôt qu'un génie des sciences névrosé !", en précisant bien sûr qu'il n'y avait aucun sous-entendu péjoratif ni jugement de valeur dans le fait d'être balayeur, c'est lui même qui le précise dans son livre. Il n'y a pas de sots métiers, il n'y a que des gens mal dans leur peau, qui ne se sentent pas à leur place.
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9401
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

La passion... moteur de l'intelligence ? Empty Re: La passion... moteur de l'intelligence ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum