La route

Aller en bas

La route Empty La route

Message par Olive1968 le Sam 15 Sep - 18:43

Un jour nos yeux se fermeront comme ils se sont ouverts, sur un monde mystérieux. Dans l'intervalle, nous devons respirer, manger, boire, penser, estimer, philosopher, éduquer, ne rien faire... Ou ce que vous voudrez. Mais la nature nous a doté d'une capacité : celle de se poser cette question toute simple, que dois-je faire de ma vie ? Cette question philosophique est importante, car elle n'implique pas que notre personne. J'interagis avec mes semblables, je participe à une aventure collective. Tout en menant ma vie tant bien que mal. Je propose une réflexion simple, une méditation sur ce constat : notre vie c'est une naissance et une mort, mais c'est l'intervalle qui nous intéresse, alors comment ne pas envisager que cet intervalle ne soit qu'une étape ? Après tout l'éternité peut très bien nous donner le loisir de la sonder...

Faut-il penser sa vie ? Je dirai que oui. Utiliser cette merveilleuse faculté que nous possédons, celle de pouvoir valoriser quelque chose qui a toujours été rabaissé : notre existence. Nous ne sommes pas une masse, nous sommes une addition d'âmes, toutes uniques et différentes, et nos routes sont parfois communes. La route c'est la vie, à titre individuel, mais c'est aussi la route des vies, car notre destin se joue à l'échelle planétaire. Chaque vie est importante, et chaque route en croise une autre, les carrefours sont nos rencontres, et tant de richesses peuvent en découler. Ce la plus belle des philosophies je trouve : le dialogue. Nous sommes tous nés un jour, et un jour nous serons tous partis; alors autant profiter de ce qui nous est offert... La vie.
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9401
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par Amédée... pan ! le Sam 15 Sep - 23:55

Et oui Olive, chacun sa route et je chemine sur la mienne avec espoir et confiance, enthousiaste de découvrir tout ce qu'il me reste encore à vivre !

Chacun d'entre nous tient les rênes de sa destinée en main et est responsable du moindre de ses choix existentiels.
Amédée... pan !
Amédée... pan !
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par Olive1968 le Dim 16 Sep - 12:01

Sans compter toutes les rencontres que nous faisons, les échanges et les bifucartions que nous empruntons parfois. Parfois j'aime comparer cette route à un chemin forestier, nous suivons un chemin dans une forêt, mais nous arrivons à un croisement, alors nous devons choisir. Et tout autour de nous les arbres incarnent notre impossibilité de deviner l'avenir, et le ciel c'est l'espoir... Mais je m'emporte dans mes pensées poétiques là. Smile
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9401
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par Amédée... pan ! le Dim 16 Sep - 13:36

Olive1968 a écrit:... les bifucartions que nous empruntons parfois. Parfois j'aime comparer cette route à un chemin forestier, nous suivons un chemin dans une forêt mais nous arrivons à un croisement, alors nous devons choisir (...)
Cette métaphore est bien trouvée car c'est exactement cela ; dois-je choisir cette direction-ci ou bien, celle-là ?
Amédée... pan !
Amédée... pan !
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par Olive1968 le Dim 16 Sep - 14:22

Oui, et en même temps la métaphore des perspectives ombragées me convient, car si nous percevons un chemin, nous n'en percevons pas forcément les implications. Parfois nous devons même choisir entre un grand nombre de chemins...

Et quelquefois certains d'entre nous décident même de couper à travers la forêt !
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9401
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par Amédée... pan ! le Dim 16 Sep - 16:33

Les fameux chemins de traverse mm, pas sans risques ces chemins-là mais certains valent la peine d'être parcourus du moins un certain temps, avant de décider qu'il serait plus prudent de rebrousser chemin avant que de se perdre...

Cela revient à ces fameuses fontaines dont on dit qu'il ne faut jamais affirmer que l'on ne boira jamais l'eau ; eh bien je connais les fontaines dont je ne boirais jamais l'eau et... oh que j'aime faire mentir les dictons ! Very Happy
Amédée... pan !
Amédée... pan !
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 491
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par Olive1968 le Dim 16 Sep - 16:54

Wink J'aime bien notre petit échange Amédée, tellement sympathique...
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9401
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par LordToms le Lun 17 Sep - 12:03

Petite réponse à ton topic par poème mon cher Olive.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le sujet a inspiré ma muse. Alors je me permets de répondre avec ce qu'elle m'a susurré.
LordToms
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par Badian1957 le Lun 24 Sep - 0:14

Le chemin
Je pensais aux chemins, remarque le vieil homme, songeur, comme s'il revenait à contrecoeur de quelques contrées lointaines.
_ " Les chemins ? Quels chemins, grand-père ? "
_ " La bonne route, la mauvaise route, mon petit. La bonne route est peut-être celle que l'homme ne prend pas parce qu'il ne la voit qu'au moment où il est fatigué et où il regarde en arrière. Et la mauvaise est telle parce que l'homme la prend sans la voir non plus, jusqu'au moment où il est fatigué et où il regarde en arrière. Il y a une route que je n'ai pas prise à cette époque, parce que je ne l'ai trouvé que maintenant, après avoir traversé la vie et ses illusions. "
_ " Quel chemin était-ce, grand-père ? "
_ " La route d'une femme " répond-il lentement, le regard fixé vers le lointain.
_ " La route sur laquelle est partie ma Princesse "
Il n'est pas facile de suivre le chemin des épreuves dans ce monde.
_ " Quand tu regardes en arrière, grand-père, tu vois la route d'une femme, une route que tu n'as pas prise parce que tu ne la voyais pas. Regrettes-tu de ne pas l'avoir vue et de ne pas l'avoir prise ? "
_ " Non, mon petit, aujourd'hui, nos chemins se croisent et je prendrais la route de mon coeur rouge, je suivrais ma princesse."
Quand le vieil homme leva la tête, son regard s'illumina, sa déesse était là. Elle se tenait près du buisson, avec un joli châle sur les épaules, elle le serrait près de son visage et quand il la regarda, elle s'en est voilé et a baissé les yeux. Elle lui a dit : " Je suis à TOI ".
Le vieil homme lui prit la main, et ils s'en allèrent sur leur CHEMIN.
Badian1957
Badian1957
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 18
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 62
Localisation : Pays des Nerviens (Région de Tornacum)

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par Olive1968 le Mar 23 Oct - 21:18

C'est une histoire magnifique Badian, très émouvante...

C'est lorsque l'homme croit qu'il n'est plus sur le chemin de ses rêves qu'il s'y trouve ! Parce que nous ne savons jamais ce qui nous attend, et que le destin demeure ouvert...
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9401
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

La route Empty Re: La route

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum