La sincérité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La sincérité

Message par LordToms le Lun 15 Oct - 12:13

J'essaye d'être le plus sincère possible pour ma part... Mais pas évident parfois de l'être sans tout dévoiler de soit même. Mais parfois ça fait du bien de déballer son sac...

LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Olive1968 le Lun 15 Oct - 12:20

Tout comme je pense que de toutes manières nous n'évoquons que très peu nos "jardins secrets", qui par définition doivent le rester. Mais quel degré de sincérité atteignons nous alors ? Selon moi celui qui convient. Puisque nous pouvons trouver un juste équilibre entre ce que nous voulons exprimer et ce qui doit être tu. Ensuite c'est lié à la personnalité de chacun, ses envies, sa propension à l'échange, etc.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Olive1968 le Lun 15 Oct - 12:27

Elsa Godart : Elle est absolument lumineuse cette jeune femme ! sunny Une grande beauté alliée à une grande intelligence... Embarassed
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par giraudet le Lun 15 Oct - 12:46

Pour moi la sincérité me semble liée au sentiment religieux , au cœur ,à l'essence, à l'essentiel , elle est lié au respect de l'autre, au sacré en quelque sorte , je trouve cela en particulier au sein de la religion Jain , car en Inde berceau du spirituel et de la métaphysique ( Mais il y aurait beaucoup à dire sur ce qu'était effectivement l 'Inde ancienne et ce qu'est réellement devenue l'Inde contemporaine , mais c'est un autre sujet) . Ainsi j ' "écoute" cette pensée d'un ancien moine Jain :

Un moine jaïn historique de la période de Mahavira, Ayaram Gasutta, dira ainsi : "On ne doit tuer, ni maltraiter, ni injurier, ni tourmenter, ni pourchasser aucune sorte d'être vivant, aucune espèce de créature, aucune espèce animale, ni aucun être d'aucune sorte. Voilà le pur, éternel, et constant précepte de la religion, proclamé par les sages qui comprennent le monde."

Pour moi il s'agit bien là d'un " climat " de pensée ancestrale ou ne peut respirer et vivre qu'une seule atmosphère : celle de la sincérité .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par giraudet le Lun 15 Oct - 12:49

Merci Olive ! Oui Elsa Godart est effectivement ainsi à mon avis aussi ! Merci pour elle et pour sa belle œuvre de pensée !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Nelson le Lun 15 Oct - 12:50

Hélas, les jaïnistes sont en régression au profit le l'Islam, ce cancer du monde...
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Olive1968 le Lun 15 Oct - 14:44

Personnellement je suis tombé sous le charme... Wink Bref...

Ce que dit Elsa Godart est parfaitement juste je trouve, nous avons un besoin impérieux d'être en adéquation avec nous mêmes, surtout à une époque où les différences et les individualités semblent devoir se fondre dans un certain "paraître". J'avais déjà des affinités pour les idées Stoïciennes, mais là je suis absolument convaincu de leur utilité. J'ai bien écouté ce qu'elle disait, et il me semble qu'elle a parfaitement définit le statut de la psychanalyse vis-à-vis de la philosophie, elle a réussi à fusionner les deux modes de pensées (plus intimiste et affectif pour la psychanalyse), dans une sorte d'harmonie. La philosophie n'est pas un outil, mais c'est un moyen de repérage formidable; et la psychanalyse et une balise permettant de mieux se situer par rapport au monde environnant. Etre soi c'est reconnaître ce que l'on est, quitte à faire de "mauvais choix" ! Mais y a t-il de mauvais choix ? Ce qui va me permettre de rebondir sur une autre question : Qui est-on vraiment ? Beaucoup de réponses doivent se trouver dans ces domaines de réflexion.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par ishto le Lun 15 Oct - 14:47

voilà Nelson, une réponse sous forme de question et j'y ajouterais: Peut-on ne pas répondre sincèrement?

Par une autre voie: Que peut-on affirmer de la sincérité d'un moment où l'on ne se sentirait "pas sincère", voire plus qu'un moment, une pathologie où cette sensation suivrait le sujet dans son quotidien? Ne pourrait-on pas s'apercevoir que la sincérité est un phénomène de sensation lié à un mot, ou plutôt à ce que notre psychisme en (a) fait, à notre insu?

Je pense qu'il est temps de relever un peu le débat, et tenter (même si vainement) de sortir de ce qu'on croit déjà savoir. Jusque là je lis du "déjà lu", cela reste intéressant, mais je trouve dommage que ce topic crée par Nelson ne soit pas accueilli par une réflexion nouvelle, car il est à mon sens de la plus haute importance: Celle de s'interroger sur ce qu'on tient pour vrai, la manière dont les mots sont peut-être devenus au fil du temps, non plus un outil pour exprimer ce qu'on ressent, mais carrément la source de nos ressentis. Et d'ouvrir le bal de ce questionnement sur le mot "sincérité" me semble fort judicieux, car la définition même de ce mot permet la réflexion en tiroirs (en poupées russes).
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Olive1968 le Lun 15 Oct - 18:17

Il y a aussi le cas de ces personnes qui pensent dire la vérité, qui considèrent ce qu'elles disent comme vrai. Plus connu sous le nom de "mythomanie", cette tendance à penser que l'on dit la vérité sans la dire peut être tout à fait involontaire, car due à un trouble psychologique. En ce sens elles sont sincères, car elles ne différencient plus la réalité du mythe. Pour moi la sincérité c'est avant tout le fait de transcrire en mot ce que je ressens, en tâchant d'être au plus près de ma personnalité. C'est une définition simpliste, presque évidente, mais je n'en ai pas d'autre. Etre sincère, n'est-ce pas aussi se comporter en adéquation avec sa personnalité ? La sincérité est aussi présente dans nos actes, et pas seulement dans nos mots selon moi.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par ishto le Lun 15 Oct - 18:35

J'abonde dans la tournure que tu fais prendre au sujet: Tenter de rester au plus plus près de son ressenti et par notre comportement global, tâcher de le rendre intelligible à la manière qui nous convient le mieux (et chacun a sa singularité pour tenir compte de la situation dans laquelle il se trouve pour s'exprimer au sens large).
avatar
ishto
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1338
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 42
Localisation : tout près de toi, mon coeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par giraudet le Mar 16 Oct - 15:44

Nelson a écrit:Hélas, les jaïnismes sont en régression au profit le l'Islam, ce cancer du monde...

En fait cher Nelson à travers ta réponse je perçois aussi la question très vaste de l'existence des religions au XXIème siècle , dans ce cas précis nous sommes en présence de deux religions : l'une est monothéiste et l'autre ne l'est pas . Évidemment je suis frappé tout de suite par l 'importance du respect de toute vie qui caractérise le jaïnisme et cela est selon moi affirmé bien plus fortement que dans les religions monothéistes :Christianisme, judaïsme,islamisme . Il me semble ainsi que les monothéismes mettent surtout l'accent sur le salut de l’être humain mais ont tendance à oublier un peu trop facilement le sort de nos compagnons animaux . Chez le jaïnisme il y a égalité de traitement si je puis dire entre les humains et tout les autres êtres vivants , ce que je trouve bien plus naturellement démocratique ! Mais fondamentalement le dieu monothéiste est Amour ce qui implique qu'il aime tout les êtres vivants ,humains ou non , je serai donc alors tenté de soulever la question : les religions monothéistes ont-elles mal comprises et perçues la signification et l'appel profond de Dieu ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Loup
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Guthrie le Mar 16 Oct - 15:59

Merci, Giraudet, pour ton aveu de confession à la religion du bardoïsme.
Pour les non-initiés, le bardoïsme est une religion à cheval entre le XXème et le XXIème siècle qui repose essentiellement sur les préceptes énoncés par la grande prêtresse Brigitte Bardot.

Blague à part, Giraudet, je te rejoins sur un point :

A quand une charte ou une convention sur les Droits aux Animaux ?
Le sujet sur la corrida, qui a failli bien s'amorcer sur un autre fil - j'sais plus lequel -, aurait pu s'articuler autour de cette question.
avatar
Guthrie
.
.

Messages : 2547
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par giraudet le Mar 16 Oct - 16:16

Merci pour ta réponse Guthrie , oui la corrida est réellement la honte de la France ! Je défend naturellement les animaux car ils sont victimes partout dans le monde de maltraitances infâmes et l'environnement naturel des animaux sauvages se réduit chaque jour comme une peau de chagrin . Il faut effectivement une charte sur le Droit des animaux car il semble que beaucoup d’êtres humains soient hélas incapables de respecter humainement les animaux, incapables de les respecter et de les aimer comme ils le méritent amplement . Cet état de fait inqualifiable restera toujours pour moi une des grandes hontes de l' "humanité" .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Olive1968 le Mar 16 Oct - 17:18

C'est vraiment tout à ton honneur giraudet, très prévenant, j'aime beaucoup tes idées à ce sujet. D'ailleurs je compte bien t'épauler en créant un topic spécial sur ce thème. Mais là Nelson et toi vous êtes un peu hors-sujet, sauf s'il s'agit de la sincérité en religion ? Admettons, mais faites attention de ne pas trop dériver, merci à vous.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Nelson le Mar 16 Oct - 17:41

Comment ça, on dérive ?
J'ai le GPS moi, môssieur !
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Olive1968 le Mar 16 Oct - 17:50

Wink Sacré Nelson ! Et là je suis sincère.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Olive1968 le Mar 16 Oct - 18:39

Ce que l'on dit, ce que l'on est... Et ce que l'on dit être ! Mais nous sommes parfois ce que nous voulons être, et d'autres fois pas du tout. Il est évident que ce que l'on dit n'est pas toujours en adéquation avec ce que l'on est, mais qu'est-on vraiment ? Comment se forge une personnalité ? C'est là que la philosophie entre en jeu selon moi, ce moment crucial où l'on cherche à se situer, où l'on part en quête d'un "modelage" de nos interrogations pour trouver des réponses. C'est une quête intéressante, où l'on cherche à être soi, dès lors que le "soi" en question n'a plus de définition.

Lorsque je suis généreux et passionné, je sais que je suis moi, sans le moindre doute. Lorsque je m'éloigne de ce comportement, je sais que c'est une adaptation, que ce n'est pas naturel. Ca peut l'être, si c'est justifié, mais je reviens vite vers mon "moi" naturel, ainsi qu'une matière qui reprendrait spontanément sa forme !
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par giraudet le Mer 17 Oct - 12:43

Bonjour Olive,

Merci pour ta bonne et sympathique réponse ! Évidemment à fortiori sur un sujet traitant de la sincérité je me dois d’être sincère ! J'avoue n'avoir pas eu le sentiment de dévier du sujet puisque j'ai répondu en toute sincérité aux différents intervenants m'ayant interpelé . La sincérité ne peut-être une demi-sincérité sinon ce n'est plus de la sincérité ! Mais c'est un mot à multiples facettes car elle touche à tout les domaines de la vie . Bien sur elle s'impose pour moi naturellement en religion puisque de toute façon on ne triche pas avec le sacré ,avec Dieu, avec l' amour . La quête doit être intègre faute de quoi elle est faussée car le cœur n'y est plus .

Évidemment avec la pensée de ce moine Jaïn je dirai que l'on atteint une sorte de résumé absolu de la pensée religieuse dans ce qu'elle a de meilleur et de non frelatée :

"On ne doit tuer, ni maltraiter, ni injurier, ni tourmenter, ni pourchasser aucune sorte d'être vivant, aucune espèce de créature, aucune espèce animale, ni aucun être d'aucune sorte. Voilà le pur, éternel, et constant précepte de la religion, proclamé par les sages qui comprennent le monde."

Et en un sens je dirai que dire de plus ? Tout est dit,tout est là et merveilleusement dit et merveilleusement là !
Elle nous touche droit au cœur cette pensée venue du fond des ages , elle a pris naissance chez un être humain très ancien ,très éloigné de nous dans le temps et l'espace et pourtant elle est bien là ,maintenant ,nous la lisons présentement et elle est toujours actuelle , elle n' a pas vieilli en un sens elle est éternelle .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Nelson le Mer 17 Oct - 12:50

Jolies illustrations !
Entièrement d'accord avec tes conclusions, Giraudet !
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sincérité

Message par Olive1968 le Mer 17 Oct - 16:05

Oui giraudet, c'est d'une grande pureté dans le principe... (et merci pour ces belles illustrations)

Il me semble que ce qui constitue la sincérité de cette belle spiritualité c'est justement le détachement, le fait de se dissocier vis-à-vis des principes sociaux, éducatifs, moraux... Ne gardant que l'essentiel : l'amour. En cela cette sincérité spirituelle devient peut être la seule manière d'être pour l'homme, au-delà des futilités, et du malheur. Lorsque l'on se livre corps et âme à l'amour de la nature, des autres et de soi, et que cela est totalement dénué de prérogatives, d'orgueil, n'est-on pas entièrement sincère ? Bien sûr que si, puisque rien n'a de valeur que le simple fait d'être en harmonie avec le monde. Moi je souscris totalement à cette vision des choses comme étant un art de vivre qui se suffit à lui même. Cela peut sembler n'être qu'un masque, une manière hypocrite de s'auto-satisfaire ? Je n'en suis pas convaincu, notamment grâce à l'exemple des philosophies orientales, où l'individualité n'est pas effacée au profit d'une pensée "englobante", mais en est renforcée ! Renforcée dans ce qu'elle a de plus beau, ce qui lui est propre, intime. Je suis moi, je peux demeurer moi-même avec toute ma richesse, et aimer le monde, avoir cette sincérité comme moteur. La nature nous a voulu différents, mais elle nous a aussi voulu différents et harmonieusement unis à un tout qui nous relie, et qui fait sens...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum