Les fées

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Les fées

Message par le murmu le Ven 14 Déc - 11:24

les faits(fées) d'hiver, c'est comme les esquis mots...c'est cool!

le murmu
Eternel chien fou
Eternel chien fou

Messages : 894
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par odyseus le Ven 14 Déc - 11:31

le murmu a écrit:les faits(fées) d'hiver, c'est comme les esquis mots...c'est cool!
lol!
avatar
odyseus
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 46
Localisation : Là où je prends place

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par MathieuMf le Ven 14 Déc - 11:34

Certaines aiment les fées, c'est ... un fait.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 39
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par giraudet le Ven 14 Déc - 11:36

Que de réparties ! Ce doit donc être cela l 'effet fée .. cat





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Nelson le Ven 14 Déc - 11:48

Fais ceci, fais cela...
Ha là là !
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par LordToms le Ven 14 Déc - 11:50

Mais c'est bien connu ! Les fêtes ont lieu tard le soir... car la fée tarde !! fou
avatar
LordToms
Président du CAJMP
Président du CAJMP

Messages : 4811
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 29
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Olive1968 le Mer 19 Déc - 14:57

Wink Bon, je réinjecte un peu de sérieux dans ce sujet qui se défée ! Pardon, défait !

J'aimerais bien trouver un vrai bouquin sur les fées, car j'en ai déjà mais ils sont assez généralistes. Moi je veux parler d'un livre dans lequel l'aspect social, culturel, psychologique du monde féerique est abordé. Bien sûr il existe le fameux :"Psychanalyse des contes de fées" de Bruno Betelheim, mais j'en recherche d'autres, plus axés sur les fées. Je vais chercher...
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Invité le Mer 19 Déc - 15:38

Ca me fait penser àc e truc que j'aime beaucoup :

http://oceanicus-in-folio.fr/lire/index.php?post/2009/12/11/Le-livre-des-f%C3%A9es-s%C3%A9ch%C3%A9es-de-Lady-Cottington-(-Terry-Jones)

Ma mère y croit, aux fées ... mais bon, c'est ma mère Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Herodote le Mer 19 Déc - 16:26

cCe que j'aime, Ethereum, dans votre Livre des Fées, tel qu'il est présenté ci-dessus, c'est la sceau de cette "empreinte psychique" (que j'appellerai plutôt, à ma convenance, "empreinte mentale").
Je pense que la féérie trouve sa place dans notre vie quoitidienne. Nous sommes, autant que notre propre dieu, notre propre Fée (Si, si, il en existe qui n'ont pas de sexe ou de sexe masculin, comme les anges...). J'en rencontre de plus en plus. elles habitent chez moi et pour un peu c'est en moi qu'elles logeraient ! Il y a toujours un balai à portée de main, heureusement, pour les chasser, et aussi pour les attirer à moi et les bercer comme on me disait qu'elles me berçaient lorsque j'étais petit.
Savoir aimer, c'est déjà s'inscrire dans l'Univers dont Pascal a eu une idée tremblante, Cet Univers peuplé de Fées qui n'ont jamais de place où stagner, car elles sont en mouvement perpétuel et qui nous accompagneront vers, elles ne savent pas plus que nous, quelle destination dans ce bouillonnement inconnu qu'est l'Univers. Inconnu, infini, illuminé et par là immortel.
En commentant l'intervention d'Ethereum, j'ai répondu à Pascal. Féérique !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Invité le Mer 19 Déc - 17:27



En ce moment se termine une émission sur Inter où un certain "Pierre Dubois" parle entre autres des fées.

http://www.franceinter.fr/emission-le-grand-entretien-pierre-dubois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Herodote le Mer 19 Déc - 17:49

"Et le désir s'accroît quand les Fées se reculent" (Pierre Corneille , en modifiant le vers célèbre de Polyeucte, en attendans que les fées se fassent, cat, car il ne faut pas se leurrer, il faut du temps .Durant ce temps, il faut laisser les Fées se faire !

Ceci n'ôte rien au caractère sérieux de mon commentaire précédent. Si on ne peut plus causer avec toi, mon Frère, à qui oserai-je parler ?
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Invité le Mer 19 Déc - 17:53

Ah mais, je t'en prie, je suis friand de ce genre de retournement Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Herodote le Mer 19 Déc - 18:09

Moi aussi. Y en a qui n'aiment pas. Ca ne va pas dans le sens de leur rigueur !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Invité le Mer 19 Déc - 18:23

Les rigoristes ne seraient-ils finalement faibles face à la crainte de perdre le (leur) fil ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Herodote le Mer 19 Déc - 18:51

Ils perdraient bien autre chose, s'ils savaient ce nous pensons d'eux !
Leur fil-amant, peut-être ?...
Les fées sont pour moi des êtres étranges qui n'existent pas au point qu'on parle de leur existence sans arrêt. Ce qui les fai exister.
Il en est ainsi des passions humaines. En parler toujours les fait naître.
Ne trouves-tu pas ? Tu as le temps de répondre . Je vais diner.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Nelson le Mer 19 Déc - 20:05

Herodote a écrit:Moi aussi. Y en a qui n'aiment pas. Ca ne va pas dans le sens de leur rigueur !

Des pisse-vinaigre médiocres et compassés (pour ne pas dire cons passés)
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Herodote le Mer 19 Déc - 21:41

Merci Nelson.
Pour cette approbation laconique, bien dans vos habitudes.
Rassurez-vous : je ne vais pas vous répondre en conservant les miennes !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par giraudet le Ven 21 Déc - 11:32

Merci Hérodote pour votre bonne réponse à Pascal ! Oui les contes de fées stimulent notre imagination et donc aussi notre pensée,notre réflexion . Évidemment je ne saurais dire concrètement quelque-chose de véridique et d'utile sur les fées , ma connaissance est très limitée en ce domaine autant que sur les extra-terrestres ! Mais un grand médecin comme Paracelse parlait il me semble d'esprits de la nature , je ne sais pas ce que "voyait" le cerveau de ce grand médecin , comment il percevait le monde et le monde ambiant . Nous savons si peu de choses sur le cerveau et sur l'univers . Mais il me semble bon de revenir à Pascal , aussi je rajoute ce bon commentaire de Mme Hansen-Love sur les pensées de Pascal :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Herodote le Ven 21 Déc - 13:02

Cette vision très pessimiste de l'Homme dans la société (ne parlons pas d'Univers encore) lui impose, cher Giraudet, de ne vivre que dans l'illusion et lui interdit la vérité. Sur les autres, puisqu'il n'a rien à leur en dire. sur lui-même car il ne se prête guère à cette sorte de flagellation; -- Est-ce à propos de l'un de vos sujets que j'avais précisé une fois que Blaise Pascal portait un cilice qu'on ne découvrit que lors de sa toilette funèbre ?-- Ce n'est pas le Platon des Idées (qui m'agace avec son évacuation constante du réel). C'est le janséniste irréductible qui ne se lâche un peu que dans "Le mystère de Jésus", ce Pascal-là.
J'ai sous les yeux en tapant sur mon clavier la belle photo que vous, cette fois encore, avez jointe à votre intervention, Et je vois, sous la mère-renarde, le bébé-renardeau qui scrute ce monde où il volera des poules, comme un vulgaire Rom !
La nature n'a pas ces illusions, qui firent la gloire de Paracelse, alchimiste notoire qui inspira quand même aussi bien Averroes (ou dans le sens inverse, je n'ai pkus les dates en tête) qu'Avicenne (Ibn Haroch, Ibn-Sina). Les mutations qu'il espérait échappait au réel et il était contraint de s'en tenir au virtuel, mais sans ordinateur et sans internet. Avez-vous noté comme l'Homme a mieux accédé à l'étude de l'univers visible (au fur et à mesure de ses moyens techniques) qu'à l'étude de soi-même ou à l'étude de son frère d'espèce. Ailleurs, je préconise à nouveau le poids lourd qu'il faut mettre à le disposition de la neurologie. Si les trésors de l'Orient de l'époque n'avaient ps été mis à sa disposition, le pauvre Yéménite Abou-Jeber-Ibn-Ayyan-Al-Yamani (Jeber) n'aurait pas découvert l'algèbre ce qui permit, des siècles plus tard, à des mathématiciens comme Viette, d'en faire profiter la recherche en Physique tant des solides que des fluides, de progresser de façon étonnante? Si Paracelse avait eu les moyens que l'on affecte à ces gouffres que sont les fausses sciences de la "psy" alors que Pascal a déjà tout dit, il aurait identifié, dans sa recherche cellulaire, les éléments de l'oncologie quasi-contemporaine, pour le plus grand bien de l'Humanité.
Quelle Fée nous a poussés dans les bras maléfiques de la mal-connaissance? Quelle Carabosse (car il y en a aussi) a-t-elle jeté un sort durable sur les Hommes, pour qu'ils persistent dans leur aveuglement.

Pascal a vu juste. A ceci près qu'il n'a jamais cherché les moyens, hors la Foi janséniste, tombée du Ciel, de chercher ailleurs que dans le repli frileux sur son âme, à l'abri d'elle, et en l'intégrant le plus possible. Et si Pascal n'avait pas eu d'âme? Question terrible pour lui, et culturellement, pour nous !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par giraudet le Ven 21 Déc - 16:06

Merci Hérodote pour votre riche et passionnante réponse ! Votre perception de Pascal est juste probablement mais je l'inclus parmi les penseurs précieux tout de même car mon critère principal lorsque je lis un auteur est le degrés de sincérité que je perçois en lui . Hors pour moi Pascal est un grand sincère ,il faut se rappeler du petit billet retrouvé cousu dans son vêtement ou il fait état de son expérience spirituelle intense qui probablement a marqué à jamais sa courte vie et explique son adhésion quasi-mystique au christianisme . Je pense que les grands penseurs et les grands écrivains sont portés par l'esprit de vérité et de sincérité , ce qui ne les empêche pas évidemment d’être dans l'erreur parfois malgré tout dans leurs perceptions sur ce thème et cet élan difficile qui les portent et les transportent . J'aime ces écrits qui pointent du doigt le mensonge et l'hypocrisie de nos contemporains . Ainsi Max Stirner explorant l'hypocrisie sociale de nos sociétés . Mais aussi Tolstoï et Dostoïevski explorant la complexité de l’âme humaine . Certainement aussi Karl Kraus mais je le connais moins , la question morale est très bien abordée par Vladimir Jankélévitch , Hans Jonas aussi évidemment .

Je met souvent des photographies d'animaux car ces êtres me touchent et m'enchantent par leur innocence,leur spontanéité ,leur mystère , en un sens ils sont eux aussi les véritables esprits de la nature et leur innocence naturelle fait qu'ils sont trop facilement victimes de la bêtise,de la cruauté et de l'indifférence de l’être humain à leur égard . A ce sujet je transmet ce lien intéressant :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Sur Paracelse on peut aussi apprécier à sa juste valeur son éthique médicale :


Quatrième pilier : la vertu

Il insiste sur la conscience du médecin, son honnêteté, son sentiment de responsabilité, sa mission. « Je vous recommande de ne pas être âpre au gain, de mépriser le superflu et la fortune, de voir quelquefois des malades gratuitement, préférant le plaisir de la reconnaissance à celui d’un vain luxe... On ne peut point aimer la médecine sans aimer les hommes. » « Tu ne dois pas seulement regarder l’homme, mais aussi la nature et ce que cache le ciel (...). Car l’homme en est composé. » Dans ses Commentaires des Aphorismes d’Hippocrate (1527), Paracelse écrit : « Le médecin ne doit pas trop se vanter : il a un maître au-dessus de lui, et c’est le temps, qui joue avec lui comme le chat avec la souris », « Le médecin doit savoir ce que veut la nature et qu’elle est le Premier Médecin. L’homme vient ensuite. »

Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Herodote le Ven 21 Déc - 16:27

Merci Giraudet de ces précisions; Paracelse a repris l'éthique médicale qui fut celle d'Hippocrate et je ne connaissais pas les lignes que vous en avez extraites? Merci à vous de me les avoir fait connaïtre. Il y a un cotemprain de Paracelse, un nommé Stahl je crois (mais si si loin et je ne sais plus, avec ma carrière vagabonde où se trouve tout celà.) Mon épouse rangeait cela précieusement, si précieusement que depuis sa mort je regarde caisses et cartons, en disant à mes enfants que ce sera à eux de dépouiller tout ce que leur Maman a si bien rangé.

Je vais me pemettre de sommeiller un peu. Car Je viens de rentrer les bras chargés de champagne, de foie gras, de saumon fumé d'Ecosse (je n'en ai plus trouvé d'Irlande : les gens commencent à savoir ce qui est bon !) ,du cidre, des chataignes en bocaux de quoi se faire un Noël comme "chez nous" (Ah, j'oubliais de l'Andouille de Guéméné aussi!). je vais donc me reposer un peu. C'est toujours un plaisir de converser avec vous. Nul accroc, tout est lisse et harmonieux. Cela nous change, de temps à autre, n'est-ce pas ?
A bientôt !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par giraudet le Dim 23 Déc - 12:22

Bonjour Hérodote,

Je suis très touché par votre amical et chaleureux message et je vous en remercie sincèrement . Je puis imaginer ce que représente la perte d'un être cher et je n'en rajouterai pas sur ce sujet ,les mots n'expriment pas toujours adéquatement la profondeur et la vérité du vécu personnel. J'espère que vous allez passer de très bonnes fêtes entouré de vos proches . Je suis très heureux aussi de converser avec vous ! Comme vous le dites si bien il est aussi possible d'échanger sans tomber dans un dialogue polémique ou belliqueux . Il est bon pour cela de se rappeler quelquefois les sages paroles de quelques anciens comme Nicolas de Cuse (Je viens de recevoir ce texte de lui ce matin grâce au site "Académos) ) par exemple :

« La précision des combinaisons dans les choses matérielles et l’adaptation exacte du connu à l’inconnu sont tellement au-dessus de la raison humaine que Socrate estimait qu’il ne connaissait rien que son ignorance ; en même temps que le très sage Salomon affirme que toutes les choses sont difficiles et que le langage ne peut les expliquer. Et un autre inspiré de l’Esprit de Dieu dit que la sagesse est cachée et qu’il n’est homme vivant qui puisse voir le siège de l’intelligence. Si donc il en est ainsi, comme l’affirme le très profond Aristote dans sa Philosophie première, pour les choses qui sont les plus manifestes dans la nature, si nous rencontrons une telle difficulté, comme des hiboux qui essaient de voir le soleil, alors que le désir que nous avons en nous n’est pas vain, il nous faut connaître notre ignorance. Si nous atteignons tout à fait ce but, nous atteindrons la docte ignorance. En effet l’homme dont le zèle est le plus ardent ne peut arriver à une plus haute perfection de sagesse que s’il est trouvé très docte dans l’ignorance même, qui est son propre, et l’on sera d’autant plus docte, que l’on saura mieux qu’on est ignorant. »

Nicolas de Cuse, De La docte Ignorance, §1, livre I, Paris, éd. de la Maisnie, P.U.F. 1930 (Texte publié en 1440).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A très bientôt Hérodote

[img][url="http://acoeuretacris.centerblog.net"][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/url][/img]
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Herodote le Dim 23 Déc - 15:31

Il est vrai, Giraudet, qu'il y deux sortes de vieillissement possibles:
L'un, le plus fâcheux, consiste à accumuler les produits de son "expérience" pour s'en illuminer d'une auréole dont la mort aua vite fait de dévoiler l'inanité.
L'autre, le plus grand contre-exemple de notre Histoire nationale, c'est celui de Napoléon Ier, qui, parvenu à tous les sommets, se laissa aller dans le "Mémorial" à des propos où il mesurait avec lucidité le tapage qu'il avait fait dans le monde d'alors. Il se servait de son propre exemple pour revenir sur le fait qu'il ne devait rien à lui-même mais tout aux circonstances. Au fur et à mesure que la maladie s'emparait de lui, il devenait plus humble, plus méditatif, et Madame Bertrand, épouse du successeur de Duroc, le sage conseiller trop tôt disparu, le trouvait souvent seul, dans sa chambre, non pas à se repaître de souvenirs de gloire mais à réfléchir sur les causes de cette gloire; lui qui se savait, sarcastiquement, fils de "Feu le Roi notre père", comme il le lança à la tête de ses frères et Soeurs qui se disputaient, en 1808 déjà, l'héritage!
J'ai, du coup, donné un exemple, à la fois, valant pour l'un et l'autre cas.
Je suis bien conscient, quant à moi, d'en savoir moins que lorsque j'avais dix ans. A cet âge j'appréhendais le monde (au sens étymologique) à bras pleins. et j'en remontrais à tout le monde quand à l'affirmation péremptoire. Aujourdhui je sais, avec épouvante parfois, que je ne sais plus rien, tel Socrate, voleur, via Platon, de la formule du temple d'Apollon à Delphes, reprise depuis par Montaigne, qui en a fait une formulation plus modeste. Autant j'accumule le vocabulaire, mon inapprivoisable ennemi depuis toujours, autant je découvre sa vanité. Bien plus de concepts, à la source d'autant de connaissances, sont présents dans la matière grise du foetus. Le langage installe sa paralysie pesante et définitive. Ne penseriez-vous à tant d'inexprimable, si votre capacité langagière ne maintenait verrouillée la porte de l'expression, même pensée, car il faut des mots, même pour y suspendre la pensée. Plus nous en apprenons d'autres, plus ils baissent les bras devant l'étendue de la tâche. Comme le dit Nicolas de Cuse, la force qui nous reste est celle, grandissante, d'être conscients que nous en savons de moins en moins.
Pourant c'est ainsi que se transmet une Culture.
Et si nous manquons de saisir un maillon de notre chaïne, tout est à recommencer.
Baignons-nous dans notre Culture, ce que vous faites joliment avec des images et moi, sur youtube, dont j'écoutais hier soir, à volonté, un concert Saint-Saëns fait de l'invraisemblabe beauté de l'opus 44 (Concerto en Ut mineur pour piano et orchestre, avec Phlippe Entremont au piano, dirigé par Ormandy longtemps avant sa mort) et de l'opus 78, la Symphonie avec orgue n° 3 , cette cathédrale de sonorités, dont le compositeur, trop injustement délaissé aujourd'hi diait qu'il était impossible qu'un musicien ait mis autant de choses, jusqu'à épuisement, dans une oeuvre. Et je suis allé dormir en lisant, encore et encore Racine, cette fois "Iphogénie", tragédie que j'aime d'une façon particulière : relation Père-fille, magnifiquement évoquée par Racine à ce propos. Le "vous y serez, ma fille!," qui sonne la fin du troisième acte, alors que la jeune Iphigénie ne sait pas que ce qu'on prépare, c'est la pompe de son propre sacrifice et qu'elle supplie son père de la laisser y assister).
Bonsoir ,Cher Ami Giraudet, ne m'en veuillez pas de m'oublier quant à la longueur de mes interventions. Je vous souhaite une bonne avant-Noël et tous les bonheurs possibles; Ces voeux s'adressent à tous !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 92
Localisation : Pontault-Combault

http://www.deltalemerle.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Nelson le Dim 23 Déc - 15:45

Je ne me lasse pas de la justesse de vos textes, Hérodote.
Merci.
avatar
Nelson
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 6859
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par giraudet le Dim 23 Déc - 17:16

Merci encore cher Hérodote pour cette belle leçon d' Histoire et de philosophie , non non elle n'est point trop longue ! Et nous oblige à réfléchir utilement .

Napoléon vieillissant se libère,se dépouille de tout les oripeaux superflus du pouvoir et son esprit y gagne en profondeur et en sagesse , belle leçon de vie ,d'humilité . Mais que de souffrances,de sang versé pour satisfaire ce besoin de gloire, de territoires..etc..

Oui il y a bien ce moment de l'enfance et de l'adolescence ou ivre de découverte et de soif de comprendre ,de ressentir tant et tant de choses multiples il arrive alors que l'on pense avoir compris par un effort de synthèse effréné et insensé mais la vie se charge de nous démontrer que l'on a juste un peu compris ,un tout petit peu..Mais je suis d'accord avec le fait que dans l 'incroyable fraicheur et innocence de l'enfance il existe une perception comme une compréhension naturelle et intuitive des choses qui s'estompe peu à peu sous la pression de l'éducation intellectuelle sociale et parentale , inévitable , et la magie innocente de l'enfance disparait au profit de lourdes constructions mentales, c'est le commencement de l'édification intellectuelle de l'adulte, plus ou moins heureuse et harmonieuse ..

J 'aime beaucoup la musique classique ,baroque,médiévale et je comprend votre enthousiasme pour cette musique !

Oui il faut du temps pour découvrir l'extraordinaire richesse de notre culture , l'expression "baignons-nous dans notre culture " est si juste, mais il faut aussi donner la joie ,le plaisir ,la curiosité de la découvrir , ce qui est peut-être tout un art à lui seul ..J'avoue ne pas connaitre encore Racine et sa langue que l' on dit ,en effet, admirable .

Oui nous sommes sur Terre ,en ce monde pour apprendre et essayer de comprendre comme l'exprime si bien Spinoza :

Ne pas se moquer, ne pas déplorer, ne pas détester, mais comprendre.

Spinoza

__________________________________

A mon tour je vous souhaite un excellent avant- Noël et de grands bonheurs ainsi naturellement qu' à tout les membres !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
giraudet
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 687
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 63

http://dgiraudet-penser.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fées

Message par Olive1968 le Dim 23 Déc - 17:19

L'être humain se morcelle et se décompose, pour se régénérer par la prise de conscience du tout. Il réalise combien les paradigmes ne sont pas immuables, et se bonifie avec l'humilité. Il réalise l'incommensurable beauté des questions les plus naturelles, et son inépuisable soif de se trouver des raisons. Autant je m'améliore par mon ouverture, autant je sombre par mon obstination à ne pas m'ouvrir, semble-t-il nous dire...

Merci giraudet ! Je vous souhaite autant de belles choses.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9281
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 50
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum