Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7853
Date d'inscription : 27/06/2012

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 0:54
Je pense qu'une partie des problèmes est la mixité ... les bobos qui veulent rester entre eux (genre dans le coin où je suis), les cartiers où on entasse les moins vernis ... ça ne se règlera pas tout seul, c'est un beau travail pour un architecte tout ça de monter une cité mixte, qui fonctionne, avec des commerces, des lieux de vie, etc ...
avatar
baton de dedale
Chien fou
Chien fou
Messages : 201
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 3:03
Sorry de revenir avec mes grosses tongs et m'immiscer mais franchement ça ne tiens pas la route ...
Les gauchistes français récemment arrivé au pouvoir veulent se charger de définir les valeurs morales de la France la¨que en 2012 et qui rassemblent autour d'elles tous les citoyens...
Une fois ces valeurs définies et décrites , on créera une nouvelle discipline scolaire , L'apprentissages de la " morale la¨que " telle que l'auront décrite le comité composé de penseurs issus des différentes confessions ou philosophie qui font la France d'aujourd'hui....
Cela ne tien pas deux seconde , on peut vite décrire cela façn pol pot ...
Les petits français apprendrons durant la période d'enseignement obligatoire comment devenir de bons français comme le président Hollande à écrit avec toutes les idées des français comme inspiration...

Moi personne ne m'aurais fait assister à'un cours qui m'apprendrais une "Morale d'Etat" (vous trouvez pas qu'écrit ainsi , cela sent le facho faisandé,...,) qui , même si , comme le rêve le ministre, cette morale de la France républicaine est définie grâce à la mise en commun des valeurs morales véhiculées par plusieurs des religions ou philosophies qui seraient représentatif de la France démocratique en 2012...
Et bien on n'a pas fini d'entendre ou de lire des saletés dans le style du monsieur , atrophié du bulbe , qui se vide dans l'article ci dessus... Et moi aussi je la trouve mignonne cette utopie qui voit un groupe éthérogène composé de représentants d'une pensée devenue" dogmatiques" dès la mise en concurrence avec un autre concept.
C'est du vécu au sein des associations représentant la laïcité en Belgique ... au départ c'est tolérance , librex et autres puis quand il y a moyen de paraître " mieux " que l'autre et mettre à mal les concepts qui sont trop éloignés nôtres ... J'espère sincèrement que les comportements lamentables que j'ai pu observer chez ces représentant d'idéaux ne devaient leur niveau qu'à leur belgitude et non leur humanité mais j'en doute...
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 10:18
Lux Lisbon a écrit:En fait, moi je ne veux rien, je pense que la morale n'est pas l'affaire de l'école. L'affaire de l'école c'est l'instruction. La morale est inculquée par les parents, qui eux sont responsables de l'éducation des enfants.
D'autant plus que pour certains, avoir quatre femmes est moral, mais voir son fiancé toute seule avant le mariage est immoral.
De la même manière, je trouve les cours de religion inutiles. A quoi bon inscrire ses enfants au cathéchisme si l'on ne pratique pas soi-même ? Un salafiste ne sera pas d'accord avec la vision sunnite ou hanbalite de l'islam. Pour moi, tout cela relève de la vie privée. Quant à la laïcité, je crains fort qu'elle ne convainque que ceux qui en sont déjà convaincus. Comment faire entendre à un croyant que les lois du pays sont applicables de préférence aux lois divines ?
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7853
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 11:38
baton de dedale : je lirais la suite plus tard (suis au taf) - mais ça commence très mal quand je vois ceci :
Les gauchistes français récemment arrivé au pouvoir

Pour le moment, on parlait du pour, du contre, en argumentant sereinement, je ne pense pas que ceci soit un critère objectif qui nous fasse avancer ...
Allez, pour rétablir la balance, je te dirais que Luc Ferry, ancien ministre de l'éducation de droite, avait été particulièrement désabusé quand on lui avait dit qu'un bon ministre de l'éducation de droite, c'est un ministre qui vire suffisamment de fonctionnaires de l'éducation nationale sans faire de vague. C'est lui qui a rapporté ces propos, il y a quelque mois dans une ITW sur Europe 1 de mémoire (très intéressante - mais je ne l'ai jamais retrouvée ...).

Merci Smile

Edit : Merci Herodote, il s'agit effectivement de Luc Ferry


Dernière édition par MathieuMf le Jeu 6 Sep - 13:21, édité 1 fois

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 11:39
L'école , autant que l'apprentissage des règles ou des lois, est surtout un moment de vie commune.

Quand les enfants travaillent en groupes, ont des initiatives et des choix, qu'ils ont des responsabilités face à leurs camarades, qu'ils apprennent à discuter les différents entre eux, que la pratique des jeux et des sports amènent à coopération ou opposition " réglées"... c'est un moment d'éducation, d'éducation civique par le vécu.

Selon l'âge des élèves, la compréhension et la pratique de la vie commune conduit à adapter les relations entre chacun : les enfants de la maternelle ne sont pas les ados des collèges, téléphone portable en poche et internet à portée de mains.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 12:13
Vous parlez sans doute de Luc et non pas de Jules, Mathieu !

D'autre part je me sens pousser des ailes d'extrème-gauche dès qu'on emploie comme injure "gauche", "gauchistes" gauchos", et autres signaux qu'il ne fait pas bon sortir de son silence.

Je suis tout à fait de l'avis de Lux Lisbon quand elle dit que l'école a la charge de l'instuction et non pas celle de l'éducation. J'ai même, sur ce Forum, souhaité il y a quelques temps que le Ministère de l'Education nationale redevienne le Ministère de l'Instruction Publique. Ce serait déjà beau que cette Institution se sorte de cette tâche avec honneur !

Quant à la morale laïque, elle est, par définition la morale universelle, celle qui résulte du plus petit dénominateur commun en matière de vie en sociélés (le pluriel n'est pas fortuit). Elle se résumerait presque en ce vieil adage latin "Primum non nocere" (D'abord ne pas nuire"). C'est un peu négatif, mais cela recouvre comme un tapis de mousse recouvre un grouillement d'insectes variés, des quantités d'autres préceptes dont on serait étonné, en en faisant l'inventaire que ce qui peut ne pas nuire à personne, objectivelent, c'est tout autre chiose que ce que nous connaissons.
Mais, alors, si c'est aux familles de marquer leur prigéniture de ce sceau, qui apprendra à qui ? Faudra-y-il créer des "Ecoles de parents" (ceci a déjà été tenté avec l'insuccès que l'on sait). Laisser cela au domaine associatif? La récupération serait immédiate par les uns ou les autres. Une instance nouvelle, bien pensée, bien organisée et fatalement très couteuse, en ces temps de budgets serrés que les "gauchistes" ne parviendront pas à désserrer sans la croissance, laquelle n'est pas en odeur de sainteté chez nos vosins d'Outre-Rhin, qui ne voient que la leur propre sur le dos d'autrui? Alors ? Je n'ai pas de solution pour le moment. Un peu plus de "gauchisme" ? Pouquoi pas ?
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 12:42
Il y a une donnée très importante c'est la famille dans laquelle l'enfant grandit. Si l'apport moral de celle-ci est déficient (pour ne pas dire inexistant), il est évident que ce n'est pas le cadre scolaire qui va le fournir. Mais si aucune des deux parties (des deux mondes de l'enfant, il en existe un troisième mais il fait frémir, c'est celui de la déscolarisation, de la dérive déliquante) ne remplit son rôle éducatif et/ou moralisateur, qui ou quoi va le faire ?

Vous voulez un exemple concrêt ? En voilà un :

L'autre jour je regardais un reportage, et dans ce reportage on voyait un gamin de huit ans (oui huit ans) sur un scooter en pleine journée alors qu'à la même heure il devait être à l'école ! Vous imaginez la situation, c'est impensable, et pourtant c'est réel. Lorsque la police a ramené l'enfant chez ses parents, ceux-ci ont dit que comme il était un peu fatigué il n'était pas allé à l'école ! Pour info, le gamin était sur ce scooter à dix kms de chez lui ! Dément non ? C'est un cas extrême, mais très révélateur des dangers potentiels que recèle l'absence d'éducation et de prise en charge d'un enfant, il en perd tout sens du danger. Mais cet exemple extrême sera aisément complété par une multitude d'autres exemples tout aussi révélateurs.

Alors à qui doit-on confier les rennes de la morale dans cette société ? Aux parents ? A l'école ? Aux deux ? Je pense que ces parties sont complémentaires, et que l'on ne peut pas les compartimenter. Si l'école apporte l'instruction, elle apporte aussi une part de morale (comme le soulignait Lux), et si la famille apporte l'éducation, elle n'apporte pas toujours son lot de morale efficiente. Lorsque l'un des deux mondes s'écroule, c'est tout l'édifice psychique de l'enfant qui s'effondre. Pour moi l'école doit apporter sa part de morale, mais d'une manière assez rudimentaire, en fournissant des bases de réflexions pour l'enfant ou le jeune, pas toute une morale qui se substituerait peut être à celle qu'apporte les parents. Mais une chose est sûre, le problème est extrêmement complexe, et je crains que la solution la soit aussi.
avatar
baton de dedale
Chien fou
Chien fou
Messages : 201
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 15:45
Hola , je pense que mon message n'a pas pris assez le soleil et manquait de clarté .
Je voulais essayer de vous transmettre mon expérience du comportement minable que ce type d'expérience , mêlant les convictions intimes , tendances politiques (au nom desquelles , des individus se montrent abjects et méprisants face à leur adversaires et il y a des occasions ou des sujets particuliers où il semble de bon goût , selon certains représentants du peuple , en France comme en Belgique, d'aller jusqu'à se desservir ainsi que leur partis en dévoilant leur petitesse d'esprit allant parfois jusqu'à la limite en devenant simplement minable
C'est cette attitude lamentable que je voulais illustrer en m'imaginant les propos que pourait tenir un membre de l'opposition des plus minables face à une gauche qui aurait l'outrecuidance , sous prétexte d'une victoire électorale , de vouloir s'approprier les valeurs républicaines etc netc etc ....
C'est ce que j'ai pu observer depuis mon enfance dans les groupes politiques ou charger de "défendre " certaines convictions religieuses ou non.
Et le gauchiste ça a toujours été moi , alors essayons de garder le cap malgré l'émotion.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 15:50
Un numéro de "C dans l'air" tout à fait approprié :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
baton de dedale
Chien fou
Chien fou
Messages : 201
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 16:07
Au fait pourrait on m'expliquer ce qui fait, selon l'académie je suppose , que en quelques centaines de bornes gaucho devient un insulte ... parce que le rouge du nord n'a de problème qu'avec facho et même si il prenait un s , no problemo !
avatar
baton de dedale
Chien fou
Chien fou
Messages : 201
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 16:08
Au fait pourrait on m'expliquer ce qui fait, selon l'académie je suppose , que en quelques centaines de bornes gaucho devient un insulte ... parce que le rouge du nord n'a de problème qu'avec facho et même si il prenait un s , no problemo !
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 17:02
Personnellement ce débat m'a beaucoup intéressé.

J'en ai retenu quelque chose d'important, c'est la relation école-société, le lien de cause à effet qui unit les deux. Notamment le thème des violences qui surgissent aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur des établissements. La société irradie le milieu scolaire, c'est incontestable, mais ce qui se passe à l'extérieur du milieu scolaire indique aussi ce qui pourrait être fait à l'école, comme il a été dit dans le débat. Citons un exemple, moi j'habite dans un villa situé à côté d'un chemin que les enfants empruntent tous les jours pour aller à l'école et en revenir. Et bien régulièrement, disons deux ou trois fois par semaine, ils éprouvent le besoin de lancer des cailloux (et pas des que des petits) sur notre toiture ! C'est anecdotique (mais tout de même stressant je peux vous le dire, sans compter la pénibilité qu'implique le changement d'une tuile) mais révélateur d'un comportement général qui ne se limite pas aux murs de l'école. D'ailleurs les jeunes en sont les premières victimes. Concernant les familles, ma position est claire, leur part de responsabilité est plus qu'importante, et dans mon exemple de jet de cailloux, les gamins concernés ne sont pas accompagnés de l'un de leur parent, ce qui leur offre une liberté du n'importe quoi qui a tendance à s'élargir. Pour moi les premiers responsables de l'état déplorable des comportements juvénils sont les parents, la famille, car il y a une quasi-abscence de règle, et en particulier de devoir. C'est à mon sens le seul couple famille-école qui viendra à bout de tous ces problèmes, car si l'une des parties défaille, c'est l'autre qui souffre.

Mais je suis d'accord aussi pour ne pas stigmatiser le milieu scolaire à outrance. Il faudrait que certaines valeurs de partage, mais aussi d'équité (et j'étais d'accord avec l'économiste lorsque celui-ci parlait de "mise à l'écart" des "moins bons", je l'ai connu) afin que chacun ait sa chance selon les mêmes critères. Nous vivons dans une société très violente, et l'école est toujours ce miroir de la société, comment remédier à tout cela ? Après avoir écouté ce débat avec attention je dirai qu'il nous fait attendre encore quelques mois, voire quelques années pour éventuellement constater quelque résultat.
avatar
V.I.T.R.I.O.L
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe
Messages : 1409
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 76
Localisation : Hte Normandie
http://juanito.allmyblog.com/

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 19:30
Morale
Ensemble des règles qui doivent diriger l'activité libre de l'homme.
Ensemble des règles de conduite et des valeurs qui définissent la norme d'une société

Laïcité
C’est le principe d'unité qui rassemble les hommes d'opinions, religions ou de convictions diverses en une même société politique, distincte par conséquent d'une communauté.

Morale Laïque ?
Certainement apprendre en fonction des définitions ci –dessus à vivre dans le respect de l’autre et de soi –même.


Sans « parler d’autres pays », mais « cheu nous » !

Depuis maintenant une cinquantaine d’années, notre population s’est très variée. Nombre de citoyens ont des concepts de « morale » très différents et parfois opposés.

Je vais donner l’exemple le plus imbécile dont je suis capable.

Pour d’aucuns, une femme qui n’est pas entièrement voilée, est une pute…..On peut donc sans problème lui mettre la main au cul !

Créer une morale Collective et Laïque (donc ADOGMATIQUE), me semble être une bonne intention, et l’école, l’endroit de « révélation » approprié dans la mesure ou toutes et tous se trouvent ensembles, dès leur plus jeune âge, quelle que soit leur origine.


Oui, je sais même Moïse, qui pourtant reçut un concept de morale des mains de « Dieu », a eu des « ergoteurs ,merdateurs discoureurs, fasciseurs, gauchiseurs »………..E tutti quanti,
au point que "raz le bol" des casses c..les et des coupeur des cheveux en 2000, qu’il a fini par casser les panneaux où cette notion était écrite, et les « foutre à la poubelle »
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 21:45
Il y aussi cette absence de "respect" de l'autorité, car le jeune croit et sait qu'il a davantage de coudées franches que ces camarades du passé, ainsi, pour lui l'autorité n'existe pas. A compter du moment où il est conscient de ce pouvoir il l'utilise, notamment pour tyranniser ces camarades ou les professeurs. Les repères moraux sont sans doute différents selon les cultures, mais le sens de ce pouvoir là est à mon sens universel, et est commun à beaucoup de jeunes qui sont d'ailleurs prêts à s'en servir. Le système est permissif, et d'autant plus permissif que les deux grands piliers qui symbolisaient l'autorité morale : la famille et les enseignants, n'assurent plus cette autorité, ou du moins d'une façon qui n'impressionne plus. Pour rétablir une certaine morale laïque, il faudrait d'abord réinstaurer ce respect de l'autorité, c'est à dire réinstaurer l'ascendant des adultes sur les jeunes, cet ascendant naturel et nécessaire pour que les jeunes puissent retrouver des tuteurs civilisateurs. Sans quoi les jeunes poursuivront leur avancée dans l'absurde et la désolation. Autrefois les ainés étaient écoutés et demeuraient garants d'une certaine morale, à présent ils sont délaissés et même oubliés pour certains. Alors que l'école offre cette chance de pouvoir refaire vivre ce respect et ces repères moraux me parait être une bonne chose, saine, à condition que tout le monde joue le jeu.

Lorsque je dis que les ainés étaient reconnus comme des références, je parle de ceux qui apportaient quelque chose de constructif, non pas de ceux qui n'apportaient que des scories inutiles. Ceux qui apportaient l'amour et l'éducation, pas la haine et l'ignorance. Ceux qui apportaient l'art et le geste, pas l'insulte ou la violence... Prenez n'importe quel jeune issu de ces établissements dits pudiquement difficiles, et demandez lui pourquoi il fait ça; il sera incapable de répondre, de comprendre pourquoi il le fait, et je suis prêt à parier que la famille dont il vient est gravement atteinte, soit parce qu'elle est absente ou dissoute, soit parce qu'elle ne représente plus rien pour lui, peut être parce qu'il n'y a plus ces repères d'autorité qui étaient présents dans les familles du passé. Ni cet apport culturel et moral qui émanait des ainés, une richesse qui a emporté le respect avec elle. C'est un avis personnel mais tout de même un peu construit sur une expérience, et quelques lectures intéressantes...

Alors bien sûr rien n'est gravé dans le marbre, ce sont des généralités, mais le rapport ainé-jeune est important dans notre affaire, car il détermine un certain confort du jeune. Si l'école est efficace sur le plan moral, l'ainé doit l'être aussi, sinon la sauce ne prend pas. Et inversement. Quoi que je me demande si un jeune ne fera pas plus confiance à un ainé qu'à l'école en matière de morale, et c'est bien là qu'est le problème aussi, c'est subjectif. L'école devrait représenter l'enseignement d'une forme de vérité morale, et l'ainé devrait pouvoir la partager, dans l'idéal, et si les deux sont sains, tant mieux.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7853
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 21:51
Effectivement, tu touches l'un des fonds du problème ...
Avant, un élève répondait à son prof, il se prenait une baffe. Maintenant, le prof fait ça, il se prend un procès (et perd) - les parents mènent le procès, et le gamin fanfaronne ...
Ce n'est pas la solution ultime, mais je pense que certains ont manqué de baffes dans leur jeunesse (ou en ont eu trop, ou n'ont rien eu du tout).

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Jeu 6 Sep - 23:27
Vous avez raison, Olive et vous aussi Mathieu.
C'est ce que je m'égosille à proclamer alors qu'on me traite de gauchiste avec une signification ...que je ne qualifierai pas.

Mais il y avait des repères qui sont devenus des "contre-repères" et inversement des "contre-repères" qui sont des devenus des repères. C'est dans tout l'ordre social où nous vivons, la même problématique.

Les parents récusent toute autorité, ou la subissent en grognant de révolte . Qu'ils la laissent éclater mais qu'ils cessent de grogner ! Comment voudriez-vous qu'après cela leurs enfants respectent une valeur qui lur a été présentée comme à récuser eux et qui la récusent déjà par le contact sociel.

"Famille, étouffoirs, je vous hais !" (Andre Gide). On a reproché cette exclamation à Gide. Elle devient tristement au gout du jour désormais.

Tant qu'on n'a pas réappris le sens de la responsabilité aux familles et, partant, le sens de l'autorité reçue et donnée, rien ne sera gagné. Et vous le savez tous très bien !
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Ven 7 Sep - 9:28
Mais qui fait voter ces lois interdisant la fessée ? ceux-là viendront-ils protéger les femmes élevant seules trois grands adolescents n'ayant jamais reçu comme limite qu'un "c'est pas bien, arrête" ?
Il faut que l'enfant ait appris à respecter ses parents dès la prime enfance. La prison n'éduque pas, il est trop tard.
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7853
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Ven 7 Sep - 9:34
Elle est passée cette loi ? Je me rappelle des discussions, on parlait de chatiment corporelle.
Je comprends que la loi ne puisse dire 'un peu ça va, mais pas trop ...' - après il y a des façons de l'écrire (dommages psychologiques, physiques, etc ...).

Je dois dans ce cas être hors la loi, mon petit a déjà eu le droit à quelque corrections (notamment lorsque je me prends des coups de pieds sur la table à langer, quand j'ai dit plusieurs fois que ça faisait mal ... au bout d'un moment ...)
Après, j'ai bien appris à toujours expliquer pourquoi - une directive arbitraire reste incomprise.
Et bien sûr, ça reste très rare - heureusement Smile

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Ven 7 Sep - 10:03
La bonne chose serait l'explication ! Antienne bénie qui dispense de sentir la rigueur de la sanction ! Qu'il la faille, l'explication, c'est certain, mais accompagnée de son illustration physique. Là encore avec modération. Mais la tendresse parentale, si elle est bien équilibrée, suffit à celà. Ce que fait Mathieu est salutaire à son enfant. Le petit doit apprendre à ne pas jouer en riquant de faire mal. Le plus tôt c'est le mieux. Dès que le geste litigieux apparait comme volontaire, comme un jeu, certes, mais un jeu qui fait mal ou qui oblitère le travail que l'on fait. Cest aussi, n'en déplaise aux psy qui tentent de prouver l'inverse depuis un demi-siècle et qui nous ont conduits dans l'impasse où nous sommes, un moyen de faire relativiser très tôt dans une cervelle la douleur reçue avec l'inconvénient réel subi par les parents.
Quand j'ai eu traité le fils de l'Inspecteur d'Académie d'un sobriquet insultant mettant en cause la vertu de sa mère, et que c'est remonté à l'Inspecteur d'Académie lui-même, on ne s'est pas contenté, en famille, de m'admonester, mais c'est une averse de grèle qui m'est tombée sur la tête (ou, plus précisément, ailleurs). Je n'ai plus jamais de ma vie insulté en ces termes personne. Quelques explications comme quoi "c'était pas bien" et j'aurais recommencé à la première occasion. L'éducation ne va pas sans faire mal. Déjà, ça commence tôt comme on largue les petits de trois ans à la Maternelle. La moitié braille de chagrin. Là, on dit que c'est indispensable et pourquoi ? Parce que le système est ainsi fait. C'est la sacro-sainte Loi ! Les mômes souffrent bien plus que d'une fessée en cet instant. Et on trouve cela normal.
Invité
Invité

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Ven 7 Sep - 13:38
Difficile de parler laïcité sur ce forum, au vu de ce qui a été dit précédemment sur le topic concernant le port du voile. Quand on voit que beaucoup font l'amalgame entre la religion et la nationalité, cela fait peur... Alors parler de laïcité juste après fait tâche à mon sens, mais ce n'est qu'une observation...

Pour en revenir au sujet, je ne sais pas si ceux qui ouvert le topic ont effectué leur scolarité en France dans les dernières décennies, mais l'enseignement est laïque dans le publique, je tenais à le préciser. C'est pour cette raison que le programme de 5eme inclue un enseignement à propos des 3religions du livre, accompagné de cours d'éducation civique sur le thème de la laïcité. Après, je suppose que tous le monde n'est pas français sur le forum, c'est en ce sens qu'il est intéressant d'avoir les avis de tous. Comment cela se passe ailleurs en Europe, voire dans le monde. N'hésitez pas à parler de votre expérience de l'enseignement scolaire.
avatar
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France
http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Ven 7 Sep - 15:32
Ce qui m'intrigue un peu, c'est le mot enseigner.

Peut-être ai-je tort mais ce mot m'inspire " transmission d'un savoir", hors la morale est-elle acquisition d'un savoir ?

Savoir-être me paraîtrait plus judicieux car ce qui est en jeu c'est le developpement d'une conscience morale capable de moduler des comportements.

Je crois que l'école publique - qui ne se réfère pas aux religions - pour édicter des principes moraux, n'en applique pas moins ces principes.

A l'école primaire (ou élémentaire) il s'agit davantage de faire surgir de la vie en " communauté/classe" les exemples susceptibles de sensibiliser, de sanctionner, d'encourager, pour une conduite socialisante.

Mais enseigner, éduquer, former ... que de nuances subtiles ! Very Happy
avatar
Lux Lisbon
Grande Pécheresse des Bacchantes
Grande Pécheresse des Bacchantes
Messages : 1821
Date d'inscription : 27/05/2012
http://luxcoppola.wordpress.com

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Ven 7 Sep - 15:39
StephaneM a écrit:Difficile de parler laïcité sur ce forum, au vu de ce qui a été dit précédemment sur le topic concernant le port du voile. Quand on voit que beaucoup font l'amalgame entre la religion et la nationalité, cela fait peur... Alors parler de laïcité juste après fait tâche à mon sens, mais ce n'est qu'une observation...
Je trouve au contraire qu'il n'y a pas plus laïc que ce forum. Et refuser les colifichets comme le voile dans l'espace public, c'est le signe d'une laïcité en bonne santé.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Ven 7 Sep - 15:51
Tout à fait d'accord. Il faudrait pour être "laïc" être favorable à tous les rites extérieurs à nos coutumes,
Chacun sa vision de sa laïcité. mais ce n'est pas parce que quelqu'un marchera avec une chaussure sur la tête que je me trouverai plus laïc en m'abstenant d'en rigoler !
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Ven 7 Sep - 16:01
Je trouve également que le forum est on ne peut plus laïc.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9258
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Ven 7 Sep - 16:17
Oui abac, enseigner une morale laïque signifie (selon moi) inculquer des bases utiles au bon fonctionnement d'une société. Mais on ne peut enseigner une manière d'être, et tant mieux sinon ce serait catastrophique, l'un des meilleurs exemples c'est celui de la Corée-du-Nord, pays où l'on enseigne rien d'autre que ce que l'on est sensé penser. Ce pays qui fait froid dans le dos est aux antipodes d'une véritable morale laïque puisque ce ne sont pas des bases de respect qui y sont enseignées, mais des dogmes atroces pronant le rejet de la différence, en gros un superbe lavage de cerveau comme on sait les distiller dans les meilleures dictatures. Ce type de pays aseptisé démontre bien qu'une morale ne doit pas atteindre des extrêmes, mais plutôt un juste équilibre en une certaine éthique sociale, et l'épanouissement de la personnalité. C'est difficile, et c'est justement parce que c'est difficile que nous avons du mal à l'atteindre. Car il faut que (comme je l'ai déjà dis) toutes les parties soient en harmonie.
Invité
Invité

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

le Sam 8 Sep - 14:20
Lux Lisbon a écrit:
StephaneM a écrit:Difficile de parler laïcité sur ce forum, au vu de ce qui a été dit précédemment sur le topic concernant le port du voile. Quand on voit que beaucoup font l'amalgame entre la religion et la nationalité, cela fait peur... Alors parler de laïcité juste après fait tâche à mon sens, mais ce n'est qu'une observation...
Je trouve au contraire qu'il n'y a pas plus laïc que ce forum. Et refuser les colifichets comme le voile dans l'espace public, c'est le signe d'une laïcité en bonne santé.

Certes, je faisais référence à certains termes employés et beaucoup d'amalgames dangereuses qui avaient été écrites dans le topic en question... Je pense qu'il y a une façon de dire les choses, laisser s'exprimer la haine n'apporte rien de constructif à quiconque... Mais bon, cela n'est pas mon affaire après tout, je préfère laisser couler plutôt que d'alimenter la controverse. Ps: Des propos anti-musulman avaient été dit sur le post en question et étaient mêlés à des amalgames stupéfiantes (les propos étaient dirigés contre des personnes précises et non contre leurs croyances... Ainsi, les musulmans étaient quasiment tous assimilés à des intégristes...). N'oublions pas que la majorité des musulmans en europe pratiquent un islam modéré... Smile
Contenu sponsorisé

Re: Enseigner la morale laïque à l’école ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum