De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Lightman le Ven 26 Oct - 1:41

Effectivement la maçonnerie prend du temps, mais tout dépend de la façon dont on gère ce même temps. Tout est organisation. Pour ma part, à 35 ans, je suis le plus jeune de ma loge.
Bien que j'ai eu un premier contact avec la maçonnerie à l'âge de 26 ans, je ne me sentais pas prêt du tout.
Et puis il y a 2 ans, un déclic s'est produit me disant que j'étais prêt pour cette belle aventure. Lectures de livres, visionnages en tout genre et écoute ( merci le logecast) et surtout la rencontre incroyable, et fortuite, avec celui qui allait devenir mon parrain.
Donc je pense que nous savons tôt ou tard a quel moment nous sommes prêt à écouter...

Lightman
Nouveau né
Nouveau né

Messages : 47
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Un âge requis ?

Message par Thot le Dim 7 Juil - 14:34

Voilà 10 ans que je réfléchis, avec les moyens dont je dispose, au monde qui m'entoure, que je me questionne, que je doute.
Voilà 10 ans que ma pensée évolue, se construit, subit des révolutions parfois (les révolutions hormonales de l'adolescence y sont pour quelque chose).
De "curiosité", la fanc-maçonnerie est devenue à mes yeux un désir. Mais un de ces désirs immatures et frénésiques, un de ces désirs qui poussent à consommer l'objet désiré afin d'être assouvi...
Plusieurs années ont passées.
J'ai changé.
Ma frénésie n'est plus. Mais je ressens maintenant un besoin.
à tel point que, quand trop longtemps j'oublie de réfléchir, que je laisse de côté l'altruisme... je finis par m'en vouloir.

Je ne saurai dire si je suis prêt mais je n'ai plus hâte de rentrer. J'en suis persuadé.
Et il ne s'agit pas d'orgueil ou de suffisance, non. Mais cette certitude s'impose à moi, comme une évidence. Je crois.
Wink
Thot
Thot
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 26
Localisation : Bdx

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Claude St Malo le Lun 8 Juil - 10:17

Je crois que ce dont il faut être conscient, c'est que la maçonnerie, au fur et à mesure qu'on avance, prend de plus en plus de temps.
Un apprenti motivé trouvera toujours le temps de pratiquer correctement et avec assiduité.
Puis, le temps passant, de nouvelles tenues s'ajouteront, comme Compagnon, puis comme Maître, ainsi que de nouvelles responsabilités.

Et il va sans dire qu'un surveillant de colonne ou un vénérable consacre pas mal de temps à son office.

Je ne parle pas des autres degrés, c'est une autre histoire qui, elle aussi prend du temps.
Claude St Malo
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4450
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Thot le Lun 8 Juil - 14:03

Je vais faire une comparaison vaseuse : c'est comme les sectes.
On y va un peu, on y prend goût, puis on y retourne, puis on nous donne des responsabilités, on y va souvent, et au bout du compte notre vie est absorbée par le cercle en question.

Oui, bon, OK, je sors Very Happy
Thot
Thot
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 26
Localisation : Bdx

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par rbbe41 le Lun 8 Juil - 14:16

Mouais,... le coup de la secte, bof :-)
Ca prends du temps parce qu'on veut bien en donner aussi. Il est hors de question que la FM nuise à ma vie de famille.
rbbe41
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2073
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 42
Localisation : Au centre du Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Claude St Malo le Lun 8 Juil - 14:28

Thot a écrit:
Oui, bon, OK, je sors Very Happy

Tu fais bien ... Evil or Very Mad 
Claude St Malo
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4450
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Thot le Lun 8 Juil - 15:16

Laughing  j'avais prévenu... Razz 

Pour revenir au sujet : qu'arrive-t-il si un FM ne peut pas libérer plus de temps pour cette activité ?
Il "stagne" ? Il ne progresse plus en grade ?
Thot
Thot
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 26
Localisation : Bdx

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Claude St Malo le Lun 8 Juil - 15:27

Il ne faut pas faire une parano sur l'avancement dans ce que tu appelles les grades et que nous appelons, dans la famille qui est la mienne, les degrés.
Il est évident que, moins on est assidu, moins on avance rapidement et cela peut en effet avoir pour conséquence de retarder un peu le franchissement des degrés.
Cela ne veut pas dire pour autant que l'on stagne, simplement on avance moins vite, cela me semble logique.
Claude St Malo
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4450
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Thot le Lun 8 Juil - 15:31

Ah désolé pour l'utilisation incorrecte du terme...

Il y a donc bien un moyen qui permet de "mesurer" les progrès et l'évolution d'un FM ?

Car entre quelqu'un ayant une vie très active et qui travaille disons (je dis n'importe quoi) 4h/semaine, et quelqu'un ayant une vie lui permettant de travailler d'avantage (disons 10h/ semaine, je dis toujours n'importe quoi) ... on peut faire une différence ?
Comment peut-on juger, je me le demande.
Claude St Malo a écrit:cela peut en effet avoir pour conséquence de retarder un peu le franchissement des degrés
Thot
Thot
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 26
Localisation : Bdx

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par rbbe41 le Lun 8 Juil - 16:25

On juge sur base de la qualité du travail produit en loge et non juste sur le temps passé. Il n'y a pas de regle précise à part peut être pour les apprentis où un temps minimum est requis et encore, je ne suis pas sûr que ça soit écrit quelque part.
Il n'y a pas d'avancement automatique non plus. Le temps n'est pas important. Je rejoints Claude St Malo.
rbbe41
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2073
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 42
Localisation : Au centre du Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Tao le Lun 8 Juil - 16:52

Saluton al vi, Gefratoj !

Thot a écrit:Il y a donc bien un moyen qui permet de "mesurer" les progrès et l'évolution d'un FM ?
Pour ma part, je crois surtout que les degrés (j'appartiens à la même famille que Claude) mesurent surtout le temps passé en maçonnerie, le temps que l'on a bien voulu (ou pu) lui consacrer...

rbbe41 a écrit:On juge sur base de la qualité du travail produit en loge et non juste sur le temps passé.  Il n'y a pas de regle précise à part peut être pour les apprentis où un temps minimum est requis et encore, je ne suis pas sûr que ça soit écrit quelque part.
Il n'y a pas d'avancement automatique non plus. Le temps n'est pas important. Je rejoints Claude St Malo.
C'est une vision très française d'après ce que je lis un peu partout... Au RAsE, cela marche différemment. Cf. Roger Dachez ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spirite,
Tao
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1482
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par rbbe41 le Lun 8 Juil - 17:40

Effectivement ca fait bizarre de lire cet article. J'en comprends les deux points de vue. Le notre (français) estimant que ca se mérite mais pouvant amener à produire une élite ce qui est détestable. Néanmoins devenir 32eme en un weekend me laisse des doutes sur la capacité à appréhender les outils et symboles si vite.
La vérité doit etre entre les deux.
rbbe41
rbbe41
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 2073
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 42
Localisation : Au centre du Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Tao le Lun 8 Juil - 19:20

Saluton al vi, Gefratoj !

Pour en avoir parlé avec Roger Dachez, il a été clair : le but n'est pas d'avoir exploré entièrement un degree avant d'ouvrir la porte du suivant. C'est de les ouvrir dans un certain ordre qui compte. Pas le temps entre chaque ouverture. Une fois toutes les portes ouvertes, au maçon d'aller les explorer seul.

Spirite,
Tao
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1482
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Mandala le Lun 8 Juil - 19:25

Merci Tao. Très intéressant l'article de Dachez. Tu as de la chance d'avoir pu en parler avec lui. Cela rejoint mes interrogations...

Mandala
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 275
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 72
Localisation : L'hay les roses

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par yaka le Lun 8 Juil - 20:07

merci pour le lien, Tao.
yaka
yaka
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1524
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 59
Localisation : ici, lorsque j’y suis !

http://yakabd.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Tao le Lun 8 Juil - 21:48

Saluton al vi, Gefratoj !

bleu a écrit:Tu as de la chance d'avoir pu en parler avec lui.
Point de chance là-dedans ! Il suffit d'aller à un des nombreux salons maçonniques de France, généralement organisés par l'IMF et généralement animés par Roger Dachez. Il suffit d'aller le voir, il est extrêmement accessible et passionné. Il suffit de vouloir parler de maçonnerie pour qu'il vous consacre une petite demi-heure de tête à tête. C'est ainsi que j'ai provoqué la rencontre avec un F de ma loge...

Smile

Spirite,
Tao
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1482
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Mandala le Lun 8 Juil - 22:40

Son livre sur l'histoire de la maçonnerie est très intéressant.Qu'est ce que l'IMF?
Bonne soirée.

Mandala
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 275
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 72
Localisation : L'hay les roses

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Thot le Lun 8 Juil - 22:50

Roger Dachez a écrit:Mais, parvenu au « sommet », il aura souvent entendu dire qu’il ne possède aucun grade et que nul franc-maçon, si savant soit-il, n’en possède jamais aucun, au demeurant. Mais que chacun doit espérer être un jour « possédé » – au sens positif et non démoniaque du terme, on s’en doute – par les grades qui lui ont été confiés, dont les portes lui ont été ouvertes, dont l’expérience concrète lui a été permise.

J'aime particulièrement ce passage.
Laisser libre accès aux hauts-grades force à une humilité certaine, car on est de manière symbolique "tous au même niveau", et l'égalité entre les hommes existe donc de manière effective, par les titres-mêmes qu'ils portent.
On peut donc penser qu'à l'inverse, un système "au mérite" n'est pas propice au développement de l'humilité ESSENTIELLE à l'homme, car par leurs titres, les maçons ont une représentation de leurs efforts, et par là-même, ont (inconsciemment) une image mentale de superiorité sur ceux qui leurs sont "inferieurs". Bien qu'on répète régulièrement qu'il n'y a pas de hierarchie en franc-maçonnerie, le simple système d'exclusion qui prévaut en France en fait exister une, fictive, mentale, mais qui existe.
Je ne dis pas qu'un système fonctionne mieux qu'un autre (à l'armée, l'humilité s'apprend de force, et on trouve des dirigeants cons comme d'autres clairvoyants...), mais le deuxième système ne fonctionne qu'à la seule et unique condition qu'on se rappelle, régulièrement et sincèrement, la place qui est la notre : c'est à dire celle à côté de son frère et pas au dessus (bien qu'on parle de "hauteur" dans les grades/degrés...).
Thot
Thot
Petit Sage
Petit Sage

Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 26
Localisation : Bdx

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Tao le Lun 8 Juil - 23:09

Saluton al vi, Gefratoj !

L'IMF est l'Institut Maçonnique de France. Une structure supra-maçonnique qui regroupe les obédiences qui le souhaitent pour organiser des événements culturels notamment. Roger Dachez en est le Président.

Pour revenir sur cette histoire de degree au mérite ou non, il faut aussi comparer ce qui est comparable. Les Britanniques pratiquent le Craft du premier au troisième degré, partout, dans toutes les loges. A quelques petites exceptions anecdotiques, le rituel est le même. Il n'y a d'ailleurs pas de rite à proprement parlé. Chez nous, on pratique un rituel empreint d'un esprit spécifique à un système, dit "rite", dès le premier degré. On a le premier degré à une version du RF, le premier degré au REAA, le premier degré au ROS, le premier degré au RER, le premier degré à un rite égyptien, etc. Chez les Britanniques, la différence de parcours commence éventuellement au 4e degré, puisque les trois premiers, je le rappelle, the Craft, sont identiques partout. Comme l'explique Dachez, la vision Britannique est d'ouvrir les étages de la pyramide/rayons du cercle/barreaux de l'échelle assez vite (à partir du moment où ils sont accessibles selon un ordre qui garantit la démarche initiatique), sans qu'ils soient forcément approfondis, quitte à revenir dessus par la suite. C'est l'esprit anglais que l'on retrouve en France dans la pratique du rite dit Emulation. Tout y est assez automatique. Du franchissement des degrés aux offices occupés en loge. On devient assez naturellement Vénérable de sa loge, par exemple. En France, le système organisationnel appelé rite véhicule un état d'esprit, un angle de vue, si on veut. Dès le premier degré, on oriente la pratique de l'Apprenti selon cet état d'esprit différent selon qu'on est au RF-Groussier, au ROS ou à un rite égyptien. Il est vrai que selon ces rites, on considère que le fond symbolique doit être, sinon maîtrisé, au moins assez bien dégrossi pour s'attaquer à la suite. C'est l'esprit français. Vouloir appliquer l'esprit britannique à des rites continentaux reviendrait à trahir un peu cet esprit, cette vision continentale, et ne me parait pas forcément pertinent. Que les maçons "britanniques" (dont les pratiquants du rite dit Emulation en France) maintiennent cet esprit, et que les rites continentaux maintiennent le leur avec lequel ils ont été construits, et ce par souci de cohérence.

Spirite,
Tao
Tao
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1482
Date d'inscription : 25/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Invité le Mar 9 Juil - 10:15

Je me rends en effet compte que ça prend pas mal de temps au final.
Trois soirs par mois, d'environ 6 heures d'activité (Deux tenues avec leurs agapes, une soirée d'instruction au grade d'Apprenti avec un frugal (hmm Rolling Eyes) repas ...

Et puis pas mal d'argent aussi.
La cotisation annuelle, les agapes, les repas, le pressing ... ce n'est certes pas forcément plus qu'un club de sport / de théâtre / la musique mais ce n'est pas anodin.

J'en discutais avec Ouranos, il semble aussi que ça ira crescendo en demande dé présence.

Quand on passera compagnon, maître ... il faudra aussi assister aux tenues particulières de notre grade en plus des tenues du grade "du dessous".
Ajoutons à cela les "hauts grades". 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Clio le Mar 9 Juil - 10:27

J'ai été comme beaucoup agacée par cette notion de "temps" passé dans chacune des deux premiers grades.
J'ai rongé mon frein, surtout lorsque j'étais Apprentie.
Aujourd'hui, je comprends que tout est en fait une question de "maturité" au sens "mûrissement".
Bien sûr, et heureusement qu'on peut travailler les degrés que l'on a quitté !!! Mais on ne le fait pas de la même façon, puisqu'on a changé.
Mais ce changement que j'ai éprouvé et que je vois chez les jeunes FM au fur et à mesure de leur parcours, il se fait justement au fil du temps et du travail effectué; chacun étant différent, imposer un temps donné dans chaque grade n'est que le résultat de l'organisation interne.
Clio
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 70
Localisation : Languedoc

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Claude St Malo le Mar 9 Juil - 10:30

La Franc Maçonnerie est un engagement.
On le prend ou on ne le prend pas, rien n'est imposé, c'est un libre choix.
Pour certains maçons, dont je suis, cela devient une part importante de la vie, un moteur indispensable à notre épanouissement.
Oui, cela suppose des efforts financiers et des efforts de disponibilité. Le tout est de savoir si le jeu en vaut la chandelle et si le "rapport qualité prix" est satisfaisant.

Pour moi la réponse est oui, mais cela ne vaut que pour moi.
Claude St Malo
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4450
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Clio le Mar 9 Juil - 10:41

J'allais dire exactement la même chose que Claude, à aucun moment je ne me suis posé ou je me pose la question du temps que je consacre à la FM : c'est un élément structurant de ma vie, avec ma famille, mes amis.
Et le temps que j'y consacre ne se borne pas aux temps "décompté"; quand je jardine, quand je repasse, quand je marche, je peux réfléchir à un symbgole, à une planche, à un événement interne à ma loge.
Tout en reconnaissant bien sûr que j'ai plus de facilité pour ce faire depuis que je suis hors monde professionnel.
Clio
Clio
Maitre Philosophe
Maitre Philosophe

Messages : 1979
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 70
Localisation : Languedoc

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Invité le Mar 9 Juil - 10:47

Je ne parlais pas du temps de passage d'un grade symbolique à l'autre. Si je m'en souciais, je n'aurais pas choisi le RER où il faut près de 3 ans par grade dans les loges bleues Wink

A vrai dire, le passage des grades, je n'irai pas jusqu'à dire que "je m'en fous" mais je vois cela comme les bornes kilométriques sur le bord de ma route.
Ce qui m'importe c'est d'avancer, de cheminer, jour après jour, tenue après tenue, soirée d'instruction après soirée d'instruction.

Non, ce que je voulais dire en parlant de temps, c'est le temps "physique" si je puis dire.
Je dois déjà presque à chaque fois prendre des "heures de rendu" pour pouvoir être en loge à temps à cause de mes horaires variables et décalées, et c'est loin d'être toujours évident.
J'imagine que plus tard quand je devrai y ajouter une tenue au grade de compagnon (ça existe?), de maître, de maître écossais et plus si affinités (et cotisations des autres loges vertes et ordre intérieur) ... ça risque d'être hardcore par rapport à mon temps disponible.

Et très franchement, même si la maçonnerie m'apporte énormément dans ma vie personnelle, et que c'est un réel plaisir de m'y impliquer, il est hors de question que cela occupe l'essentiel de mon temps libre. Que cela soit un engagement, OK, un sacerdoce, no way !

J'en vois beaucoup qui ont plusieurs tenues par semaine, autour de trois ou quatre. Et ça, très clairement, je ne me vois pas du tout tenir le rythme.
Après, il ne faut jamais dire "fontaine", mais je ne serai personnellement pas du tout épanoui si je dois sacrifier sur ma vie sentimentale, mon repos, mes activités musicales ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par MathieuMf le Mar 9 Juil - 10:56

Plusieurs tenues par semaine ???
Ouch ...
Ça tu peux le faire volontairement en faisant des visites, des hauts grades, faire parti de commissions, avoir des responsabilités (région, département, dans sa loge), voire une double affiliation, mais c'est clairement un choix dans bien des cas.

Pour ce qui est des tenues au grade de compagnon ou maitre, elles sont relativement rares à ce que j'ai compris. Il en est d'ailleurs question dans le logecast sur les maître - certains faisant la remarque qu'ils ne travaillent dans leur loge loge que très peu au grade de maître, une ou deux fois par an hors cérémonies.

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
MathieuMf
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 7864
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 39
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Claude St Malo le Mar 9 Juil - 11:09

MathieuMf a écrit:Plusieurs tenues par semaine ???

Pour ce qui est des tenues au grade de compagnon ou maitre, elles sont relativement rares à ce que j'ai compris. Il en est d'ailleurs question dans le logecast sur les maître - certains faisant la remarque qu'ils ne travaillent dans leur loge loge que très peu au grade de maître, une ou deux fois par an hors cérémonies.

Oui, c'est tout à fait vrai.
Organiser un programme est un véritable casse tête et il faut se contenter de faire du mieux qu'on peut.
Il faut d'abord caser toutes les cérémonies obligatoires ( Installation du véné, changement du collège d'officiers, Saint Jean d'été et d'hiver, affiliations, initiations, passages au degré de Compagnon, élévations à la Maîtrise )
A quoi il faut ajouter, au ROS, des cérémonies qui n'existent pas ailleurs ( enregistrement, départ sur le tour, retour du Compagnon )
Il faut aussi programmer les réunions d'instruction, et puis travailler aux trois degrés.
Quand on a mis dans les bonnes cases tout ce qui est obligatoire, on se rend compte qu'il ne reste plus que très peu de cases libres, et donc, on fait avec, et puisqu'il faut bien trancher, on sacrifie généralement d'éventuelles tenues au troisième degré, voire au deuxième.
La solution ? Trois tenues par mois ? C'est un peu lourd, non ?
Claude St Malo
Claude St Malo
Grand Initié
Grand Initié

Messages : 4450
Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active - Page 2 Empty Re: De la compatibilité entre la franc-maçonnerie et une vie (très) active

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum