L'" abélisme" est-il un humanisme ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

L'" abélisme" est-il un humanisme ? - Page 2 Empty Re: L'" abélisme" est-il un humanisme ?

Message par Olive1968 le Dim 9 Sep - 11:26

Bien sûr abac, c'est tout le problème de l'égoïsme humain, le vieux principe des marchands de sirops. On hésite pas à mettre en avant un poison pour gagner sa vie, sans songer que, peut être, c'est son propre enfant qui tombera dans ce travers ! Imaginez la fille ou le fils d'un buraliste qui fûme deux paquets par jour; que va t-il se passer ? Le père ou la mère buraliste va sermoner (probablement) sa progéniture en l'avertissant des dangers du tabac, ce qui ne l'empêchera pas de vendre sa ciguë, et par là même d'engraisser l'état qui, hypocritement fera semblant de se préoccuper de la santé de tous en avertissant chacun. Tout en encaissant le bénéfice colossal des ventes bien entendu.

La prise de conscience suivante : tout ce qui semble ne pas nous nuire directement nous nuit, est primordiale. Beaucoup de gens pensent que tout ce que nous faisons ne nous nuit pas forcément, alors que c'est absolument l'inverse. Tout est lié, si nous construisons une société basée sur le tout commercial (ce que nous avons fait) il ne faut pas s'étonner que les résultats en deviennent inquiétants. A mon avis, tant que nous n'aurons pas pris conscience de ce fait : que tout est lié, et qu'il faut harmoniser notre société pour qu'elle ne ressemble pas à un jeu de tuyauterie injuste et égoiste, les problèmes continueront. Alors bien sûr, je sais, c'est idéaliste, utopiste, etc. Peut être, mais nous pourrions au moins essayer.

Pour nombre d'entre nous la société humaine est un "truc" qui marche tant bien que mal, et que l'on rafistole de temps à autres avec quelques ficelles et autres béquilles pour maintenir un certain niveau. Moi je n'envisage pas l'évolution ainsi, j'ai peut être tort ? Mais qui pourra me le démontrer ?

Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9420
Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'" abélisme" est-il un humanisme ? - Page 2 Empty Re: L'" abélisme" est-il un humanisme ?

Message par abac le Dim 9 Sep - 15:40

Ce sont souvent ceux qui veulent accéder au pouvoir qui prétendent qu'ils vont changer le monde pour le rendre meilleur à tous.

Mais en réalité le pouvoir est atteint grâce aux promesses et la préoccupation première de ceux qui l'ont est de le garder. Pour cela, impuissants qu'ils sont à changer le monde, ils tempèrent, musardent, colmatent ... afin de garder leurs " privilèges".

Et c'est ainsi que les choses ne bougent que lors de graves crises.

Mais alors, ce sont toujours les aspirants au pouvoir qui prennent les commandes, et comme les citoyens n'ont pas changé de mentalité, hors le temps d'une révolte, tout recommence plus ou moins à l'identique.

C'est donc hors crises, et sans désir de prendre le pouvoir, que les citoyens doivent se concerter, s'intéresser et s'instruire sur les mécanismes dont ils dépendent. Selon des groupes et réseaux non canalisables et mouvants).

Alors ils nommeront ceux qui dirigeront, mais ils sauront ce qui est possible ou impossible, et sans avoir le pouvoir ( qui souvent corrompt) ils surveilleront leurs dirigeants, s'obligeront eux mêmes, ayant lucidement choisi " la feuille de route "

L'illusion m'habite, sûrement Very Happy
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

L'" abélisme" est-il un humanisme ? - Page 2 Empty Re: L'" abélisme" est-il un humanisme ?

Message par Olive1968 le Dim 28 Oct - 15:42

Je ne sais pas si Platon n'aborde pas le sujet dans sa "République" ? A vérifier...

J'avoue qu'il m'est bien difficile de conserver un regard neutre sur nos dirigeants, je les vois toujours comme des personnes potentiellement corruptibles, ce qui d'ailleurs doit être un peu excessif. Ils ont des priorités constitutionnelles, des postes appelant des fonctions "mécaniques", c'est à dire purement basées sur le fonctionnement de l'état, et non sur le fonctionnement humain. Cet esprit technocratique comporte des exceptions, évidemment, mais ces exceptions ont-elles le pouvoir de faire avancer les choses ? J'avoue aussi que j'ai toujours une vision quelque peu naïve (si je puis m'exprimer ainsi ?), sur l'état d'esprit des gens de pouvoir, c'est à dire que je les idéalise, je voudrais qu'ils fasse preuve de plus d'humanisme, de plus d'amour, de considération, ce qui peut paraître totalement utopique dans la forme. Je crois qu'individuellement, ils ont certaines de ces qualités, mais une fois "fondus" dans le moule du pouvoir, peut-être perdent-ils un peu de cet idéal ? Ou celui-ci change de forme ? Sans aller jusqu'au banditisme, restent-ils toujours tels qu'ils devraient être, à savoir au service du citoyen, et non de leurs intérêts privés.

Bien sûr, je sais que ce milieu est un milieu de dépravation (dans certains cas), où il se passe bien des choses inavouables et d'ailleurs inavouées ! Mais je reste convaincu qu'à l'instar des jeunes qui deviennent des délinquants, la prévention fait loi, et que c'est le contact avec des milieux peu recommandables qui accouche du résultat que l'on voit. Mais il y a aussi ces gens que personnes ne connaît, que personne ne voient, et qui dirigent le pays par procuration... Font-ils eux aussi preuve d'abélisme ? J'en doute.
Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9420
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

L'" abélisme" est-il un humanisme ? - Page 2 Empty Re: L'" abélisme" est-il un humanisme ?

Message par abac le Dim 28 Oct - 16:41

Dans notre forme de démocratie, il faut séduire pour être élu.

Il faut donner l'apparence qu'on va satisfaire tout le monde, il faut rassurer, même si l'on sait qu'aucune promesse ne sera possible.

Notre style de gouvernance doit faire essentiellement dans l'illusion.

Illusionnisme et trucages... puis tentation de rester en place en sauvant l'appareil qui vous a conduit au pouvoir...

Mais la planète se venge, les tempêtes et séismes s'accélèrent, les ressources diminuent, la surpopulation va bon train.

Et comme la sécurité et l'ordre finissent toujours par gagner sur le sens de la liberté, quand on est dans la catastrophe... les dictatures auront le vent en poupe très bientôt. Je crains !
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

L'" abélisme" est-il un humanisme ? - Page 2 Empty Re: L'" abélisme" est-il un humanisme ?

Message par Olive1968 le Dim 4 Nov - 22:18

Hélas abac, je le crains aussi...

Ne pourrons-nous jamais connaître de société juste, sans déséquilibres ni imprécations ? A la racine de l'humain il y a la conscience, cette conscience vierge qui se souille par des intérêts mesquins et limités. Mon utopie et mon idéalisme se nourrissent de ces idées qui prônent une humanité sans souillure morale, mais comme il est difficile de définir la morale en des termes précis, communs, je me borne à penser que seules les bonnes actions servent à quelque chose. Par exemple aimer pour le simple fait d'aimer, aider pour le simple fait d'aider, comprendre pour le plaisir d'être compris !

Cesserons-nous un jour de voir des chimères ? Des apparences trompeuses et des ombres équivoques ? Rien d'essentiel en tous cas; rien qui ne puisse nous aider à progresser. A l'heure où je cherche des repères philosophiques (que je pense avoir trouvé d'ailleurs), je me dis que la joie me porte à mon insu si souvent que j'ai fini par ne plus croire en elle ! Lourde erreur ! Car c'est par ces sentiments d'identification à mes semblables, par cette empathie manifeste, que je vis.

Olive1968
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême

Messages : 9420
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

L'" abélisme" est-il un humanisme ? - Page 2 Empty Re: L'" abélisme" est-il un humanisme ?

Message par abac le Lun 5 Nov - 11:44

Il y a bien des choses en ce monde, présent et futur, avec les quelles l'empathie est dynamisante...

Il faut faire nos choix et ne pas nous laisser perturber par ce qui nous est inaccessible.

A chacun son domaine d'espoir et d'action, si petit soit-il. Là aussi l'essentiel est de participer ... à sa mesure Very Happy
abac
abac
Sage Confirmé
Sage Confirmé

Messages : 936
Date d'inscription : 25/09/2011
Localisation : Centre de le France

http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

L'" abélisme" est-il un humanisme ? - Page 2 Empty Re: L'" abélisme" est-il un humanisme ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum