Le forum pour tous ceux qui cherchent, sans savoir ce qu'ils espèrent trouver ! Ne craignez rien, et venez vous inscrire !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

L'oubli

le Dim 19 Aoû - 11:17
Il ne s'agit pas de troubles légers ou graves de la mémoire, vous l'aurez comprs, mais de cette disparition, à notre horizon-arrière, de choses que nous n'avons pas appréciées, ou de phénomènes gènants ou tout simplement de choses qui ne nous intéressent plus. Le verbe "oublier" est quand même si intriguant que même en latin, dont il dérive en français, il revêt la forme d'un verbe déponent, c'est à dire d'un verbe qui a le sens actif en ayant une forme passive. Ce caractère, il le conserve de nos jours. Oublier c'est se libérer ou courir après un rève passé et évanoui sans pouvoir le rattraper. L'oubli n'a jamais rien d'univoque. Il y a la pépite qu'on voudrait voir revenir en mémoire sans s'encombrer de tout le fatras dont on n'a que faire et qui en détruit souvent la valeur.
L'oubli dans les chagrins d'amour ? L'oubli dans les circonstances malheureuses d'une existence, l'oubli de fautes d'autrui et, plus incommode, l'oubli des siennes.
Je sais que ce sujet va attirer les spéculations "psy". Mais je n'en ai ren à faire. Tout est rattaché pour moi, matérialiste avéré, à notre système nerveux, physiquement parlant.
Y a-t-il quelqu'un qui veuille s'avancer sur ce terrain très glissant?
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'oubli

le Dim 19 Aoû - 11:56
L'oubli, cher Hérodote, est une illusion, une duperie que nous infligeons à notre mémoire quand certains aspects du passé nous embarrassent. On n'oublie que les choses mineures, jamais celles qui ont compté dans le cours de notre vie. L'amnésie volontaire est un palimpseste où se réécrivent ligne à ligne les grands chapitres de l'existence, avec l'entêtement d'un leitmotiv. Oublier, quelle lâcheté parfois ! Plus difficile est d'accepter les leçons que nous inflige cette mémoire quand elle nous rappelle que nous avons trébuché, que nous avons manqué à nos devoirs, que nous nous sommes mal comportés en telle circonstance. Si nous en acceptons la leçon nécessaire à titre prophylactique, nous sommes humbles ; dans le cas contraire, c'est que l'orgueil nous dévore.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: L'oubli

le Dim 19 Aoû - 14:32
Très cher Pimbi, vous me voyez d'accord avec vous, ce qui ne vous étonnera pas, vous qui me fîtes le plus beau compliment que j'aie reçu sur ce Forum en clamant, à l'auditu de tout le monde, que "si j'avais 86 ans en âge, j'en avais 20 en esprit".
Mais l'oubli n'est-il pas un moyen de lutte contre...l'oubli. On élague on élague et on ne conserve que l'essentiel. Et l'essentiel varie suivant les individus. On peut ne vouloir oublier quelque chose que pour maintenir en exergue une réalité plus importante, dont on allait perdre, les années passant, jusqu'au qu'au fil conducteur. Combien de fois nous disons-nous : "Ah! J'oubliais"? Cela peut aller des sujets les plus terre-à-terre jusqu'aux réflexions qui nous ont soutenus jusque là et que nous allions laisser échapper. Il y aurait ainsi des règles de vie dont, faute d'avoir fait l'inventaire assez souvent, nous nous serions défaits. Ainsi de Georges Duhamel (de l'Académie française) lorsqu'avant de finir ses jours il écrivit, et tria d'abord, son "Inventaire de l'abime", livre dont je garde la marque, car je m'en suis extrait une règle. Duhamel tirait de son enfance toute une règle de vie, plus ou moins rectifiée pr les circonstances (nous étions sous l'Occupation allemande alors).
Dès que l'oubli me rattrape trop je me sens "à poil" . Et je n'ai plus de lendemain parce que je n'ai plus d'hier. Au niveau individuel, on en revient à nos débats sur l'histoire. Il n'y a pas de devoir de mémoire. Mais il y a une impérieuse opportunité de mémoire. Et l'oubli nous déshabillerait presque au delà de cette décence que nous voulions retrouver en l'invoquant.


Dernière édition par Herodote le Dim 19 Aoû - 14:35, édité 1 fois (Raison : fautes de frappe; Scuzes!)
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'oubli

le Dim 19 Aoû - 15:01
Herodote a écrit:On élague on élague et on ne conserve que l'essentiel.
C'est le phénomène de décantation : à quoi bon ressasser le mauvais quand toute notre vie est un perpétuel amendement qui nous bonifie ? Voit-on un artiste livrer son travail inachevé ? Non, il en donne le meilleur. Il en va de même que cette probation qu'est l'incarnation humaine : le bon surnage et le mauvais est précipité. Voilà pourquoi je suis si optimiste, au fond, et voilà pourquoi je refuse de juger quiconque. Car ce qu'il est aujourd'hui, le sera-t-il demain ? Oublier est donc une bonne chose si l'oubli se porte sur ce qui est destiné à s'évanouir et qui n'a vécu que pour préparer à la métamorphose. L'essentiel est le produit fini.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'oubli

le Dim 19 Aoû - 16:24
La mémoire est un bien lourd fardeau pour les fragiles épaules de l'homme. Et celui-ci doit la porter parfois durant des années et des années, parfois toute sa vie. Ce que nous fûmes et ce que nous sommes, ce que nous sommes et avons pu être... L'oubli est un grall pour certain, un fléau pour d'autres, il est le désir de voir le monde s'effacer ou renaître. Il est des choses que l'on voudrait oublier, et d'autres jamais. C'est l'une des croix que l'homme doit porter, il ne peut oublier selon son bon vouloir, et voudrait ne pas oublier ce qui parfois s'enfuit. Se souvenir des belles choses, cela me rappelle un titre de film (que j'avais adoré d'ailleurs). Ne retenir que ce qui est du plaisir à l'état pur, et oublier ce qui déplait. Hélas, rien n'est aussi simple, et les souvenirs sont comme des feuilles qui virevoltent au vent, elles viennent nous frapper le visage, et quelquefois nous voulons en saisir au vol, afin de les déposer dans notre herbier affectif. L'oubli, l'oubli qu'est-ce que c'est ? La mort, la vie, le passé qui s'évapore, le présent qui se dénude ? Que sais-je ?

Ce que je sais, c'est que je n'ai qu'un désir, et ce désir est commun à tous : ne retenir que les bons moments, et oublier les mauvais... Désir qui ne sera probablement pas entendu par les cieux, mais ainsi vont les choses.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'oubli

le Dim 19 Aoû - 16:59
Olive1968 a écrit:Ce que je sais, c'est que je n'ai qu'un désir, et ce désir est commun à tous : ne retenir que les bons moments, et oublier les mauvais... Désir qui ne sera probablement pas entendu par les cieux, mais ainsi vont les choses.
Et pourquoi non ?

Dieu serait le puni s’il ne pardonnait point.
Son ciel est un regard clément. Toutes les grâces
Qu’il fait à chaque instant s’envolent, jamais lasses,
Se dispersent au loin dans tous les univers,
Et, du faible au méchant, du farouche au pervers,
Errent, abeilles d’or, et butinent les âmes,
Puis reviennent, mêlant baumes, encens, dictames,
Rapportant les parfums extraits des cœurs maudits,
Emplir du miel pardon la ruche paradis.


Victor Hugo, la fin de Satan.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: L'oubli

le Dim 19 Aoû - 17:24
La fin de Satan ?

J'ai oublié.
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'oubli

le Dim 19 Aoû - 18:26
Un monument !
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: L'oubli

le Dim 19 Aoû - 18:48
Hugo parle "des univers". c'est une figure de style, honorable certes.
Mais, pour moi l'Univers, qui n'a ni besoin d'indication de directions même multiples ni besoin de se justifier par une quelconque Immanence (comme le disait Olive) ni d'une quelconque Transcendance, parce qu'il est les deux à la fois, est le seul que je révère. Il ne connait ni pardon, ni repentir, ni contrition ,ni sacrement idoine, il EST et nous ne savons pas qui il est et pourquoi il est là avec nous. C'est à notre échelle que l'oubli fait rage et désastres. Je n'ai jamais rien évoqué d'autre. Ah! si vous aviez lu mon "Dernier Testament" !
avatar
MathieuMf
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 7849
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 38
Localisation : Nantes (rock n' roll !)

Re: L'oubli

le Lun 20 Aoû - 9:17
L'oubli (hors psychiatrie, maladies et traitements de choc) n'existe pas. La décantation est par contre une bonne image. On n'oublie pas.
Chacun de nous a bien au moins un truc qui ne lui plait pas, enfoui dans un recoin. Cherchez ... et voyez que vous ne l'aviez pas oublié !
Cette décantation est je le pense un mécanisme de survie de base ... mais là, on va dévier sur la psychiatrie Wink

_________________
« Suivez ceux qui cherchent la vérité, fuyez ceux qui l'ont trouvé. » - Vaclav Havel
« L'éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » - Nelson Mandela
« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » - Emiliano Zapata - soit en Français « Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux », maxime qui fût reprise par Charb …
GODF - RF
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: L'oubli

le Lun 20 Aoû - 10:35
C'est comme les gens qui, nouvelle formule contemporaine, "font leur deuil". Piège à c... On ne fait jamais son deuil de la personne terriblement aimée et que le destin vous ravit. Le temps est un merveilleux pansement. Mais il agit effectivement dans le sens de la décantation. Dans celle-ci, il subsiste toujours les mêmes éléments mais disposés autrement. C'est ce qui en assure le confort (relatif). mais la cicatrice demeure. Le reste c'est l'usine des "psy" ! Avec la trouille du "mal-être" qui sévit actuellement, ils soufflent sur le feu et la marmite à fric bout abondammnt ! Je n'ai eu bsoin de personne pour "faire le deuil" de mon épouse chérie. Je pense même que j'aurais allongé mon poing dans la gueule de qui m'aurait proposé une telle horreur !. Quoi ! S'emparer de souvenirs qui n'étaient qu'à nous pour en triturer les composantes, subir des recommandations quant à mon sommeil -l'Imovane faisait mieux que les charlatans pour cela ! Je me suis débrouillé tout seul et si la cicatrice est demeurée vive (Fallait-il que j'oubliasse ma femme et tout ce qui, durant un demi-siècle, heurs ou malheurs, nous avait rapprochés toujours plus étroitement ?).

L'oubli est le pansement-temps. Mais il est bon d'en réveiller parfois des bribes. Tout n'a pas été malheureux dans une vie? Et je connais des gens nombreux qui m'envieraient la mienne !

A part cela Mathieu, je n'ai pas oublié Redon. où j'ai des tas de souvenirs.
La Vilaine coule-t-elle toujours, aussi belle, entre les falaises mauves de Corbinières ?
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'oubli

le Lun 20 Aoû - 10:40
Corbinières, voilà un joli mot. On en ferait un nom de terre : madame Boutin de la Corbinières Dézande ; ça sonne bien, et puisque ça ne rime pas avec bénitier, il n'y a qu'à féminiser en bénitière.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: L'oubli

le Lun 20 Aoû - 10:59
Que vous ai-je fait, Ami Pimbi, pour que vous déshonoriez ainsi mon pays ?
Si vous connaissiez l'endroit, l'à-pic, par endroits, sur la Vilaine qui coule tout au fond, vous songeriez à atre chose qu'à baptiser la dame en question du nom de ce coin de Haute-Bretagne, mais bien plutôt à l'envoyer se baptiser elle-même dans la Vilaine.

Quant aux bénitiers on ce qui faut !
avatar
Shaw
Chien fou
Chien fou
Messages : 230
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Gaule du Sud-Ouest

Re: L'oubli

le Mer 22 Aoû - 22:43
Twisted Evil
Pimbi a écrit:L'oubli, cher Hérodote, est une illusion, une duperie que nous infligeons à notre mémoire quand certains aspects du passé nous embarrassent. On n'oublie que les choses mineures, jamais celles qui ont compté dans le cours de notre vie. L'amnésie volontaire est un palimpseste où se réécrivent ligne à ligne les grands chapitres de l'existence, avec l'entêtement d'un leitmotiv. Oublier, quelle lâcheté parfois ! Plus difficile est d'accepter les leçons que nous inflige cette mémoire quand elle nous rappelle que nous avons trébuché, que nous avons manqué à nos devoirs, que nous nous sommes mal comportés en telle circonstance. Si nous en acceptons la leçon nécessaire à titre prophylactique, nous sommes humbles ; dans le cas contraire, c'est que l'orgueil nous dévore.

J'ai trouvé la définition parfaite que je me fais de l'oubli.

Merci Pimbi.
avatar
Olive1968
Grand Maitre Suprême
Grand Maitre Suprême
Messages : 9257
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: L'oubli

le Mer 22 Aoû - 23:15
Oh, la mémoire est fugace comme une brume de l'aube, mais elle peut être solide comme un tronc de chêne ! Et pourtant parfois, elle ne pèse plus rien, ainsi que les mots prononcés par quelques âmes en peine...
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'oubli

le Jeu 23 Aoû - 12:27
Tel qui nous martyrisait durant notre enfance et que nous rencontrons par hasard quinze ans après nous donne parfois envie de lui faire un grand sourire, en souvenir du "mauvais vieux temps". Ca doit être l'enfance, qu'on regrette et que la face naguère haïe nous remet en mémoire.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: L'oubli

le Jeu 23 Aoû - 14:24
C'est lui, Elixir, qui nous sert, à notre insu, de miroir. Ce n'est pas tant l'enfance, en tant que moment obligé de toute vie humaine, que nous retrouvons c'est l'enfant, unique et singulier, que nous étions alors. Et c'est celui-là que nous ne nous consolerons jamais d'avoir perdu.
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'oubli

le Jeu 23 Aoû - 15:39
Excuse-moi, Hérodote, mais de quoi parlions-nous, déjà ?
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'oubli

le Jeu 23 Aoû - 15:41
Elixir a écrit:Excuse-moi, Hérodote, mais de quoi parlions-nous, déjà ?
Mange des noix et des sardines, c'est bon pour la mémoire ! Razz
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'oubli

le Jeu 23 Aoû - 15:51
Mais qui êtes-vous, Madame ?
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'oubli

le Jeu 23 Aoû - 15:56
Je me présente, Christine Boutin. J'ai pour mission d'aider à votre salut par le retour à une vie édifiante, loin des fofos où l'on fait des jeux de mots pourris et où y en a qui écrivent des n'importe quoi n'importe comment et tout ça !
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'oubli

le Jeu 23 Aoû - 15:59
Je peux vous appeler Christinette ?
avatar
Pimbi
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 3086
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Ouskiya de l'Irouléguy

Re: L'oubli

le Jeu 23 Aoû - 16:03
Non, il y en a déjà une, on confondrait. Boutinette me va. Ou bien la dame au rosaire, ou soeur Boutinarde, ou encore mame la dévoreuse de missels.
avatar
Herodote
Grand Initié
Grand Initié
Messages : 2960
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 91
Localisation : Pontault-Combault
http://www.deltalemerle.com

Re: L'oubli

le Jeu 23 Aoû - 17:27
De demi-sel?

j'attendais avec impatience (j'ai somnolé un peu, après le Quatuor de Beethoven, pas le chien, l'autre!) qu'on colle à la sympathique Christinette l'ombre de Mme Boutin de la Boutindelle-Edssaratz (vieille noblesse de Mauleon).

Je pourrais faire semblant d'avoir oublié de quoi nous parlions,Elixir pas-rigoriste, mais je faisais une différence entre les souvenirs d'enfance et le miroir que vous êtes, vous-même,de l'enfant émerveillé, fût-ce par le rappel à votre mémoire très personnelle d'un enfant de Baguer-Pican.
avatar
Elixir
Sage Confirmé
Sage Confirmé
Messages : 891
Date d'inscription : 06/05/2011

Re: L'oubli

le Ven 24 Aoû - 11:54
Il y a déjà quelques années, j'ai passé à deux reprises une quinzaine au camping de Baguer-Pican, ils avaient également une ferme, nous pouvions monter leurs doubles-poneys. Lui faisait son propre cidre. Enfant des villes, je traînais sans arrêt à la ferme en posant des questions. Ils étaient très accueillants. Je ne sais pourquoi je n'y ai plus jamais remis les pieds, sans doute parce qu'un jour je l'ai fait dans un petit coin de la Loire, et que l'épouse de la famille qui nous avait si bien reçus venait de mourir. Nous arrivions justement avec des fleurs. Ah oui, l'oubli est utile.
Contenu sponsorisé

Re: L'oubli

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum